Menu
Devil May Cry 5
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview : Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018
PC PS4 ONE
Partager sur :

Les fans de Devil May Cry ont attendu 10 ans le retour de Dante et Nero. Capcom l'a bien compris et répond à ce profond désir. Le reboot tenté par Ninja Theory en 2013 ne déméritait pas, néanmoins les purs et durs ne jurent que par et pour les descendants de Sparda. Les pourfendeurs de démons sortent de leur retraite en compagnie d'un mystérieux troisième personnage dans un Devil May Cry 5 canonique fidèle à la trilogie originelle.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018
Conditions de l'aperçu
Lors de la gamescom 2018, Devil May Cry 5 s’est présenté devant nous avec l’intention d’en découdre. Suite à une interview de l’équipe de Capcom en charge du développement, Nero s’est laissé prendre en mains durant une session de jeu d’une durée de 15-20 minutes. Malheureusement, Dante et le troisième héros sont restés quant à eux dans l’ombre.

La sainte trinité versus Evil

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Les joueurs réclamaient à corps et à cris une suite directe à Devil May Cry 4 et Capcom a écouté leurs doléances. DMC 5 se déroule plusieurs années après les événements du quatrième épisode et débute avec l'invasion de Red Grave City par une armée démoniaque symbolisée par un démon-arbre tentaculaire se nourrissant de sang humain... créature que Lovecraft ne pourrait renier. Nero, héros fier et sûr de lui, s'oppose à cette attaque et tente de repousser les forces du mal avec pour alliés de circonstances Dante et ce fameux personnage encore énigmatique.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Devil May Cry 5 structure son scénario autour de trois héros charismatiques. Si Nero endosse le rôle de personnage principal, Dante et ce fameux troisième personnage n'en restent pas moins essentiels au récit. Trois héros, trois histoires, trois rôles, mais aussi trois gameplay sensiblement différents dont Capcom conserve jalousement le secret. Les révélations autour du nouveau personnage en particulier se font rares depuis l'annonce du jeu et l'éditeur basé à Osaka fut une nouvelle fois avare en information. Il semblerait tout du moins que ce dernier n’utilise point d'armes pour occire ses opposants.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Conter la destinée de Nero et Dante était une évidence pour Capcom. A l'heure de prendre une décision quant au développement d'une suite à DMC 4 ou à DmC Devil May Cry, le choix fut aisé et la direction prise limpide. Devil May Cry 5 est une ode à la première trilogie et ne déroge pas aux règles fondamentales de la franchise avec son histoire linéaire et sa fin unique. L'absence de choix et de décisions caractérise également la série et donc ce DMC 5. Bien que les descendants de Sparda embrassent leur facette démoniaque, Capcom voit en eux des héros et seulement des héros, certes sombres mais vertueux. Jouer avec leur moralité n'est pas à l'ordre du jour.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

L’urbanisme néo-gothique torturé qui accompagnait les premiers pas de Dante en 2001 ne pouvait manquer de telles retrouvailles. Porté par le RE Engine, Devil May Cry 5 brille de mille feux et caresse la rétine avec un penchant assumé pour la pyrotechnie. Les créatifs touchent du pinceau une direction artistique qui fait vibrer le coeur des fans depuis près de vingt ans. Et cette D.A si caractéristique assure un spectacle sons et lumières de toute beauté. Héros et ennemis s’animent sous cette pluie d’effets colorés illuminant la destinée sanglante des "fils" de Sparda.

Bande-annonce de Devil May Cry 5

Chargement de la vidéo Devil May Cry 5 trailer

Breaker in Arms

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Devil May Cry 5 n’espère pas renouveler la formule de la franchise pour tout ce qui touche de près ou de loin aux phases de combat. Omniprésentes, ces dernières rappellent par bien des aspects celles du quatrième épisode avec ses attaques aériennes dantesques, ses enchaînements pistolet-épée, ses déplacements au grappin et son système de “lock”. Capcom mise sur une fluidité impressionnante des mouvements et des animations afin de coller à ce photoréalisme tant recherché sans perdre un instant en réactivité. Nero transperce, esquive et crible de balles l’ennemi retors avec une classe folle et une facilité déconcertante. Le plaisir de jeu est immédiat et la prise en main naturelle, même pour un néophyte.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

L’éditeur japonais ne s’est pas pour autant contenté d’appliquer la formule Devil May Cry sans la retravailler. Lors de cette présentation, seul Nero était jouable et les changements opérés sautent aux yeux. Le descendant de Sparda a troqué son bras démoniaque contre une série de prothèses mécaniques confectionnées par son acolyte Nico et répondant au nom de Devil Breaker. Au nombre de 8, ces bras prothétiques lui confèrent des aptitudes variées. Et leur efficacité sur le champ de bataille ne s’est pas fait attendre. "Gerbera" et ses attaques électriques ainsi que "Overture" et sa capacité à repousser les assauts ennemis ont démontré toute l’étendue de leurs pouvoirs respectifs.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Ces prothèses présentent malheureusement un défaut de taille. Leur fragilité exige d'en changer automatiquement et très souvent. Un Devil Breaker se brise après une attaque lourde, en encaissant des dégâts ou en déclenchant un Break Away - une technique permettant de se dégager d’une situation dangereuse. Nero trimballe avec lui un certain nombre de bras mécaniques interchangeables. Cependant, seule leur destruction force ce dernier à s'équiper du Devil Breaker flambant neuf suivant dans la liste d'attente et à changer de pouvoirs par la même occasion.

Devil May Cry 5, le retour fracassant des "fils" de Sparda - gamescom 2018

Devil May Cry 5 ne pourrait prétendre à l’excellence sans des combats de boss dignes de ce nom et sur ce point Capcom mise sur la démesure et un sens aiguisé de l’épique. Ces joutes ardues, marques de fabrique de la saga, mettent à l’épreuve les compétences des trois héros. Le premier contact avec un "colosse incandescent" fut âpre et la victoire acquise après de longues minutes d’affrontement. L’autoproclamé "Mighty Goliath", un immense minotaure aux faux airs de Zodd L’Immortel (voir le manga "Berserk"), nous a donné du fil à retordre et poussé Nero dans ses retranchements avec ses attaques démesurées balayant l’arène. Le plaisir ressenti une fois la menace à terre est alors sans commune mesure.

Nos impressions
Devil May Cry 5 est un vibrant hommage à la trilogie originelle, une évolution naturelle inspirée et inspirante. Si son système de combat et sa structure linéaire se calquent sur certains archétypes, cette suite directe des aventures de Nero et Dante revêt ses plus beaux apparats afin de nous séduire avec ses graphismes chatoyants, un scénario encore (bien trop) mystérieux et un ressenti manette en mains étourdissant. Pour leur retour sur le devant de la scène, les "fils" de Sparda frappent fort, mais la guerre ne fait que commencer.
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 août 2018 à 01:08:12

> Retrouvez toutes les infos de la gamescom 2018

Mis à jour le 27/08/2018
gamescom PC PlayStation 4 Xbox One Beat'em All Plate-Forme Capcom
Commander Devil May Cry 5
PC
24.99 €
PS4
22.99 €
ONE
24.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Titi[JVC]
Titi[JVC]
MP
le 27 août 2018 à 17:03

Qu'est ce que ca va être quand Bayonettab 3 va arriver...

Lire la suite...
SurtKyo
SurtKyo
MP
le 25 août 2018 à 15:13

Quelques corrections :
1. Le "cancel" comme vous dites est toujours présent. Le Jump Cancel est toujours à l'ordre du jour, d'ailleurs ça a été montré durant l'interview d'Itsuno par Xbox à l'E3... Certains détails techniques, comme la possibilité de sauter durant le step back du Shuffle, sont également de retour.
2. C'est Red Grave City, pas "Grave City"
3. Le Break Away permet de se retirer d'une situation dangereuse, pas seulement d'un "vortex" ou je-ne-sais-quoi. On peut également retourner la chose en disant qu'on peut volontairement utiliser la fonction pour passer à l'arme suivant (bien que je suis pas fan du système en soi, ça après...)

Lire la suite...
LiquidClive
LiquidClive
MP
le 25 août 2018 à 13:57

J'espere qu'ils retrouveront l'humour des premiers episodes en revanche car c'est la seule chose qui me manque depuis le remake pour moi. Un bon anti-hero qui se fou la guelle de tous le monde et de tous les monstres. Sinon ça claque!

Lire la suite...
Commentaire édité 25 août 2018, 13:58 par LiquidClive
G7K
G7K
MP
le 23 août 2018 à 18:37

Je n'avais pas beaucoup aimé le quatrième épisode, j'espère que Nero ne gâchera pas une fois de plus la fête de ce cinquième opus.

Lire la suite...
Lan78
Lan78
MP
le 23 août 2018 à 13:36

Ils n'ont toujours pas corriger la faute.
La boutique est sensé s'appeler "Devil Never Cry". C'est dommage.

Lire la suite...
Nych00
Nych00
MP
le 23 août 2018 à 12:35

Impossible de rejouer à Devil May Cry après avoir fait un épisode de Bayonetta tant le rival de Sega le surpasse à tous les niveaux... Faut voir mais si B3 se pose en face ça risque d'être compliqué...

Lire la suite...
Goku-SsjGod
Goku-SsjGod
MP
le 23 août 2018 à 11:55

Hype pour ma part :cimer:

Ceux qui sont pas content de ce DMC5, sont les même qui ne l'étaient pas pour le récent GOW, et pourtant, on a bien vu le résultat :oui:

Lire la suite...
rockinfrenzy
rockinfrenzy
MP
le 23 août 2018 à 11:25

Je ne poste pas souvent... mais là... c'est accablant comme certains ne sont jamais contents de rien... et ce dans chaque news, annonce ou trailers.
Les gars ça ne va pas changer la face du monde que des développeurs qui ne sont plus les mêmes qu'il y a 10 voire 15 ans aient envie de changer un peu ne fassent pas un copié collé de ce que vous avez tant aimé à cette époque et ajoutent leur touche personnelle , une oeuvre , une saga ( et ça marche pour tous les domaines ) ça évolue ...
sérieux: le manteau n'est pas rouge mais marron et sale... les cheveux sont gris il est mal rasé... on s'en tape : LE GARS TE TRANSFORME SA BECANE EN DOUBLE FU**ING LAME/HACHE SCIE CIRCULAIRE !! maiiiis il vous faut quoi de plus !!
:fou:

Lire la suite...
TheLogicalSong
TheLogicalSong
MP
le 23 août 2018 à 10:59

Je suis plutôt enthousiaste à l'idée de revoir un jeu à l'ancienne. Personnellement qu'on joue Dante, Nero Louis ou Jean-Michel j'en ai pas grand chose à faire tant que le gameplay suit. Ce qui a tué le 4 c'est pas Nero, c'est le fait de faire deux fois le même jeu en 20 missions.

Le reboot lui a opté pour un chara design particulier — que je n'aime pas non plus - mais le gameplay en combat était là, et je l'ai personnellement trouvé bien plus intéressant que dans le 3 et le 4. Si on retrouve l'esthétique et la formule DMC avec un gameplay aussi dynamique ça me suffit très largement.

Le scénario, la narration tout ça... De toute façon c'est anecdotique et chiant depuis le 1 et c'est pas ce que je demande au jeu :hap:

Lire la suite...
Commentaire édité 23 août 2018, 11:00 par TheLogicalSong
Guiliane-Joe
Guiliane-Joe
MP
le 23 août 2018 à 10:01

Dante me rappel quelqu'un :) http://www.noelshack.com/2018-34-4-1535011306-392.jpg

Lire la suite...
Top commentaires
MotorByke
MotorByke
MP
le 23 août 2018 à 01:12

Ça bosse tard chez JVC. :noel:

Merci pour l'aperçu du jeu. :-)

Lire la suite...
titanatlas
titanatlas
MP
le 23 août 2018 à 01:26

Grave, c'est signe de passionné ça !
Je n'ai jamais été fan de Devil May Cry mais cet épisode essaie d'attirer de nouveaux gamer en tout cas !

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 21.19€ Fnac Marketplace ONE 21.40€ Fnac Marketplace PS4 23.79€ Rakuten PS4 23.99€ Amazon PC 24.99€ Amazon ONE 24.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
10
TestShenmue IIISur PS4
17
TestFootball Manager 2020
PC Mac
13
TestBlacksad : Under the Skin
PC PS4 Switch
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020