Menu
Vampyr
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Vampyr, un jeu à croquer : E3 2016
PC PS4 ONE
Partager sur :

Nous vous parlions en février dernier, voilà que Vampyr suspend ses ailes noires au dessus de l’E3 afin de nous refaire une démonstration de ses qualités. Et si les informations distillées n'étaient pas inédites à proprement parler, nous avons néanmoins profité du salon californien pour reprendre le pouls de ce projet hautement stimulant, et attendu pour 2017 sur consoles et PC.

Vampyr vampirise l'E3 2016

Chargement de la vidéo

Pour celles et ceux qui auraient loupé le train en marche, Vampyr nous contera le destin peu enviable de Jonathan E. Reid, chirurgien transformé en suceur de sang, et devant dès lors trouver un équilibre macabre entre sa nature première qui consiste à sauver des vies et son besoin irrépressible de sang, indispensable à sa survie. Si DONTNOD avait déjà mis en avant cet élément, cette présentation aura été l’occasion de constater à quel point cette soif aura des répercussions sur le semi open-world (construit autour d’un hub) synonyme d'un Londres victorien particulièrement léché.

Vampyr, un jeu à croquer : E3 2016

En effet, le moins qu’on puisse dire est que le studio français a effectué un énorme travail pour rendre immersive la capitale du Royaume-Uni, grâce à de superbes jeux de lumière embellissant chaque rue et leur offrant une ambiance tantôt chaleureuse, tantôt oppressante. Cette recherche n’est toutefois pas seulement visuelle puisqu’elle sera aussi le reflet de vos actions, de vos choix, qu’ils soient bons ou mauvais. En effet, la dualité dont je parlais plus haut vous mettra face à des événements dont vous serez juges et bourreaux. Ainsi, en fonction de votre orientation (clémente ou punitive vis-à-vis des nombreux innocents et meurtriers peuplant les rues londoniennes), la ville se relèvera petit à petit de la grippe espagnole l’ayant ravagé et morcelé en quartiers mis en quarantaines ou, au contraire, baignera dans le sang. C’est d’ailleurs cette dernière option qui nous a été présenté durant la démonstration, une alternative synonyme de quartiers aux teintes rougeâtres complétement exsangues, et remplis de cadavres trainant dans les caniveaux. Une façon comme une autre de bien rappeler aux joueurs que les conversations à choix multiples ne seront pas simplement là pour surfer sur l’air du temps, mais qu’elles auront véritablement un impact sur la suite de l’aventure.

Vampyr, un jeu à croquer : E3 2016Vampyr, un jeu à croquer : E3 2016Vampyr, un jeu à croquer : E3 2016

Rien de bien surprenant puisque DONTNOD a pensé à un système d’interaction avec les PNJ plutôt poussé, en ce sens que vous pourrez dans un premier temps savoir, grâce à vos dons, si une personne est malade ou non, si elle a commis un crime, tout en ayant accès à une biographie plutôt complète de cette dernière. Une fois ceci fait, vous pourrez récolter des indices et suivre différentes voies scénaristiques dont la résolution influera sur votre alignement ainsi que sur la « santé » de Londres. Par exemple, durant la séquence qui nous a été proposée, il était question de suivre un certain Joe, un petit caïd de quartier que Jonathan s’est fait un plaisir de croquer, non sans avoir auparavant usé de son pouvoir de persuasion afin de le mener dans une ruelle à l’abri des regards indiscrets. Résultat : les personnes sous sa coupe, à l’image d’un petit vendeur à la sauvette, se retrouvaient libérées de l’emprise de Joe, ceci permettant notamment d’avoir des objets à moindre coût. Et c’est cette imbrication entre les personnes, les quêtes, les choix et leurs conséquences qui semblent faire la force de Vampyr.

Nos impressions
Ambitieux, le titre de DONTNOD l’est assurément autant dans sa forme, tirant partie de l’Unreal Engine 4, que dans son fond. Et si on demande encore à être convaincu par le système de combat (mixant pouvoirs et armes de longue et courte portée), sympathique mais relativement classique, le jeu des développeurs français s’annonce exquis dans son ambiance, et très intéressant dans les directions qu'il emprunte. L’attente sera longue d’ici à 2017, année probable de sa sortie, mais si les développeurs réussissent à maintenir le degré de qualité qu'ils se sont imposés jusqu'à présent, il se peut que nous tenions là un savoureux mélange entre Legacy of Kain et Penny Dreadful.
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 juin 2016 à 11:02:02
Mis à jour le 18/06/2016
E3 PC PlayStation 4 Xbox One Action RPG DONTNOD Entertainment Vampires 1ère Guerre Mondiale
Commander Vampyr
PC
33.16 €
PS4
34.28 €
ONE
38.11 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
crazy_buffalo
crazy_buffalo
MP
le 19 juin 2016 à 00:27

YAY !
Ayant fait ete refait a l'epoque "Bloodlines" et son predecesseur "the masquerade" tout court, la en voyant les combats et le genre d'environement , qui n 'a pas pensé a ça ?
" Assasins's creed: Vampire "
j'espere me tromper..

Lire la suite...
Jojo991
Jojo991
MP
le 18 juin 2016 à 19:32

Y a t'il un quelconque lien avec vampire la mascarade redemption?

Lire la suite...
oudiny_returns
oudiny_returns
MP
le 18 juin 2016 à 19:22

Ca manque de netteté dans la vidéo je trouve !
Mais ça peut être un bon jeu
A voir

Lire la suite...
Dreamz1G
Dreamz1G
MP
le 18 juin 2016 à 18:11

Il a l'air vraiment excellent!:)

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 18 juin 2016 à 16:52

Ambitieux certainement, bon ça reste à voir.

Lire la suite...
Tatianacokine
Tatianacokine
MP
le 18 juin 2016 à 14:55

super jeu j'ai bien envie de le croquer aussi le héros :p)

Lire la suite...
Limpo_lePhoenix
Limpo_lePhoenix
MP
le 18 juin 2016 à 14:26

J'espère que les choix à faire seront difficilement moralement et que les pnj ne seront pas juste méchant/gentil.
Mais ça s'annonce très bon en tout cas et heureusement c'est pas un open-world,il commence a y avoir overdose et les semi-open-world sont un bon compromis.

Lire la suite...
komkomz
komkomz
MP
le 18 juin 2016 à 14:22

Je vais suivre de près ce jeu, qui m'a intrigué depuis les premières annonces.
J'aime beaucoup le fait que DONTNOD tente de nous proposer des jeux très différents malgré la jeunesse du studio. Leurs jeux ne sont pas exempts de défauts, mais ils tentent des choses, c'est vraiment plaisant.

Lire la suite...
Kieran84
Kieran84
MP
le 18 juin 2016 à 13:20

Ce jeu m'a l'air d'être l'un des jeux assez intéressants pour, justement, qu'on s'y intéresse. D'aprés les informations ci-dessus et d'autres flottant sur ce site et le site de DONTNOD, le combat sera inévitable à certains endroits, cependant, n'y voyait pas là un genre beat them all camouflé. Vampyr, de mon point de vue, ressemble dans son gameplay à un assassin's creed beaucoup plus poussé, je m'explique. Dans Assassin's creed, on doit tuer des gens et, récemment, on nous propose un système d'enquête. DONTNOD a l'air d'avoir inversé les deux afin de nous proposer plus d'enquêtes et moins de combat, mais de ce que j'en ai vu, ils sont pour l'instant très bien doser. Les combats se dérouleront selon certains paramètres, lorsque le joueur échouera à amener sa victime dans une ruelle pour boir son sang, un combat s'enclenchera, cela semble évident. Toutefois, et là ce ne sont que des hyptohèses, puisque Vampyr nous permet d'incarner un buveur de sang, il sera normal de rencontrer des chasseurs, qui eux essaieront surement de nous abattre une fois nos "excursions" nocturnes.
On nous dit que le combat comprendra des armes blanches et à feu. Des questions se posent, comme : Si nous buvons beaucoup de sang, est-ce que cela impact notre force, notre agilité, etc... Des questions auxquelles nous aurons des réponses vers Novembre, je dirais. Mais on nous dit aussi que nous bénéficierons de pouvoirs, et de ce que j'en ai vu, j'ai trouvé les dits pouvoirs trés convaincant (sauf la partie ou on peut manipuler les ombre pour les transformer en pic, ce qui est trop... fantastique pour un jeu qui se veut réaliste. Est-ce une envie des développeurs? On ne sait pas, et je ne dis pas que c'est une mauvaise chose d'ajouter un peu de fantaisie)
Passons au monde et à l'immersion. Je pense que tout le monde ici n'a rien à redire sur les graphismes du jeu actuel qui, rapellons le, ne sont pas encore finalisés (il reste donc du temps pour peaufiner un travail déjà beau). Mais surtout LA question : Est-ce que nos actes auront de réels conséquences? Oui, oui et non. Oui, cela influencera le monde, comme dit lors de la quête de Joe. Certaines quêtes aideront Londres à être mieux ou, au contraire, à empirer la situation. A partir de là, certains peuvent dire qu'il s'agit de faux choix, je réponds : Voyez plus loin. Imaginez que ce Joe soit laissés en vie. Les prix n'auraient pas baissés, ce qui aurait entrainé un appauvrissement encore plus conséquent, ce qui aurait lui même entrainé une plus grande violence dans les rues de Londres, etc, etc... Dans ce genre de jeu, il faut voir plus loin que la simple baisse des prix et une quête accompli. Deuxième question : Est-ce que, selon nos choix, notre personnage changera, que ce soit physiquement ou psychologiquement? Je dirais que oui, mais uniquement sur le point psychologique, nous n'allons tout de même pas ressembler à Marcus (pour les fans des films Underworld). Mais, étant un médecin, nous nous mettons à pomper le sang de nos blessés afin qu'ils aillent mieux. Certes en devenant des monstruosités, mais elles restent vivantes et partiellement humaines, comme nous même. Notre personnage pourrait alors, à un moment après beaucoup de choix du côté vampire, renier la médecine et ainsi devenir un véritable vampire. Possible ou pas, je ne sais pas, mais qu'est-ce que j'aimerais ça!! Troisième question : Fins alternatives selon notre alignement? Non, pas vraiment. Ma théorie est qu'il n'y a que quelques fins possibles, les plus évidentes sont : totalement médecin ou totalement vampire. Mais on peut imaginer que vous avez dévoilé votre nature à certaines personnes et que vous disparaissiez et que vous laissiez la gloire à un autre. Ou que votre nature a était révélé au grand jour et que vous êtes en cavale pour être ce que vous êtes. Il y a quelques fins possibles, et celles que je viens de dire ne sont surement que des idioties, mais il faut surtout comprendre qu'il n'y a possiblement pas que deux fins possibles.
Le vampire en lui même : notre chère vampire est ce qu'il est, toutefois, les gens de DONTNOD ne sont pas tombés dans le piège d'Hollywood et autre Twilight. En effet, pour rappel, ils se sont directements inspirés de véritables faits et légendes sur les vampires. Par exemple, un vampire ne peut pas entrer dans une maison habité sans y avoir était invité. DONTNOD a reproduit le même principe pour leur héros (mais bon, un médecin lors de la peste espagnol... disons qu'il aura pas trop de dificulté à se faire invité). Ainsi que d'autres restrictions. Si vous voulez vous faire une idée, allez sur le net, ce sera très instructifs.
Souhaits persos : J'aimerais bien que les gens que nous mordons hors combat ne meurent pas, mais deviennent des goules, c'est à dire des esclaves mentaux, afin de pouvoir prendre le contrôle de Londres ou, tout du moins, permettre la capture de prois plus simplement. (mais j'avoue que ce serait trop OP qu'elles soient immortelles ou même qu'elles aient une espérence de vie égalle à un humain, donc, autant faire mourir ces dites goules le lendemain afin de garder un certains contrôle sur ce qui se passe) Si possible, j'aimerais bien avoir une quête ou une partie de l'histoire qui nous servent à retrouver le vampire qui nous a mordus ou comment on est devenu un vampire. Même si c'est expliqué, j'aime savoir le pourquoi du comment.
Voila... sa fait un pavé mais au moins j'ai dit ce que je pensais. J'ai d'autres choses à dire, mais je pense que j'en ai déjà dit beaucoup, donc... à une prochaine peut être ;)

Lire la suite...
BJV_777
BJV_777
MP
le 18 juin 2016 à 13:02

Ah, Penny Dreadful,saison 3 en ce moment !
La saison 1 était tout simplement d'une perfection rare. Et jolie performance d'Eva Green.
Donc, attendons de voir ce que donnera Vampyr !

Lire la suite...
Top commentaires
eltharin
eltharin
MP
le 18 juin 2016 à 11:19

Il est loin le dernier jeu de vampire qui vaut le coup. Vampire the mascarade commence à se faire vieux, et un peu de sang neuf ferait du bien à tous les mordus du genre.

Un petit vent de renouveau que j'attend avec impatience.

Lire la suite...
Gamevial
Gamevial
MP
le 18 juin 2016 à 11:24

J'ai totalement confiance en DONTNOD et je suis sur que Vampyr sera un jeu excellent que je prendrais à 99% :oui:

Lire la suite...
Boutique
  • Vampyr PC
    33.16 €
    35.13 €
  • Vampyr PS4
    34.28 €
  • Vampyr ONE
    38.11 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Artifact : Le jeu de cartes élitiste de Valve
    PC
  • Test : PlayerUnknown's Battlegrounds : Une version PS4 stable, mais à quel prix ?
    PS4
  • Test : Just Cause 4 : Une aventure libertaire, mais techniquement limitée sur consoles
    PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live