Menu
Kingdom Come : Deliverance
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
PC PS4 ONE
Partager sur :

Kingdom Come : Deliverance s'est laissé une fois de plus essayé pour nos soins avant sa sortie le 13 février prochain sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. L'occasion pour nous de nous plonger une fois de plus dans ce jeu de rôle médiéval développé par les Tchèques de Warhorse Studios, un titre doté de la plus grande fidélité historique possible. Ni magie, ni dragons ici, mais la promesse d'un RPG sandbox moyenâgeux cohérent, doté d’un système de combat technique et d’interactions sociales réalistes.

Henry, chevalier en devenir

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage

Oubliez la magie et les quêtes héroïques d’un joueur élu pour sauver le monde, Kingdom Come Deliverance (ou KCD) promulgue son “immersion”. L'idée n’est pas de placer le joueur dans la peau de l’archétype classique du héros des jeux de rôle, mais dans celle d’un jeune homme assez banal plongé en plein cœur de la Bohème du 15e siècle (en 1403 pour être exact). Nous incarnons ici Henry, fils de forgeron dont la famille a été massacrée par un assaut de bandits mené par Sigismund, le demi-frère de l’Empereur du Saint-Empire Romain. Un personnage certes imposé, mais dont l’évolution reste totalement libre au fil de nos actions, de nos hauts faits tout comme de nos méfaits.

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage

L'apprentissage des bases du combat faisait office de première partie de notre nouvelle session d’essai prenait la forme d’un rappel des éléments déjà exploré et décrits plus en détails dans notre précédent aperçu du jeu. Cette séquence de jeu est pour nous l’occasion de revenir sur les évolutions, modifications et autres améliorations apportées au titre depuis quelques mois. Sortie sur consoles oblige, ce sont les graphismes qui opèrent certaines concessions pour espérer tourner dans de bonnes conditions sur la totalité des plateformes. S'il semble avoir perdu une part de sa fidélité visuelle, KDC n'en reste pas moins très agréable à l'œil et surtout relativement fluide (60 fps sur PC, 30 sur consoles) dans la plupart des conditions. Insistons sur le terme "relativement" ici, le build présenté n'était pas exempt d'importantes chutes de taux de rafraîchissement de l'image, lors des scènes chargées en détails ou durant certains combats. Il reste encore une poignée de mois à l'équipe du jeu pour remédier à ces écueils et l'on espère que la version finale se débarrasse de la majorité de ces chutes de framerate, assez gênantes, il faut bien le dire.

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
Si le jeu déborde d'interactions sociales et d'échanges avec les PNJ, il faudra aussi savoir faire parler le fer pour se dépêtrer de certaines situations. Attrapez une épée pour améliorer votre aptitude à la manier en combat, entraînez-vous avec un arc pour gagner en précision, le jeu prône une grande liberté pour son système de combat médiéval réaliste à la première personne. Il est probablement l’une des raisons principale d’intérêt des joueurs envers le projet Kingdom Come. Beaucoup espèrent y trouver un mélange de systèmes connus comme ceux de Chivalery ou de Mount and Blade. Si c’est en partie le cas, la surcouche de fidélité historique temporise pour le moment le rythme du bal des épées qui s’entrechoquent. Les techniques de maniement des armes sont toutes basées sur la réalité militaire du 15 ème siècle.

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage

Epées courtes, épées longues, marteau, bouclier, arc, arbalète, chaque catégorie d’arme possède ses avantages et inconvénients face à certains types d’armures ou d’adversaires. Il vaudra mieux privilégier un lourd marteau pour affronter un chevalier en armure ou une épée longue contre un groupe de bandits peu protégés. Entre feintes, parades et ripostes, le système de combat offre une grande variété d'enchaînements. Chaque coup porté est basé sur un moteur physique d’impacts en temps réel. Nos armes peuvent donc se heurter à des plaques métalliques et créer un effet de recul ou bien briser certaines parties de l’armure de l’adversaire comme sa visière, ses spalières, etc. Kingdom Come est donc comme une machine à remonter le temps, un jeu à mi-chemin entre l’expérience offerte par un Mount and Blade et un livre d’Histoire. Les combats de Kingdom Come restent à l'heure actuelle assez techniques lors des duels, mais deviennent rapidement bien moins lisibles lors des batailles de plus grande envergure. Et quoi de mieux pour vous démontrer tout ça que de vous l'exposer en vidéo dans un premier Gaming Live.

Gaming Live sur le système de combat de Kingdom Come : Delivrance

Chargement de la vidéo Kingdom Come : Deliverance Gaming Live

Cloitré pour de bons

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage

La suite de notre nouvelle prise en main s’est déroulée dans une séquence de jeu plus originale. Infiltré au sein d’un monastère, Henri dépose les armes le temps d’une enquête sur une sombre affaire de meurtre. L’assassin aurait lui aussi rejoint l’ordre afin de fuir la justice et les rares informations disponibles à son sujet laissent supposer qu’il serait l’un des novices de la paroisse. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez sera de récolter assez de preuves pour le démasquer.

Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage

Mais la vie monacale n’est pas de tout repos : levé aux aurores pour participer à une longue prière matinale, frugal repas dans le réfectoire commun en compagnie des autres membres du monastère, longues sessions de copie de manuscrits à s’en faire péter les yeux et travaux dans les jardins pour occuper le reste de la journée. Comment, dans ces conditions de vie quotidienne, trouver le temps nécessaire pour enquêter ? Il faut alors profiter de la moindre occasion pour quitter discrètement les rangs et tenter de rassembler les indices. Et quoi de mieux pour y parvenir que de soudoyer quelques moines ou de profiter des longues nuits de solitude pour marauder dans l’imposant édifice. Un peu de nourriture échangé en douce contre un crochet et la serrure de la porte de la partie réservée aux moines de plus haut rang s’ouvre pour nous laisser fouiner dans certains registres de l’abbaye.

Évoluer dans cette phase de jeu en mode vis ma vie de Moine du XVème siècle se montre particulièrement plaisant. La crédibilité des décors, le soin apporté au moindre détail et le formidable travail sur le sound design des lieux, tout ces éléments contribuent à installer une atmosphère aussi réaliste qu’originale dans l’univers du RPG. L’ambiance n’est pas sans rappeler celle du film inspiré par le roman Le Nom de la rose de Umberto Eco avec son intrigue et ses non-dits. On vous laisse apprécier le travail effectué par le studio Warhrose dans le Gaming Live suivant.

Vis ma vis de moine dans ce Gaming Live de Kingdom Come Delivrance

Chargement de la vidéo Kingdom Come : Deliverance Gaming Live
Nos impressions
À trois mois de sa sortie, reste à Kingdom Come Delivrance de stabiliser ses performances et la lisibilité de ses batailles de masse pour parvenir à écarter nos derniers doutes. Réaliste, plutôt agréable à l’oeil, le titre fait toujours preuve d'un très grand souci du détail capable d'installer certaines ambiances véritablement immersives. La vie d'Henry le chevalier en devenir ne sera pas de tout repos dans ce RPG sandbox rempli d'interractions, de dangers et d'opportunités de découvrir une époque historique dépeinte avec un certain brio.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 décembre 2017 à 09:00:02
Mis à jour le 11/12/2017
PC PlayStation 4 Xbox One RPG Warhorse Studios Moyen-Age
Commander Kingdom Come : Deliverance
PC
42.49 €
PS4
35.30 €
ONE
39.98 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
piment2cayenne
piment2cayenne
MP
le 14 févr. à 10:47

Alphacast s'y ait attelé : https://www.twitch.tv/videos/228656171

Lire la suite...
Mordicusi
Mordicusi
MP
le 13 févr. à 22:37

Ça m'a l'air d'être un jeu cool promis à un bel avenir.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 02 févr. à 02:44

les apparence sont trompeuse, je sais pas c'est un grand jeu pleins de potentiel mais j'ai peur de la lenteur on dirais for honnor version 2.0 en fps après je juge par rapport au test mais bon j'espère me tromper le moyen age je kiff je reviendrai prendre de vos conseil amis forumeurs.
Pour ceux qu'ils ont précommandé amusez-vous bien.

Lire la suite...
nataline
nataline
MP
le 22 janv. à 19:05

Espérons que la VS PC que j'ai "banké" dès le début.
Soit comme elle était prévue, avant que le mot console apparaisse...

Lire la suite...
AK-87_HC
AK-87_HC
MP
le 11 janv. à 08:02

Nous voilà début Janvier, et c'est la première fois que j'entends parler de Kingdom Come: Delivrance, qui m'a l'air tout simplement génial! Se pourrait-il enfin que Geralt, en tant que meilleur représentant de RPG à l'occidentalle, se soit enfin trouvé un rival digne de ce nom? Pourquoi pas... parce que malgré l'absence d'éléments fantastiques, Kingdom Come: Delivrance m'a l'air bourré de similitudes avec The Witcher 3: Wild Hunt. Personnellement, ce jeu me donne très envie d'une part, de par ses graphismes tout bonnement magnifiques (mais que j'avoue espérer les voir bien améliorés sur Xbox One X), et d'autre part parce que le décor et l'action, qui se veulent donc très réalistes, sont ancrés dans un coin de l'espace et du temps qui ont réellement existés, ce qui est quasiment inexistant dans les RPG. Ce qui, d'après moi, va démarquer Kingdom Come: Delivrance de son homologue polonais est sans aucun doute le côté sandbox du jeu, qu'il me tarde infiniment de découvrir, et dont j'espère que le studio aura approfondi au maximum. Décidément, les créateurs des pays de l'est ont l'air d'être fortement calés dans ce domaine, et ce, pour notre grand plaisir! À peine l'écriture de ce commentaire terminée, je vais donc me précipiter de précommander Kingdom Come: Delivrance, en croisant les doigts pour que ce jeu fort prometteur puisse sortir en tenant toutes les promesses qu'il nous aura faîtes!
Amok

Lire la suite...
JarNeel
JarNeel
MP
le 28 déc. 2017 à 00:02

On m'a offert la préco pour noël, je connaissais pas vraiment jusqu'à présent ! Je m'attendait pas à un jeu médiéval aussi réaliste que ça, ça promet, ça sent la grosse sortie de l'année tout ça, vivement février !

Lire la suite...
Worldseobuild
Worldseobuild
MP
le 26 déc. 2017 à 21:45

Tout me donne envie dans ce jeu, si ce n'est le combat à l'épée qui a l'air affreusement chiant

Lire la suite...
acidpierrot
acidpierrot
MP
le 18 déc. 2017 à 12:46

Les postures de garde à l'épée ont l'air très proches de la réalité, et les combats brefs et mortels comme c'était le cas.
L'immersion est ouf à tous les niveaux, architecture, artistique, vestimentaire etc...
Ça va être un régal !

Lire la suite...
GordonGrincheux
GordonGrincheux
MP
le 11 déc. 2017 à 22:06

Manque plus qu'une gestion faim/soif/sommeil et là on se met bien.

Lire la suite...
Metaljo44
Metaljo44
MP
le 11 déc. 2017 à 10:55

serieusement votre lecteur une GROSSE MERDE ULTIME foutait vos video sur youtube.....

Lire la suite...
Top commentaires
bullet05
bullet05
MP
le 11 déc. 2017 à 09:04

enfin , un rpg sans magie et dragon !!

Lire la suite...
Mr_Blackjak
Mr_Blackjak
MP
le 11 déc. 2017 à 09:03

:merci: pour l’aperçu. :oui:

Pour ma part je place beaucoup d'espoirs dans ce jeu et j'espère ne pas être déçu. :ange:

Lire la suite...
Boutique
  • Kingdom Come : Deliverance ONE
    39.98 €
    39.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : MotoGP 18 : Une édition qui manque de contenu
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Yoku's Island Express : Flipper et Metroidvania font très bon ménage !
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Test : Jurassic World Evolution : bien plus qu'un jeu à licence sur PC
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live