Space Engine
PC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers aperçus jeux vidéo / Aperçus jeux sur PC / Space Engine sur PC /

Aperçu Space Engine sur PC du 21/08/2016

Aperçu : Space Engine - Un vertige nommé Univers
PC
  • Partager sur :

Contributeur

Mes très chers homologues passionnés d'astronomie, en vérité je vous le dis, le "jeu" ou plutôt logiciel que je m'apprête à vous présenter a réussi à me scotcher à mon siège et est parvenu à me faire dresser les poils des bras. Toujours en bêta à l'heure où j'écris ces lignes, il est vraisemblablement à ce jour l'un des programmes les plus complets en matière d'exploration spatiale. Dans la lignée de Elite Dangerous pour son aspect d'infinité et dans celle de Univers Sandbox pour son coté scientifique et bac à sable, voici Space Engine, disponible gratuitement sur son site officiel. Préparez vous pour un voyage de plusieurs milliards d'années lumière.

Space Engine - Un vertige nommé Univers

Boule bleue, suspendue entre vide et néant

Lorsque nous lançons Space Engine pour la première fois, nous nous retrouvons face à une planète de taille moyenne, étrangement similaire à notre orange bleue avec ses vastes océans et ses déserts brûlants. Premier constat : cet astre est plutôt bien modélisée avec son atmosphère et ses nuages. En le sélectionnant à l'aide du curseur, une fenêtre s'ouvre, nous indiquant toutes les caractéristiques physiques et climatiques. La caméra étant totalement libre, nous nous dirigeons donc vers la surface. Une fois entré dans l’atmosphère, j'ai pu m'émerveiller devant la beauté des dunes se perdant dans l'horizon. Il est à noter que nous pouvons positionner notre caméra au ras du sol. Même si les textures y sont plus grossières, qu'on se le dise : ça reste très propre et cela ne fait que commencer !

Space Engine - Un vertige nommé UniversSpace Engine - Un vertige nommé Univers

La première claque vertigineuse

Une fois m'être assez rassasié de paysages superbes sur cette première planète, une question m'est venue à l'esprit : "et maintenant ?" C'est vrai ça, que faire désormais ? Je quitte donc l'atmosphère à grand coup de scrolling de molette et vois peu à peu cet astre s'éloigner de moi avec la sensation que je m'approche bientôt des limitations de la "map" et m'attends à tout moment à percuter un odieux mur invisible. Mais il n'en fut rien. La vitesse de déplacement de la caméra étant modulable, je décide de passer la troisième et quel ne fut pas mon émerveillement de constater que les points blanc, que je prenais pour une texture de ciel étoilé, étaient en réalité des étoiles et des systèmes stellaires entièrement visitables ! Nous voyageons maintenant à la vitesse de 200 années lumière par seconde, vitesse à laquelle je vois défiler les astres autour de moi dans un flou hypnotisant et étonnamment fluide vu la quantité d'objets célestes à l'écran.

Quelques centaines de milliers d'années lumière plus loin, je décide de visiter un système planétaire. Je choisis une belle étoile massive et là encore une fenêtre s'ouvre avec bien sûr toutes les caractéristiques de l'étoile mais également la liste des planètes et lunes du système. Il y en a des toutes sortes ; des géantes gazeuses, de petites rocheuses glacées, avec/sans ceintures d'astéroïdes, etc. Fait alors son apparition, une fonctionnalité très intéressante et beaucoup plus ludique que ce que nous avons pu voir jusqu'à présent : l'ajout de plusieurs vaisseaux entièrement contrôlables permettant de se déplacer avec un peu plus de réalisme et d'immersion. En revanche si vous les utilisez pour une rentrée dans l’atmosphère, renseignez-vous au préalable sur les caractéristiques physiques de la planète : la gravité par exemple (cruelle bougresse) peut vous malmener comme jamais !

Space Engine - Un vertige nommé Univers

Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie

Après plusieurs visites sur divers systèmes, mon âme de joueur et ma fascination face à l'inconnu me poussent à remettre les gaz pour tenter d’atteindre la "bordure" de ce programme, une limite à tout ce spectacle délirant. Et cette fois, je file à une vitesse inimaginable (environ 300 000 années lumière par seconde). Les étoiles fusent autour de moi jusqu'à voir la galaxie dans laquelle je me trouvais dans sa totalité. Et c'est en faisant pivoter la caméra que tout me saute au visage : "Ho les dingues, ils ont créé l'univers !" me suis-je exclamé à haute voix tellement mes yeux n'arrivaient pas à réaliser ce qu'ils observaient ! Des dizaines, des centaines, que dis-je, des millions de galaxie partout autour de moi et chacune d'entre elles est accessible au même titre que les systèmes stellaires. Je me déplace maintenant à 125 millions d'années lumière par seconde, ce qui me permet de faire défiler toutes ces galaxies mais également d'avoir la réponse à ma question initiale : Non il n'y a pas de fin. L'infini a un visage et il me regarde droit dans les yeux !

Chargement de la vidéo Space Engine trailer
Nos impressions
Disponible gratuitement depuis 2011 mais en constante évolution, cette bêta de Space Engine réalise le rêve de tout passionné d'astronomie en nous permettant de visiter une infinité d'étoiles, de planètes, de trous noirs et de nébuleuses. Ce titre parvient à assouvir nos besoins contemplatifs les plus primaires. Il est à noter qu'une "extension" gratuite elle aussi, nous offrant notre propre système solaire avec textures HD ou full HD est disponible. En effet, l'univers proposé de base est totalement fictif, même s'il est réaliste dans les règles physiques appliquées.
Profil de [FR]-Capa
L'avis de [FR]-Capa
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
21 août 2016 à 09:58:00
Mis à jour le 21/08/2016
PC Simulation Vladimir Romanyuk Espace

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sa_Aperta
Sa_Aperta
MP
23 août 2016, 20:49

Quelques nouveauté que j'ai remarqué ;

Je ne suis pas sur que tous ce que je cite n'était pas déjà présent, mais c'est mon impression ;

- meilleurs textures des étoiles géantes (qui étaient très laides) , meilleurs effets d'atmosphères et des nébuleuses.
- bug du vaisseau qui disparaît dans l'espace interstellaire résolu
- ajout des naines brunes de Type Y,
- ajout des étoiles carbonées (il me semble qu'elles n'y étaient pas avant),
- ajout des planètes 'perdues" dans l'espace ne dépendant d'aucune étoile. Elles se nomment "Planemo". J'en est trouvé une à plus de 4.4 années-lumière de la première étoile. Mais impossible de les trouver avec le "navigateur stellaire" tout comme les naines Y. Il faut partir d'un point de référence et utiliser le "mode carte " et s'éloigner. Avec du bol, on en trouve.
- classification plus précise des étoiles. Plus d'infos pour chaque corps stellaires.
- mode vaisseaux bien mieux qu'avant, effet de distorsion vraiment incroyable si l'on s'amuse avec la caméra libre durant un voyage.

http://www.noelshack.com/2016-34-1471978084-scr00019.jpg
http://www.noelshack.com/2016-34-1471978089-scr00016.jpg
(décalage vers le bleu)
http://www.noelshack.com/2016-34-1471978090-scr00013.jpg
http://www.noelshack.com/2016-34-1471978087-scr00022.jpg
http://www.noelshack.com/2016-34-1471978092-scr00023.jpg
(décalage vers le rouge)
http://www.noelshack.com/2016-34-1471978071-scr00024.jpg

Très proche de ce que raconte ce scientifique à ce sujet (à 10 minutes)
https://www.youtube.com/watch?v=A_KBd0kSlAc

Lire la suite...
Commentaire édité 23 août 2016, 20:52 par Sa_Aperta
roro747
roro747
MP
23 août 2016, 06:37

Je voudrais pas dire mais ya encore du taff....On install on essaye et on fini par s'enuiyer.....jespere vite des scenars.......

Lire la suite...
HaddockVingDeux
HaddockVingDeux
MP
22 août 2016, 09:20

Ouais, mais Kerbal Space Program :ok:

Lire la suite...
Hokage_Lineo
Hokage_Lineo
MP
22 août 2016, 09:15

Voilà ! Ca c'est du contemplatif ! Des images magnifique !

Quand on me parle de contemplatif sur NMS j'ai envie de pleurer , et je comprend le succès de optic2000 etc.. :hap:

Lire la suite...
mugiwara_boyxxl
mugiwara_boyxxl
MP
22 août 2016, 08:18

C'est bien des gens qui ont encore du talent ça fait plaisir, j'espère que son projet aboutira ça sera mérité, à mon avis plus intéressant que pokemon go ou no man sky :rire:

Lire la suite...
maximeren
maximeren
MP
21 août 2016, 23:53

C'est pas un jeu mais ça reste plus intéressant que No man's sky

Lire la suite...
burque
burque
MP
21 août 2016, 19:20

LE SILENCE ÉTERNEL DE CES ESPACES INFINIS MAIS FRAIS

Lire la suite...
Lenor
Lenor
MP
21 août 2016, 18:22

C'EST PAS UN JEU BORDEL !

faut vous l'dire comment?

Lire la suite...
G36S-BPE-K1X5
G36S-BPE-K1X5
MP
21 août 2016, 17:47

J'ai essayé mais j'ai pas compris comment on jouait :(((( mais le jeux est magnifique

Lire la suite...
Duc_de_Lorraine
Duc_de_Lorraine
MP
21 août 2016, 17:29

Heureux sur No Man's Sky, les paysans ? :sournois:

Lire la suite...
Top commentaires
sauce_roquefort
sauce_roquefort
MP
21 août 2016, 11:02

Pourquoi vous ne parlez pas de son créateur qui l'a crée tout seul? Et pourquoi ne dites vous pas qu'on peut aussi soutenir son projet sur son site officie lvu que c'est "miraclement" gratuit? :question:

c'est Vladimir Romanyuk qui a crée le simu et puis vous pouvez le soutenir sur le lien que l'article fournit en introduction :ok:

Lire la suite...
LeLoupFu
LeLoupFu
MP
21 août 2016, 12:02

À ceux qui comparent avec les autres jeux (ED, SC, NMS), ça n'a rien à voir !
Là, c'est purement du contemplatif sans qu'on ne puisse rien n'y faire et donc interagir avec quoique ce soit.
Je salut le travail du programmeur et suis vraiment en admiration devant son talent, mais Space Engine a une tout autre approche que ses autres "concurrents". Commerce, minage, combats spatiaux, bases, stations spatiales, PNJ, IA, scénario, multi-joueurs etc... Cela prend aussi énormément de temps à programmer afin que l'ensemble forme un tout cohérent.
Et perso, visiter l'univers à 100 000 000 d'années lumière par seconde, je trouve que ça casse complètement l'immersion et la joie de la découverte après une longue aventure dans ce vide glaciale rempli de risques potentiels...
Et, encore une fois, chapeau bas, monsieur Romanyuk !

Lire la suite...
DERNIERS TESTS
  • Test : Fire Emblem Warriors : Un chouette cross over sur Switch
    SWITCH
  • Test : Gran Turismo Sport : Un manque de contenu qui gâche un peu la fête sur PS4
    PS4
  • Test : Vaporum : un Dungeon Crawler Steampunk réussi sur PC
    PC
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live