Menu
Plants vs Zombies Heroes
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Plants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCell
iOS Android
Partager sur :

Depuis sa création en 2000, PopCap Games a toujours su créer des jeux à la simplicité enfantine, et pourtant capable de retenir l’attention des joueurs de nombreuses heures durant (osez dire que vous n’avez usé vos semelles sur Peggle, Bejeweled 2 ou ce bon vieux Zuma). C’est en 2009 que le studio a créé Plants Vs Zombies, un Tower Defense un brin différent de ses confrères, doté d’une esthétique soignée à l’humour omniprésent. Une combinaison du fond et de la forme qui saura s’attirer la bonne grâce de la presse et du public, afin d’en faire un succès commercial et critique. Après une déclinaison en jeu de tir à la troisième personne que personne n’attendait (sous l’impulsion d’Electronic Arts qui a racheté le studio en 2011), c’est une toute nouvelle itération de la licence Plants Vs Zombies qui s’apprête à débarquer sur nos mobiles. Nommé Plants vs Zombies Heroes, ce titre mélange habilement les mécaniques classiques du titre de PopCap Games avec le Jeu de cartes à collectionner à la Magic, ou plus récemment, HearthStone : Heroes of Warcraft. Un cocktail qui fonctionne parfaitement bien, et que nous avons décidé de tester à l’occasion de son soft-launch en Nouvelle-Zélande.

Extrait de gameplay de Plants vs Zombies Heroes

Chargement de la vidéo Plants vs Zombies Heroes Gameplay

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous frotter à Plantes contre Zombies, vous ne serez absolument pas désorienté en lançant ce PvZ Heroes. Un peu à la manière de Supercell pour son Clash Royale, PopCap Games a décidé d’utiliser l’une de ses licences phares pour habiller son nouveau concept. Une manière de toucher un large public déjà familier de la licence, et ainsi assurer un bon démarrage au jeu. PvZ Heroes, comme son nom l’indique, met l’accent non seulement sur l’éternel combat entre plantes et zombies, mais introduit aussi une tout nouvelle notion de héros. Si l’on en croit l’histoire qui nous est contée au début du jeu, et qui occupe une part très minime, certaines plantes et zombis ont accédé à la conscience, et gagné des supers pouvoirs qui les hissent au-dessus de leurs pairs. En bon petits généraux, ces héros se livreront donc à de trépidantes batailles dans lesquelles ils useront et abuseront de coups fourrés et autres minions à leurs services. Un principe extrêmement similaire à HearthStone donc, qui bénéficie cependant de quelques twists bienvenus, qui en font un titre très différent du succès de Blizzard. Différent donc, mais loin d’être inintéressant.

Je ne suis pas un héros

Avant de commencer une partie, et affronter un adversaire (humain ou IA), il faudra commencer par se choisir un héros. Comme précisé plus haut, il s’agit de plantes ou de zombies montés en graines qui bénéficient d’un ou plusieurs pouvoirs. Un peu comme dans Hearthstone, chaque héros n’aura accès qu’à certaines cartes, en fonction de son type, ce qui permettra, en fonction du héros choisi, de créer des decks spécifiques. Et si au début, le choix de cartes comme de personnage s’avère relativement limité, on aura bien vite accès à de nouvelles recrues, ces dernières se débloquant au fil des matchs joués, que l’on gagne ou que l’on perde d’ailleurs (petite astuce en passant, il est possible de lancer un match, d’abandonner directement, et le match sera tout de même comptabilisé). Notons aussi que chaque match gagné ou perdu permettra de débloquer une nouvelle carte. PopCap Games ne joue donc pas la carte de la radinerie, et malgré le statut de Free to play de ce PvZ Heroes, ne semble pas décidé à pousser à la consommation (là encore, on sent la très forte inspiration d’Hearthstone).

Plants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCellPlants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCellPlants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCell

Une fois le choix du héros effectué, qu’il soit plante ou zombie (car l’on peut jouer les deux camps), vient une étape cruciale, la constitution du deck. Et là, autant dire que PopCap a fait les choses en grand. Comme dans tout bon jeu de carte à collectionner qui se respecte, Plants vs Zombies Heroes propose une tripotée de créatures et sort qu’il faudra apprendre à maîtriser afin de constituer des decks efficaces. De manière très classique, chaque carte possède un coût d’invocation, des statistiques d’attaque et de défense ainsi qu’un type s’il s’agit d’une créature, et divers effets et capacités. Et là encore, PopCap ne s’est pas fichu du monde, puisque les capacités proposées s’avèrent vraiment originales. Bien connaître ces dernières s’avérera d’ailleurs extrêmement important, non seulement pour pouvoir contrer l’adversaire, mais aussi pour découvrir des synergies entre les cartes capables de renverser le cours d’une partie. Et si jamais vous ne vous sentez pas l’âme d’un fin tacticien, ou que vous n’avez pas envie de vous coltiner la lecture de l’intégralité des cartes, vous pourrez toujours compter sur une option permettant de créer des decks de toute pièce. L’occasion de profiter du jeu sans trop vous prendre la tête, ou de permettre aux nouveaux venus d’apprécier le jeu directement.

Bande-annonce de Plants vs Zombies Heroes

Chargement de la vidéo Plants vs Zombies Heroes trailer

J’ai un petit problème dans ma plantation

A la lecture des deux paragraphes précédents, vous êtes surement en train de vous dire que ce PvZ Heroes ressemble furieusement à n’importe quel autre jeu de cartes à collectionner, avec son héros et son deck de cartes à poser bêtement sur un plateau de jeu. Et pourtant il n’en est rien. Car une fois la partie lancée, les choses changent véritablement. Pour commencer, ce PvZ Heroes a conservé le terrain de jeu traditionnel de Plants Vs Zombies. On se retrouve donc face à une aire de jeu divisée en cinq parties, sur lesquelles il sera possible de déployer les créatures invoquées. Chaque créature ainsi posée ne pourra donc attaquer que dans la colonne sur laquelle elle se trouve. Si une créature adverse se trouve en face, elles s’attaqueront mutuellement, et si elle est seule, elle infligera des dégâts au héros adverse, faisant baisser son total de points de vie (une fois ce dernier arrivé à zéro, la victoire sera acquise). Petite subtilité supplémentaire, il sera possible de trouver deux colonnes « spéciales ». La plus à gauche est légèrement surélevée, et permettra à certaines créatures d’obtenir des bonus si elles possèdent la compétence ad hoc, tandis que celle se trouvant le plus à droite ne pourra accueillir que des créatures possédant l’attribut « aquatique ». Ajoutons à cela que l’ordre des affrontements se règle de la gauche vers la droite, et l’on obtient une première couche stratégique très intéressante, qui laisse la part belle au placement de ses troupes.

Plants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCellPlants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCellPlants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCell

Mais les spécificités de PvZ Heroes ne s’arrêtent pas là, car contrairement à de nombreux autres jeux de cartes à collectionner, l’ordre de jeu est un brin chamboulé selon la faction que l’on joue. Que ce soit dans Magic ou Hearthstone, chacun des protagonistes joue son tour avant de céder la place à l’autre. Ici, les choses sont un tantinet différentes. Un tour de jeu comporte ainsi quatre phases distinctes. Pour commencer, les zombies joueront en premier quoi qu’il arrive, avant de céder leur place aux plantes. Pour la troisième phase, ce sera à nouveau aux zombies de jouer, afin de lui permettre de jouer des sorts, pour peu qu’il lui reste des ressources à dépenser. L’occasion de jouer quelques mauvais tours au joueur plante avant la quatrième phase, qui donne lieu à la résolution des combats. Ce tour de jeu asymétrique donne au jeu une dimension tactique très intéressante. Jouer plantes ou zombies débouchera donc sur deux manières de jouer extrêmement différentes, et il faudra apprendre à maîtriser les deux styles pour devenir un joueur accompli. Plants Vs Zombies Heroes arrive donc, en ne reniant pas son ancêtre Plants Vs Zombies, à proposer un gameplay diablement intéressant, et surtout très original. Pour le moment, le titre de PopCap Games ne semble pas déséquilibré, et offre d’ores et déjà de très bonnes sensations de jeu, ainsi qu’une profondeur tactique indéniable, qui laisse présager le meilleur pour la suite des événements.

Plants Vs Zombies Heroes : Electronic Arts sur les traces de Blizzard et SuperCell
  • Aperçu réalisé sur un iPhone 6.
Nos impressions
Au sortir de ces quelques heures de jeu passées en compagnie de Plant Vs Zombies Heroes, difficile de ne pas être conquis, et ce, pour plusieurs raisons. Pour commencer, l’aspect jeu de cartes à collectionner adopté par cette nouvelle entrée dans la gamme Plants Vs Zombies s’avère très convaincant. Les mécaniques créées pour l’occasion fonctionnent bien, et s’avèrent suffisamment bien pensées pour offrir une véritable profondeur au jeu, et permettre de nombreuses variations dans les approches stratégiques. Ensuite, parce que ce titre ne renie pas ses origines de Tower Defense. Les mécaniques héritées de Plants Vs Zombies sont vraiment au cœur de l’ADN de PVZ Heroes, lui conférant originalité et charme, tout en venant enrichir et complexifier les mécaniques du jeu de cartes à collectionner. Enfin, et c’est un aspect loin d’être anodin, le petit dernier de PopCap Games rentre dans le cercle très fermé des Free to play qui ne nous la font pas à l’envers. Pour le moment, il est relativement simple de débloquer héros et cartes sans dépenser. De plus, il est relativement aisé, lorsque l’on s’investit un minimum, de collecter, via un système de quêtes journalières, les ressources nécessaires à l’achat d’un booster de cartes. Plants Vs Zombies Heroes semble donc, pour le moment, parti sur de très bons rails, et nous surveillerons son évolution avec attention.
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
23 mars 2016 à 14:57:54
Mis à jour le 23/03/2016
iOS Android Jeu de cartes Electronic Arts PopCap Games

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jerem930
jerem930
MP
le 30 juin 2016 à 22:18

Il sort quand sur iOS ????

Lire la suite...
Samlesam59
Samlesam59
MP
le 28 mars 2016 à 21:19

Il est pas mal du tout ce jeu. Clash royal m'avait déçu mais celui ci est vraiment cool. Je conseille de l'essayer avant de se faire un avis.

Lire la suite...
rolljokos
rolljokos
MP
le 24 mars 2016 à 10:22

on va attendre les test non sponsorisé pour ce faire un avis :)

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 23 mars 2016 à 18:58

Pourquoi pas mais uniquement si on ne doit pas dépenser 500€ pour avoir le jeu complet.

Lire la suite...
Ys_
Ys_
MP
le 23 mars 2016 à 16:02

Bonjour au feu Scrolls de Mojang, qui était vraiment sympathique.

Mais bon, je ne dis pas non à un nouveau jeu de stratégie si le modèle économique est louable.
A voir :ok:

Lire la suite...
Hephaistos31
Hephaistos31
MP
le 23 mars 2016 à 15:28

J'espère qu'il sortira sur Windows 10 aussi.

Lire la suite...
Distrique
Distrique
MP
le 23 mars 2016 à 15:28

Aperçu réalisé sur un iPhone 6.

Je suis rassuré ! :rire2:

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestStar Wars Jedi : Fallen Order
PS4 ONE
12
TestTerminator : Resistance
PS4 ONE
12
TestWWE 2K20
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020