Menu
Transference
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile
PC PS4 ONE
Partager sur :

Présenté depuis maintenant deux ans dans les couloirs d'E3, Transference fait partie de ces projets très mystérieux qu’il est difficile de décrire à l’écrit. À vrai dire, même après deux sessions de jeu, l’aventure semble toujours aussi nébuleuse. Essayons toutefois de réunir suffisamment d’éléments tangibles pour éclairer votre lanterne dans les limbes d’un esprit pour le moins dérangé...

Trailer de Transference - E3 2018

Chargement de la vidéo Transference trailer

Une démo avant le vrai jeu ?

E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile

Pour bien comprendre le pitch de Transference, titre jouable avec ou sans casque VR, il faut premièrement introduire la démo E3 2017 du jeu. Cette dernière, que l'on a donc essayée l'an dernier, était testable dans un cadre assez atypique puisque l'on était notamment reçu par des démonstrateurs déguisés en scientifiques et psychologues un poil flippants. Une fois dans le jeu, Oculus Rift sur la tête, notre aventure nous mettait aux commandes d’un ex-militaire souffrant d’un syndrome post-traumatique, d'où le cadre si particulier de la présentation.

E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile

De retour au pays après plusieurs mois de missions, émotionnellement choqué à tout jamais, notre "héros" revient chez lui et constate que sa maison est abandonnée, vide de toute vie, mais remplie de tristesse et de regrets. Au fil des minutes de jeu, les souvenirs de notre ex-marine se mêlent à sa perception du réel et aux fulgurances de stress qu’il subit régulièrement. Il en résultera de nombreux jumpscares, venant mettre la pression aux joueurs, ainsi que des énigmes étranges basées sur le temps... En effet, au sein de la maison, on remarque assez vite des interrupteurs interactifs qui servent normalement à allumer et éteindre les lumières. Sauf qu'ici, ces derniers font basculer la maison entre deux “périodes”. L’une, actuelle, dans laquelle la maison est abandonnée, et l’autre, antérieure et bien plus vivante, dans laquelle le héros n’est pas encore parti pour la guerre. C’est l’alternance entre les deux perceptions qui permettait de progresser dans la maison jusqu’à la fin de la courte démo. Voilà ce dont on se souvient du Transference de 2017, allumons donc l'interrupteur pour passer à la nouvelle version du jeu, disponible durant le salon californien une année plus tard…

Transference V2

E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile

À l'occasion de notre rendez-vous avec les développeurs dans les allées du Convention Center, c’est une nouvelle dynamique qui nous est présentée : Transference est désormais un jeu d'exploration, VR ou non, avec son lot de puzzles et de stress. Dans cette nouvelle build, nous n’allons plus alterner entre deux timeline, mais passerons plutôt d’une “perspective” à une autre. La famille du héros compte 3 personnes et nous allons explorer chacun des points de vue pour progresser. Le tout se déroule dans une espèce de simulation, buggée jusqu'à l'os, visant à revivre les souvenirs marquants de nos protagonistes. Plus intéressant encore, nous incarnons apparemment notre propre rôle de joueur et devons creuser les limbes de l’esprit des personnages. D'une certaine manière, c'est en ayant les deux facettes d'une même pièce que nous décryptons ici les différentes situations, toujours grâce à ce système d'interrupteur qui viendra transformer le monde et nous fera alterner d'une perception des événements à une autre.

Entre limitations et vraies réussites

E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile

Côté gameplay, Transference se veut très simple, peut-être même un peu trop d'ailleurs. Il suffira ici de se déplacer, d'actionner des interrupteurs, d'ouvrir des portes, de manipuler quelques objets et documents avec nos mains virtuelles et c'est à peu près tout pour le moment. Il est d'ailleurs assez dommage de se dire que le changement de perception, qui modifie les décors aux alentours et permet d'avancer dans l'histoire, ne transforme à priori pas notre façon d'interagir avec ce même monde, ce qui est dommage puisque l'on campe, dans la séquence, un adulte et un enfant. En revanche, l'empreinte artistique du personnage se ressent vraiment et marque une limite nette entre les deux perceptions jouables dans la démo E3. Le monde de l'enfance est par exemple marqué par des dessins ou des écritures sur les murs qui font référence à des moments forts ou à des inquiétudes. Esthétiquement, on passe très vite, dans ce monde, d'un extrême à l'autre avec des recoins sombres, presque inquiétants, en opposition à d'autres parties de l'appartement qui demeurent bien éclairées et rassurantes, remplies notamment d'instruments de musique. Quant à l'autre perception, celle de l'adulte, elle dégage une tristesse assez notable. La décoration de l'appartement y est spartiate, aseptisée, froide, et l'on retrouve principalement de vieux souvenirs à l'image de ces photos immortalisant l'anniversaire de notre enfant, comme si le regret et la nostalgie étaient les maîtres-mots du vécu de notre personnage.

E3 2018 : Transference : Le thriller psychologique VR d’Ubisoft se dévoile

Après avoir parcouru les deux ambiances et progressé dans différentes salles, nous faisons face à un ennemi "digitalisé" qui vient s'introduire dans notre exploration hallucinée des mémoires du "héros". Impossible de lui résister et cela marquera d'ailleurs la fin de la démo VR que nous avons pu essayer. Où sommes-nous réellement ? Quelle est cette forme et pourquoi vient-elle "pirater" l'exploration de nos souvenirs ? Allons-nous devoir alterner entre les 3 "perceptions" différentes à un moment du jeu ou resterons-nous toujours sur une alternance à deux perceptions ? Le gameplay s'étoffera-t-il à un moment ? Voilà le type de questions que l'on se pose après avoir joué à Transference, et nous avons hâte de remettre les mains dessus... Notez par ailleurs que la démo E3 2017, l'ancienne donc, est désormais décrite par les développeurs comme étant une sorte de coup d'essai. Elle fait partie de l'univers du jeu, mais ne fera pas partie intégrante de l'aventure, contrairement à la démo E3 2018.

Nos impressions

Énigmatique, inspiré, complexe, voilà les adjectifs qui nous viennent à l'esprit lorsque l'on tente de décrire Transference. Malheureusement, le titre semble bien trop porté sur le narratif pour que l'on puisse juger sa cohérence scénaristique lors d'essais en salon. De plus, le passage vers un titre jouable "avec ou sans VR" limite un peu l'intérêt du motion gaming, déjà pas bien poussé dans la démo que nous avions essayée l'an dernier. On espère donc que le studio fera un effort pour ceux qui comptent jouer le jeu en VR et qui s'attendent donc à un gameplay un poil plus riche. Malgré cela, une chose est sûre : les créatifs derrière l'oeuvre semblent disposer d'univers solides et de bonnes idées, en plus de maîtriser les codes de la pression psychologique... Un titre à suivre, assurément.

Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 juin 2018 à 10:00:01

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2018

Mis à jour le 15/06/2018
E3 PC PlayStation 4 Xbox One Aventure Ubisoft Contemporain
Commander Transference
PC
10.00 €
PS4
24.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
MurkyKwak
MurkyKwak
MP
le 15 juin 2018 à 15:49

J'arrive toujours pas à comprendre si c'est un jeu VR ou pas :hap:

Etant donné que le jeu m'intéresse beaucoup, et n'ayant pas de casque VR, si quelqu'un pouvait m'expliquer ce serait génial :hap:

Lire la suite...
sion_hunter
sion_hunter
MP
le 15 juin 2018 à 10:37

Perso aussi j'attend beaucoup de ce jeu.

Lire la suite...
niko1010
niko1010
MP
le 15 juin 2018 à 10:25

Je l'ai testé à la PGW en vr sur ps4, il est très prenant et immersif. Un petit côté Silent Hill pour l'ambiance oppressante. Hâte de voir la version compléte.

Lire la suite...
MadoggyDog
MadoggyDog
MP
le 15 juin 2018 à 10:11

Hâte de voir si c'est aussi cool et novateur qu'ils le prétendent ou si c'est une carotte...

Lire la suite...
Top commentaires
MadoggyDog
MadoggyDog
MP
le 15 juin 2018 à 10:11

Hâte de voir si c'est aussi cool et novateur qu'ils le prétendent ou si c'est une carotte...

Lire la suite...
sion_hunter
sion_hunter
MP
le 15 juin 2018 à 10:37

Perso aussi j'attend beaucoup de ce jeu.

Lire la suite...
Boutique
  • Transference PC
    10.00 €
    22.49 €
  • Transference PS4
  • Transference ONE
DERNIERS TESTS
  • Test : Resident Evil 0 : Une version Switch qui ne sort pas des rails
    SWITCH
  • Test : Resident Evil : Les zombies égratignent la Switch
    SWITCH
  • Test : The Elder Scrolls Legends : une refonte salvatrice qui ne demande qu’à convaincre
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce