Star Wars : Battlefront II
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
Aperçu : Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
PC PS4 ONE
  • Partager sur :

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... Star Wars : Battlefront II. La fin d'année approche. Alors que les studios Disney et Lucasfilm sont en ébullition et s'apprêtent à dévoiler au grand public Star Wars VIII : Les derniers Jedis, Electronic Arts prépare sa nouvelle arme de consommation massive. Deux ans plus tôt, Star Wars Battlefront a réussi d'excellents scores mais la presse comme les joueurs ont pointé du doigt l'absence d'un véritable modo solo. Le géant américain de l'édition a donc mandé le jeune studio Motive pour mettre sur pièce une vaste campagne solo, à même de satisfaire les fans les plus exigeants...

C'est donc à Paris qu'Electronic Arts avait invité la presse à assister à une nouvelle présentation de la campagne solo de Star Wars Battlefront II. L'éditeur sait qu'il est attendu au tournant, car si le premier épisode s'est extrêmement bien vendu, les joueurs seront sans doute plus méfiants cette année. Battlefront II ne doit pas être qu'un titre sympathique, comme son grand frère, mais un shooter incontournable pour les fans de Star Wars comme pour les amateurs de FPS/TPS. Après trois missions toutes très différentes les unes des autres, nous sommes toutefois encore réservés.

Iden in plain sight

Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question

La première mission que nous avons pu essayer est en fait le prologue du jeu. Capturée par les rebelle, Iden Versio, l'héroïne de Star Wars Battlefront II, est interrogée par ceux-ci à bord de l'un de leurs croiseurs. Les rebelles cherchent à obtenir les codes d'accès de son petit droïde portatif. Le jeu nous met alors dans la carcasse du petit robot qui est manipulé, à l'autre bout du vaisseau, par un ingénieur. Avant que celui-ci n'ait l'occasion de le disséquer, le droïde lui envoie une violente décharge d'électricité : tout cela n'était qu'une machination, un piège ourdi par Versio ! Les rebelles ont réussi à intercepter un message secret de l'empire mais heureusement, il n'ont pas encore réussi à le décrypter. Versio s'est laissée capturer pour infiltrer le croiseur rebelle, retrouver le message, et le détruire. Car celui-ci contient les dernières consignes de l'amirauté, et si jamais les rebelles mettaient la main dessus, ils découvriraient que la bataille d'Endor est un piège, comme le comprendra trop tard l'Amiral Ackbar. Si l'Empire veut exterminer cette vermine pour de bon, il faut que Versio réussisse sa mission.

Vous l'aurez compris, Star Wars Battlefront II parvient plutôt bien à inverser les rôles et à nous faire vivre Star Wars du côté de l'Empire. Celui-ci prend alors un visage plus humain, loin du masque inquiétant de Dark Vador, ou du visage repoussant de l'Empereur Palpatine. Versio et ses hommes sont des soldats, ont des convictions et sont prêts à se battre pour elles. Les rebelles ne sont pas de courageux héros, mais de dangereux terroristes, qui menace la stabilité de l'empire et de la sécurité qu'il a installé à travers la galaxie, après des années de guerres cosmiques meurtrières. L'angle choisi est donc intéressant mais surtout, l'écriture est suffisamment réussie pour que l'on y croit et que l'on s'intéresse aux personnages principaux, à commencer par Versio.

Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question

Cette dernière a tout le loisir de faire étal de ses talents. Membre des forces spéciales, Versio possède bien des talents et le prologue tâche de le montrer tant bien que mal. La première partie du jeu est une pseudo-phase d'infiltration qui manque de finesse mais qui a le mérite de mettre en exergue ses qualités de soldat d'élite. La phase est plutôt amusante dans la mesure où elle procure une agréable sensation de puissance, avant que les chose ne se compliquent vraiment.

Ewok'n'roll

Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question

Et des soucis, Versio va rapidement en avoir. Présente sur Endor avec son escouade pour mener les dernières opérations anti-rebelles, la Commandante va vite rencontrer une opposition plus féroce que prévu. Les impériaux cherchent à repousser, tant bien que mal, leurs ennemis du générateur du bouclier de la base sidérale. En vain : l'Etoile de la Mort explose et colore de feu le ciel de la lune d'Endor. Versio et ses hommes n'en reviennent pas. Elle reprend vite ses esprits et est chargée de mener une vaste opération de sauvetage des troupes impériales qui se battent encore à travers la lune forestière. Ce niveau, plus conventionnel que le premier, est également beaucoup plus impressionnant. Sur PlayStation 4 Pro, le shooter de Dice et Motive est tout simplement sublime, malgré un affichage très chargé : végétation très dense, explosions régulières, effets de lumière très réussis... Clairement, on en prend plein les yeux. La progression est assez linéaire mais les différentes zones d'affrontement sont assez larges pour permettre aux joueurs d'improviser des petites tactiques, ce qui n'est pas désagréable. D'autant que le solo de ce Battlefront II est forgé sur les bases de son mode multijoueur et permet, lors d'un game over par exemple, de changer son paquetage, ses atouts, ou son arme. On regrette d'ailleurs à ce sujet que Motive n'ait pas pris plus de distance avec le multijoueur de Battlefront II, en permettant au joueur de jongler entre deux armes. Certaines pétoires sont plus adaptés au combat à longue distance, tandis que d'autres sont dévastateurs au corps à corps. En permettant l'utilisation de deux armes, Battlefront II aurait gagné en souplesse là où il préfère imposer une façon de jouer, en fonction de l'arme choisie. Un peu désagréable.

Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question

Les séquences de combat sur Endor sont donc assez plaisantes mais finalement très communes. On gagne toutefois en peps, un vrai bon point puisque le premier Battlefront pouvait être assez mou, que ce soit sur les sensations de tir ou sur les déplacements du personnage contrôlé. Malgré cette évolution appréciable, et une mise en scène qui rythme intelligemment les échanges de tir, l'ensemble est finalement assez classique. On n'attend certes pas de ce Battlefront II qu'il révolutionne le monde du FPS, mais son approche très conventionnelle du genre a de quoi laisser l'amateur de shooter sur sa faim, tout du moins sur ces premières missions. Toutefois, cette première heure de jeu laisse deviner des possibilités d'évolution plutôt excitantes, notamment du côté du scénario qui, on l'espère, pourrait nous surprendre.

Star Wars Battlefront II : une campagne qui pose question
Nos impressions
Star Wars Battlefront II ne nous a pas vraiment impressionné lors de cette nouvelle présentation. Beau à couper le souffle, terriblement fidèle à la licence qu'il exploite avec talent, le bébé de Dice, Motive et Criterion ne surprend jamais vraiment sur ces premières missions, la faute à une approche très classique du jeu de tir. Les sensations restent néanmoins agréables et le scénario, plutôt original, promet de belles choses. On attendra donc d'avoir le jeu complet entre les mains avant de se faire un avis définitif sur cette campagne solo qui pourrait nous surprendre.
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 octobre 2017 à 18:49:38
Mis à jour le 19/10/2017
PC PlayStation 4 Xbox One FPS Electronic Arts Dice Science-Fiction Espace
Commander Star Wars : Battlefront II
PC
49.99 €
PS4
55.89 €
ONE
59.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
-Xeratis-
-Xeratis-
MP
14 nov., 18:04

Des graphismes à couper le souffle, une campagne solo avec une durée de vie de 5-8h, un multijoueur très varié en modes et en map, pas de dlc et j'en passe, mais avec tout ça il a déja une apréciation plus basse que COD. Vous êtes pas une référence franchement

Lire la suite...
Myrr3t
Myrr3t
MP
11 nov., 10:36

Aiyyo VGers,

Après avoir bouffé sur XBOXONE les 10h de préview de SWBF2 (/h de campagne, 3h modes multi), je reste plus que déçus.
Le titre perd énormément en dynamisme par rapport au précédent (hé oui, c'est possible). Quant à la sincérité du soft: trois ptits points.
Les textures sont propres et légèrement plus fines et mieux maitrisées que sur le premier opus.
Les jeux de lumières, bien que moins présents par rapport au précédent effort, donnent un bon rendu mais globalement nous ne sommes pas non plus dans une quasi perfection/claque visuelle type FH3 ou FM7.
La bande son est largement à la hauteur, on retrouve bien évidemment tous les traceurs de la saga en la matière et les thèmes de fonds restent dans l'esprit des scores originaux. Les voix sont correctes même si l'interprétation des doubleurs ne sera pas saluée d'un globe golden avec frites et coca.
Les visages sont bien dessinés avec une personnification certaine, quoi que peu expressive; et EA semble avoir définitivement mis au rebus son idée intéressante bien que ridicule à l'extrême d'animation labiale calquée sur l'agitation frénétique d'escalopes sans la crème.
Les séquences battleships ont gagné un peu en souplesse et vitesse ce qu'elle ont grandement perdu en easyness de gameplay. Ce dernier se voulant plus exigeant et moins accessible que sur SWBF1, ce qui peut être un plus pour ceux qui attendaient cet aspect.
Grande interrogation entre les 2 versions: la sensation de vitesse: elle y est ! MAIS... surtout à l'approche d'un élément de décor "massif". Donnant ainsi l'impression que le spaceship boost ses réacteurs malgré nous pour mieux nous challenger. Idem à l'approche d'un chasseur ennemi passant à porté de feu, le rendant soudainement unlockable à moins d'avoir développé de sérieux réflexes à force de pratique. Ce qui en fait quelque chose de pas très naturel et un peu foireux.
Au sol, c'est la D-ception. Là où nous aimions la fluidité, la légèreté et l'intensité; nous retrouvons pesanteur, imprécision, et fouillis. Les mouvements de caméra paraissent lourds, les gunfights et hitboxes aléatoires, l'ia comble les vides sans trop de challenge et les maps semblent moins vastes tant les couloirs de progression (forcée ?) sont étroits et donc peu visibles et donc peu exploitables (surtout, SURTOUT en campagne).
L'histoire... ben à chacun de s'y faire une idée mais elle ne justifiera jamais à elle seule l'achat du soft au prix fort.
Sans commenter le loot, l'achat d'extensions, de packs etc.En tant que die hard fan de la saga, je dois reconnaitre que même si les persos/ships de ce SWBF2 manquaient un premier et que le BF1 semblait bien vide; ce dernier avait su par son seul fan service et certaines qualités justifier et satisfaire mon achat grâce à l'absence sur le marché de soft similaire en next gen. Là, honnêtement, on va attendre gentiment son passage dans "zevault". parce-que 60e c'est une somme et qu'avec ça je peux payer 6mois d'accès illimité à la salle d'escalade avec mon fils. Pesé-Evalué.

Lire la suite...
action17
action17
MP
26 oct., 18:13

Méfiance avec ce titre surtout lorsqu'on se souvient du one. Jreste sceptique sur le solo ? Les forums me renseigneront. Le graphisme...ce n'est pas tout. :sournois:

Lire la suite...
tryclo999
tryclo999
MP
23 oct., 11:31

Ca vaux pas les vieux Battlefronts ! Et comme un con j'avais acheté le 1... C'est pas un solo en plus qui me fera acheter le 2.

Lire la suite...
umbrella1983
umbrella1983
MP
22 oct., 18:14

J'aime bien votre titre "une campagne qui pose question"...Pour ma part c'est tout le jeu qui pose question!!! Battlebouze

Lire la suite...
megafun89
megafun89
MP
21 oct., 22:01

(Beaucoup) trop de spoils sur vos aperçus, décrire le déroulé des missions n'est pas nécessaire.

Lire la suite...
Dragonark
Dragonark
MP
21 oct., 19:02

Imaginez qu'ils offrent les Battlefront 1 et 2 originaux avec textures HD, avec en bonus Star Wars Galaxies !
Une époque bénie sans lootbox (le cousin consanguin des DLC où tu paies du contenu aléatoires dont tu te fout dans 80% des loot)

Lire la suite...
Langvar
Langvar
MP
21 oct., 16:37

On prend moins de risque à dire que quelque chose est mauvaise et se tromper plutôt que de dire qu'elle est bonne et se faire traité de pigeon ensuite. On s'adapte à l'état d'esprit général des lecteurs.

Lire la suite...
ANTI_HATERS
ANTI_HATERS
MP
21 oct., 15:34

Ça me rappelle Jedi force unleashed Ps3/360...🤔

Lire la suite...
Pie-Giste
Pie-Giste
MP
21 oct., 15:28

"Les rebelles ne sont pas de courageux héros, mais de dangereux terroristes, qui menace la stabilité de l'empire et de la sécurité qu'il a installé à travers la galaxie"

Niveau syntaxe et fautes d'orthographe on est sur du haut niveau là

Lire la suite...
Top commentaires
KaerMorhen
KaerMorhen
MP
19 oct., 18:52

Faut pas s’attendre à grand chose niveau campagne avec Dice j’ai été extrêmement déçu par la campagne de bf1

Lire la suite...
thefan1959
thefan1959
MP
19 oct., 21:35

Si on avait affaire à l'aperçu d'un COD il y aurait eu un Très Bon :o))

Lire la suite...
Boutique
  • Star Wars : Battlefront II ONE
    59.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : LocoRoco 2 Remastered : Effet boule de neige réussi sur PS4
    PS4
  • Test : Final Fantasy XV - Episode Ignis : Un DLC satisfaisant, mais sans éclat
    PS4 - ONE
  • Test : Okami HD : Une réédition légère pour un jeu d'exception
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live