Watch Dogs 2
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
Aperçu : Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
PC PS4 ONE
  • Partager sur :

Des types à l'air louche qui se baladent le smartphone à la main, pas besoin de jouer à Watch Dogs pour en croiser : un bref tour dans les rues de votre ville suffit. Il y a deux ans, avec le premier épisode de sa toute nouvelle licence, Ubisoft offrait toutefois une vision bien plus romancée - mais tout aussi anxiogène - du fameux type évoqué il y a quelques secondes : désireux de préserver ses proches après un malheur qui n'avait d'accident que le nom, Aiden Pearce nous embarquait dans une aventure ultra-connectée où chaque élément électronique pouvait se plier à sa volonté et celle de son smartphone tout-puissant. Si Watch Dogs 2 conserve des mécaniques de jeu similaires, le ton proposé est, lui, résolument différent.

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux

Cette session de jeu nous permettait d'essayer deux phases différentes : le début du jeu, tout d'abord, afin de découvrir le contexte dans lequel notre héros s'embarque dans l'aventure, puis une prise en main légèrement plus tardive dans laquelle une bonne partie des outils de Marcus étaient débloqués. Au total, nous avons pu jouer pendant près de 4 heures au soft, une durée suffisante pour se faire un premier avis sur ses réelles qualités.

Marcus : hacker vaillant, rien d'impossible ?

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
Marcus en pleine séance de poésie.

Marcus, c'est le nom du héros de ce deuxième épisode, un hacker visiblement aussi doué au corps-à-corps qu'avec un PC sur les genoux. Celui-ci nous est présenté dans une introduction sobre, efficace, bien mise en scène et qui nous permet de rapidement cerner les enjeux de ce Watch Dogs deuxième du nom. Il n'est ici pas question de vendetta personnelle d'un homme isolé, mais bien de soif d'idéal d'un collectif de laissés pour compte bourrés de talents dès qu'il s'agit de parler hack. S'ils ont tous en commun l'envie de faire tomber le ctOS - outil numérique de surveillance de la population -, leurs styles divergent, mêlant un bricoleur à l'esprit Punk, Wrench, une artiste, Sitara, un génie peu enclin au bavardage, Joshua, mais également T-Bone, apparu dans le DLC du premier opus. Marcus fait ici le lien entre tous ces personnages par son côté touche-à-tout.

Les secrets de création d'un monde de hackers

Chargement du lecteur vidéo...

Anonymous et coutumes

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
Un antagoniste pour le moins original se glisse dans le scénario de Watch Dogs 2.

Les premières missions témoignent d'une entrée en matière légère, avec des missions tenant plus de la blague potache que de l'activisme passionné. Le ton évolue pourtant rapidement, ce que notre bond dans une partie légèrement plus avancée nous permet de constater : le groupe passe notamment d'attaques sur des célébrités à l'intervention politique, se trouvant dans des situations plus dangereuses mais aussi plus gratifiantes pour leur cause. Seul point commun entre tous ces éléments ? La communication de DedSec, assurée - vidéos et images à l'appui - via les réseaux sociaux afin de dévoiler les dessous d'un monde étrangement proche du nôtre. Légère mais agréable à suivre et bourrée de références à des affaires bien réelles (avec Martin Shkreli et la Scientologie en guest-stars), la trame nous a pour le moment convaincu et pourrait figurer, sauf accident, parmi les futurs points forts du jeu.

Quelques défauts qui ne gâchent pas le tableau d'ensemble

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
Le système de décryptage fait son grand retour.

Commençons tout de suite ce tour d'horizon de la prise en main par les points plus délicats : la conduite, tout d'abord, n'a pas réellement changé depuis le premier épisode. On notera juste un réalisme un chouïa plus élevé sur les changements de direction, malheureusement vite effacé par des collisions ratées. Mention spéciale aux mobylettes et motos chevillées au corps de notre héros malgré les nombreuses chutes qui auraient dû désarçonner plus d'une fois ce dernier. Dans la même veine, les combats au corps-à-corps s'avèrent bien trop faciles et permettent de se sortir d'une situation fâcheuse en un éclair dans des zones plus étroites : il est heureusement possible de contourner en partie le problème via une hausse de la difficulté, disponible via les paramètres.

Drone, jumper, hacks, le point en vidéo sur les nouveautés de Watch Dogs 2

Chargement du lecteur vidéo...

Drone & Jumper

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
Les possibilités de hack sont plus nombreuses.

Pour le reste, les défauts se dévoilent à la marge mais ne parviennent que rarement à éclipser des mécaniques de jeux soignées et plus variées que dans le premier opus. D'approche mêlant quelques trouvailles de Ghost Recon et Splinter Cell, le jeu a su passer à un style plus hybride, ajoutant plus de parkour à la Assassin's Creed tout en mettant davantage en avant ses propres outils technologiques. Le Jumper et le drone offrent une latitude supplémentaire et permettent même régulièrement de boucler la mission sans se salir les mains : ils ne s'avèrent pour autant pas abusifs grâce à leur portée limitée, qui nécessite de garder Marcus à proximité sous peine d'échec. Si le Jumper est le seul à pouvoir agir physiquement sur les objets, il reste bridé par son incapacité à contourner les problèmes par les airs, et inversement pour le drone, utile pour le repérage mais inefficace pour l'action pure.

Un potentiel de "gameplay émergent" ?

Watch Dogs 2 : Un gameplay affiné dans un univers moins sérieux
Un drone en route vers le succès.

Ce qui ressort finalement de ces quelques heures passées sur le jeu, c'est la sensation que les outils de diversion sont plus faciles à utiliser que dans le premier opus, grâce à un éventail plus appuyé de hacks. La diversité des décors et situations proposées - entrepôts, sommet de buildings, studio de cinéma... - et du level design combinés à une palette d'outils étoffé nous pousserait presque à penser que ce deuxième épisode pourrait se ranger du côté des softs au gameplay émergent. Nous n'en sommes pas encore là, la session de jeu étant encore un poil trop courte pour en juger, mais le potentiel est bien présent et si les interactions s'avèrent plus variées sur le long terme, Watch Dogs 2 devrait au moins nous procurer une aventure plaisante, rythmée et bien narrée. Ça tombe bien, c'est tout ce qu'on lui demande.

Notre reportage : Comment Ubisoft Montréal fait-il pour recréer la ville de San Francisco ?

Chargement du lecteur vidéo...
Nos impressions
Avec ce changement de ton radical depuis le premier épisode, on pouvait craindre que Watch Dogs 2 ne s'égare dans un trip hipstero-street-technophile improbable et indigeste. La vérité est tout autre : ce deuxième opus singe le monde du numérique et des médias, pas très subtilement certes, mais avec une écriture et un humour bien sentis auxquels ne nous avait pas habitué Ubisoft. Volontairement satirique, l'épisode nous embarque finalement avec plaisir dans les aventures des jeunes pousses de DedSec, s'armant au passage de quelques outils - drone, Jumper - permettant de diversifier nos approches sans rendre les autres façons de jouer caduques. Seul véritable regret, une conduite encore peu convaincante et un trop-plein de puissance au corps-à-corps du personnage principal, qui peut finalement résoudre une situation mal embarquée avec quelques bourre-pifs bien placés : un petit tour par les menus et le réglage de la difficulté résout toutefois en grande partie le souci. Déjà prometteur, Watch Dogs 2 devra confirmer ses bonnes dispositions sur la durée : réponse attendue au plus tard pour le 15 novembre de cette année.
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 octobre 2016 à 18:00:00
Mis à jour le 24/10/2016
PC PlayStation 4 Xbox One Action Infiltration Aventure Ubisoft Contemporain Espionnage
Commander Watch Dogs 2
PC
8.99 €
PS4
26.31 €
ONE
27.30 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
nicolinkus
nicolinkus
MP
10 nov. 2016, 11:41

Encore et toujours un jeu présenté comme un film pour tous ces joueurs pour qui la vidéo prime sur le jeu, une "bande annonce" qui ne nous montre rien du jeu ! Ma fille m'a demandé : "c'est quoi ce film ?"... la dérive....

Lire la suite...
SafetyCar
SafetyCar
MP
04 nov. 2016, 17:14

Je prendrais le risque de l'acheter même si le premier opus m'a déçu, je me laisse tenter par le second volet.
Il annonce vraiment un nouveau souffle à voir une fois en main. :oui:

Lire la suite...
PoijarusV2
PoijarusV2
MP
30 oct. 2016, 01:43

Perso je prends plus le risque d'acheter du ubi (Sauf far cry, et encore...:()

Lire la suite...
KikiLeBanni
KikiLeBanni
MP
30 oct. 2016, 00:06

Ubi j'ai de plus en plus du mal à savoir si c'est des développeurs de jeux vidéos ou une boite de prod de publicité...Leurs pubs sont 15 fois meilleurs que leurs jeux, AC, Watch Dogs 1, maintenant le 2...ils font du bashing et les jeux sont des daubes après...

Lire la suite...
trouduk_is_back
trouduk_is_back
MP
26 oct. 2016, 13:10

Comme pour les trains, il faut sortir de panneau d'avertissement :
"Une daube peut en cacher une autre" :rire:

Lire la suite...
boudiou5
boudiou5
MP
26 oct. 2016, 06:00

Des types à l'air louche qui se baladent le smartphone à la main, pas besoin de jouer à Watch Dogs pour en croiser ok, tu vas juste a la jungle de calais :rire2:

Lire la suite...
triaca
triaca
MP
26 oct. 2016, 01:09

mais sérieux c'est quoi ce personnage le premier est largement mieux
graphiquement sa en jette pas
un jeux pour kikou ou quoi
mais cette année les jeux sont nuls c'est pas possible

Lire la suite...
grisburt
grisburt
MP
25 oct. 2016, 20:10

Mon dieu cette DA insipide

Lire la suite...
Xmb-57
Xmb-57
MP
25 oct. 2016, 19:55

Je sais pas si ce jeu en vaut vraiment la chandelle. J'hésitais à me prendre le 1 à l'époque et j'avais finalement bien fait de ne pas le prendre car il était pas terrible et pleins de bugs sachant de plus qu' il faisait quasiment front avec Gta 5 sorti 4 mois après. C'est le genre de jeu auquel on s'ennuie très vite et ne voyons ensuite que les défauts.

Mon ressenti est que cette nouvelle série fait mieux que Saint Row mais reste quand même loin derrière Gta.

Lire la suite...
minimaxpower
minimaxpower
MP
25 oct. 2016, 17:48

"Univers moins sérieux" traduire par "univers d'hipsters"

Lire la suite...
Top commentaires
[-sims-]
[-sims-]
MP
24 oct. 2016, 18:18

Le héros du premier était plus classe.
Là on a une juste une bande de kikoo :rire:

Lire la suite...
Dictajvc2
Dictajvc2
MP
24 oct. 2016, 18:03

Il parle même pas des graphismes du jeu :ouch2:
J'aimerais bien savoir niveau qualité si c'est bien ou pas.

Lire la suite...
Boutique
  • Watch Dogs 2 PC
    9.99 €
    9.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Get Even : un voyage original aux confins de la folie sur PC
    PC
  • Test : The Little Fox, un runner sur les traces du Petit Prince sur iOS
    IOS
  • Test : Arms : La boxe déjantée sauce Nintendo ! sur Switch
    SWITCH
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars : Battlefront II
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce