Menu
Dying Light 2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018
PC PS4 ONE
Partager sur :

Trois ans après la sortie de son premier volet, trois millions d’unités écoulées plus tard et quel qu’un demi-million de joueurs encore actifs chaque semaine plus tard, Dying Light s’apprête à refaire parler de lui avec une suite aux ambitions narratives décuplées. Un choix audacieux de la part de son développeur Techland qui souhaite apporter à son jeu phénomène une tournure inédite de RPG narratif où chacun des choix du joueur impacte le monde de manière très directe.

Dying Light 2 trailer

Chargement de la vidéo

Modern Dark Ages

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

Dying Light 2 se situe dans une époque qualifiée de « Modern Dark Ages » par l’équipe de développement. Nous sommes 15 années après que l’apocalypse zombie ait ravagé l’écrasante majorité du monde, dans ce qui semble être le tout dernier bastion de l’humanité. Dying Light premier du nom était articulé autour de trois piliers que Techland a souhaité ici améliorer afin de les rendre encore plus percutants. Ces trois éléments sont les suivants : un système de déplacement très avancé en mode parkour, des combats en mêlée tactiques et un impact très important du cycle jour nuit sur le niveau de danger des zones visitées. Tout cela a été retravaillé ici par Techland afin d’offrir plus de profondeur et de manières d’explorer l’étendue citadine de cette suite.

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

Mais cette présentation E3 s’attardait avant tout sur la nouvelle dimension de sandbox narratif du jeu ainsi que sur le pouvoir direct de nos choix sur la ville. Le joueur affrontera bon nombre d’embûches en explorant le titre et devra faire des choix. Ces multiples décisions vont alors transformer le monde autour de lui. Cette nouvelle approche représente un défi que le studio polonais a décidé de surmonter grâce à l’expertise de Chris Avellone, l’une des meilleures références de l’industrie lorsqu’il s’agit d’imaginer des expériences narratives non linéaires.

Parkour toujours

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

La mission présentée lors de cet E3 se déroule durant les premières heures du jeu, au sein d’un quartier encore relativement neutre de la ville. Des rumeurs évoquent un conflit d’intérêts au sujet du château d’eau situé non loin de là ; un bâtiment crucial pour le contrôle du district que deux factions aux philosophies radicalement opposées se disputent. L’une d’entre elles, les Peacekeepers, aurait envoyé un émissaire en reconnaissance, mais ce dernier serait porté disparu depuis plusieurs jours. Le premier objectif est donc de localiser cette construction puis de s’y diriger grâce à nos talents d’acrobates urbains. Dès les premiers mouvements du personnage, on constate que le studio a mis le paquet sur les nouvelles animations de parkour avec un nombre de mouvements doublé par rapport au premier jeu. Le personnage bondit sur les lampadaires, s’accroche à la plupart des éléments du décor et aligne les manœuvres inédites de déplacement dans une ville tout entière pensée comme une immense zone de parkour.

Cette première zone semble en apparence bien calme pour une ville en proie à une invasion de zombies. La plupart des créatures se tapissent en réalité dans les bâtiments, protégées des lueurs d’un soleil qu’elles haïssent au plus haut point. Si le niveau de menace entre les séquences de jour et de nuit devrait faire l’objet d’une prochaine présentation officielle, le studio insiste sur le fait que le joueur doit s’attendre à un contraste de difficulté encore plus marqué que dans le premier Dying Light.

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

Dotée d’une direction artistique distinctive et très réussie, la ville entière se fait l’écho des événements tragiques du passé. On y retrouve des traces de batailles entre les humains et les infectés, des reliques d’anciennes technologies, bref, le package complet d’une bonne vieille apocalypse zombie. Les affrontements conservent un feeling similaire à celui du premier Dying Light avec une emphase de la mêlée, un body awareness de tous les instants et l’importance capitale d’esquiver ou de parer les attaques au bon moment. On comptera bien entendu toujours sur un arsenal d’armes blanches faites de bric et de broc pour trancher des têtes, découper des bras et tenter de se frayer un passage sanglant au beau milieu de nombreux ennemis, humains ou infectés.

À la manière d’un Shadow of the Colossus ou plus récemment d’un The Legend of Zelda : Breath of the Wild, nos différentes actions liées au parkour consomment désormais notre endurance, représentée à l’écran par une nouvelle barre de stamina. Si elle se montre quasi invisible (et donc peu frustrante) dans la plupart des situations de déplacement urbain, certaines phases de parkour plus ardues nécessitent une bonne gestion de cette ressource au risque de voir votre personnage se manger une gamelle. Ces séquences de jeu, comme ici l’ascension du château d’eau mentionné un peu plus haut, requièrent en ce sens une planification plus réfléchie de nos actions et devraient accentuer le danger de certaines galipettes.

Le ciment narratif

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

Arrivé au sommet de la tour, on tombe nez à nez avec deux représentants de la faction des bandits du quartier. Le choix est alors assez simple : se rallier à leur cause ou bien les affronter pour rester du côté de l’ordre et de la loi. Peu importe votre choix, cette décision aura des conséquences directes sur le futur développement de la ville et les opportunités narratives des lieux. Si soutenir l’action des brutes permet d’engranger une forte récompense, ce choix entraîne aussi l’aggravation de la détérioration et de la dangerosité du district. Le quartier change alors d’aspect visuel au fil de jours de manière à refléter les conséquences de nos actes de manière très tangible.

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

À contrario, soutenir les Peacekeepers améliore le niveau de sécurité du district, réactive l’accès gratuit à l’eau potable, débloque de nouveaux raccourcis de parkour, mais durci dans le même temps les contrôles et la sévérité des punitions en cas d’effraction de leur code. Bref, il ne semble pas y avoir de bonnes ou de mauvaises décisions dans ce Dying Light 2, mais seulement des conséquences à assumer pleinement, sans possibilité de sauvegarde rapide afin de revenir sur l’un de nos choix. On apprécie ici le boulot effectué par le studio pour dépeindre différentes ambiances au sein d’une même zone en fonction de nos choix narratifs. L’impact ne se limite pas à quelques simples ajustements visuels, mais affecte en profondeur le style graphique et les futurs embranchements narratifs de l’ensemble des lieux. Non limité à des choix binaires, le système devrait ensuite s’étendre petit à petit à tous les quartiers d’une cité appelée à devenir le reflet dynamique de chacune de nos décisions.

Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018Dying Light 2 façonne son aire de jeu selon vos propres décisions - E3 2018

Un mot pour finir sur l’aspect technique de cette première démo. Nous nous trouvons face à un titre au rendu graphique convaincant, superbement éclairé et animé avec détails. On aura tout de même noté quelques soucis de collision, une poignée d’écueils dans certains enchaînements de déplacement et la présence un peu trop prononcée du flou de mouvement à l’écran. Pas de quoi fouetter un zombie sur une version pré-alpha en somme.

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2018

Nos impressions
Vos choix devraient avoir de réelles conséquences sur le long terme dans Dying Light 2. C’est en tout cas le pari que s’est lancé Techland avec cette suite qui porte en bandoulière l’envie du studio polonais de se frotter à un développement plus ambitieux. Visuellement réussi, le titre n’en oublie pas de consolider ses acquis, tels ses systèmes de parkour et de combat, avant de nous exposer sa propre lecture du sandbox narratif. Espérons maintenant qu’un tel pari technique fasse ses preuves sur l’ensemble d’une vaste carte pleine à craquer d’infectés et d’opportunités scénaristiques.
Profil de MrDeriv
L'avis de MrDeriv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 juin 2018 à 14:33:33
Mis à jour le 14/06/2018
E3 PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Survival-Horror Techland Post-apocalyptique Zombies
Commander Dying Light 2
PC
69.99 €
PS4
69.99 €
ONE
69.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
4lk4
4lk4
MP
le 20 juin 2018 à 10:11

j'espère que la notion de choix ne se résumera pas à choisir entre les bad guys en rouge et les good guys en bleu

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 15 juin 2018 à 15:22

Le premier était très bon hormis ses combats de boss ou tu te retrouvais à poil après des heures passées à te crafter du super matos, tellement frustrant et parfaitement inutile, j'espère que ce point sera corrigé, sinon autant j'adore le genre, autant je passerai mon tour.

Lire la suite...
MerguezSalade
MerguezSalade
MP
le 15 juin 2018 à 11:12

Est-ce que le personnage principal est une vulgaire marionnette à la Skyrim ou est ce qu'il a une personnalité et une histoire comme dans le 1er ?

Question TRÈS importante en ce qui me concerne

Lire la suite...
morcook1
morcook1
MP
le 15 juin 2018 à 10:32

Mention spéciale à la nuit, flippant... Run 4 your life :mort:

Lire la suite...
zink1313
zink1313
MP
le 15 juin 2018 à 09:38

J'ai adoré le 1 un jeu de zombie de ce calibre est rare celui la sera miens également !

Lire la suite...
Youzul
Youzul
MP
le 15 juin 2018 à 08:55

Ca sert a rien de faire un beau jeu si c'est pour avoir le meme framerate atroce du 1 sur console!

Lire la suite...
merybonet82
merybonet82
MP
le 15 juin 2018 à 07:32

Je ne me suis jamais lassée du premier sur ps4.
Mais Alors le 2 je m'impatiente.

Vivement :play:

Lire la suite...
antothegammer
antothegammer
MP
le 15 juin 2018 à 06:57

cool, ça me rappelle fable 2 où des choix pouvaient complètement changer les quartiers de la ville. Wait and see!

Lire la suite...
-sl4sh-
-sl4sh-
MP
le 15 juin 2018 à 00:10

J'avais adoré le 1er, j'étais comme un fou pdt la conférence xbox

Lire la suite...
Marcus-wolf
Marcus-wolf
MP
le 15 juin 2018 à 00:04

ca a l'air vraiment cool comme jeu ! day one je pense

Lire la suite...
Top commentaires
nekrosis
nekrosis
MP
le 14 juin 2018 à 14:40

Le premier était vraiment cool, le DLC apportait une vraie valeur ajoutée au jeu de base, et les développeurs n'ont pas arrêté de rajouter du contenu gratuitement, même des années après sa sortie. Nul doute que celui là sera génial également :)

Lire la suite...
Commentaire édité 14 juin 2018, 14:43 par nekrosis
dk53
dk53
MP
le 14 juin 2018 à 14:37

C'est exactement ce que j'attendais de ce jeu, j'ai vraiment hâte.

Lire la suite...
Boutique
  • Dying Light 2 PC
    69.99 €
  • Dying Light 2 PS4
    69.99 €
  • Dying Light 2 ONE
    69.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Life is Strange 2 - Episode 3 : Un chapitre plus court et plus intense pour les frères Diaz
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Team Sonic Racing : de la coopération, du fun, mais des circuits pas toujours très inspirés
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Final Fantasy XII : The Zodiac Age - L'épopée remasterisée à emporter partout
    SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce