Menu
Crackdown 3
  • Tout support
  • PC
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
PC ONE
Partager sur :

Alors qu’il doit débarquer sur nos consoles dans quelques semaines seulement, Crackdown 3 s’est de nouveau laissé approcher et oh bonne nouvelle, cette fois-ci la campagne solo du jeu était présente. Une grande première depuis l’E3 2017, et le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis, le jeu a beaucoup évolué. Mais est-ce dans le bon sens du terme ? Pas vraiment.

Notre video-preview de Crackdown 3

Chargement de la vidéo Crackdown 3 Vidéo preview

Si vous connaissez un peu l’histoire du jeu vidéo, et plus particulièrement celle de la Xbox 360, le nom Crackdown ne vous est pas étranger. Paru en 2007, le titre avait attiré le public pour deux raisons : non seulement il contenait un accès à la bêta multijoueur du très attendu Halo 3, mais en sus il était le premier jeu du nouveau studio fondé par David Jones. David Jones qui n’est autre que l’un des fondateurs de DMA Design, futur Rockstar North, et créateur original de Lemmings et Grand Theft Auto. En définitive, Crackdown n’avait rien de révolutionnaire mais il était suffisamment bien fichu pour amuser celles et ceux qui s’y étaient essayés, grâce à son humour déjanté et un bac-à-sable dans lequel tout ou presque était possible. Et c’est finalement tout ce que l’on espérait retrouver avec ce Crackdown 3 qui aura connu une histoire bien compliquée.

Une suite très fidèle

Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
Il y a plusieurs moyens de se déplacer en ville. À voiture, à pieds, en escaladant, ou en sautant d'immeuble en immeuble.

La recette de Crackdown 3 se calque logiquement sur le modèle des épisodes précédents : vous contrôlez un membre de l’Agence qui vient rétablir l’ordre et la justice à coup de pompe dans le fondement, sur une petite île aux mains de TerraNova, une méga-corporation aussi puissante que véreuse. L’idée est de combattre l’ennemi, faction par faction, en provoquant une chute de dominos : si vous attaquez la faction chargée de l’approvisionnement en armes des milices de la dite mega-corporation, alors à terme les soldats que vous affronterez seront moins bien équipés. Ou alors, vous pouvez reprendre le système de voie ferré aérienne pour compliquer leur logistique et ainsi affaiblir certaines de leurs bases. Le tout est très organique et fonctionne plutôt bien, et c’est au joueur de décider de son plan d’action lorsqu’il arrive en ville : l’open-world n’est pas cloisonné et il est possible d’aller partout, et donc d’attaquer les différents objectifs dans le sens qui lui sierra. Notez toutefois que chaque objectif visible sur la carte présente un pourcentage de chance de réussite, qui vous permet d’évaluer la complexité de la tâche à venir. En dessous de 70 %, la difficulté est plus que conséquente et l’on sera donc tenté de chercher une façon d’affaiblir un peu plus l’ennemi, ou d’aller améliorer son agent.

Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
Les explosions sont monnaie courante.

Car comme dans les précédents Crackdown, votre Agent commence tout en bas de l’échelle, suite à une « habile » pirouette scénaristique, et il lui faudra bien des heures de jeu avant de redevenir le soldat d’élite qu’il est. Rapidement, Crackdown 3 vous fait comprendre qu’il faudra ramasser des orbes de couleurs différentes pour améliorer votre Agent dans les différents attributs qui existent : Agilité, Force, Vol de voiture, et j’en passe. La bonne idée ici c’est que chaque attribut peut être amélioré en jouant d’une certaine manière. Par exemple, si vous attaquez à mains nues les troupes de TerraNova, celui de force augmentera, et vous serez, petit à petit, capable de faire plus de coups différents, et d’infliger plus de dégâts. L’Agilité, elle, augmentera si vous ramassez les orbes vertes disséminées partout à travers la ville, à des endroits qu’il n’est pas toujours facile d’atteindre. En lançant la partie, votre Agent ne peut que faire des roulades, mais rapidement, il peut utiliser un petit jetpack dorsal qui lui permet de se propulser légèrement dans les airs. Vient ensuite la possibilité d’escalader des murs et donc de grimper en haut de bâtiments, si les prises sont suffisantes ; puis ensuite, le double-saut, le dash aérien, ainsi de suite.

Ensemble, ces éléments de game-design apportent une certaine richesse à Crackdown 3, et indubitablement, le jeu est plutôt bien pensé. Tout fonctionne finalement très bien et si rien n’est vraiment original, la formule fonctionne à merveille. On prend vite du plaisir à choisir ses objectifs et à chercher différents moyens de contre-carrer les plans de TerraNova. Le tout est renforcé par un level-design plutôt riche, avec beaucoup de verticalité, et surtout le talent de la série pour doter le joueur de nombreuses armes rigolotes. Avec son gameplay hyper dynamique et une fluidité à toute épreuve, il y a vraiment de quoi s’amuser dans Crackdown 3. Mais… oui, il y a un « mais ».

Une réalisation complètement datée

Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
New Providence ne convaincra personne.

Et pas des moindres. Malgré une technique irréprochable de prime abord (4K, 60 images par seconde…), Crackdown 3 fait irrémédiablement vieux. La faute, bien entendu, aux graphismes du jeu : en dépit d’une palette de couleurs des plus chatoyantes, impossible de passer outre la pauvreté des textures et le caractère datée des animations de l’Agent. À plus d’un titre, Crackdown 3 rappelle son aîné, paru en 2007 ; la ville est peut-être plus grande, plus remplie, mais en 2019 elle fait plus vide que jamais, avec toujours la sensation dérangeante d’évoluer au beau milieu de plateaux de tournage d’Hollywood. Malgré l’évidente volonté de donner vie à New Providence, les fausses publicités et les graffitis révolutionnaires ne trompent personne et seule demeure l’impression d’arpenter une ville témoin, faite de carton-patte. Si certains parviendront sans doute à passer outre ce défaut, pour de nombreux joueurs ce sera probablement le facteur rédhibitoire. Des open-worlds, le jeu vidéo en a connu un sacré paquet ces dix dernières années et Crackdown 3 a manifestement loupé le long train de l’évolution.

Ajoutons à cela que si le studio a pris soin de soigner framerate et résolution d'image, il suffit de se balader quelques minutes dans New Providence pour constater de nombreux manquements. Par exemple, l'Agent, les différents PNJ, les voitures et en fait tous les objets mobiles ne possèdent pas d'ombre (on peut espérer que cela vienne de la build que nous avons essayé), tandis que de nombreux corps solides n'ont aucune physique, ou alors ce qu'il y a de plus basique. Cela renforce assez logiquement l'idée que ce monde virtuel sonne faux.

Un multijoueur en dessous de nos espérances

Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
Hall of Heroes, la troisième est dernière carte du jeu, bénéficie heureusement d'une direction artistique plus fouillée que les deux précédentes.

Vous vous le rappelez peut-être mais en novembre dernier nous publiions un aperçu plutôt enthousiaste, aperçu qui traitait très spécifiquement du multijoueur de Crackdown 3. Eh bien figurez-vous que notre optimisme a été douché suite à un entretien, grâce auquel nous avons appris que ce mode multijoueur ne disposerait que de deux modes de jeu (Captures de zone et Kill Confirmed), et de seulement trois maps différentes. De quoi remettre en question l’intérêt de ce mode multijoueur qui va vite tourner en rond si Microsoft Studios ne remet pas ses équipes au travail, pour produire rapidement de nouvelles cartes. Dans l’immédiat, le multijoueur de Crackdown 3 nous paraît toujours aussi rigolo et accessible, grâce à son concept original et la destruction d’environnement en temps réel ; mais le manque de maps et les quelques soucis d’équilibrage que nous avons remarqué pourrait fortement nuire à cette section du titre, qui a pourtant du potentiel.

Crackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datéeCrackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datéeCrackdown 3 : Une campagne avec quelques bonnes idées mais à la réalisation datée
Nos impressions
Si côté game-design, Crackdown 3 est plutôt bien fichu, le reste du jeu est trop poussiéreux et trop limité pour vraiment nous passionner. Malgré toutes les meilleures intentions du monde, le titre de Sumo Digital et Microsoft Studios donne l’impression que rien n'a vraiment évolué depuis Crackdown 2. Et l’on doute que la narration, supposée amener la licence à un autre niveau, y changera quoi que ce soit. Rendez vous le 15 février pour en avoir le cœur net.
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 février 2019 à 19:31:17
Mis à jour le 01/02/2019
PC Xbox One Action TPS Reagent Games Microsoft
Commander Crackdown 3
ONE
24.50 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Adynaton33
Adynaton33
MP
le 04 févr. à 07:21

Les prochains jeux sur Xbox One et PC :

Battletoads.
Crackdown 3.
Gears 5.
Halo infinite.
Ori 2.
Et Below.

Les prochaines exclues sur PS4 :

Samourai Spirits.
Earth Defense Force Iron Rain.
Days Gone.
Concrete Génie.
Dreams.
Judgment.
Death Stranding.
Monkey King: Hero is back.
MediEvil HD.
Granblue Fantasy Relink.
GunGrave G.O.R.E.
Ys IX : Monstrum Nox.
Ghost of Tsushima.
Project Awakening.
Ni-Oh 2.
TLOU-Part II.
Wild.
Yakuza 7.
Etc, etc ...

Lire la suite...
GeeketteThai
GeeketteThai
MP
le 03 févr. à 16:19

microsoft ne paye aucune taxe en france
contrairement a sony

Lire la suite...
CedXb3
CedXb3
MP
le 03 févr. à 11:55

à voir, effectivement :-d

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 03 févr. à 11:52

Visiblement tous les analphabètes ont voulu y aller de leur petit commentaire..... On devrait faire un test de français en guise de captcha. Ça ferait le tri

Lire la suite...
ShivaL
ShivaL
MP
le 03 févr. à 04:41

Je suis over hypé, ce jeu a l'air ultra novateur.
Les graphisme sont a tomber et la gameplay a l'air ouf !

Comment, on est plus en 2004 ?

Lire la suite...
Cpia
Cpia
MP
le 03 févr. à 02:29

Rhoh la vache! :rire:
Quand une preview faite par un gars qui caresse souvent Kro dans le sens du poil est à ce point désabusée, quand tu vois le truc, malgré les x années de retards, là, tu comprends pas mal de truc...
Les fameuses destructions de masse (seul point sympa), aux fraises... MAY WTF?

Kro tente vraiment de faire son wanabee PC, mais en important que les mauvais éléments :/
- early acces pour les exclus (sérieux, le niveau de finition de pubg, SOT, SOD2 et ce truc O_O avec le porte feuille de Kro?)
-discours blabla puissance (enfin, juste un chiffre à n00b, mais chut ) mais en version ultra light
-discours "live" mais moins bon que sur PC, et pourtant payant :/

Ils font n'imp, c'est juste hallucinant O_O
Du coup, on a un bout d'explication pour les exclu dayouane gamepass.... ce serait franchement malhonnete de vendre 60€ des early access :x à part tenter de les refourguer dans un abo (encore un...), impossible de vendre ça, à part à quelques rednecks fans de machin Crew o_O

Finalement, Kro a réussi, par un autre moyen, à tuer l'occasion. location, et pour les fous qui achetent ça, je vois bien la tronche du revendeur ^^ "euh, wé, mais non.... 5€ pas plus, ça va me rester sur les bras".
El famoso "superior X" avec des titres early access plus buggués que certains jeux PC des années 2000.

Sony et Tendo sont pas tout blanc, mais on est loin , tres loin de "ça" O_O
Les first party (au delà du gameplay, ça c'est suggestif) sont, normalement, un gage de qualité en matiere de finition, "élégance", une tech propre (l'image de la marque est en jeu). Kro est le seul à pondre des 1st party junk food comme ça.
Big Mac degoulinant Box :/

Cancer.

Bon côté, je n'aurai pas l'occas de tester la "fiabilité" de ma One, les quelques bonnes exclu (vivi, y en a eu!) etant deja passées :D

Faut vraiment être un fanboy aveugle pour réussir à défendre cette marque, sérieusement...
Et dans les rachats, le studio de SOD? ahhh, ça promet, effectivement :x

Lire la suite...
TLOU_part_II
TLOU_part_II
MP
le 02 févr. à 21:47

en même temps quand tu voi l'allure du boss de xbox, tu comprend vite ....
http://www.noelshack.com/2019-05-6-1549140287-71yf6mw.jpg http://www.noelshack.com/2019-05-6-1549140296-xbox-one-52a1e675b688b.jpg
ils y connaissent rien en jeux vidéo
ils sont juste la pour imposer le tous payant, (online payant, coucou microsoft), chié des box, du blabla a gogo,
et si ca mord tant mieux
et si ca mord pas, on insiste.....
je comprend pas qu'on puisse être fan de microsoft, fau vraiment avoir envie.

Lire la suite...
Commentaire édité 02 févr., 21:48 par TLOU_part_II
CiNEMALi_92
CiNEMALi_92
MP
le 02 févr. à 21:25

Bordel Crackdown premiere du nom était plus beau et plus complet visuellement. Cette daube de ville dans Crackdown 3 a l'air vide et sans vie!

Lire la suite...
TLOU_part_II
TLOU_part_II
MP
le 02 févr. à 21:05

ils veulent faire trembler sony avec ca ???
http://www.noelshack.com/2019-05-6-1549137900-xbox-one-52a1e675b688b.jpg http://www.noelshack.com/2019-05-6-1549137917-shuhei-yoshida-hy9ouhxya2dm.jpg

Lire la suite...
Hangro__315
Hangro__315
MP
le 02 févr. à 20:17

cette daube

Lire la suite...
Top commentaires
Boltono95000
Boltono95000
MP
le 01 févr. à 19:39

ce jeu permet de mieux comprendre pourquoi Sony a vendu 94 millions de consoles+4 millions de psvr sur cette génération.

Lire la suite...
Oceanclouds
Oceanclouds
MP
le 01 févr. à 19:53

Y'aura un bon jeu exclu sur One un jour vous pensez ?

Lire la suite...
Boutique
  • Crackdown 3 ONE
    34.89 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Destiny 2 : un an et demi plus tard, une recette réussie mais qui continuera de diviser
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Mortal Kombat 11 : Une saga au sommet de son art
    PS4
  • Test : Space Junkies : Une version PC qui vise juste
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce