Menu
Cyberpunk 2077
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Aperçu : Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018
PC PS4 ONE
Partager sur :

Enfin ! Après plus de six années d’attente, nous pouvons désormais mettre des images et du gameplay sur le Cyberpunk 2077 de CD Projekt RED. D’abord dévoilé en 2012 par l'intermédiaire d’une première bande-annonce, le titre avait depuis maintenu un silence radio absolu au sein de l'industrie. De quoi attiser notre désir pour cette adaptation du jeu de rôle éponyme Cyberpunk 2020 chapeautée par le studio à l’origine de la saga The Witcher. Terminé les Sorceleurs, les épées en argent et autres créatures maléfiques à traquer, les monstres sont ici bel et bien des humains… Ou en tout cas ce qu’il peut en rester après avoir été remodelés par des dizaines d’implants cybernétiques. Dans la foulée du nouveau trailer d’ambiance dévoilé en clôture de la conférence E3 de Microsoft, nous avons pu assister à une démonstration d’une heure de gameplay de ce qu’il convient déjà de qualifier comme l’une des plus grandes claques du salon !

Cyberpunk 2077 trailer

Chargement de la vidéo

Le futur, c'est maintenant !

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Dites bye bye à la vue à la troisième personne des précédentes productions du studio polonais et faites place à une perspective à la première personne pour ce Cyberpunk 2077. Ce choix, audacieux il faut bien le reconnaître, pourrait avoir de quoi décevoir certains joueurs amateurs d’angles de caméra plus éloignés lorsque l'on parle de RPG. Quelques minutes de jeu nous font néanmoins rapidement comprendre les raisons à l'œuvre derrière ce choix : Cyberpunk se présente comme un RPG doté d’éléments de shooter. Une vue de type FPS offre donc une bien meilleure immersion dans l’univers ainsi que des sensations accrues lors des phases de tir.

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Contrairement à The Witcher, le titre ne plonge plus le joueur dans la peau d’un héros prédéfini. On passe ici par un créateur de personnages entièrement libre où l’on décide d’incarner au choix un homme ou une femme et de customiser à volonté ses traits, sa coupe de cheveux, ses tatouages, son maquillage et tout un tas d’autres options liées à son passé. Notre personnage porte le simple nom de V, un mercenaire urbain louant ses services aux plus offrants dans une ville où le crime et les mégas corporations règnent en maîtres. Il n’y a pas non plus de sélection de classes lors de la création de personnage, Cyberpunk accorde une totale liberté dans la manière de façonner son avatar à mesure qu’il acquiert de nouveaux implants cybernétiques. Les amateurs du JDR auront en revanche le plaisir de se plonger dans une représentation extrêmement fidèle de son matériau d'origine où les archétypes de Netrunner, Techie et de Solo restent bel et bien présents.

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Cette première démo E3 nous plonge dans la peau d’une V au féminin, bien décidée à se creuser une place dans la folie dystopique de Night City. Tout débute dans un sombre couloir délabré dans une séquence à priori située durant les premières heures du jeu. V et son partenaire Jackie Welles, un assassin hyper entraîné, sont à la recherche d’une jeune femme portée disparue, elle est très probablement retenue captive par une bande de petits malfrats camés et bourrés d’implants. L’occasion idéale de faire parler la poudre afin de présenter plus en détail les mécaniques de tir du jeu. Mélange de Deus Ex survitaminé et de shooter pêchu, le gameplay arme en main impressionne par sa capacité à mélanger RPG et action plus directe. V peut en effet glisser au sol, inhaler certaines substances pour décupler ses sens durant un court instant, ralentir sa perception du temps afin d’aligner les tirs de précision. Le mélange entre gunfights purs et utilisation des différents implants cybernétiques accouche d’un résultat à la fois percutant et totalement lié à nos choix de spécialisation du personnage. Tel un rappel constant aux profondes racines RPG du titre, les impacts de balle affichent leurs dégâts chiffrés aux dessus des adversaires et chaque ennemi dispose de résistances et de faiblesses particulières à certains types d’armes ou de munitions propres à l'univers Cyberpunk.

Une ville ouverte à explorer

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Quelques junkies défouraillés plus tard, V pénètre dans la salle de bain miteuse du repaire pour y découvrir la cible de son contrat, le corps entièrement dénudé plongé dans une baignoire remplie de glace. Les bandits enlevaient en réalité des humains augmentés afin de voler puis de revendre leurs implants. Cyberpunk entend bien porter fièrement son statut de titre mature destiné à un public lui aussi adulte. Sexe, drogue et violences sont le quotidien de l’immense Night City, un paradis pour les plus riches, un enfer pour les moins fortunés. La ville entière est un terrain de jeu ouvert dans Cyberpunk, une tentaculaire et cosmopolite métropole composée de six différents districts aux ambiances variées. Là où The Witcher 3 proposait un large monde ouvert horizontal, Cyberpunk entend proposer un environnement encore plus vaste, mais tout en verticalité cette fois-ci. Il n’y a qu’à voir le megabuilding où réside V pour se faire une idée de la proposition du studio polonais en matière d'exploration urbaine. Chaque étage de ce complexe, véritable ville dans la ville, dispose de son lot de PNJ, de marchands, de quêtes et de secrets que le joueur prendra très probablement des dizaines d’heures à découvrir s’il le souhaite.

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Et Comment ne pas explorer cette ville lorsque l’on constate le boulot effectué par CD Projekt pour donner vie à cet univers. De mémoire de joueur, nous n’avions pas été aussi bluffés par la restitution d’une foule depuis bien des années ! Night City grouille littéralement de vie et de détails où que se pose le regard. Des centaines de PNJ évoluent librement autour de nous, leur nom ou leur rôle affichés par votre implant oculaire au-dessus de la tête. La lumière des néons et des centaines d'enseignes publicitaires illuminent une cité visuellement folle, exubérante, transformée par la décadence d’une humanité ayant perdu tout sens de la mesure sur les problématiques de transhumanisme. Notez au passage que tout comme le trailer de présentation du jeu, cette démo de gameplay E3 se déroulait entièrement de jour. On sait que le titre disposera d’un cycle jour/nuit à l’impact direct sur certains aspects du jeu comme les routines des PNJ. Le gameplay nocturne devrait en toute logique conférer au titre un feeling de film d’anticipation noir, éclairé aux néons à la manière d’un Blade Runner.

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

L’exploration de la ville ne dispose d'aucune limitation autre que votre niveau de « Street Cred », une représentation du degré de renommée de V auprès des factions/gangs/corporations de la ville. Cette valeur augmente à mesure que le joueur réalise des jobs secondaires auprès de différents commanditaires. Votre style vestimentaire, certains implants ou encore les statistiques conférés par votre équipement influencent aussi cette jauge d’expérience sociale. On retrouve bien entendu en parallèle un système de progression plus classique, par niveau, à gravir en réalisant des quêtes auprès de PNJ. Chaque niveau supplémentaire est l’occasion d’attribuer des points de statistiques dans les attributs classiques du jeu de rôle Cyberpunk comme la force, les réflexes, la technologie ou encore le charisme. Mais l’expérience Cyberpunk ne serait pas complète sans un système de quêtes où chacune de nos décisions entraîne de très importantes conséquences sur le déroulement des événements.

Des choix et des conséquences

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Articulés autour d’une roue de dialogue en apparence tout ce qu’il y a de plus classique, les dialogues de Cyberpunk gagnent en fluidité et en spontanéité par rapport à ceux de The Witcher 3. Des réponses plus décontractées, plus directes font régulièrement leur apparition dans la liste des possibilités narratives. Gageons aussi que l’ajout d’implants augmentera la variété des réponses disponibles au cours des dialogues. L’histoire globale promet d’être entièrement influencée par les choix du joueur. Mandaté par une riche industrielle afin d'aller négocier un drone militaire de combat dans un sombre repaire de trafiquants d’armes, V se retrouve face à plusieurs méthodes d’approche de la situation : payer la somme demandée pour une transaction sans échauffourée ou adopter une méthode plus rentre-dedans afin de déclencher une nouvelle et explosive séquence de shoot.

Cyberpunk 2077 : pour l'instant, c'est la claque tant espérée - E3 2018

Entre deux glissades en mode bullet time au beau milieu d’une volée de balles faisant voler le décor en éclat, notre personnage récupère de nouvelles pièces pour son arsenal de combat : un fusil à pompe doté de plusieurs modes de tir, la capacité de tirer en ricochet pour toucher les adversaires à couvert, une arme Tech aux balles à tête chercheuse (pensez au ZF-1 du Cinquième Élément) et une paire de lames Mantis intégrées à ses avant-bras cybernétiques lui permettant de courir le long des murs et de fondre sur les ennemis depuis les airs. On note aussi la présence d’éliminations furtives lorsque l’on parvient à se faufiler dans le dos d’un adversaire. Cette approche plus discrète offre aussi la possibilité de hacker l’esprit de la cible et d’effectuer un braindance dans l'idée d'analyser l’ensemble de ses connaissances, voire même de pirater tout son réseau.

[IMAGE INTROUVABLE]

Avant de conclure cet aperçu enthousiaste, n’oublions pas de mentionner un autre aspect très important du jeu. Vous pouvez conduire vos propres véhicules dans Cyberpunk. Nous avons exploré différentes zones de la ville au volant d’une voiture rétro-futuriste d’une classe folle (présentée dans le trailer du jeu). La conduite s’effectue aussi bien à la première personne qu’en vue à la troisième personne pour un pilotage plus aisé. On ignore dans quelle mesure l’ensemble de la ville se prêtera à cette fonctionnalité, mais CD Projekt annonce déjà la couleur avec la présence de moto et de combats en véhicules présentés lors de cette démo par l’intermédiaire d’une fusillade au volant en pleine rue de Night City.

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2018

Nos impressions
Cyberpunk est bien parti pour s'imposer comme le digne héritier du savoir-faire de CD Projekt en matière de création de RPG riche à l’univers rempli de possibilités. Néanmoins, le titre ne se résumera pas à un simple The Witcher du futur, il sera bien plus que ça ! Si le jeu final est de la nature de la séquence présentée à la presse lors de cet E3 2018, il devrait y avoir un avant et un après Cyberpunk en matière de jeu de rôle en monde ouvert. Convaincant dans sa narration, captivant par son univers, étonnamment pêchu dans ses mécaniques de tir, le titre a toutes les chances d'être la claque absolue tant espérée. Reste maintenant à savoir quand sortira ce Cyberpunk 2077, un jeu toujours annoncé sur PS4, Xbox One ainsi que sur PC on le rappelle.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 juin 2018 à 12:13:50
Mis à jour le 13/06/2018
E3 PC PlayStation 4 Xbox One RPG CD Projekt RED CD Projekt Cyberpunk Robots

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
croswey
croswey
MP
le 17 juin à 13:31

il n'y a pas de video du gameplay?

Lire la suite...
masaku
masaku
MP
le 17 juin à 08:32

Une future petite bombe si l'ia est vraiment encore plus poussé que sur the witcher 3 et que la liberté d'action et de mouvement est assez conséquente dans cet open world.
Je ne me fais pas de soucis pour le Gameplay!

D'ailleurs c'est très marrant ce pseudo débat entre Pro FPS et TPS puisque en fait cela montre simplement le fossé entre les nouveaux joueurs qui n'ont pas vraiment de culture et d'experience du Jvd et les autres...

Non parce que faudrait juste leur expliquer que depuis toujours les meilleurs jeux capables d'immerger le joueur ont toujours été des FPS pur, et très souvent des FPS avec un gameplay basé sur les JDR. Le précurseur étant Deus Ex (j'ai encore le test sur joystick...)
(Bioshock, Halflife, Doom, les Deus Ex, les Farcry, Borderland2, wolfenstein, Fallout, Dishonnored, skyrim etc...
Donc je conseille très sincèrement à tous ceux qui doutent de "l'immersion dans les FPS" de se taper toute cette liste de jeux cultes et de revenir péter des raisonnement après, ça pourrait être marrant.

Et c'est tout à fait logique, j'ai adoré Witcher pour un grand nombre de raison, mais pour être honnête la vu TPS avec la latence et l'inertie lié au mouvement casse le dynamisme et c'est souvent le cas dans les TPS.
Tout comme les Splinter Cell qui sont des jeux cultes la vue TPS incombe des problèmes soit de caméra ou de mouvement qui sont très atténué ou carrément inexistants dans les FPS.
Quiconque à joué à un Doom /Quake connait la jubilation de de se mouvoir dans les niveau comme si on glissait sur l'eau, c'est fluide et instinctif! impossible à ressentir avec un TPS

De plus la Vue FPS ON EST le personnage, ces yeux ce sont les notres, quand on tourne la tête la vue obéit et on pointe son regard précisément ou on le souhaite.
Pareil, lors d'une discussion avec un NPC ou avec un joueur le fait d'avoir les regards tourné vers soi renforce le sentiment d'être au coeur de l'histoire.
Un TPS à certes des qualités, mais l'immersion est moins présente puisque on a plus le sentiment d'être un marionnettiste qui manipule son personnage, c'est très intéressant mais n'est pas comparable en terme d'immersion...

Et puis dernier point et non des moindre.
Autant pour du combat a l'épée le TPS et un pad peut être intéressant et efficace. Autant pour les shooter (sans assistance au tir) les FPS avec le combo clavier+souris permet bien plus de facilité de mouvement et de réactivité au tir, pas d'inertie du perso, pas d'angle de caméra foireux, pas besoin de changer l'arme d'épaule...
Ah ben oui après c'est vrai qu'on ne voit pas dans le dos... ben justement ça prouve que c'est le plus immersif puisque jusqu' preuve du contraire irl personne n'a des yeux dans le dos... D'ailleurs ne pas voir sur les cotés ou dans le dos accentue la pression lié à l'environnement qui nous entoure et donc l'immersion. Celui qui à joué a Bioshock premier du nom sait de quoi je parle...

Cyberpunk est basé sur les armes, de fait il y aura un réticule de visé, de fait le choix le plus logique EST le FPS et le combo clavier+souris.
Désolé pour les consoleux trop accrochés a leur pad mais c'est la réalité.
Un choix parfaitement logique justifié et très heureux!

Lire la suite...
SEBcBien94
SEBcBien94
MP
le 15 juin à 08:39

Je suis un Fan fan de l'univers depuis ces début en jeu de rôle sur table...mon seul point noir c'est le Mode FPS j aimerai comme pour the Witcher etre à la 3 ème personnes et je crains que ci il maintienne ce seul mode la je ne l'achète pas car je déteste le FPS ça tue les yeux tu vois pas derrière toi et ne pas voir les customisation tenue,Cyber....à même sur V il serait bien qu'il mette l'option 3 ème personne en clic droit en plus vous nous faites baver avec la customisation complète du perso et choix du sexe autant le voir en jouant et pas ce mater les pieds et les mains...elders Scroll avait l'option 3 ème personne ce qui je suis sur augmenterait le potentiel vendeur de ce jeux qui fais envie

Lire la suite...
Commentaire édité 15 juin, 08:40 par SEBcBien94
kodansha
kodansha
MP
le 15 juin à 00:46

C'est quoi votre problème avec la vue FPS du titre ? Ils ont clairement annoncé que c'était un choix. A partir de la ils vont forcément l'adapter et l'optimiser en conséquence pour une expérience de jeu optimale.
Les gars, on est en train de parler de CD Projekt la, pas de Davilex. Leur choix s'est pas fait sur un coup de tête, ils ont du y réfléchir et essayer toute les possibilités, pour au final choisir celle qui leur semblait être la meilleure.

Et ceux qui disent que la vue à la première personne est moins immersive... vous avez déjà essayé des jeux comme le premier Deus Ex ? Ou même Arx Fatalis ?. A ce jour personne n'a jamais reproché ni s'est posé la question d'une vue à la troisième personne sur ces deux perles du jeu vidéo. Tous le monde était immergé dedans comme jamais.

Il y en a évidement d'autre et des plus récents. Cependant si j'ai choisi ces deux exemples, c'est qu'ils sont les premiers à m'être venu à l'esprit et parce qu'ils se rapprochent le plus du type de gameplay Action/Rpg que peut proposer Cyberpunk 2077.

En tout cas je leur fais confiance, ce studio ne m'a jamais déçu et la totalité des preview de la planète encensent le jeu, pour le moment.

Lire la suite...
Commentaire édité 15 juin, 00:47 par kodansha
jerius
jerius
MP
le 14 juin à 22:47

A partir de maintenant ce studio devient pour moi mon nouveau BLIZZARD. Ça va être dingue!

Lire la suite...
Sylvalan
Sylvalan
MP
le 14 juin à 22:34

Oh... comme ça me rappelle le JDR papier crayon... du pur bonheur en prévision si on peut rajouter du cyber au punk jusqu'à finir....
Et quand je lis que les drogues seront aussi présentes... Car que serait Cyberpunk sans les drogues? certainement plus sain...

Lire la suite...
vance640
vance640
MP
le 14 juin à 22:32

la vue FPS :malade: Ils faut absolument qu'il donne le choix sinon c'est mort..L'excuse à deux balles que c'est miuex quand tu shoot n'est pas défendable dans la mesure ou dans beaucoup de jeu (PUBG etc....etc..) tu passe en vue fps quand tu clic droit.. Allez il reste du temps pour peaufiner ça les gars :)

Lire la suite...
hulk51
hulk51
MP
le 14 juin à 22:14

Pourquoi se plaindre pour la vue fps? Les Elder scrolls sont bien en vue subjective et ça ne les empêche pas des excellents RPG.

Lire la suite...
Archeonis
Archeonis
MP
le 14 juin à 20:03

Quel dommage... Je ne doute pas que ce sera un futur GOTY, et l'univers me branchait bien, mais je suis totalement réfractaire à la vue FPS ! D'autant plus pour un RPG... Pour moi, c'est LE gros point noir, qui fait que je n'ai plus vraiment d'intérêt pour le jeu à ce stade...
Je ne suis pas non plus fan des éditeurs de perso. Je préfère ceux qu'on m'impose. Je suis déçu de ces choix mais ils ne peuvent pas contenter tout le monde, j'en ai conscience. Pas grave, il y a d'autres petites perles à cet E3 qui me hypent bien plus et vers lesquels je vais me tourner avec fébrilité (Ghost of Tsushima, pour ne pas le nommer...).

Lire la suite...
ExceIcislundi
ExceIcislundi
MP
le 14 juin à 19:37

Star Citizen qui se compare à Cyberpunk, hallucinant:
http://www.jeuxvideo.com/forums/42-29704-56521893-1-0-1-0-hs-e3-cyberpunk-2077.htm
http://www.jeuxvideo.com/exceicislundi/forums/message/952237861
http://www.jeuxvideo.com/exceicislundi/forums/message/952240893
...
...
...

Lire la suite...
Top commentaires
FNVBGE
FNVBGE
MP
le 13 juin à 12:17

Tellement hâte :bave:

Lire la suite...
Zack58
Zack58
MP
le 13 juin à 12:15

Alléchant ! Je veux, mossieur !

Lire la suite...
DERNIERS TESTS
  • Test : The Walking Dead : L'ultime Saison - Un premier épisode prometteur
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Test : Phantom Doctrine : Un thriller tactique intraitable et pertinent
    PC
  • Test : Dead Cells : L’électron libre plein d‘action qui réveille les morts
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live