Menu
EVE Valkyrie
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?
PC PS4
Partager sur :

En marge de la disponibilité de la réalité virtuelle sur mobile (voir notre dossier dédié au Gear VR) et de la sortie d'EVE Gunjack, l'équipe islandaise de CCP nous a convié à un événement à Londres afin que l'on puisse s'essayer en profondeur à son deuxième projet gravitant autour de la VR : EVE Valkyrie. Déjà montré en long en large et en travers depuis presque un an et demi, ce shooter compétitif et online nous a ici offert une petite heure de gameplay. De quoi se convaincre de sa nature et de ses ambitions. Zoom sur le titre-clé de l'un des plus gros challenge technologique de 2016.

Notre interview des développeurs d'EVE Valkyrie (E3 2014)

Chargement de la vidéo EVE Valkyrie Reportage
Conditions de test :
Nous avons pu essayer EVE Valkyrie sur PC, via une configuration tenue secrète mais tout de même équipée d'une 980 GTX (une seule, rassurez vous, point de SLI à l'horizon). Une heure de jeu était disponible sur un build encore non-définitif, et fortement bridé en termes de contenu. Nous avons pu customiser brièvement nos vaisseaux, naviguer dans les menus, essayer deux fois une mission du mode Chronicles (mini-scenarios), et prendre part à plusieurs combats en 5 contre 5 sur deux cartes différentes. Nous avons joué à la manette (un pad Xbox 360) avec, sur la tête, une version proche de celle commerciale de l'Oculus Rift (CV1).
EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?

Prendre part à une bataille spatiale de grande envergure dans l'univers d'EVE a toujours été un des fantasmes des joueurs PC, et CCP en a conscience depuis longtemps. Après un coup d'essai sur Dust 514 en 2013 qui tentait de transposer les guerres d'EVE Online sur le terrain du FPS multi, voilà que les islandais les plus célèbres de la sphère vidéoludique nous montrent un peu plus leur EVE Valkyrie, théâtre de batailles spatiales endiablées, aussi arcades que détachées de la base EVE Online. Ici, seul le contexte historico-atmosphérique de l'oeuvre-mère est utilisé, et aucun lien entre les deux titres n'est à prévoir. Valkyrie n'a pas de plans concernant le cross-play PS4-PC pour le moment, n'a aucunement envie de faire interagir les communautés entre elles comme pour Dust 514, et souhaite juste honorer ses ambitions : fournir un jeu multijoueur, fun, rapide à appréhender, pas forcément très difficile à maîtriser, et spectaculaire, une sorte de vitrine de la VR en somme. Reste donc à savoir si le pari est réussi…

EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?

Grisant dès les premiers instants, lassant à la longue ?

Pensé depuis ses premières présentations comme un des porte-étendards de la réalité virtuelle, ce EVE Valkyrie n'a pour ainsi dire pas bougé d'un poil côté gameplay depuis la première fois que nous l'avions essayé, à l'E3 2014. On est ici face à un titre on ne peut plus arcade, avec, pour contrôler notre vaisseau, une gestion de la poussée, de la vrille, des contre-mesures, sans oublier un tir principal, un secondaire, et quelques fioritures. Le tout se prend en main en quelques secondes et votre confort de pilotage viendra évidemment de votre liberté de maniement de la caméra. VR oblige, vous serez ici en totale liberté dans votre cockpit, enclin à regarder à votre gauche tout en pilotant droit, libre de suivre des yeux un pirate ennemi qui se pavane et décroche à 50 mètres de vous pour aller se placer à vos 6 heures, bref, la totale, à tel point que l'on se prend très vite au jeu, appuyé par ce confort de pilotage bien présent.

Manque de bol, le pilotage à la manette est presque limitant tant la profondeur de vol d'un Elite Dangerous ou d'un Star Citizen a laissé des traces dans le cœur des adeptes de la VR s'y étant essayé. Pour les joueurs vierges de toute expérience en réalité virtuelle en revanche cela risque d'être une belle claque, graphique, et émotionnelle, mais malheureusement éphémère. En effet, bien que la version, proche de celle commerciale, du Rift soit on ne peut plus agréable à porter et affiche un framerate stabilisé sur cette version du jeu, au moins 20% des journalistes présents sur notre session ont éprouvé des difficultés après quelques parties d'affilée. Légers hauts le cœur, petits vertiges, décidément, la réalité virtuelle n'est pas adaptée à tous, et cela sera "au cas par cas" pour des jeux aussi mouvementés en ce qui concerne les sessions de plus de 10 minutes. Sur une session d'une heure, la duperie de votre oreille interne peut donc se faire sentir de manière désagréable. Pour votre humble serviteur en revanche, aucun souci à l'horizon, et la prise en compte de la visée « au tracking » fut intuitive et grisante, du moins sur l'heure de jeu que nous avons pu expérimenté.

EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?

Le cul entre deux chaises intergalactiques

EVE Valkyrie mise énormément sur son exclusivité VR pour pousser la technologie vers le grand public. Pour gérer les combats aériens, on se sert énormément du suivi « de visu » afin de manœuvrer pour surprendre l'ennemi, mais les choses vont plus loin puisque votre tir secondaire (attribué aux missiles ou aux rayons) nécessite un suivi du regard afin de verrouiller votre cible et ainsi prendre l'avantage. Encore une fois, cela ne demande que quelques secondes d'adaptation avant d'être compris. Sorti de cette sophistication de gameplay qui vous fera dodeliner de la tête, que reste-t-il pour EVE Valkyrie ? Pas grand-chose si l'on sort de son statut de « démo à faire pour être épaté par la VR ». Le jeu demeure spectaculaire avant tout, mais au bout de deux ou trois parties, l'effet wahou n'a plus vraiment lieu d'être.

EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?

Le premier catapultage de votre vaisseau, découlant sur une impression de plénitude spatiale, laissera certes un souvenir impérissable mais n'impressionnera plus autant à la longue, tout comme l'arrivée d'ennemis warpés des confins de la galaxie : il y a un côté "spectacle" prédominant qui pourrait faire penser qu'EVE Valkyrie n'a pas grand chose à offrir d'autre, cantonné au rang de démo VR très sympa à essayer, mais que l'on finit très vite par ressortir uniquement « pour les invités ». Toutefois, l'équipe de CCP à dû voir cela venir puisque le titre peut se targuer d'essayer de proposer une expérience de jeu complet à de multiples points, avec de bonnes idées, mais aussi avec des soucis « de vrais jeux » qu'il faudrait bien vite régler…

Passer du proof of concept au vrai jeu, pari difficile ?

Nous vous le disions plus tôt, EVE Valkyrie manque de profondeur au niveau de son gameplay. Tout est ici tellement arcade que le skillcap paraît inexistant. Très vite, on a l'impression d'être le maître de l'espace, et finalement, de ne jamais progresser, répétant (in)lassablement les mêmes paterns pour aborder les combats : lock des missiles, tir de missiles, un peu de gatling, virage à 180°, re-lock en chaîne, re-gatling, explosion, récupération du loot, et passage à l'ennemi suivant. On aurait aimé un brin de technicité, de challenge, et de stratégie dans ces affrontements. Pour autant, les développeurs ont souhaité inclure 3 classes dans le roster des véhicules disponibles. Vous aurez donc le choix entre un chasseur, un support, et un tank, mais ces trois variantes ne servent au final qu'a estimer combien de temps vous tiendrez sous le feu ennemi, car le cœur du titre est, pour l'instant, un chassé-croisé de verrouillage de missiles et de déclenchement de contre-mesures au cooldown beaucoup trop long pour être véritablement tactique.

EVE Valkyrie et ses dogfight en VR : un peu plus qu'une bonne démo ?

Votre durée de vie n’excédera pas la dizaine de secondes si plus d'un ennemi vous a dans son viseur et ne comptez pas sur un respawn en meute pour renverser la vapeur car, dès votre mort, un compteur se met en place et vous serez catapulté dans la zone de bataille (par le même spawn) en boucle, ce qui, une fois en partie, peut vite transformer votre escapade en guet-apens à répétition dans lequel chaque joueur d'un même camp va irrémédiablement s'engouffrer, accueilli par deux ou trois ennemis qui attendent que les vaisseaux adverses se pointent un à un. Aucune VOIP ou moyen de communication n'est pour l'instant prévu pour EVE Valkyrie, ce qui renforce ce côté « baston spatiale arcade avec zéro stratégie ». Alors là comme ça, le tableau ne fait pas rêver, mais pourtant, en tant que grosse démo « proof of concept » des possibilités offertes par la VR, Valkyrie fait clairement le job, et propose potentiellement une durée de vie correcte grâce à du PVP et du PVE sous forme de chroniques vous mettant dans diverses situations.

Celle que nous avons pu essayer (qui sert accessoirement de trailer du jeu depuis presque deux ans) est une mission de protection de convoi face à des forces ennemies qui warpent dans la zone et vous attaquent de tous les côtés. L'action est immédiate, bien rythmée et l'on enchaîne les cibles avec classe et panache en écoutant bien sagement les conseils de Katee « Starbuck » Sackhoff, débarquée du Battlestar Galactica pour servir ici en tant que sergent instructeur (une présence uniquement auditive malheureusement, car aucune cinématique ou cut-scene n'est prévue pour le titre).

Notre reportage Gamescom dédié à EVE Valkyrie

Chargement de la vidéo EVE Valkyrie Reportage

Un brin de customisation pour faire passer la pilule

L'accent est également mis sur la customisation puisqu'en plus de vos trois classes (chasseur, lourd, et support) vous pourrez opter pour des améliorations de vaisseaux, des modifications cosmétiques, et des implants, histoire d'améliorer, on l'imagine, votre capacité à cibler ou vos dons de pilotes. En dehors de ça, on retrouve un système d'expérience, de réputation, et d'argent très classique, avec un niveau global pour votre profil (qui traduira le nombre de parties jouées), un niveau pour votre classe jouée (qui débloquera de nouveaux upgrades ou des nouveaux vaisseaux) et un niveau d'argent (les ISK) qui permettra quant à lui de vous payer ces fameux upgrades et vaisseaux. Ces ISK sont a ramasser sur le champ de bataille et seront redistribués par la suite en fin de partie.

Voilà qui devrait donc faire office de « bon petit jeu » pour les débuts de la VR, d'autant plus que le titre est prévu en bundle avec l'Oculus Rift CV1 et sa manette Xbox One. Le jeu est optimisé pour cette dernière donc n'espérez pas trop pouvoir jouer du HOTAS dans le monde d'EVE : pour avoir un pilotage digne d'une vraie simu, optez plutôt pour un Star Citizen ou un Elite Dangerous. Valkyrie, lui, mise sur le fun instantané, le faible niveau de compétence requis pour être bon, et sur le spectacle offert, avant de penser à vous procurer une expérience profonde, équilibrée, et valable sur le long terme. Après tout, c'est qu'une question de goût…

Gameplay d'EVE Valkyrie (E3 2015)

Chargement de la vidéo EVE Valkyrie Gameplay
Nos impressions

EVE Valkyrie s'annonce comme un bon gros shooter-spectacle multijoueur, ultra arcade, et répétitif au possible, idéal pour se faire une idée du potentiel de la VR sur PC et PlayStation 4 mais pas vraiment adapté aux longues sessions ou au jeu à long terme. Prévoyez donc une durée de vie et un gameplay tous deux très limités mais au final, c'est peut être ce que la plupart des gens en attendent... Pour les autres, la présence d'un mode Chronicles, de plusieurs modes de jeu PVE et PVP (que nous n'avons qu'effleuré) et d'un brin de customisation ne servira peut être pas à occuper les foules, et il faudra donc se rappeler que le titre sera distribué en bundle avec l'Oculus Rift pour se convaincre de son utilité et de l'importance de son acquisition. Il en reste une très bonne "occupation en VR", à faire absolument, qui vous occupera quelques heures mais n'aurait pas forcément mérité l'achat à prix fort. Réponse au premier trimestre 2016 avec la sortie du jeu et du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, avant de voir la mouture débarquer sur PlayStation 4 à un tarif encore inconnu.

Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2015 à 17:02:01
Mis à jour le 20/04/2016
Commander EVE Valkyrie
PS4
19.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
pat59200
pat59200
MP
le 11 déc. 2015 à 12:29

Mr Deriv, on attend toujours ton retour sur Star Citizen. Après ton article sur le torchon de The Escapist. Alors, il est toujours en développement finalement ? La 2.0 est arrivé ? :hap:

http://www.jeuxvideo.com/news/444891/star-citizen-budget-explose-la-sortie-remise-en-question.htm

Lire la suite...
iamakeda
iamakeda
MP
le 11 déc. 2015 à 12:11

Ces sons de mitraillette dans l'espace.... LOL

Lire la suite...
elcharlus
elcharlus
MP
le 11 déc. 2015 à 08:58

Je trouve cet article super bien écrit et les idées extrêmement bien exprimées. Merci d'avoir fourni un travail de qualité comme celui là !

Lire la suite...
venekor
venekor
MP
le 10 déc. 2015 à 23:11

:bave:

Lire la suite...
paybackmike
paybackmike
MP
le 10 déc. 2015 à 21:46

Oculus vient d'annoncer que Eve Valkyrie sera distribué gratuitement en bundle avec la sortie du Rift. :-)

Lire la suite...
okegima
okegima
MP
le 10 déc. 2015 à 21:26

La vache, vous donnez un bon malgré toutes les critiques... CCP a dû faire un beau chèque !!!

Lire la suite...
shadmure92
shadmure92
MP
le 10 déc. 2015 à 19:05

Heuu....

Que l'on entende des bruits provenant de notre vaisseaux et cockpit normal, Mais comment se fait il que l'on entende les tirs et explosions des autres ?

Depuis quand le son se propage dans l'espace ?

Lire la suite...
0mesca0
0mesca0
MP
le 10 déc. 2015 à 18:40

Il va bientot falloir créer un onglet VR sur votre site JVC, sinon début d'année 2016 ça va vraiment etre le bordel pour s'y retrouver.
(entre les jeux semi VR ,100% VR comme celui ci, les jeux des différente plate forme/marque et surtout pour trouver les annonce VR facilement)

Lire la suite...
bibindome
bibindome
MP
le 10 déc. 2015 à 17:58

En voyant les image du jeu, on sait déjà qu'il va y avoir 90% de chance supplémentaire de faire une crise d’épilepsie avec un casque VR.

Lire la suite...
Commentaire édité 10 déc. 2015, 17:58 par bibindome
Pseudo supprimé
le 10 déc. 2015 à 17:49

Ce jeu aurait-il une influence sur Eve online ou inversement, comme ce fps dont j'ai oublié le nom ?

Lire la suite...
Top commentaires
Dr_Evil
Dr_Evil
MP
le 10 déc. 2015 à 17:16

Il devrait faire un Gundam ou un Robotech en VR

Lire la suite...
0mesca0
0mesca0
MP
le 10 déc. 2015 à 18:40

Il va bientot falloir créer un onglet VR sur votre site JVC, sinon début d'année 2016 ça va vraiment etre le bordel pour s'y retrouver.
(entre les jeux semi VR ,100% VR comme celui ci, les jeux des différente plate forme/marque et surtout pour trouver les annonce VR facilement)

Lire la suite...
Boutique
  • EVE Valkyrie PS4
    28.24 €
DERNIERS TESTS
  • Test : One Piece : World Seeker - Le Prototype-miroir Abyssal – Zoro pointé pour Ganbarion ?
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order - le beat'em all superhéroïque à ne pas manquer
    SWITCH
  • Test : Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
    PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce