World of Warplanes
PC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers aperçus jeux vidéo / Aperçus jeux sur PC / World of Warplanes sur PC /

Aperçu World of Warplanes sur PC du 10/10/2017

Aperçu : World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve
PC
  • Partager sur :

Cela fait maintenant une demi-douzaine d’années que le studio Wargaming.net est entré dans la cours des grands. Depuis la sortie de World of Tanks, l’entreprise biélorusse s’est développée vitesse grand V, déclinant son concept avec deux titres, World of Warships et World of Warplanes. Ce dernier met en scène des avions de chasse de différentes générations voltigeant sur une vingtaine de cartes aux objectifs divers. Manque de popularité ou simple besoin de changements, difficile de le dire, mais l’équipe en charge du jeu a pris la décision de lui offrir une seconde jeunesse avec la mise à jour 2.0 sous-titrée "Get Airborne Again".

World of Warplanes se paye un superbe Live Action Trailer

Chargement de la vidéo World of Warplanes trailer
Conditions de l’aperçu
Nous nous sommes rendus dans les locaux de Wargaming.net et avons pu jouer au mode "Conquête" de la nouvelle version de World of Warplanes environ une heure.

Quatre années après son lancement, World of Warplanes à des envies de changement. Comme nous l’ont expliqué les développeurs, certains problèmes se devaient d’être corrigés et il ne s’agit clairement pas du contenu. En effet, le titre compte actuellement plus de 250 avions différents issus de multiples époques et 19 cartes, de quoi offrir aux Maverick en herbe de quoi s’amuser durant de très nombreuses heures. Non, c’est plutôt du côté gameplay que cela semblait coincer…

Séduire les nouveaux venus

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve
La nouvelle interface est bien plus lisible.

Une fois la première partie lancée, on comprend vite que Wargaming.net a fait en sorte de rendre le tout plus accessible. Tout d’abord, l’interface utilisateur a presque disparu et c’est tant mieux. Nous pouvons ainsi dire adieu aux différents panneaux de contrôle et icônes qui venaient jadis polluer un peu l’écran, la nouvelle version du HUD est bien plus discrète et simple. Une bonne pioche pour éviter de dégouter les nouveaux venus qui pouvaient facilement se perdre face à de trop nombreux éléments.

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

Malheureusement, nous ne pouvons pas en dire autant pour ce qui est du menu principal qui ne semble pas avoir beaucoup évolué. Toujours aussi fouillis, celui-ci est encombré de très nombreux sous-menus qui ouvrent eux-mêmes des sous-sous-menus et ainsi de suite. Même constat du côté des différentes monnaies et petites promotions s’affichant à l’écran, on ne sait pas trop où donner de la tête lorsque l’on débute sur ce titre. L’idéale simplicité présente une fois en partie ne semble pas avoir atteint le menu principal et c’est bien dommage.

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

Mais ce n’est pas uniquement en rafraichissant l’interface que les développeurs espèrent rendre leur bébé plus accessible puisque nous devons également compter sur de profondes modifications du gameplay. Et quoi de mieux que de rendre les avions plus maniables pour faciliter la vie des joueurs ? Encore plus proche de l’arcade, World of Warplanes s’avère plus facile à prendre en main qu’auparavant. Les pirouettes sont un jeu d’enfant et la caméra suit notre avion de manière exemplaire afin de mieux suivre l’action. Le changement n’est pas non plus radical, mais le ressenti global est plutôt bon et permet de mieux esquiver les kamikazes qui ruinaient parfois vos parties.

Make World of Warplanes great again

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

L’autre remarque que se sont fait les développeurs, c’est que certaines mécaniques du jeu méritaient d’être revues. Dans World of Warplanes, on meurt beaucoup. Certes, les avions sont des appareils fragiles, mais cela peut rapidement décourager les plus impatients. La décision fut donc prise d’inclure un système de respawn au cours des parties - un changement qui fait évidemment débat au sein de la communauté, mais qui a du bon. Apportant un côté plus "casual" aux parties, cette nouvelle mécanique conviendra certainement aux plus pressés qui souhaitent jouer et enchaîner directement en cas de mort, mais certainement moins aux amateurs de défi.

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

Nous retrouvons ainsi cette même logique décomplexée à travers tout le mode "Conquête", grosse nouveauté de cette mise à jour. Pour rendre l’ensemble plus fun, les munitions se rechargent automatiquement et il est possible de réparer son avion grâce aux aéroports. Pour ce qui est de l’objectif en lui-même, les deux équipes de 15 joueurs s’affrontent pour essayer de remplir leur barre d’influence en premier. Pour ce faire, il leur faut capturer les différents points de contrôle répartis sur la carte en détruisant bâtiments et chasseurs environnants. De manière très classique, au plus vous possédez de portions du territoire, au plus votre barre grimpe vite.

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

Petite subtilité stratégique, les points vous octroient des bonus. La base militaire se charge de lancer des missiles sur les bases adverses, le centre de contrôle convoque des bombardiers pour en faire de même, les aéroports vous permettent de réparer votre appareil et les usines apportent encore plus d’influence que les autres bâtiments. Rien de bien original dans le monde de la simulation militaire, mais force est de constater que les parties que nous avons pu faire sur ce mode "Conquête" étaient plutôt fun.

Nous avons un bombardier à 6h !

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve

Parmi les défauts relevés par l’équipe de Wargaming.net, nous pouvons également citer les fameuses prises en chasse qui restent une grosse frustration des joueurs. Lorsqu’un ennemi vous collait un peu trop aux trousses, il vous était impossible de vous défendre vous-même, mais c’est désormais (partiellement) corrigé grâce à l’ajout d’une tourelle arrière contrôlable manuellement. Cela veut donc dire qu’en cas de grabuge, vous pouvez passer directement du côté de la queue de votre appareil pour mitrailler les ennemis qui vous collent aux basques. Une vraie bonne idée qui, si elle n’empêchera pas les plus adroits de vous faire la peau, donne une sensation de contrôle sur la situation des plus plaisantes

World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve
Le bombardier, c'est pas le fun.

Enfin, terminons avec la nouvelle classe de cette mise à jour 2.0, le bombardier. Comme vous pouvez vous en douter, son rôle sera de voler à haute altitude et de lâcher ses kilos d’explosif sur les points contrôlés par l’adversaire. Le tout est effectivement fonctionnel et semble bien intégré à la méta du jeu, mais c’est clairement un rôle qui ne conviendra pas à tout le monde. Lente et plutôt ennuyeuse, la mission du bombardier reste assez peu attrayante, sauf si vous souhaitez jouer à une main tout en regardant une série sur votre deuxième écran. Bref, c’est un peu mou et ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’un jeu comme World of Warplanes.

Nos impressions
Du changement, cette version 2.0 de World of Warplanes en apporte et ce n’est pas de refus. Le titre de Wargaming.net retrouve ainsi un peu de peps et s’ouvre plus aux nouveaux joueurs qui pouvaient être effrayés par un titre aux allures de simulation complexe. C’est donc une expérience plus maniable, fun et décomplexée qui nous est offerte ici. Si nous regretterons le manque de changements du côté du menu principal, ainsi que la mollesse de la nouvelle classe, l’évolution du gameplay va dans le bon sens et promet de bons moments.
Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 octobre 2017 à 17:00:01
Mis à jour le 12/10/2017
PC Action MMO Wargaming.net

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JT54
JT54
MP
12 oct., 12:39

Mouais..appeler Word of Warplanes un "simulateur", c'est mal connaître son taf..

Lire la suite...
Equis
Equis
MP
12 oct., 06:56

C est pas du tout du tout un simulateur, mais alors on en est tres loin !

Lire la suite...
_URIEL_
_URIEL_
MP
11 oct., 15:44

Faut vraiment être passionné :doute:

Lire la suite...
Kaineyney
Kaineyney
MP
11 oct., 15:03

Pour ceux qui s'indignent sur le "simulateur", sachez qu'on appelle aussi -à tort- dans le milieu du jeu vidéo des jeux comme Ace Combat ou HawX des "simulations aériennes"...
Moi je dis bêtement des jeux d'avions, et d'excellent pour les Ace Combat. Mais mon Su-27 sur DCS, ça c'est de la simulation aérienne !

Lire la suite...
BluESoldieR00
BluESoldieR00
MP
11 oct., 12:22

J'avais pas mal jouer à WOT sur Xbox One , j'étais aller jusqu'au T 7 ( pour ceux qui connaissent pas les " Tier " c'est comme des rang de char en gros , ça va jusqu'a T 10 )
Et bien à partir du T 7 impossible d'évoluer sans mettre de l'argent réél dans le jeu .
Le pire dans tout ça , c'est les obus Gold qui sont 2 fois plus puissant que les obus de base et qui s'achètent uniquement avec de l'argent réél !!
Donc voila quoi , tout ça pour dire que c'est un gros PayToWin ... Et j'imagine que Warplanes et Warships c'est pareil .
Fuyez :-)))

Lire la suite...
TheSkyline35
TheSkyline35
MP
11 oct., 10:57

"Simulateur de vol" - "simulation complexe"

J'ai mourru

Va falloir jeter un oeil à ce qu'on appelle communément un simulateur, qui communément nécessite un joystick/Hotas et de nombreuses heures de vol avant de tirer sur quoi ce soit.

Un tour sur DCS World, IL-2 Battle Of Staligrad, Falcon BMS...ça vous ferrez aucun mal, enfin si, de comprendre la différence entre simulateur et jeu hyper arcade

Lire la suite...
roro747
roro747
MP
11 oct., 09:34

Fan d'avia ce jeu m'a toujours dérouté....avec un Joy c'est difficile d’essayer de viser un mec alors qu'a la souris c'est easy :question:

Lire la suite...
esperonche
esperonche
MP
11 oct., 01:05

Simulation lel. Essayez IL-2 et DCS. Déjà si vous arrivez à démarrer un P-51 dans DCS vous m'appelez!

Lire la suite...
zickman
zickman
MP
10 oct., 23:21

Si.... simu.... simuquoi ? simulateur ? ha oui à priori ce mot de veut plus rien dire en 2017

Lire la suite...
grimmlo
grimmlo
MP
10 oct., 22:49

merci je cherchais un simulateur de vol moderne pour y jouer avec une manette

Lire la suite...
Top commentaires
VinceKun
VinceKun
MP
10 oct., 17:44

World of Warplane... Simulateur...

Il n'y a que moi que ça choque ?

Lire la suite...
Trypouille
Trypouille
MP
10 oct., 17:05

Ok, ils ont repris TOUS ce que warthunder propose depuis le début et qui n'était pas dans WoWP !!
Warthunder tellement mieux !!!

Lire la suite...
Commentaire édité 10 oct., 17:07 par Trypouille
DERNIERS TESTS
  • Test : Oldies : PC Kid (Bonk's Adventure), tout dans la tête ! sur PC ENG
    PC ENG
  • Test : Seven : The Days Long Gone - Un monde plaisant gâché par un gameplay imprécis sur PC
    PC
  • Test : Doom VFR : Une impression de déjà-vu dans l’enfer de la VR sur PS4
    PS4
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce