Vampyr
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
Aperçu : E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier
PC PS4 ONE
  • Partager sur :

Après s'être essayé à la science-fiction via Remember Me et l'histoire adolescente au format épisodique par le biais du réussi Life is Strange, les petits frenchies de Dontnod optent une fois encore pour un univers et un genre bien différent. Se déroulant cette fois dans le Londres victorien, alors que la grippe espagnole ravage la ville, Vampyr nous projette dans la peau de Jonathan Reid, médecin et mort-vivant en proie à une soif constante faisant de lui une créature aussi bien ange que démon. Cette dualité est d'ailleurs le point central du jeu, celui autour duquel s'articule la progression mais aussi le gameplay. La nouvelle présentation que nous avons eu à l'E3 nous a ainsi permis de constater à quel point les choix que nous ferons impacteront, en bien ou en mal, sur le Londres qui, selon nos envies, deviendra un véritable enfer rempli de goules ou un endroit privé de maladie et de sa vermine grouillante.

Bien que nous n'ayons pas encore pu essayer le titre manettes en mains, Vampyr fait partie de ces jeux qui ont ce petit quelque chose qui nous font saliver. Son univers, sa direction artistique, les idées qu'il met en avant, tout ceci forme un tout pour le moins sexy qui pourrait donner lieu à un très sympathique titre à la fin de l'année sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Si le bébé de Dontnod nous avait déjà tapé dans l'oeil lors de l'édition 2016 du salon américain, force est de constater qu'il en fut de même cette année. En effet, à mesure que le développement avance, on discerne de plus en plus un titre qui pourrait tirer son épingle du jeu et ce malgré quelques carences techniques.

Tu as choisi... judicieusement

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

Plus qu'un Action-RPG, Vampyr sera de ces jeux qui nous demanderont de véritablement incarner notre personnage afin de savoir ce que nous aurions fait en pareille situation. Je vous l'accorde, il n'est pas aisé de se mettre dans la peau d'un vampire oeuvrant au 19ème siècle mais c'est pourtant ce qu'on nous demandera de faire. Ainsi, en crapahutant dans les quartiers de Londres, on devra résoudre certaines quêtes en optant pour des méthodes expéditives (et ainsi assouvir notre soif de sang pour gagner de l'XP) ou au contraire en privilégiant une approche plus subtile.

C'est ce qui était présenté dans cette démo E3 dans laquelle Jonathan devait protéger un hôpital dont les malades avaient été récemment attaqués par un fou. Se faisant, le jeu prenait alors des airs de Sherlock Holmes vampirique en cela que notre personnage devait user d'une sorte de sens spécial lui permettant de suivre des traînées de sang et ainsi pister le tueur affaibli par la maladie. L'exemple choisi n'était pas innocent puisque bien que tuer le meurtrier (socialement limité) n'avait que peu d'impact sur la vie du quartier, son sang malade ne nous faisait gagner que peu d'XP.

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

Cet aspect de Vampyr est comme vous l'aurez compris crucial puisque plusieurs éléments s'imbriqueront alors avant de pouvoir terminer une mission et prendre la décision qui s'impose. Ainsi, dans chaque quartier, il nous sera possible de rencontrer divers NPC, de dialoguer avec eux, d'obtenir des informations sur ces derniers et leurs relations avec d'autres personnages et ainsi commencer à nous faire un premier avis via divers indices récoltés. Cette façon de faire, commune à plusieurs jeux (notamment de Frogwares), profitera également de plusieurs légendes tournant autour du mythe vampirique afin de renforcer l'immersion.

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

Par exemple, alors que Jonathan devait se rendre chez Stella, la mère du fou décrit plus avant, il ne pouvait rentrer dans sa maison (et donc investiguer) sans être invité par cette dernière. Du coup, si nous avions auparavant développé un skill permettant de charmer les humains, un choix de dialogue supplémentaire (lié à sa condition de médecin) nous permettait de rentrer sans user de la force et ainsi poursuivre tranquillement notre enquête en choisissant ou non de tuer Stella, dont le sang, riche et en bonne santé, nous octroyait une grande quantité d'XP. A contrario, la mort de la vieille femme était synonyme de lourdes conséquences sur la vie du quartier.

On comprend alors qu'au delà de sa dimension action, Vampyr s'appuiera davantage sur ses nombreux dialogues eux même liés aux compétences que nous pourrons développer, tout comme les nombreuses relations entre les personnages qui eux-mêmes disposeront de fiches d'informations pour savoir à qui nous avons à faire, si ils ont plus ou moins de choses à se reprocher ou même pour connaître la qualité de leur sang.

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

Tuer ou laisser en vie, telle sera la question d'autant qu'en éliminant certains NPC, vous vous fermerez la porte à certaines quêtes. Certes, en choisissant d'épargner le plus de gens possibles, vous ferez de Londres un bien meilleur endroit (sans parler d'accéder à la bonne fin) mais à l'inverse, vous risquez d'être moins combatif. A noter qu'il sera parfaitement possible de terminer le jeu (qui devrait réclamer entre 15 et 30 heures de durée de vie) sans tuer qui que ce soit. Chaque choix pouvant fortement impacter l'état d'un district et à court terme celui de Londres, on peut donc imaginer que la rejouabilité sera plutôt conséquente.

Entre design réussi et niveau technique qui doit encore convaincre

Outre l'aspect social, Vampyr sera truffé de séquences d'action qui profitent également d'un certain dynamisme malgré des animations toujours un peu rigides et un impact des coups qu'on ne ressent pas encore pleinement. On imagine tout de même que les développeurs auront le temps d'améliorer cet aspect d'ici à la sortie du jeu d'autant que le système en lui-même semble bien faire le taf.

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

En effet, outre le combo armes (à feu et de mêlée) + pouvoirs (contrôle mental, invisibilité, empalement, nuage de sang pour désorienter les ennemis...), Jonathan devra faire attention à trois barres représentant sa vie, son endurance (diminuant à chaque mouvement effectué) et sa jauge de sang (pour l'utilisation de ses skills). Si les quelques combats lambda ne posent pas trop de problèmes, il en sera a priori tout autre face aux boss dont celui que nous avons pu voir, armé d'un lance-flammes. Ici, il fallait opter davantage pour la rapidité et la téléportation plutôt que sur l'attaque frontale afin de faire baisser sa santé pour pouvoir l'affaiblir suffisamment afin de boire son sang. D'ailleurs, afin de ne pas manquer de munitions ou de drogues (disponibles via les touches de direction) dans ces moments cruciaux, n'oubliez pas de faire le plein au préalable en craftant ces précieux objets.

E3 2017 : Vampyr, entre choix moraux et vie de quartier

Bref, avec sa belle gestion de la lumière embellissant un design glauque des plus réussis, la possibilité d'orienter le style de Jonathan (vers l'infiltration ou l'action) et ses choix moraux, Vampyr a de sérieux atouts dans sa manche bien qu'il faille à l'heure actuelle rester prudent dans le sens où nous n'avons pas pu juger de la souplesse du personnage lors des déplacements et des combats. Cependant, si cet aspect tient la route, son scénario et son atmosphère semblent suffisamment solides pour faire du jeu de Dontnod un titre à surveiller de très près d'ici sa sortie.

Trailer E3 2017 de Vampyr

Chargement de la vidéo Vampyr trailer

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2017

Nos impressions
Bien que Vampyr soit attendu à la fin de l'année, il est encore un peu tôt pour dire si le jeu de Dontnod marquera une véritable rencontre entre Entretien avec un Vampire et Yakuza pour le côté vie de quartier. En effet, bien que le niveau technique du jeu soit en retrait, le soin apporté aux choix moraux et à l'aspect investigation sont des plus intéressants. Il faudra donc encore patienter pour affiner ce premier ressenti car au delà de l'ambiance qui semble vraiment réussie et de très bonnes idées de gameplay, Vampyr a encore un peu de chemin à parcourir pour nous convaincre totalement.
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juin 2017 à 18:46:38
Mis à jour le 20/06/2017
E3 PC PlayStation 4 Xbox One Action RPG DONTNOD Entertainment Vampires
Commander Vampyr
PC
42.49 €
PS4
59.99 €
ONE
59.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
KloWh
KloWh
MP
06 juil., 14:48

j'adore la référence à Indiana Jones ! xD

Lire la suite...
Rom1S54
Rom1S54
MP
24 juin, 16:52

Oui donc il faudra choisir entre un vampire frustré à la Twilight ou 1 véritable assumé comme Lestat.. pour moi le choix est clair on est 1 vampire donc on tue pour du sang c tout.

Lire la suite...
Angryash
Angryash
MP
22 juin, 14:23

J'ai beaucoup apprécié leurs deux autres jeux.
Je pense qu'on peut leur faire confiance pour celui la.
Puis sérieux un jeu avec du vampire, c'est telement pas courant, que ça me donne encore plus envie :ok:

Du moment que c'est plus dans l'esprit de Entretient avec un Vampire que de Twilight 😅

Lire la suite...
Dreik
Dreik
MP
21 juin, 17:07

Ma plus grande crainte avec ce jeu, c'est la rigidité du personnage, dans ses déplacements et les combats notamment.

En 2017 on est en droit d'attendre ce qui fait le sel d'un vampire, à savoir une grande fluidité dans ses déplacements et sa gestuelle, ce qui ne transparait clairement pas dans les vidéos que j'ai pu voir jusqu'ici.

Une carence technique de nature à me gâcher l’immersion et le plaisir d'incarner un vampire, si elle devait être avérée, dans la version commerciale.

Lire la suite...
Seguondaire_IV
Seguondaire_IV
MP
21 juin, 12:19

Les persos de JV ont toujours les même gueules de lambda, ça vous dirait de faire des persos charismatiques ?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
21 juin, 11:57

Votre titre là, il est un peu étonnant... entre choix moraux et vie de quartier... ... chai pas, on dirait le titre d'un énième bouquin qui nous parle de la vie dans les banlieues ou de la sois-disante fracture sociale en France... bon pardon, je voulais pas faire un tel HS :rire2:

Lire la suite...
Limpo_Exile
Limpo_Exile
MP
21 juin, 11:05

J'espère que jouer le méchant ne sera pas trop punitif dans le jeu.Parce-que si on perd des quêtes à cause de ça,c'est chiant.

Lire la suite...
rockstarmx
rockstarmx
MP
21 juin, 11:01

Simple question , est ce que les scènes d'action seront a base de QTE a la "the order 1886" ?

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
21 juin, 10:42

J'attends beaucoup de ce jeux, mais là on savait déjà pour les informations.

Lire la suite...
gae7030
gae7030
MP
21 juin, 08:19

des vampires ,ca va nous changer de tous les zombie

Lire la suite...
Top commentaires
[NEKOMAMUSHI]
[NEKOMAMUSHI]
MP
20 juin, 18:52

j'ai hâte de sucer du monde dans ce jeu !! :hap:

Lire la suite...
Coastal-Dream76
Coastal-Dream76
MP
20 juin, 19:04

Ça va y aller les suçons.

Lire la suite...
Boutique
  • Vampyr ONE
    59.99 €
    59.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Destiny 2 : la Malédiction d'Osiris - Première extension, première déception
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Batman The Telltale Series : Envolée narrative et aventure épique
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - PS3 - 360 - MAC - IOS - ANDROID
  • Test : Oldies : PC Kid (Bonk's Adventure), tout dans la tête ! sur PC ENG
    PC ENG
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce