Menu
Mirror's Edge Catalyst
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Mirror's Edge Catalyst, à fond la forme
PC PS4 ONE
Partager sur :

8 ans. Voilà déjà 8 ans que Mirror' s Edge est venu proposer au public sa vision du jeu de Parkour. Offrant une approche très rafraîchissante du jeu à la première personne, le titre de DICE, en dépit des très bonnes critiques reçues, n'a pas franchement réussi son lancement et n'aura connu le succès que sur le long terme. Conscient d'avoir peut-être raté le coche avec le jeu, DICE s'est employé à développer Mirror's Edge Catalyst, qui n'est pas un Mirror's Edge 2, mais bel et bien un reboot du titre original, comme nous avons pu le constater dans les locaux des Suédois, dans le cadre d'une session de jeu exclusive sur la version alpha du jeu complet.

Mirror's Edge Catalyst, à fond la forme

Pendant plus de 3 heures, nous avons eu la chance de nous frotter à l'aventure complète de Mirror's Edge Catalyst ainsi qu'à son mode multijoueur. Avant de revenir plus en détails sur notre expérience et sur ce que nous en avons retiré, nous précisons à nouveau qu'il s'agissait d'une version alpha du jeu complet, mais qu'en dépit de quelques bug extrêmement mineurs, l'ensemble est plus que solide pour se faire une bonne idée de ce que vaudront les aventures de Faith.

Reboot pur jus

Il convient de rappeler que non, effectivement, Mirror's Edge Catalyst n'a pas grand chose à voir avec un Mirror's Edge 2. Effectivement, si vous contrôlerez toujours l'agile et charismatique Faith, et que vous croiserez des visages et des noms connus, l'univers est différent – quoi que reprenant les codes visuels du jeu original – tout comme l'histoire et le caractère des protagonistes. Ayant accusé d'un scénario assez faiblard, dont finalement personne n'emporte un souvenir impérissable, Mirror's Edge premier du nom souffrait d'un travail pas assez élaboré sur son univers et son écriture. Un écueil que les équipes de DICE entendent bien corriger avec Catalyst, et autant dire que ce que nous en avons vu permet de confirmer que des efforts d'écriture ont fait partie des priorités dans le cahier des charges.

Les 20 premières minutes de Mirror's Edge Catalyst

Chargement de la vidéo Mirror's Edge Catalyst Gameplay

Si nous ne voulons pas vous dévoiler outre mesure le scénario, sachez simplement que Faith rejoindra à nouveau les runners, groupe constitué d'agiles coursiers vivant en marge de la politique ultra-sécuritaire de la cité de Verre, théatre des opérations de Catalyst. Dans cet univers que n'aurait pas renié Orwell, Kruger, responsable des décisions liberticides de la ville, sera votre principal antagoniste. Ainsi, Mirror's Edge : Catalyst reprend les mêmes thématiques que le jeu original. Oppression des libertés individuelles et conspirations seront donc au centre de vos préoccupations dans un scénario qui, s'il ne semble pas esquiver quelques clichés, nous a paru plus palpitant et plus impliquant qu'auparavant. Mais le plus gros du travail a assurément été fait sur l'élaboration des personnages, et essentiellement sur celui de Faith. Héroïne particulièrement charismatique, il manquait à la jeune femme une vraie personnalité, une histoire, qui permettait au joueur de se sentir franchement concerné par son destin dans le premier épisode.

There's nothing left but Faith ...

Dans Catalyst, Faith est nettement plus humaine, n'hésite pas à dévoiler pudiquement ses failles à travers des cut-scene fort bien réalisées, tout en restant la femme forte et combattante qui était brossée dans le jeu de base. Il en va d'ailleurs de même pour les autres personnages du jeu, dont la personnalité est plus nuancée que par le passé. En somme, c'est un vrai régal de retrouver notre héroïne mais aussi de découvrir son passé et sa personnalité nettement plus profonde qu'auparavant. Si nous n'avons bien entendu pas pu mener le jeu à son terme, sachez qu'en règle générale, les missions principales sont bien réalisées et qu'elles donnent envie de progresser dans l'aventure pour en découvrir les ramifications. Il existe une vraie variété dans les missions, même si l'ADN de la franchise n'exclut pas quelques redites, avec notamment des phases d'infiltration de complexes à l'aide du Parkour, suivies de phases de fuites. Espérons toutefois que ces qualités apparentes pour une première prise en main se confirment sur la durée.

Mirror's Edge Catalyst, à fond la formeMirror's Edge Catalyst, à fond la forme

Concernant cette dernière, et c'est bien là un point qui a fait débat sur Mirror's Edge, il est délicat de se prononcer. Toutefois, en terme de quête principale, il semblerait qu'il faille s'attendre à entre 6 et 8 heures compte tenu de notre taux de complétion de l'aventure après environ 3 heures de jeu. Toutefois, autant prendre cette information avec des pincettes puisqu'il faudra attendre de mener tous les objectifs centraux à leur terme pour en juger. Et quoi qu'il en soit, si la quête principale s'avère finalement trop courte, Catalyst a avancé quelques arguments propices à l'allongement de la durée de vie, notamment en agrandissant son univers.

Alors, open world ou pas ?

Voilà bien un point qui reste encore un peu flou dans l'esprit de beaucoup, sans doute la faute à une communication qui ne l'était pas moins : Catalyst, open-world, oui ou non ? « Pas exactement » serait la réponse exacte. Que ce soit clair immédiatement, oubliez la notion d'open-world au sens commun du terme. Pas question pour vous d'aller ou bon vous semble, pas question non plus de rejoindre à tout moment le plancher des vaches, de prendre une bagnole pour ensuite vous refaire une petite ascension façon Alain Robert.

En revanche, là ou Mirror's Edge était très couloir, Catalyst lui, décompose sa ville en différents districts, auxquels vous aurez accès progressivement au fil de la quête principale, que vous pourrez tout à fait rejoindre librement, que ce soit par vos propres moyens, ou par l'intermédiaire de la carte du monde, vous permettant de placer des points de repères et de vous indiquer le tracé à suivre pour plus de facilité. Inutile donc de préciser qu'il vous sera possible d'errer à votre guise dans la cité de Verre entre deux missions et que l'ensemble est bien plus vaste que par le passé.

Mirror's Edge Catalyst, à fond la forme

Bien évidemment, la carte n'est pas pleine de vide et, outre des missions secondaires franchement sympas, tout un tas de défis de course, de mini-missions et d'objets à dénicher jalonnent l'univers de Catalyst. Nettement plus vertical qu'auparavant, le monde du jeu offre aussi plus de variété. Chaque district, tout en préservant des tons épurés et une certaine homogénéité esthétique, profite de sa propre atmosphère, de sa propre architecture et de ses propres couleurs. Vous ne vous cantonnerez d'ailleurs pas aux simples toits de la ville, mais pourrez aussi vous amuser à en explorer certains bâtiments. En somme, si Catalyst n'est pas un open-world, il est un jeu qui encourage l'exploration et naturellement la quête d'obstacles difficiles à franchir. Ceci étant, il convient maintenant de savoir comment Faith se déplace dans cet univers, et si le gameplay est à la hauteur des ambitions de DICE.

Plus intuitif, plus accessible

Point de vue prise en main, il semblerait que le maître mot soit « accessibilité ». Effectivement, les équipes de développement nous ont confirmé sur place avoir entendu une partie des retours des joueurs se plaignant de certains pics de difficulté un peu frustrants. Ainsi, sur notre session de jeu, Catalyst nous a paru facile. Trop, peut-être. Si nous rappelons que nous jugeons de ce point que sur une portion du jeu et que cette dernière introduisait les mécaniques de gameplay assez progressivement, il apparaît évident que les joueurs ne devraient pas rencontrer trop de difficulté à prendre le titre en main. Toutefois, sachez que si vous désirez réaliser un parcours fluide et spectaculaire, il vous faudra faire appel à votre dextérité et votre sens du timing pour y parvenir, ce qui devrait en définitive apporter un certain équilibre entre accessibilité et challenge.

Mais ce sont avant tout les sensations qui priment dans Mirror's Edge, et à l'image de ce dernier, le feeling de Catalyst est aussi bon sinon meilleur que par le passé. C'est bien simple, Faith n'a jamais semblé aussi agile qu'à présent : les mouvements sont plus fluides, les enchaînements de sauts, une fois déclenchés avec précision, sont terriblement grisants à effectuer. Alors certes, si vous ne serez pas totalement perdus si vous avez joué au premier jeu, vous serez assez vite conquis par la dextérité de Faith.

L'apprentissage des déplacements dans Catalyst

Chargement de la vidéo

La bagarre

Outre la qualité des déplacements, c'est aussi l'intégration des combats dans vos sessions de Parkours qui donnent beaucoup de charme à Catalyst. Effectivement, Faith pourra désormais donner des coups de pied puissants orientés à droite ou à gauche, ou réaliser une succession de coups rapides, dévastateurs une fois cumulés au système d'esquive du jeu. Bien entendu, si certains affrontements ne pourront être évités, la rencontre de patrouilles ne se soldera pas systématiquement par une échauffourée en bonne et due forme. En effet, si vous parvenez à rester en mouvement et à conserver votre vitesse de déplacement, vous remplirez une jauge qui vous rendra insensible aux balles et aux coups. Ainsi, si vous avez les bons réflexes, vous pourrez foncer droit vers un opposant armé, courir sur un mur et d'une simple pression de touche, vous ruer sur l'adversaire pour le dégager de votre chemin ou tout simplement l’assommer. Cette combinaison Parkour / combat est franchement plaisante et plutôt bien équilibrée, même si parfois, l'ensemble peut s'avérer un brin brouillon lorsque les ennemis se font un peu trop nombreux.

Les différents types d'ennemis

Chargement de la vidéo

Custom Faith

Comme nous l'évoquions un peu plus haut, la courbe d'apprentissage de Catalyst est assez douce et d'ailleurs, Faith ne disposera pas immédiatement de toutes ses facultés de mouvement. Par exemple, le demi-tour sur un mur ne sera déverrouillé qu'à travers un arbre de compétences, dont l'une des trois branches est consacrée aux capacités de parcours. Une deuxième branche permettra à Faith d'être plus efficace en combat, tandis qu'un troisième sera consacré aux gadgets, permettant à Catalyst d'offrir à Faith un panel d'action plus étendu. Ainsi, un grappin, décidément incontournable dans tout AAA qui se respecte fait son apparition, au même titre qu'une corde permettant de tracter Faith jusqu'à certains points inaccessibles. Là encore, ces gadgets, sans fondamentalement renverser le gameplay, procurent des sensations de vitesse très agréables une fois bien utilisés. Inutile de préciser que la complétion des arbres sera autant conditionnée par l'expérience gagnée avec les quêtes ou la collecte d'objet que par l'accomplissement de missions spécifiques.

Multi remanié

Mirror's Edge avait pour avantage de proposer des leaderboards, vous permettant de vous mesurer aux joueurs du monde entier sur des parcours prédéfinis, faisant pour la plupart appel à l'intégralité des capacités de Faith pour être traversés en un temps record. Très addictif, ce mode online a largement été peaufiné dans Catalyst. Réunies sous le libellé de « Social Play », les fonctionnalités online du jeu reprennent celles de l'original, tout en offrant plus d'interaction avec vos amis. Outre la possibilité de parcourir certains tracés déjà façonnés par les développeurs, vous serez désormais capable de créer vos propres courses, et ce d'une manière très intuitive.

Création hasardeuse de Parkours pour le multi

Chargement de la vidéo

Lorsque vous vous trouvez dans la ville entre deux missions, vous pouvez à tout moment activer la création de courses. Deux modes sont alors proposés : le premier vous permet d'ajouter des checkpoints à franchir dans l'ordre, le second de placer un point de départ et un point d'arrivée sans définir de tracé particulier. Une fois vos chekpoints ou votre point d'arrivée placés, il vous sera naturellement demandé d'effectuer le parcours afin de définir le temps de référence et donc de créer votre fantôme afin que d'autres joueurs puissent concourir sur votre création. Notez qu'il n'est pas utile de quitter le jeu pour accéder à cette fonctionnalité, vous pouvez choisir ou non de permettre à vos amis d'y accéder. Dans le cadre de notre session de jeu, nous avons pu mesurer le degré de fun de cette fonctionnalité, et autant dire que l'on s'amuse énormément à tenter de battre le score de son collègue encore et encore. Notez que bien entendu, la diffusion mondiale de vos tracés sera également autorisée. Voilà qui devrait à coup sûr garantir de nombreuses heures de jeu supplémentaires et qui confirme que Mirror's Edge Catalyst s'annonce sous les meilleurs auspices.

Nos impressions
En reprenant les bases solides de l'épisode original tout en l'inscrivant dans une vision modernisée et dans l'air du temps, Mirror's Edge Catalyst ne chamboule pas nos habitudes mais les modifie subtilement. Plus complet, plus intuitif, plus fun et plus spectaculaire, le titre de DICE devrait sans peine contenter les fans de la première heure voire même en gagner de nouveaux. Attendons désormais le 26 mai prochain pour savoir si ces bonnes impressions se confirment.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 avril 2016 à 18:02:02
Mis à jour le 14/04/2016
PC PlayStation 4 Xbox One FPS Dice Electronic Arts
Commander Mirror's Edge Catalyst
PC
6.99 €
PS4
11.94 €
ONE
11.94 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
BaGamman
BaGamman
MP
le 03 mai 2016 à 01:37

Putain les HUDs :nonnon:
Exactement ce qu'il ne fallait pas mettre dans un jeu qui ose prétendre être un reboot de Mirror's Edge.

Lire la suite...
Sephirod
Sephirod
MP
le 18 avr. 2016 à 00:10

La masse de bullshit dans les commentaires est assez hallucinante.
Bref day one.
Hâte de retrouver la meilleure héroïne que le jeu vidéo ait connu, Lara Croft peut aller se torcher.

Lire la suite...
Temosare1987
Temosare1987
MP
le 17 avr. 2016 à 23:14

je me demande si le gameplay se joue a la titanfall ou cod black ops 3 qui sont fun dans leurs système de parkour ?

Lire la suite...
KosiganV5
KosiganV5
MP
le 17 avr. 2016 à 22:07

Ce jeu où les développeurs ont tellement fait un scénario de merde sans aucun sens qu'ils sont obligé de reboot. :rire:

Lire la suite...
nataline
nataline
MP
le 16 avr. 2016 à 11:27

Quand on voit dans la video, le peu de réalisme visuel que procure les déplacements quand on joue avec une manette.
Quand le gars se retourne, se déplace ou regarde de droite à gauche etc..
On dirait un robot avec un ballait dans le popotin !
Là, on se rend de suite compte de l’importance et la précision d'un combo clavier/souri, dans ce type de First Person.
Ceci étant, Vivement que mon HTC arrive... :)

Lire la suite...
Commentaire édité 16 avr. 2016, 11:30 par nataline
Pseudo supprimé
le 16 avr. 2016 à 03:21

C' est pas un jeux qui me donne envie de le payer au prix fort. Le jeux a l' air bon mais sans plus comme l' original.

Lire la suite...
chamayoo
chamayoo
MP
le 16 avr. 2016 à 02:23

Point de vue prise en main, il semblerait que le maître mot soit « accessibilité ». Effectivement, les équipes de développement nous ont confirmé sur place avoir entendu une partie des retours des joueurs se plaignant de certains pics de difficulté un peu frustrants. Ainsi, sur notre session de jeu, Catalyst nous a paru facile. Trop, peut-être.

Ce passage me fait un peu peur. J'adore avoir une réelle sensation de contrôler le personnage entièrement, de ressentir le danger, l'escalade manette/clavier en main...
Beaucoup de jeux AAA ces derniers temps, à force de fluidité (ce qui est bien) omette ce point en simplifiant beaucoup trop ou pire rendre ça trop dirigiste. Et ce genre de chose généralement me rebute, j'espère que ça ne sera pas le cas pour ce Mirror's Edge Catalyst.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 avr. 2016, 02:23 par chamayoo
loursonlambert
loursonlambert
MP
le 16 avr. 2016 à 02:18

bof bof... pourquoi faire un rebout? a mon avi ses pas bon signe sa ve dire qu'il avait pas assé de contenu pour faire un 2. aye aye aye sa send le bide cette histoire! déja que le 1 et très surcoté (le jeu et quand mème super linéère et vide) alors le refère juste sur new gen sa sans l'arnaque et le réchaufé!

Lire la suite...
keneda_chris
keneda_chris
MP
le 16 avr. 2016 à 02:05

D'un ennui mortel ce jeu. Répétitif a mort

Lire la suite...
Jaiden
Jaiden
MP
le 15 avr. 2016 à 14:04

On a plus que des aperçus sur jvc...depuis 3 jours aucun test et gaming live...
(depuis Fevrier ) jvc vit vraiment au ralenti.
:(

Lire la suite...
Top commentaires
ElysionHen
ElysionHen
MP
le 14 avr. 2016 à 18:04

La reboot tant attendu. Vivement la fin du mois de Mai :ange:

Lire la suite...
Commentaire édité 14 avr. 2016, 18:09 par ElysionHen
julos31a
julos31a
MP
le 14 avr. 2016 à 18:19

Un fps classique n'importe quoi mirror's edge est trés bien ça n'a rien à voir avec un fps classique au contraire.

Lire la suite...
Boutique
  • Mirror's Edge Catalyst PC
    14.99 €
    19.90 €
  • Mirror's Edge Catalyst PS4
    11.94 €
  • Mirror's Edge Catalyst ONE
    11.94 €
    15.00 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Overkill's The Walking Dead : un potentiel trop maladroitement exploité
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Spyro Reignited Trilogy : joli, fun, mais un peu daté
    PS4 - ONE
  • Test : Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli : Un bon titre pour les néophytes et les nostalgiques
    SWITCH
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce