Menu
Monster Hunter World
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Aperçu : Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !
PC PS4 ONE
Partager sur :

Très populaire au Japon à ses départs puis peu à peu adoptée par un large public à l’international, la licence Monster Hunter est un phénomène dont chaque nouvel opus fait vibrer le cœur des chasseurs vétérans. Mais force est de constater que la série ne se montre pas toujours très facile d’accès pour le joueur néophyte. On l’imagine souvent rigide, trop orientée vers le farming bête et méchant de gros monstres alors que la série offre un gameplay capable de ravir la grande majorité des amateurs d’action-RPG exigeants. Capcom souhaite faire voler cette réputation en éclats avec Monster Hunter World (MHW), un épisode qui, dès ses premières minutes, brise la routine installée, modifie les codes d’une saga pour s’ouvrir à un nouveau public sans toutefois oublier de s’adresser à ses joueurs vétérans. La série s’offre bien plus qu’un lifting, mais une transformation en profondeur et rompt avec certaines traditions pour nous offrir LE Monster Hunter New Gen que l’on attendait tous.

Conditions de l’aperçu
Nous avons pu prendre en main le titre pendant plus de 10 heures lors d’une session de jeu organisée au sein des locaux de Capcom Japon. L’idée était de découvrir le début de l’aventure, en solo et en multi jusqu’aux quêtes 4 étoiles du premier village d’Astera. N’hésitez pas à aller visionner nos différents Gaming Live (dont le premier est dispo dans cet aperçu) pour découvrir nos vidéos inédites de gameplay capturées lors de l’événement.

Création de personnage et chasse dans ce Gaming Live inédit de Monster Hunter World

Chargement de la vidéo Monster Hunter World Gaming Live

L’arrivée du jeu sur PS4, Xbox One le 26 janvier prochain (et plus tard en 2018 sur PC) est synonyme de bien des évolutions pour la série. Graphiques d’abord, avec un hardware capable d’afficher de biens jolis environnements, animations ou monstres pour proposer l’opus le plus abouti visuellement de toute la saga. Du côté du gameplay ensuite avec une prise en main allégée par des contrôles à la manette dotés de plusieurs nouveaux raccourcis très utiles en situation de combat comme cette roue de sélection rapide d’objets dont on ne peut désormais plus se passer une fois en jeu.

Dans la jungle, terrible jungle

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Quand Capcom prend des libertés avec sa formule, c’est une licence qui s’ouvre pour rendre le jeu plus accessible aux nouveaux joueurs, mais aussi le rendre plus digeste pour tous les anciens. Premier changement, et de taille, Monster Hunter devient un simili monde ouvert. Non, la saga n’a pas bêtement succombé aux sirènes de l’Open World, elle opère ici un changement attendu depuis bien longtemps par ses joueurs. Fini le découpage en sous-zones soumises à des temps de chargement, MHW embrasse une construction plus ouverte que jamais pour une expérience dotée d’un nouveau souffle de liberté. Il ne s’agit pas pour autant d’un véritable monde ouvert, les vastes zones de chasse sont toujours soumises à un temps de chargement initial avant leur accès et la carte est fractionnée en plusieurs environnements dotés d’une personnalité graphique propre (la Forêt Ancienne, le Désert des Termites, le Val Putride, etc.)

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Si cet épisode ne s’appelle pas Monster Hunter 5, c’est à la fois pour marquer cette volonté de rupture du côté de Capcom, mais aussi pour insister sur l’importance du monde au cœur même de l’expérience. L’environnement n’est plus une simple arène de combat, il devient l’acteur majeur de cet opus. Les cartes fourmillent d’objets à collecter et d’éléments avec lesquels interagir. Là, un arbre se transforme en piège de fortune lorsqu’un monstre le détruit, ici un crapaud explose dans un nuage paralysant. Les décors sont désormais de véritables lieux de vie pour tout un écosystème alimenté par une biodiversité inédite pour la licence. Dès les premiers pas dans la Forêt Ancienne, zone présentée au public lors de l’E3 dernier et carte de départ de l’aventure, nous voilà plongé au cœur d’une jungle épaisse et vivante, peuplée de petits animaux à capturer, de traces à pister et d’un très large panel d’interactions avec le décor. Cycle jour/nuit, effets météo modifiant la lisibilité, éléments à détruire dans le décor, place au Monster Hunter de l’interactivité.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

La récolte de composants, mécanique cruciale d’une série dotée d’un système d’artisanat au centre de la progression du joueur, s’effectue dorénavant sans temps mort pour la plupart des objets : herbes, miel, projectiles de fronde, notre chasse n’est plus interrompue par ces petites pauses nécessaires au ramassage. On évolue avec une fluidité nouvelle dans ces vastes zones ouvertes au level design pensé pour favoriser la traque. Au bras de notre personnage, une fronde participe elle aussi à la dynamisation de la formule avec un grappin à accrocher à des nombreux points pour profiter de la verticalité des lieux et des munitions de différents types à récolter pour les utiliser durant les combats. Ces évolutions de gameplay procurent un réel plaisir manette en main avec un avatar qui bondit, s’accroche aux branches et explore son environnement avec beaucoup plus d’agilité que par le passé.

Pour notre plus grand plaisir, le début de l’aventure est d’ailleurs moins lent au démarrage que dans les précédents opus. Adieu aux interminables quêtes tuto de récolte et de chasse aux petits monstres sans grand intérêt, le joueur est plongé sans attente dans la première zone du jeu après avoir créé de toute pièce son avatar grâce à un système de customisation très bien fichu et plus riche en options que certains RPG sorties au cours des dernières années. Un comble lorsque l’on sait que notre chasseur/chasseuse portera la plupart du temps un casque sur le visage.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Chasse saveur pistage

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Les premières missions tracent la route vers Astera, le refuge des chasseurs de la forêt, havre de paix où l’on croisera les grands classiques de la formule MH : forgeron, marchands, émissaires de quêtes de guilde, Felyne cuistot et j’en passe. L’occasion d’insister sur la scénarisation de l’aventure qui fait ici un véritable bond en avant avec une multitude de cutscenes et la présence, pour la première fois de toute la saga, de dialogues intégralement doublés. On a d’ailleurs pu jouer avec les voix françaises lors de cette preview dans une version finale qui laisse présager du bon côté qualité du jeu d’acteur des comédiens choisis pour l’occasion. Un Monster Hunter qui parle, en voilà un changement là encore susceptible d’attirer un plus large public vers la franchise.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Les quêtes se font moins nombreuses auprès de l’émissaire et c’est en fait une très bonne chose. Outre la disparition des missions de village qui faisait souvent doublon avec les quêtes de guilde, la plupart des activités secondaires de récolte s’effectuent désormais naturellement durant les missions principales grâce à un système d’objectifs secondaires accordant au retour des points à dépenser pour acheter des composants. Le focus est orienté ici sur la chasse et on se dirige sans tarder vers notre première cible de choix : le grand Jagras, cet iguane coiffé comme Bob Marley.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Vous l’aurez compris, l’heure est aux interactions avec le décor, y compris dans la manière de localiser vos cibles de chasse. Vous êtes un chasseur après tout, alors pourquoi ne pas analyser les traces laissées par votre proie pour remonter sa piste ? Griffures sur l’écorce des arbres, empreintes au sol, traces de mucus, on remonte petit à petit la piste des monstres grâce aux navicioles. Ces insectes lumineux peuvent mémoriser l'odeur d'un monstre et vous guider vers d'autres écofacts via un système baptisé l’écolocation. Au fur et à mesure de la découverte de nouveaux écofacts, vos navicioles vous fourniront des informations plus détaillées.

Plus le joueur accumule les preuves, plus la traînée lumineuse des navicioles se fait vive. On trouve aussi d’autres traces durant nos chasses, celles d’autres monstres présents dans la zone pour éventuellement changer de cible à l’envie. La récolte de ces informations écologiques sur les monstres possède un effet persistant ; un niveau de connaissance augmente au fil des pistages et permet d’obtenir plus d’informations sur le comportement d’une créature. Le monstre sera alors localisé de manière beaucoup plus précise dès le début d’une mission lorsque vous aurez accumulé assez de savoir sur ses habitudes.

Monster Hunter World PGW 2017

Chargement de la vidéo Monster Hunter World trailer

Durant cette phase de recherche, on profite de la souplesse du système de récolte pour faire naturellement le plein de composants sans peur de casser sa pioche ou son filet puisque ces derniers deviennent permanents. Un peu de minerais par ici, quelques insectes par là, et surtout des munitions pour notre fronde au poignet. La fronde est un outil indispensable pour tous les chasseurs. Vous pouvez utiliser des pierres, des noix, ou d'autres objets trouvés sur le terrain comme projectiles. La fronde peut être utilisée comme instrument d'attaque, de diversion ou de transport, vous permettant ainsi d'élaborer de nouvelles stratégies pour chasser vos proies. Des outils de survie, sous forme de manteaux à revêtir durant un court moment, activent aussi de puissants effets d’attaque ou de déplacement. Une cape permet de profiter des courants ascendants pour planer dans les airs tandis qu’une autre améliore votre défense physique face aux attaques.

Le bon et le mauvais chasseur

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Les 14 armes de la franchise sont de retour et sont servies par des animations pêchues aux effets visuels rehaussés par les possibilités du nouveau moteur graphique. Si MHW laisse sur le carreau les styles et les arts de chasse introduits avec l’épisode Générations c’est au profit d’une consolidation de la plupart des mécaniques de gameplay. De nouveaux mouvements apparaissent en contrepartie sur la plupart des armes afin d’étendre le panel d’attaques d’un arsenal qui a d’ores et déjà fait ses preuves. On apprécie tout particulièrement la présence d’un guide de chasse détaillant de manière précise la liste de tous les combos disponibles pour chacune des armes du jeu ; une façon pour Capcom de ne pas laisser les néophytes sur le carreau face à la complexité du maniement de certains outils de chasse. Votre fidèle Palico est bien entendu de la partie avec ses talents, armes et armures dédiés.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

De tout l’arsenal, ce sont les armes à distance qui profitent le plus de cette nouvelle lecture de la formule MH. Fini la visée les deux pieds vissés au sol en vue à la première personne, la chasse à l’arme de jet (fusarbalètes lourds et légers) se déroule à la manière d’un TPS et gagne donc en mobilité et dynamisme. Nul besoin d’ailleurs d’utiliser un ensemble d’armure spécifique aux armes à distance pour en profiter puisque tout le système d’équipement profite lui aussi de certaines refontes très appréciables. Il est par exemple possible de changer l’intégralité de son équipement durant une quête en se rendant à l’un de nos campements. Une évolution importante qui devrait ouvrir de nouvelles stratégies de chasse notamment lors des missions face à plusieurs créatures en même temps.

Pilier immuable de la formule, vous ne verrez jamais apparaître la barre de vie d’un monstre et seule une lecture attentive de son comportement vous donnera une indication sur son état de santé. En revanche, Monster Hunter World affiche (ou non, selon vos réglages d’options) les dégâts chiffrés de vos attaques. Cette nouvelle information confère de nouvelles perspectives à l’optimisation de vos stratégies. Savoir si un élément est réellement efficace contre un monstre, constater l’augmentation de sa puissance au fil des crafts d’armes, savoir où taper pour causer les plus de dommages, voilà une information très importante pour quiconque souhaite devenir un bon chasseur.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Les affrontements se montrent aussi bien plus imprévisibles que par le passé. Ne soyez pas étonné si un invité surprise vient régulièrement interrompre votre chasse. Notre combat contre le Barroth au sein du désert a pris une toute autre tournure lorsqu’un Jyuratodus a soudain surgi d’une flaque de boue pour dévorer notre cible tandis qu’une Rathian descendait du ciel pour réchauffer l’atmosphère de son souffle ardent. Parfois scriptés, comme pour l’arrivée du Rathalos durant notre chasse à l’Anjanath, mais souvent lié aux interactions systémiques renforcées de cet épisode, les irruptions inattendues donnent un souffle épique à la plupart des chasses et rythme la progression.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Et si vous vous posiez la question, non le jeu ne nous a pas semblé plus simple que par le passé. Plus nerveux assurément, plus facile d’accès aussi, mais toujours aussi prompt à punir la moindre erreur de placement ou de lecture de comportement chez les monstres. Des créatures d’ailleurs toujours aussi crédibles dans leurs actions, jamais mécaniques grâce à un travail sur l’IA rehaussé ici par un superbe boulot effectué sur les animations et leurs textures. Les poils hérissent, les écailles vibrent et les blessures causée par nos armes marquent leur cuir de façon très visible à l’écran.

De la lisibilité au menu

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

Ah oui, n’oublions surtout pas d’évoquer le mode multijoueur, une composante essentielle de la saga. Si chasser en solitaire procure le plus de frissons, une petite virée en groupe jusqu’à quatre joueurs est toujours appréciée, ne serait-ce que pour accélérer le farm d’un équipement. Monster Hunter World offre pour la première fois une connectivité entre les joueurs du monde entier, sans restriction de zone. Entre amis ou avec des inconnus, vous avez le choix de créer un salon multi depuis les menus du jeu ou bien d’envoyer une fusée de détresse dans les cieux, même en plein combat, pour appeler du monde à votre secours si nécessaire. La puissance des monstres s’adapte désormais au nombre de participants afin de ne pas trop trivialiser les chasses.

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

L’autre amélioration notable constatée au fil de notre session concerne l’interface globale du titre. Outre l’accès rapide aux objets par le menu radial, l’opus améliore grandement la lisibilité de ses menus et nous livre surtout clé en main certaines informations qui nécessitaient jusqu’alors d’aller consulter des wiki en ligne. Finis les prises de tête pour savoir comment améliorer votre équipement, la création d’armes et d’armures auprès des forgerons gagne elle aussi en clarté avec un affichage détaillé des étapes à suivre pour arriver au résultat de fabrication escompté. Mieux encore, vous pouvez désormais décomposer une arme ou une armure et récupérer l’intégralité de ses composants ! Capcom semble avoir enfin compris que l’accumulation de ce genre de petits détails énervants participait à rendre la formule Monster Hunter cryptique pour une partie du public. Sans renier son ADN donc, cet opus s’impose comme celui du renouveau, de l’ouverture, de l’occidentalisation diront certains même. Néanmoins, la mise en œuvre de l’ensemble ne s’effectue pas au détriment de l’esprit Monster Hunter, bien au contraire !

Monster Hunter World, la chasse ouverte à tous !

On pourrait vous parler encore des heures du jeu et il reste encore plusieurs questions en suspens, comme le nombre de monstres présents dans le jeu final ou encore la présence ou non de quêtes de rang G à haut niveau. On sait que Monster Hunter World devrait faire la part belle aux nouveaux monstres dans son bestiaire et que des mises à jour gratuites viendront encore enrichir notre expérience au fil des mois après sa sortie. Bref, si vous voulez tester tout ça par vous-même, rendez-vous le 9 décembre prochain sur PS4, pour une bêta ouverte aux membres du PlayStation + pendant 3 jours. Au programme, chasse aux grand Jagras, Barroth et Anjanath pour une durée limitée à trois petits jours seulement.

Nos impressions
Repenser la saga et conserver son ADN, Monster Hunter World réussi le pari de perpétuer l’esprit de la série tout en lui insufflant assez de nouveautés pour se positionner en tant qu’épisode du renouveau. Très tôt dans son développement, cet épisode est apparu pour Capcom comme l’opportunité idéale d’ouvrir la formule à un nouveau public et cela semble être aujourd’hui bien parti pour se concrétiser. Plus dynamique, plus beau, plus lisible aussi, ce Monster Hunter Next Gen s’annonce comme une véritable réussite. L’épisode tant attendu par les fans, une claque que les petits nouveaux eux aussi ne regretteront pas de se manger en pleine figure dès le 26 janvier prochain sur PS4 et Xbox One (et plus tard sur PC, pas trop tard quand même, hein Capcom?!)
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 novembre 2017 à 17:00:02
Mis à jour le 01/11/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Action RPG Capcom Monstres
Commander Monster Hunter World
PC
39.99 €
PS4
29.99 €
ONE
29.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 30 janv. à 13:36

étoile rien ne t'oblige et aucune de t'acheter un ps pro ou x box x et un écran je joue sans tout ça et c'est magnifique.
Cordialement

Lire la suite...
etoile_2007
etoile_2007
MP
le 30 janv. à 08:24

J’adore votre test en mode faut avoir la ps4 pro ou la Xbox One x pour pouvoir y jouer équitablement.

Vous êtes vraiment de mauvaise fois et des pousseurs Pour acheter les deux dernières consoles.

Lire la suite...
Pendragor06
Pendragor06
MP
le 23 janv. à 05:36

ayant tres peu fait de M H mais connaissant bien la licence j'ai un peu peur qu'il soit mega répétitif et peu intéressant quand je vois que le moindre petit monstre c'est 15 minutes de combat et les attaques du personnage tu as vraiment l'impession de rien faire au monstre genre on tape a 30 le monstre à 10 000 pv

à voir par la suite en fonction de l’exigence du jeu car si c'est du bashing de montre bete et discipliné on risque apres 10 h de jeux de s'endormir sauf pour les grosgros fans du genre

Lire la suite...
Le10emeDocteur
Le10emeDocteur
MP
le 05 janv. à 22:08

Bravo, maintenant j'ai le zizi bâton...

Lire la suite...
Luckystew13
Luckystew13
MP
le 05 janv. à 03:26

Je lattend avec impatience sur MA X

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 02 janv. à 11:18

la sortie pc va être long...

Lire la suite...
CazuMaru
CazuMaru
MP
le 28 déc. 2017 à 22:09

En tant que novice à la série Monster Hunter voici un aperçu de ce que j'ai pu observer pendant la BETA, Bon courage pour la lecture du pavé...
Si t'as pas le temps pour l'aperçu en vidéo c'est juste ici: https://youtu.be/np26KaJpnXM

N'ayant joué à aucun autre Monster Hunter je vais essayer d'être le plus objectif possible en mettant en avant les points qui me paraissent les plus importants, je précise aussi que c'est la première version du jeu que je teste donc tout ce que je vais dire ne concerne que la beta.
Comme vous le savez le jeu est prévu pour le 26 janvier 2018 sur PS4 Xbox One et un peu plus tard sur PC (un peu c'est relatif).

Aujourd'hui ce qui va nous intéresser c'est le feeling du jeu a un peu plus d'un mois de sa sortie.
Alors que dire de cette beta: Déjà c'est très détaillé, les paysages sont magnifiques, la faune pullule d'animaux et d'insectes en tout genre ce qui donne un côté très vivant à l'univers. Je dirais que ça fait préhistorique et mythologique à la fois.
Les monstres sont tous surprenant mais crédibles, avec leurs mouvements, habitats et territoires propre.
J'ai trouvé leurs réactions logique quant à leurs façons de se défendre ou de fuir quand ils sont blessés, et lorsque deux créatures de leurs gabarits se croisent ça peut donner lieux à des affrontements, qui pour moi la première fois m'ont donné envie de poser la manette pour assister au combat. Il est important de savoir aussi que chaque monstre est plus ou moin sensible selon les zones de son corps de façon cohérente, ce qui donne une sensation de satisfaction lorsque l'on découvre un de leurs points faibles. Petit bémol quand même sur cette bêta: les déplacements de zone en zone des monstres sont scriptés ce qui permet au bout d'un moment d'anticiper leurs fuites et ce que je trouve dommage, en espérant que ce soit arrangé dans la version définitive.

Sur les deux map que j'ai pu tester il n'y avait pas de ville donc je n'ai pas pu voir les interactions avec les différents pnj, et à part les quelques parties en ligne que j'ai essayé je me suis senti un peu seul (j'en profite pour dire qu'à ce niveau j'ai parfois mit beaucoup de temps à trouvé une session).
Pour finir sur les graphismes j'ai trouvé le tout homogène mais varié et surtout plaisant à découvrir, même moi qui ne suis pas fan de map désertique j'ai bien apprécié celle qui était proposé avec ses dunes et ses grottes à parcourir. Franchement la direction artistique est magnifique et je me suis souvent arrêté quelques secondes pour admirer un panorama. A contrario le level design n'est pas top; alors je m'explique, c'est vaste, ils ont su jouer avec la verticalité ce qui rend le tout encore plus immense, mais j'ai remarquer à plusieurs reprises que certains chemins était cloisonné, comme par des murs invisibles, ce qui nous oblige à emprunter les passages que l'on veut qu'on prenne ce qui me sors personellement de mon immersion. Pour tout le reste c'est un sans faute, et à part lorsque cherchais une partie en ligne je n'ai été gêné par les temps de chargement.

Pour parler rapidement de la bande son, l'ambiance est bien retranscrite, chaque arme et effets ont leurs bruitages propre, et j'ai bien aimé le son particulier lorsqu'on frappe une zone sensible d'un monstre. Par contre pour le moment les musiques sont très discrètes et pas très marquante à part le thème principal je trouve, en espérant aussi que d'ici la version finale nous auront ce qu'il faut de musiques d'accompagnements et de thèmes épiques.

Niveau jouabilité il m'a fallu un peu de temps pour me familiariser avec les contrôles de ce Monster Hunter, une touche pour courir et grimper sachant qu'on rengaine automatiquement son arme lorsque l'on se met à courir, rond et triangle pour attaquer, complété par r2 selon les armes. Pour le reste c'est à peu près classique même si j'ai eu du mal avec l'inventaire rapide à faire défiler.
Un dernier point avec lequel j'ai eu du mal c'est la lourdeur du personnage, alors oui ça rend le tout plus réaliste et j'ai fini par m'y habituer, mais au début j'avais l'impression que mon personnage avais besoin de 3 secondes pour effectuer une action.
En revanche une fois pris en main le tout se gère instinctivement, et j'ai vraiment pris plaisir à chasser les monstres présent dans cette beta.
Mention spéciale au fait de pouvoir chevaucher un monstre tout en l'attaquant.
Les différents gadgets donnent aux affrontements un côté plus stratégique, sachant qu'il va être possible au cours de l'aventure d'augmenter leurs capacités.
Parlons maintenant de l'équipement: ceux qui nous était proposé était il me semble déjà de niveaux assez élevés, ce qui nous a permis de voir les avantages et inconvénients de chacun.
Rien de particulier à dire sur les armures et accessoires, qui confèrent chacun certaines capacités, comme dans tout bon action rpg.
Pour ce qui est des armes c'est le kiff; chacune a son propre feeling et même si certaine se ressemble de loin, les mouvset sont tous différents. On ressent parfaitement la puissance lorsqu'on termine un combo a l'arme lourde, les armes rapide permettent d'être plus mobile en enchaînant les coups et même les armes à distance donnent cette sensation de dégâts.
La dessus ça ne laisse envisager que du bon en imaginant ce qui sera proposé au niveau de l'évolution. J'ai aussi vu que l'on pouvait enregistrer ses set d'équipement ce qui permet de ne pas avoir à les modifier pièce par pièce entre deux chasses, et d'avoir un build adapté selon la cible en cours.

Il est temps d'en venir à la conclusion: Alors oui le jeux m'a convaincu par tout les aspects que je viens d'évoquer, je lui ai trouvé quelques défauts qu'il sera difficile d'arranger d'ici sa sortie, mais pas assez gros pour me gâcher l'aventure. Je précise encore que c'est ma première expérience sur un Monster Hunter et que j'ai testé cette bêta totalement par hasard, donc je vais paraître objectif pour certain et sûrement pas assez informatif pour les autres, mais franchement mon regret après ce test c'est de ne pas avoir mis la main cette serie plutôt.

Si je devais retenir quelques points négatif ce serai que l'on ne peut pas aller exactement où on veut comme on le veut, et peut être la sensation de lourdeur dans les mouvements du personnage.
Par contre pour les points positifs si il y avait un mot à retenir ce serai la "variété":
-dans les environnements visités,
-au niveau des armes et des équipements,
-des différents monstres et animaux rencontré,
-dans la façon d'appréhender chaque chasse...

Dernier point qui n'apparaît pas dans cette bêta, le tout sera scénarisé donc j'imagine qu'il sera possible de parcourir l'histoire en solo pour les amateurs d'aventures en solitaire.
Alors je pense que vous l'avez compris pour moi c'est une belle surprise qui me donne envie de le prendre day one, et si je devais le conseiller ce serai a tout les joueurs d'action rpg à la recherche de défi et d'un univers passionnant a découvrir.

Je précise une dernière fois que c'est ma première expérience sur un Monster Hunter, donc cet avis n'engage que moi.
Merci d'avoir lu jusqu'à la fin, il ne te reste plus qu'à me donner TON ressenti...

Lire la suite...
Commentaire édité 28 déc. 2017, 22:12 par CazuMaru
Peikaro
Peikaro
MP
le 30 nov. 2017 à 21:50

Je joue a tout les MH depuis la psp et je doit dire que je ne m'attendais plus à le voir sortir sur console de salon et la hype et à son comble. Je sais que ce jeux ne fera pas l'unanimité ce qui est normal au vue du gameplay particulier et de l'univer du jeux mais tout les fan de la saga ne pourrons qu'adorer. Je ne peux que conseiller au moins d'essayer le jeux et de se forger son propre avis.

Lire la suite...
fabrice8282
fabrice8282
MP
le 18 nov. 2017 à 19:09

MHW réussiT le pari... Décidément, plus personne ne maîtrise la langue française.

Lire la suite...
Arbas
Arbas
MP
le 03 nov. 2017 à 23:45

Et les graphismes moches, les textures degueues, les bugs de contact? Je voudrais pas dire, mais des jeux se sont fait lyncher pour moins que ce qu'on a vu de MHW jusqu'a present (Assassin's creed entre autres)

Lire la suite...
Top commentaires
Gurmeet
Gurmeet
MP
le 01 nov. 2017 à 17:03

Sans doute un des meilleurs Monster Hunter en approche. :bave:

Lire la suite...
Claudou28
Claudou28
MP
le 01 nov. 2017 à 17:07

Je n'ai jamais testé un jeu de la série mais celui-là, je regarde depuis un moment et il m'attire beaucoup.

Lire la suite...
Boutique
  • Monster Hunter World PC
    46.99 €
  • Monster Hunter World PS4
    29.99 €
  • Monster Hunter World ONE
    29.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : SoulCalibur VI : le retour en fanfare
    PS4
  • Test : Starlink : Battle For Atlas - Un space opera plaisant, mais redondant
    PS4 - ONE - SWITCH
  • Test : Space Hulk Tactics : Une adaptation efficace manquant d'audace
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live