Menu
Civilization VI : Gathering Storm
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates
PC
Partager sur :

Avec Gathering Storm, Civilization VI s’offre un nouveau DLC susceptible de rééquilibrer l’ensemble du jeu tout en corrigeant ses quelques défauts. Nouvelles civilisations, nouveaux dirigeants, merveilles inédites, retour de la victoire diplomatique et bien d’autres nouveautés sont au programme d’une extension attendue, que nous avons pu tester le temps d’une partie afin de vous livrer nos premières impressions à son sujet.

Nos impressions en vidéo

C’est aux commandes de Christine de Suède que nous sommes donc lancés en quête d’une victoire diplomatique, qui signe son grand retour via cette extension. Si celle-ci propose quelques nouveautés sur les technologies de l’ère moderne, nous avons ici eu que peu l’occasion de les essayer et nous les réserverons donc pour notre test.

Climat teasé

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

Cette extension parvient en revanche à rendre votre voyage vers le présent plus complet grâce à de bonnes idées. Visuellement tout d’abord, les fleuves, chaînes de montagne et déserts ont désormais chacun un nom dépendant de la civilisation la plus proche. C’est un détail, mais celui-ci apporte un soupçon d’immersion supplémentaire qui est plus que bienvenu. Le changement le plus perceptible en jeu reste toutefois l’ajout du système de catastrophes naturelles : ces dernières ont à la fois la bonne idée de casser le rythme du jeu en compliquant la tâche des joueurs sur une courte période, tout en ayant parfois une influence positive à long terme. Par exemple, les éruptions volcaniques et crues des fleuves détruisent ce qui se trouve sur les cases, mais améliorent ensuite la fertilité des sols, ce qui vous permet par exemple de bénéficier de cases apportant des bonus de nourriture conséquents. L’équilibre s’avère idéal entre événements perturbateurs d’un côté et bonus de l’autre, ces deux éléments venant rythmer vos parties en y ajoutant un soupçon de surprise.

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

La nature est d’ailleurs au centre de l’extension puisqu’à plus long terme, il est nécessaire de prendre en compte les conséquences écologiques de nos actes. En effet, selon votre manière de produire et les énergies utilisées (le charbon polluant plus que l’uranium lorsqu’il est utilisé par vos centrales, par exemple), vous êtes susceptible d’influer sur le climat en faisant monter le niveau de Co2, augmentant de fait l’intensité des catastrophes et le niveau de la mer. L’ensemble aura non seulement une influence sur la carte - certaines cases signalées dès le début pourront ainsi être submergées à terme - mais aussi sur vos relations diplomatiques, la question de l’attitude écologique à adopter pouvant être mise sur la table dans le cadre du congrès mondial.

Ressources humaines

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

Pour s'adapter à cette nouvelle donnée, le système de ressources stratégique a d’ailleurs été modifié en conséquence puisqu’il convient maintenant d’alimenter vos bâtiments en produisant régulièrement de l’énergie en quantité suffisante : désormais, les ressources stratégiques s’accumulent à chaque tour et vous disposez d’un stock limité qu’il vous faut donc gérer au mieux. L’exercice peut d’ailleurs s’avérer périlleux puisqu’à la nécessité de faire fonctionner efficacement vos bâtiments s’ajoute la fameuse question écologique évoquée quelques lignes plus haut. Cet arbitrage permanent ajoute donc de l’intérêt à votre fin de partie et s’avère convaincante, car elle apporte une nouvelle mécanique de micro-gestion dense, mais à la prise en main réussie. Notons tout de même que quelques légers soucis d’interface demeurent, comme le changement d’utilisation d’énergie dissimulé dans l’onglet des projets et qui aurait gagné à être mieux mis en avant.

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

Il nous reste donc à aborder la question de la victoire diplomatique, qui s’obtient justement en récupérant 10 points... diplomatiques. Pour cela, vous pourrez d’une part obtenir un maximum de faveurs, une autre monnaie, en réalisant les actions permettant d’en gagner régulièrement, en construisant les bâtiments permettant d’en accumuler, ou en les échangeant directement à d’autres civilisations. Celles-ci peuvent ensuite être utilisées pour remporter les différents votes du congrès mondial, dont certains apportant les fameux points exigés pour la victoire. L’accomplissement de diverses quêtes et urgences est une autre solution pour en gagner, surtout que ces dernières ont gagné en diversité en proposant maintenant d’aider des civilisations en proie à une catastrophe écologique ou dans une situation économique critique.

Route et grief

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

Si le retour de la victoire diplomatique nous enchante, la forme prise par cette dernière nous semble ici un soupçon trop mécanique et quelques nouvelles parties ne seront pas de trop pour juger de sa réelle profondeur. En l’état, gagner des points en remportant simplement des votes manque de “naturel” dans la complétion de l’objectif, alors que les autres types de victoire ont su trouver le compromis idéal entre réalisme et faisabilité. Finalement, la partie la plus enthousiasmante de la refonte de la diplomatie concerne l’ajout des points de grief. Désormais, chaque civilisation enfreignant une promesse donnée à une autre ou attaquant celle-ci génère des points de grief pour l’autre, dont la quantité varie en fonction de la nature de l’acte et de sa justification initiale.

Civilization VI : Gathering Storm, l'extension pour écolos et diplomates

Le fait de quantifier les griefs d’une civilisation envers l’autre est une excellente idée qui évite les réactions injustes de vos adversaires : par exemple, il était fréquent par le passé qu’en vous vengeant d’une civilisation vous ayant attaqué, les autres vous considèrent comme belliqueuse. Ce n’est plus le cas, car le système de grief vous offre la possibilité d’une vengeance à la mesure du dommage initial : votre adversaire viendra sans doute s’en plaindre auprès du congrès mondiale et quémander une urgence contre vous, mais dans notre cas, il a systématiquement été débouté car nous avions pris soin de faire attention à la quantité de griefs exploités.

Nos impressions
Riche en bonnes idées offrant pour l’instant un nouvel équilibre solide à Civilization VI, Gathering Storm nous a séduit pendant ses premières heures de jeu. Les mécaniques centrées autour de l’écologie et la gestion des ressources stratégiques dynamisent les parties, tout comme le système de grief qui apporte un vrai plus à la diplomatie. Mais il reste difficile d’estimer l’intérêt d’une extension de Civilization sur une seule partie, d’autant plus que nous n’avons pu vraiment jauger l’efficacité des nouveautés technologiques et des dogmes inédits de l’ère moderne, et qu’il reste bien d’autres points à évoquer dans notre futur test. En l’état, ce premier contact s’avère toutefois prometteur et ce, malgré quelques doutes concernant le caractère trop mécanique de la victoire diplomatique que nous espérons effacer avec quelques dizaines d’heures de jeu supplémentaires.
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
31 janvier 2019 à 16:00:00
Mis à jour le 31/01/2019
PC 4X Firaxis 2k
Commander Civilization VI
PC
PC
8.99 €
PC
26.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
BrainSplitter
BrainSplitter
MP
le 02 févr. à 22:08

Ou quand la propagande réchauffiste s'incruste dans le monde du jeu vidéo...

N'importe quel lycéen pas trop nul en physique peut démontrer sans difficulté par le calcul qu'un réchauffement climatique ne ferait pas monter le niveau de la mer d'une seule goute. Mais même sans passer par des formules, c'est évident. Quand le glaçon fond, il génère certes une volume d'eau, mais perd de son propre volume en même temps, donc ça se compense. Les plus futés diront que la petite partie émergée de l'iceberg rajoutera de l'eau supplémentaire en fondant, mais ceux-là oublient qu'une même quantité d'eau est plus volumineuse à l'état de glace que de liquide, d'où les bouteilles d'eau qui pètent lorsqu'on les oublie au congélateur. En bref, une fois fondu, le volume d'un iceberg est exactement égal à son volume immergé avant sa fonte.

Quand au CO2, on va se contenter de rappeler l'évidence : c'est la nourriture des plantes et elles en ont besoin pour recycler notre air, surtout avec la déforestation massive dont on est à l'origine et dont on entend jamais parler. À l'époque où il y avait une concentration de CO2 15 fois plus importante qu'aujourd'hui, et où les humains n'existaient pas encore (dur des les accuser dans ce cas !), le désert du Sarah était alors une immense forêt. Et oui ! Vous croyez qu'il s'est formé comment le pétrole ?

Oui oui, merci Jammy !

Bref, si vous voulez arrêter de vous faire prendre pour des cons, écoutez le très intéressant professeur Gervais.

Lire la suite...
azneron
azneron
MP
le 01 févr. à 22:51

Ça vient de moi ou toutes les mécaniques des jeux précédents sont vendu en DLC alors quelles auraient dû être présentes depuis le départ ? Par contre les défauts originaux eux ont les corriges jamais : IA aux réaction chaotique voir stupide genre vous déclare la guerre de l'autre côté du monde... avec 20 tours pour que ses armées arrivent chez vous..., le end game toujours aussi mal optimisé surtout sur les grandes cartes avec +10 civs et on attends 2 à 3 minutes (avec déplacement rapide + combat rapide...) par tour le temps que tout le monde finissent ses manœuvres...

Lire la suite...
Commentaire édité 01 févr., 22:52 par azneron
Orkin
Orkin
MP
le 01 févr. à 07:46

Ce qu'on oublie de dire c'est que ce sont des points de gameplay (pollution et montée des eaux suite au réchauffement climatique causé selon le type d'énergie utilisée) qui existent depuis Civilization 2 sorti en 98. Et on fait passer ça pour des nouveautés qu'on va vendre 40€

Lire la suite...
deuns07
deuns07
MP
le 01 févr. à 05:58

Le DLC a l'air d'ajouter plein de choses sympa, mais ça reste un DLC et c'est facturé 40€! 40€!!! WTF! C'est pratiquement le prix du jeu complet!

Lire la suite...
Selrahk
Selrahk
MP
le 31 janv. à 18:25

Un jour sur Switch?

Lire la suite...
scarfacemperor
scarfacemperor
MP
le 31 janv. à 17:11

L'IA enfin améliorée au niveau diplomatique ? :ouch: Pincez-moi je rève, plus déclaration de guerre car je refuse de condamner publiquement quelqu'un :-( :p)

Lire la suite...
Zephyphy
Zephyphy
MP
le 31 janv. à 16:22

Le jeu en kit (tel total war, destiny,etc) continue de s'étoffer il sera bientôt temps de l'acheter en version complète, .

Lire la suite...
Top commentaires
scarfacemperor
scarfacemperor
MP
le 31 janv. à 17:11

L'IA enfin améliorée au niveau diplomatique ? :ouch: Pincez-moi je rève, plus déclaration de guerre car je refuse de condamner publiquement quelqu'un :-( :p)

Lire la suite...
deuns07
deuns07
MP
le 01 févr. à 05:58

Le DLC a l'air d'ajouter plein de choses sympa, mais ça reste un DLC et c'est facturé 40€! 40€!!! WTF! C'est pratiquement le prix du jeu complet!

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Derniers tests
13
TestMedievilSur PS4
15
TestThe Outer Worlds
PC PS4 ONE
15
TestPlants Vs Zombies : La Bataille de Neighborville
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020