The Witcher 3 : Wild Hunt - Blood and Wine
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE
Créer un contenu
Aperçu : The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
PC PS4 ONE
  • Partager sur :

Ne dit-on pas que les bonnes choses se font souvent attendre ? Après sa première extension Hearts of Stone sortie en octobre 2015, les amateurs de RPG et de sorceleur aux cheveux blancs trépignent d’impatience en attendant la sortie du second et dernier contenu supplémentaire majeur pour The Witcher 3 : Wild Hunt. Avec Blood and Wine, CD Projekt Red entend bien offrir à Geralt de Riv une conclusion de haut vol, une retraite dorée sous le soleil de Toussaint, une nouvelle zone pleine à craquer de quêtes, de nouveaux équipements, monstres, PNJ issus des romans de Sapkowski ainsi qu'un domaine privé pour notre cher Sorceleur.

Bande-annonce de l'extension The Witcher 3 : Blood and Wine

Chargement de la vidéo
Conditions de l’aperçu
  • Temps de jeu de l'aperçu : 3 heures depuis le départ de l’extension avec un personnage niveau 40. Le jeu annonce 30 heures de contenu.
  • Plateforme de jeu : PC avec un pad Xbox 360
  • Date de sortie de l'extension : L'extension Blood and Wine débarquera le 31 mai prochain sur PC, PS4 et XBox One.

D'autant plus forte est l'ivresse que plus amer est le vin

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
Laissez le charme insouciant de Toussaint vous envahir.

Bienvenue au royaume de Toussaint, terre de plaisirs et d’ivresse épargnée par les tourments de la guerre. Un endroit rêvé pour prendre sa retraite après une vie trépidante à chasser des monstres dans des égouts puants ? Pas si sûr… Car derrière son voile d’insouciance, Toussaint réservera aussi à Geralt son lot d’aventures, de complots et de créatures baveuses à occire, et on ne va pas s’en plaindre ! Les lecteurs de l’œuvre de l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski (ndlr : l’auteur de la saga du Sorceleur) découvriront dans cette extension une zone déjà explorée par notre héros dans les romans, Toussaint. Cette célèbre province de l’Empire de Nilfgaard est surtout célèbre pour ses vins qui ont participé à établir sa puissance et sa richesse. Sans armée, ni police, la zone est gouvernée par la fougueuse princesse Anna Henrietta, surnommée Anarietta par son entourage. Aimée de son peuple, elle participe à entretenir le charme insouciant de sa principauté et n'hésite pas à troquer ses jupons contre une tenue plus propice à l'action. Grâce aux vins, Toussaint évolue dans un état euphorique permanent au point d’en devenir une contrée de contes de fées, gracieuses et presque irréelle. De ce fait, et puisqu’il est bien impossible de vivre privé de vin au pays du Sorceleur, le royaume bénéficie de certains privilèges dont une certaine imperméabilité aux conflits qui bouleversent le monde. Mais la sérénité ambiante est depuis peu perturbée par une bête qui terrorise le royaume. C’est là que Geralt intervient...

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
Il fait bon vivre ici, mais le calme risque vite d'être perturbé...

Tout comme Hearts of Stone, l’extension débute par un simple contrat placardé sur une panneau de quête à Velen. On y apprend qu’une bête fait des ravages à Toussaint et qu’un individu expérimenté dans le domaine de la chasse aux monstres est vivement quémandé. Geralt accepte le contrat et rencontre alors le chevalier Milton de Peyrac Peyran, envoyé du duché pour l’escorter auprès d’Anna Henrietta. Dès les premières minutes de l’extension CD Projekt donne le ton, Toussaint est synonyme de plaisirs, de culture et de légèreté, les armes et armures des chevaliers locaux reflètent cet esprit avec leur aspect baroque, bariolé, exubérant. Si “Tout est plus simple à Toussaint” comme le dit Geralt, ce contrat révèle cependant très vite la noirceur qui se cache derrière la quiétude de la zone. La mystérieuse bête tue ses proies avec minutie, sans laisser de traces derrière elle. Certains évoquent même une créature dotée des pouvoirs de la magie noire. Vu sous cet angle, un Sorceleur ne sera pas de trop pour progresser tout au long des 30 heures de jeu promises par CD Projekt Red avec cette extension.

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
Anna Henrietta dirigie la zone et connait très bien Geralt.

Si les terres visitées durant notre périple sur Hearts of Stone ne s’éloignaient pas vraiment de l’ambiance de Velen, Toussaint promet un dépaysement total. Ici, les vastes domaines viticoles côtoient les riches propriétés privées, les ailes des moulins tournent avec calme sous une brise qui fait aussi danser les grands cyprès. La zone offre des sensations d’Italie de la Renaissance, riche et prospère. Au loin, se dresse la majestueuse cité de Beauclair aux hautes tours effilées à l’architecture elfique. Mais ce n’est pas ici que Geralt rencontrera Anna Henrietta pour la première fois. Le Sorceleur et son compagnon chevalier de Peyrac Peyran sont accueillis par un géant en colère dès leur arrivée à Toussaint ; le combat terminé, notre héros remonte la piste d’une nouvelle victime de la bête et en arrive à la première déduction de son enquête : le monstre ne frappe pas au hasard, il semble s’en prendre directement aux chevaliers ayant sali leur honneur. Si très vite certains y voient l’oeuvre de la main de Dieu punissant les égarements, Geralt de Riv reste plus terre à terre et décide de poursuivre ses investigations.

Beauclair, capitale de la principauté de Toussaint

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension

Une ambiance légère... En apparence seulement !

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
Combat dans l'arène contre le Shaelmaar

Le studio polonais place une nouvelle fois la barre assez haut en matière de narration et de qualité d’écriture. Les dialogues sont riches, savoureux et souvent drôles ; les PNJ rencontrés n’agissent pas comme de simples messagers de quêtes sans profondeur, mais prennent le temps de développer leur background. On notera d’ailleurs les nombreux clins d’œil au premier volet des aventures de Geralt de Riv avec le thème déjà exploré de la bête punissant les hommes dans l’acte 1 de The Witcher 1. De pistages d’indices en coups d’épées contre une brouxe plus tard, nous débarquons en pleines festivités saisonnières au sein d’une arène où les nobles coeurs affrontent “pour la gloire” un Shaelmaar enchaîné. Chose prévisible, les choses tournent mal et la bête rocailleuse réussit à briser ses fers. Nous voilà face au premier combat de boss de l’extension. Si beaucoup ont pesté contre la difficulté du crapaud des égouts d'Oxenfurt dans Hearts of Stone, l’affrontement de l’arène laisse présager de nettes évolutions en matière de combats. CD Projekt semble avoir déployé des efforts supplémentaires pour offrir au joueur des rencontres à la fois tactiques et dynamiques en mettant l’accent sur plus de stratégie de bataille. Le Shaelmaar doit par exemple être dupé lors de ses roulés-boulés pour aller s'assommer sur les murs afin de révéler des ouvertures dans sa défense.

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
On croisera une riche galerie de personnages

Sans trop non plus vous spolier la suite de la trame narrative, sachez que Geralt croisera la route d’un personnage emblématique issu des romans, une rencontre aussi inattendue que réjouissante pour la suite des choses ! La quête principale actionne les mêmes rouages que celle de Hearts of Stone, une série de moments graves entrecoupée de scènes plus légères à l’humour créé par des situations rocambolesques. On pensera ici à Geralt chassant la licorne dans les jardins de Beauclair avant d’aller se mouiller dans les eaux du lac pour pêcher une fausse carpe dorée. Ridicule me direz-vous ? Pas lorsque l’on sait que de notre réussite dépend la vie d’un chevalier menacé par la bête. Les missions secondaires s’annoncent encore une fois variées et font même intervenir certaines nouveautés de gameplay comme des combats montés où le Sorceleur peut désormais utiliser son arbalète à dos d’Ablette avec un effet bullet time pour faciliter la visée. Dans un souci de cohérence de la zone, Blood and Wine se dote d’un système de points d’intérêt dynamiques, des zones à débloquer afin de modifier la vie, le comportement voire même le nombre d’ennemis présent dans les zones adjacentes. Avec ses 90 quêtes, 40 points d’intérêt et sa superficie égale environ à celle de toutes les îles de Skellige réunies, Toussaint promet donc des heures et des heures de jeu.

Des nouveautés à la pelle

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
À vous les joies de nouveaux emplacements de talents.

Côté équipement, Blood and Wine annonce plus de 100 nouvelles pièces d’armures comprenant un rang supplémentaire pour tous les sets des écoles de Sorceleur. Les nostalgiques auront aussi l’occasion de se mettre en quête du set de la Manticore, une tenue basée sur l’aspect de l’armure de Geralt dans The Witcher 1. Trente armes inédites accompagnent cet ajout de stuff afin de venir à bout des 20 nouveaux types de monstres présents à Toussaint. L’extension s’adresse idéalement à des joueurs de niveau 34-36 et repousse dans le même temps à 100 la limite de niveau en mode New Game+. Aussi nécessaires que bienvenus, quatre emplacements supplémentaires de compétences font (enfin !) leur apparition, ils sont associés à un nouveau système de mutations de grand-maître que CD Projekt Red indique avoir avant tout pensé pour les joueurs du mode NG+. Pour débloquer ces slots de talents, le joueur devra passer par des phases de recherche en dépensant des points d’expérience et des mutagènes supérieurs, un processus onéreux qui déverrouillera en retour une douzaine de nouvelles capacités aptes à modifier notre façon de jouer. Au programme des réjouissances, une compétence annulant la mort toutes les 90 secondes, un signe d’Aard capable de geler les ennemis, l’activation de coups critiques sur les signes déclenchant l’explosion des cibles, etc. On retrouve ici des talents à l’esprit similaire à ceux conférés par le système d’enchantement de l’extension Hearts of Stone, mais directement liés à Geralt et non plus à son équipement. Lorsque l’on sait que les deux systèmes d’amélioration sont cumulables (enchantements et mutations supérieures), on imagine déjà la toute-puissance de certaines combinaisons.

Aperçu du nouveau système de mutations supérieures.

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension

Fini les sets dépareillés aux couleurs parfois peu adaptées à notre héros, les amateurs de personnalisation découvriront l’ajout d’un système de teintures pour l’équipement de Geralt. Chaque pièce peut être colorée dans sa propre teinte en fonction de la palette de couleurs acquise auprès des marchands, grâce à l’artisanat ou tout simplement sur le butin des ennemis. Les différents équipements se dotent de bonus passifs débloqués lorsque le joueur cumule trois ou six pièces du même set. Tous ces ajouts s’accompagnent d’une refonte avancée de l’interface du jeu qui gagne en lisibilité et surtout en ergonomie. La navigation dans l’inventaire se simplifie grâce à l’apparition de catégories distinctes d’équipements, une nouvelle fenêtre permet de consulter toutes les statistiques de Geralt en un seul coup d’œil, les livres gagnent un nouveau panneau de lecture rapide et la fenêtre de loot se voit repensée. On se forgera notre avis sur ces modifications lors de la phase de test de l’extension, même si ce premier aperçu laisse présager une navigation bien plus agréable qu’à l’heure actuelle. Pour les amateurs de Gwynt, un nouveau deck dédié à Skellige s'ajoutera à la collection de Geralt afin de participer au tournoi de Beauclair.

Inventaire, talents d'armures, l'interface a été repensée pour plus d'ergonomie

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension

Corvo Bianco où la retraite dorée de Geralt

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension
Une licorne ? Pas si sûr...

La seconde partie de notre session de jeu s’est entièrement focalisée sur une fonctionnalité inédite de l’épisode et même de toute la saga The Witcher. Une quête particulière de l’histoire offre en récompense un titre de propriété à notre cher Sorceleur, un domaine viticole composé d’une parcelle de vigne, d’une maison et d’une cave. Fini les grottes humides et les tavernes malfamées, Geralt peut - s’il le souhaite - profiter d’un bon lit douillet au coin de sa cheminée pour s’octroyer des bonus de repos. CD Projekt Red utilise le cadre bucolique de Toussaint pour accorder une retraite bien méritée à son personnage. À la manière du DLC Hearthfire de Skyrim, le domaine de Corvo Bianco peut être amélioré et personnalisé sur différents aspects : décoration, présentoirs à armes et armures pour afficher fièrement vos plus belles pièces sans les laisser moisir dans votre coffre, meules et établis pour des bonus temporaires sur l’équipement, bibliothèque où exposer vos ouvrages, la propriété est une zone toute-en-un servant les intérêts du joueur et l’histoire de l’extension.

Car la maison possède aussi une chambre d’amis à aménager pour y accueillir certaines des connaissances de Geralt et probablement lancer des quêtes associées. Cerise sur le vignoble, un majordome personnel permettra de dépenser votre or dans diverses améliorations et autres ravalements de façade. On notera aussi la présence d’un laboratoire alchimique de maître dans le sous-sol pour confectionner des versions avancées des élixirs et potions ainsi qu’une table de transmutations afin de transformer des mutagènes inférieurs en versions supérieures avec un meilleur rendement.

Oh tiens, un Scolopendromorphe !

The Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extensionThe Witcher 3 : Blood and Wine, l’ivresse d’une dernière extension

Ne vous attendez toutefois pas à un degré de personnalisation aussi avancé qu’un mode housing de MMO, l’architecture globale de la maison reste prédéfinie et les améliorations suivent une progression linéaire. Selon le studio polonais, le domaine de Geralt est à appréhender comme un bonus offert au joueur pour célébrer la fin d’une aventure, une façon de récompenser les efforts du sorceleur et de lui permettre de fumer sa pipe assis sur un banc en regardant la vigne mûrir au soleil.

Nos impressions
À la manière de Hearts of Stone, Blood and Wine entend bien redonner ses lettres de noblesse au terme d’extension. Là où le premier contenu supplémentaire proposait déjà plus de quinze heures de jeu, cette ultime aventure s’avance avec un panier rempli à raz-bord de quêtes, de nouveautés et de rencontres mémorables pour une durée de vie annoncée de plus de 30 heures. Les premiers pas dans la nouvelle zone de Toussaint nous laissent ce même petit frisson de dépaysement que la découverte de l'archipel de Skellige. Un sentiment transposé cette fois-ci au pays du vin, du soleil et de l’apparente sérénité. Entre l’ajout d’un nouveau système de mutations avancées, la fonctionnalité de teinture d’armures, les points d’intérêts dynamiques, les rangs de grand-maître d’équipement des écoles de Sorceleur et la propriété privée personnalisable de Geralt de Riv, Blood and Wine s’annonce déjà comme la conclusion solide d’un grand RPG.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 mai 2016 à 16:59:54
Mis à jour le 10/05/2016
Commander The Witcher 3 : Wild Hunt
PC
29.90 €
PS4
25.15 €
ONE
17.90 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Veradun
Veradun
MP
31 mai 2016, 01:18

Au début j'étais sceptique envers ce jeu mais après y avoir joué j'ai découvert une oeuvre d'art tout simplement :)

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
26 mai 2016, 10:46

Le vin, le soleil, le sang, le sexe... que demander de plus ? tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce DLC, LE DLC ultime du rpg.

Lire la suite...
bldcamp
bldcamp
MP
23 mai 2016, 22:11

sa faisait longtemps que j attend cette extantion et je pense que je ne serai pas déçu:rire::rire::rire::content:

Lire la suite...
CrotteDeNey
CrotteDeNey
MP
14 mai 2016, 10:52

On ne sait pas si nous reverrons nos amis Jaskier, Zoltan ou encore Triss ou Yennefer ? :-(

Lire la suite...
zoulkawoaboumga
zoulkawoaboumga
MP
12 mai 2016, 10:40

Vous n’étiez pas obligé de raconter tout le début de l’extension ^^ je me serais bien passé de savoir pour le Géant et le monstre qui frappe pas au hasard.

Lire la suite...
UNITED-KV
UNITED-KV
MP
12 mai 2016, 04:40

Pour les amateurs de Gwynt, un nouveau deck dédié à Skellige s'ajoutera à la collection de Geralt afin de participer au tournoi de Beauclair.

:bave: :bave:

Lire la suite...
obix
obix
MP
11 mai 2016, 23:21

C'est la qu'on ce rend compte que si cd projekt le voudrait , il pourrait faire vivre le jeu pendant quelque année encore avec des dlc d'une qualité rare surtout dans la narration.

Lire la suite...
theprophet
theprophet
MP
11 mai 2016, 19:25

Plus triste sera la fin...

Lire la suite...
comicad
comicad
MP
11 mai 2016, 15:21

Go medieval witchery :snif2:

Lire la suite...
Nick_Redfield
Nick_Redfield
MP
11 mai 2016, 15:12

J'ai hâte de l'essayer ! Les nouveauté on l'air très bien et l'interface bien revue :).
Mais avant je dois faire Hearts Of Stone !! Des heures de plaisir en vu :D.

Lire la suite...
Top commentaires
spsp111
spsp111
MP
10 mai 2016, 17:05

CD Projekt, tout simplement :coeur:

Lire la suite...
Boss6240
Boss6240
MP
10 mai 2016, 17:07

Best DLC ever

Lire la suite...
Boutique
  • The Witcher 3 : Wild Hunt PC
    29.90 €
    29.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : RAID : World War 2, Danke la baïonnette
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Sine Mora EX : Le Shoot'em Up qui fait la différence ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Test : Arktika.1 : une bonne raison de posséder l'Oculus Rift sur PC
    PC
Tous les tests
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live