Menu
Detroit : Become Human
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers aperçus jeux vidéo / Aperçus jeux sur PS4 / Detroit : Become Human sur PS4 /

Aperçu Detroit : Become Human sur PS4 du 23/04/2018

Aperçu : Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie
PS4
Partager sur :

À quelques encablures seulement de sa sortie fixée au mois de mai prochain, Detroit : Become Human, dernier né des écuries Quantic Dream, s'est offert une nouvelle présentation presse qui nous a permis de nous essayer au début de l'aventure durant un petit peu moins de deux heures. Dernières impressions avant le verdict final.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Un monde d'anticipation

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Pour resituer brièvement ce qui a déjà été dit à propos du titre de Quantic Dream, Detroit : Become Human se déroule en 2038 à Detroit, vous l'avez deviné. Redressée de la période de crise qu'elle a connue il y a quelques années, la ville est désormais devenue la capitale mondiale de la production d'androïdes, qui ont progressivement occupé les fonctions ordinairement gérées par les humains. Instituteurs, infirmiers, agents municipaux... autant de postes indispensables qui ont vu leur exécution confiée à des intelligences artificielles dont les similitudes qu'elles partagent avec les humains sont particulièrement troublantes. Bien entendu, cette transition ne se fait pas sans heurts et une partie de la population désapprouve grandement cette mécanisation de la société, rejetant purement et simplement la présence des androïdes, à tel point que certains espaces et transports publics pratiquent une ségrégation radicale, reléguant les êtres artificiels dans des zones aménagées pour leur condition.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Sur ce fond de conflit social, vous incarnez trois personnages distincts : Kara, Markus et Connor. La première est une agente d'entretien, dont le propriétaire à la condition de vie déplorable privilégie la consommation d'alcool et de drogue à l'éducation de sa fille. Markus, lui, est un aide à domicile, chargé de s'occuper d'un riche artiste invalide tandis que Connor est l'archétype de l'androïde implacable, enquêteur et négociateur de talent secondant les forces de l'ordre dans des situations périlleuses.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortieDetroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Ce sont les prémices de l'histoire de ces trois androïdes que nous avons pu essayer au cours de notre session, sur PlayStation 4 Pro, en 4K s'il vous plait. La précision a son importance puisque nous avons donc pu tester le jeu dans les meilleures conditions, et autant dire que cette configuration rend plutôt bien justice aux très beaux graphismes du jeu. Dans la tradition des jeux Quantic, les visages sont très détaillés, mais c'est aussi le travail sur l'environnement qui séduit, la vision d'un Detroit de 2038 nous étant apparue assez inspirée. Nous ne naviguons effectivement pas dans un univers de science-fiction, mais bien d'anticipation, où la technologie est certes prépondérante sans être complètement improbable, preuve de la volonté du studio d'ancrer son histoire dans une réalité possible.

Rendez-vous en terrain connu

Si vous connaissez les précédentes livraisons de Quantic Dream, vous ne serez pas dépaysés, les interactions avec les différents protagonistes et éléments du décor se faisant pour la plupart en dessinant un motif prédéfini à l'aide des sticks. Cependant, le studio a prévu deux modes de difficultés. Si nous avons essayé le mode normal, un mode spectateur sera aussi proposé, vous ôtant le contrôle de la caméra et diminuant les risques de perdre l'un des protagonistes. Car à l'image d'un Heavy Rain, il est possible également que l'un des personnages trouve la mort au cours de la partie en conséquence de vos choix.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Sur les premières scènes du jeu que nous avons pu parcourir, nous avons donc pu prendre en main les trois protagonistes, chacun ayant leur caractère et leur fonction. Pour chacun d'entre eux, les choix à faire s'appliquent autant aux dialogues qu'aux actions. Par exemple, dans le cas de Connor, qui doit gérer une prise d'otage sur la terrasse d'un appartement, foncer tête baissée dans le but de sauver l'enfant captive n'aurait pas nécessairement été le meilleur choix à prendre. Effectivement, prendre le temps un minimum de glaner quelques informations sur le criminel, analyser la pièce afin de savoir ce qui s'est produit en amont débloquera des lignes de dialogues supplémentaires permettant à votre héros de déstabiliser le preneur d'otage et d'user de psychologie pour désamorcer la situation. Il en va de même pour Kara, qui, si elle ne prend pas la peine d'accomplir les tâches ménagères pour lesquelles elle a été achetée, passera peut-être à côté de certains objets qui auront une importance capitale à venir.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortieDetroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Des choix plus transparents

À ce sujet, Quantic Dream a eu la bonne idée de rendre les choix effectués à chaque séquence un peu plus transparents, par l'affichage de l'arborescence des décisions prises par le joueur. Très visuelle, la planche détaillant les embranchements permet de mieux appréhender ce qui a conduit à une situation donnée, tout en dévoilant les autres ramifications possibles qui apparaissent également, mais masquées, afin de garantir une vraie rejouabilité au titre. Bien évidemment, sur l'ensemble de notre temps de jeu, difficile d'évaluer l'impact de nos choix sur le reste de l'aventure, espérons que, comme c'était le cas par le passé, le joueur ait le sentiment d'avoir une vraie prise sur l'intrigue et que plusieurs parties permettront de vivre des expériences bien différentes.

Detroit : Become Human - Nos dernières impressions avant la sortie

Dans le ton, enfin, Quantic Dream reste dans ses habitudes et adopte une approche dramatique de ses enjeux. Si l'écriture ne nous a pas paru éviter quelques clichés, l'humanité nouvelle des androïdes semble être traitée avec beaucoup de soin et à l'issue de notre session, l'ensemble des personnages était bien brossé et il nous tardait déjà de connaître la suite de l'aventure et ses ramifications.

Trailer de Detroit : Become Human

Chargement de la vidéo Detroit : Become Human trailer
Nos impressions
Même s'il est difficile de se prononcer avec certitude sur Detroit : Become Human, faute de vision globale du titre, notre brève session de jeu nous a paru rassurante et devrait à n'en pas douter séduire les fans des productions Quantic. Si nous n'avons pas vraiment pu jauger les conséquences à long terme de nos différents choix, Detroit semble toutefois avoir accentué davantage encore la propension du studio français à proposer des embranchements multiples pour rendre chaque partie différente. De bonnes impressions que l'on espère confirmer le 25 mai prochain.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 avril 2018 à 16:00:02
Mis à jour le 23/04/2018
PlayStation 4 Aventure Autres Quantic Dream Futuriste
Commander Detroit : Become Human
PS4
PS4
54.99 €
PS4
59.97 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jdestars
jdestars
MP
le 27 avr. à 14:04

format d'un visual novel sans la narration digne d'un visual novel ( juste le choix de reponse qui induit les branchement scenaristique  ,  c'est enquete en scannant la piece puis zoom et .. attention ca ressemble à du QTE pour reveler l'indice  ... pff si le reste est du même acabit en effet ca risque d'etre moisi
Et le truc moisi en place : à la fin de l'episode il t'affiche le parcour scenaristique que tu a fait et le % de gens qui ont fait comme toi, te propose un classement mondiale ...
et te propose de refaire pour voir le reste ...
je crois que pire que ça dans un jeu japonnais ne n'est pas vu ..

j'en ai jouer des tas qui te montre à la fin du Jeu seulement ce que tu a fait et le reste à voir si ta le courage
c'est un truc qui bouffe l'immersion en cours de jeu ...espérons que cela ne soit réservé qu'a la démo ... mais j'ai peur que nom
ya aussi un indicateur de réussite indiqué  en % en gros en haut de l'ecran pour chaque choix d'action ... puré QuanticDream ont fumé quoi  ?
à coté d'un Yakusa 6 qui est en dessous coté modélisation graphique mais bien plus vaste en taille d'aire de jeu ça fait peine à voir pour autant de buzzzz
payer 60 euro pour voir un film à monter soit même (interactif ) sans disposer de l'ensemble des plan à sa guise  ...

l’épisode se passe au dernier étage d'une tour dans l'appartement d'un couple avec enfant dont l'androïd est devenu un forcené 
l'appartement avec piscine   sur le balcon sans .. garde corps ... ( Error System Heuristic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ...

on  y joue un androïd négociateur ...avec le charisme  et l'expression d'une huitre ...
le premier contact s'effectue avec un poisson .. dont on nous demande si on "desire" choisi  le sauver ou non ...  Error System Heuristic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ... depuis le temps qu'il est hors de l'eau il sera mort ... attention choix cruciale pour la négociation... je déconne  ..
cet élément est la pour faire découvrir le mécanisme de choix foireux a base de quart de cercle  pour valider le choix .. ( ah ben fallait bien un element de Gameplay ... )

tient une chambre .. ah interdis par le système d'y aller  ...sans avoir remplis l'objectif fixé sur l'iHM en réalité augmenté .. ( on va ) dire  ...
d’ailleurs  dans ce jeu qui se veut cinématographique  ...rien n'est mis en scène pour justifier l'ajout ces élément comme étant par exemple issu de la vision bionique de l'androïd ...Error System Heuristic ...  GameDesign miss )

Soit allons donc rejoindre le chef du commando d'intervention ..
( Error System Heuristic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ...le personnage est un caricature qui ne passerai pas les test psychologique de recrutement et qui ne donne aucun element tangible quand à l'etat de la situation ...( droit de lui poser 3 questions  ...)
ce n'est pas grave  ...allons par nous même  ... et là
... ( Error System Heuristic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ...
on se retrouve à jouer les enquêteurs sur une scène de crime au lieu d'aller négocier  ...
à veiller de bien rassembler les éléments clef ... comme découvrir qu'un cadavre est truffé de balle  ... et que la victime est donc: Morte  ... ( sans dec  en quoi ça aide à négocier , et puré ça saute au yeux que la victime est morte  )
une fois rassembler les éléments ont remonte un bout de film ... qui n'apporte rien à part de la narration

et l'est tout aussi important de savoir qu'il à pris une arme  ...et que c'est un 9mmn ...
... ( Error System Heuristic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ...
puré  avec autant de membre présent du commando , d'un helicoptere et tireur d’élite aucun n'est foutu d'identifier une arme  dans les main du forcené  ...(Clair que le Game designer n'a jamais pris le temps de regarder un doc sur les recrutement dans les force d’élite de police en France  .. )
ah si à donner des points pour obtenir la bonne fin ...
....
et pour finir ... ( Error System logic ... Fatal GameDesign Found with Reality  ) ...
le tenant de cette histoire c'est qu'un androïd n'a pas compris quelle etait son rôle  ... celui de domestique dans une famille comme il existe tant en France et dans le monde .. voir d'esclave non rémunéré dans certain ghetto de banlieue difficile comme Auteuil , Neuilly , Passy .. ou Geneve  ...

dialogue sans saveur  ..
...tu est  défaillant  ... non je vais bien répond l'autre ...
lorsque on regarde le maigre choix des éléments de dialogue à disposition on se demande en quoi le personnage joueur et qualifié  en tant que négociateur  ...et en quoi la qualité l’écriture mérite l'investissement en temps de jeux

scenario improbable , Gamedesign à Ch...( point de vue d'un  joueur de plus de 30ans d'experience de jeu )

à ce prix là autant lire les œuvres complète d’Asimov ou de voir les contes de la crypte voir de les acheter

Lire la suite...
mykelowrey
mykelowrey
MP
le 24 avr. à 17:01

Franchement, pour tirer son epingle du jeu, il a plutot interet, d'etre très bien construit et plutot bon dans la durée, ainsi qu'une histoire a s'en decrocher la machoire... Sans quoi il rejoindra le rayon des Heavy rain, bons mais sans plus... J'espere qu'ils se sont creusé les meninges messieurs les scenaristes.

Lire la suite...
Commentaire édité 24 avr., 17:02 par mykelowrey
Horacio_Pagani
Horacio_Pagani
MP
le 23 avr. à 22:16

Il me fait tellement envie ce Detroit: Become Human ! :bave:

Lire la suite...
AceVentura93
AceVentura93
MP
le 23 avr. à 21:00

http://www.noelshack.com/2018-17-1-1524509992-exclu.jpg http://www.noelshack.com/2018-17-1-1524510043-exclu2.jpg

Lire la suite...
Commentaire édité 23 avr., 21:00 par AceVentura93
Barocka
Barocka
MP
le 23 avr. à 19:59

nioh ,the last guardian,god of war,horizon,le remak de shadow of colossus ,spider man,detroit etc ... il y a vraiment pour tout les gout dans les exclu made in sony :)
perso j’attend days gone , le prochain kojima et j'esper une annonce au prochain E3 pour bloodborn 2

Lire la suite...
Salynier
Salynier
MP
le 23 avr. à 18:31

70 euro pour un film intéractive... sans moi. En terme d'exclusivités, state of decay 2 sera beaucoup plus intéressant.

Lire la suite...
killermick746
killermick746
MP
le 23 avr. à 18:24

Les exclus Sony tfacon en se moment c’est tellement la folie ... ils font tellement mal abuseyyyy je suis tellement refais de m’etre Barré de chez Microsoft ! Bon sauf le PC parce que sa reste quand même la base

Lire la suite...
coldvidic
coldvidic
MP
le 23 avr. à 17:49

Youpii un jeux chiant encore overhypé

Lire la suite...
Sunshineinabag
Sunshineinabag
MP
le 23 avr. à 17:34

Dommage pas sur Pc :-(

Lire la suite...
Hangro__621
Hangro__621
MP
le 23 avr. à 17:20

J'ai hâte

Lire la suite...
Top commentaires
Arzaniss
Arzaniss
MP
le 23 avr. à 16:09

Honnêtement, on aime ou pas mais il faut avouer que ce genre de jeu rafraîchi un peu le genre du JV.
Se focaliser sur ce que l'on ressent plus que sur de l'action pur, ça fait du bien.

Le jeu est beau qui plus est :)

Lire la suite...
-Isac-
-Isac-
MP
le 23 avr. à 16:17

Je ne suis pas du tout jeu narratif, mais celui là me fait de l'oeil car le sujet traité est très intéressant.
Je pense que les choix quand fait dans ce jeu ont une sacrée importance, ça doit être super de voir l'impact qu'on peu avoir sur une histoire selon nos propres sentiments. Biensur les choix ne vont jamais être illimités mais si ceux présents dans le jeux reflètent, au moins en partie, la personnalité de chaque joueurs, c'est gagné.

Lire la suite...
Boutique
  • Detroit : Become Human PS4
    59.97 €
DERNIERS TESTS
  • Test : The Liar Princess and the Blind Prince, un conte pas si éblouissant que ça
    PS4 - VITA
  • Test : Salary Man Escape : Le puzzle-game qui joue sur la physique en costard cravate
    PS4
  • Test : Shaq Fu A Legend Reborn : Un Beat'em all déjanté et répétitif
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live