Menu
Assassin's Creed Syndicate
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Assassin's Creed Syndicate : London Calling
PC PS4 ONE
Partager sur :

Ha, le printemps. Les oiseaux chantent, le soleil brille, des couples se forment, un nouvel Assassin's Creed est annoncé... Ubisoft n'avait aucune raison de ne pas se mêler encore une fois à la fête des sorties massives de fin d'année, et le suspense n'était guère au rendez-vous depuis les leaks du mois de décembre dernier. Une fois n'est pas au coutume, ce n'est pas le studio de Montréal qui est à la tête du projet mais ses cousins de Québec, qui nous ont accueillis dans leurs locaux pour nous présenter les héros, la ville, mais également une longue séquence de gameplay de cet épisode désormais connu sous le nom d'Assassin's Creed Syndicate.

Assassin's Creed Syndicate : London Calling

Oubliez donc le sous-titre Victory, Ubisoft Québec a choisi d'opter pour un sobriquet plus parlant pour l'époque, évoquant à la fois la notion de lutte des classes, la révolution industrielle mais aussi la naissance du crime organisé à Londres. Vous aurez fait le rapprochement par vous-même, Londres est donc la terre d'accueil de ce nouvel épisode qui franchit un premier pas pour la série, celui de l'entrée dans une époque moderne à l'architecture dépaysante pour les habitués de la franchise. Nous sommes en 1868.

Débarquement dans le vieux Londres

Un peu plus de 70 ans séparent l'époque de cet épisode de celle du précédent, et le fossé est visible au premier coup d'oeil. L'esthétique victorienne se marie avec des couleurs jaunâtres pour former un ensemble qui sent bon la vapeur et le métal. Le métro se construit dans une ruelle attenante, une facade d'immeuble nous rappelle certains quartiers du vieux Londres actuel et les rues sont bien plus larges afin d'accueillir une population importante mais également des diligences. Si le dépaysement est sans doute moins fort à cause de la proximité temporelle, la patte artistique d'Ubisoft fait encore une fois mouche et l'envie de caracoler sur les toits de la ville devient pressante. Côté technique, le résultat est légèrement supérieur à celui de l'épisode Unity qui s'avérait convaincant du point de vue visuel, mais moins à l'aise pour ce qui est de la performance. On notera tout de même que cette version pré-alpha ne tournait pas sur un PC boosté aux hormones mais bien un devkit PlayStation 4 visible de tous. François Pelland (directeur exécutif d'Assassin's Creed Syndicate, ancien membre de l'équipe de Montréal sur Assassin's Creed III) aura tôt fait de confirmer l'information d'un « It's a PS4 version, no tricks » qui en dit long sur la volonté d'Ubisoft d'éviter de répéter les erreurs du passé sur ses présentations de jeux.

Assassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London Calling

Jacob et Evie Frye, jumeaux et bourreaux

Mal perçue l'année dernière, l'absence d'héroïnes parmi les personnages du coop est comblée cette année avec la présence d'Evie Frye, première femme à occuper le rôle de personnage principal dans un épisode majeur de la série. Assassin de son état, la jeune femme n'a pas dévoilé ses atours lors de cette présentation au contraire de son frère jumeau, Jacob Frye, avec qui elle devra partager le rôle principal lors de cette aventure aux bords de la Tamise. Né en 1847, ce dernier n'est pas originaire de Londres mais de la ville de Crawley. Il découvrira donc la capitale anglaise en même temps que vous avant de s'orienter dans une voie collant davantage à son caractère brutal, celle du crime organisé. Le passage de témoin entre les deux héros s'effectue de manière classique avec un switch ressemblant à celui instauré par GTA V pour les missions du monde ouvert, et l’utilisation d'un personnage prédéfini pour certains arcs narratifs précis. S'il est trop tôt pour se prononcer sur Evie que nous n'avons qu'entraperçue, Jacob nous a rapidement marqué par un charisme certain, né du mélange entre classe anglaise (chapeau haut de forme, canne à bec doré) et visage rustre mais encore jeune évoquant un Hugh Jackman qui serait à peine sorti de l'adolescence.

Assassin's Creed Syndicate : London Calling

Calèche Duty

Assassin's Creed a toujours adapté son système de déplacement (et son gameplay en général) au monde ouvert qu'il devait reconstruire pour coller à l'esprit de l'époque. La présence de diligences et de rues plus larges a ici poussé les développeurs à transformer ce qui pouvait être un simple élément visuel en mécanisme de gameplay : oui, vous pourrez voler, conduire des calèches, vous livrer à des courses-poursuites avec celles-ci mais également vous battre sur le toit de ces dernières. Si la dernière fonctionnalité n'était pas encore suffisamment avancée pour nous être présentée, nous avons pu assister à une séquence de course-poursuite qui, soyons honnêtes, ne nous a pas pleinement convaincus. Nous n'avons pas pu juger manette en mains des sensations de collisions, mais le résultat comme spectateurs s'avérait trop brouillon et l'entrechoquement permanent avec les calèches environnantes transformait la séquence en ersatz de Destruction Derby avec un peu moins de chevaux sous le capot. L'idée d'ajouter des moyens de transport est en revanche bien plus intéressante pour la série et devrait éviter le recours systématique au voyage rapide, d'autant plus que la surface de la ville dépasse selon les développeurs de 30% celle d'Assassin's Creed Unity avec pas moins de 7 quartiers : Whitechapel, la City, The Strand, Thames, Southwark, Lambeth et Westminster.

Assassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London Calling

Neuf minutes de gameplay commenté d'Assassin's Creed Syndicate

Chargement de la vidéo Assassin's Creed Syndicate Gameplay

Les chaînes de Jacob

L'autre nouveauté déjà bien plus convaincante est l'ajout d'un grappin permettant à nos deux héros de passer d'un toit à l'autre sans avoir à se mêler au bas peuple : là encore, deux fonctions ressortent de cette corde avec un grappin ascensionnel permettant de rallier un toit avec célérité (l'animation est très proche de celle du grappin des Batman Arkham, d'ailleurs) ou la création d'un pont de corde permettant de relier deux toits ou de tendre un piège à un ennemi en venant discrètement se glisser au-dessus de sa tête. Lors d'un bref échange après la présentation, François Pelland nous a d'ailleurs confirmé que cette dernière fonctionnalité pourrait être utilisée partout dans la ville à partir du moment que l'on ne tentait pas de la faire tenir dans le vide. L'idée est là, ne reste plus qu'à voir si elle parviendra à se mêler avec efficacité au level design proposé par le titre : sur cette présentation, c'était le cas.

Assassin's Creed Syndicate : London Calling

Voyageons léger, allons chasser du templier

La refonte totale des systèmes d'infiltration et de combat dans Unity laisse place cette année à un peaufinage habituel dans les cycles de la série. Côté discrétion, l'équipe a rajouté quelques mouvements facilitant le passage du héros derrière les différentes zones de couverture, ainsi que la possibilité d'à nouveau attirer les gardes en sifflant ou d'utiliser pour la première fois les couteaux de lancer pour les forcer à guetter un point précis. Côté combat, on notera le retour des multi-contres ainsi que de la chaîne de meurtres, annoncée comme étant moins permissive que sa première version et plus basée sur le timing que jamais. La présence d'armes à feu est ici matérialisée par des nouveaux finish moves faisant parler la poudre, et s'intégrant mieux aux combats au corps-à-corps de la série habituellement symbolisés par les armes blanches. Les animations sont d'ailleurs beaucoup plus soignées que dans l'épisode précédent, les coups portés atteignant désormais avec fidélité leur cible à l'écran sans déborder d'un iota ou caser un coup d'épée meurtrier qui serait pourtant passé à côté de la cible. D'autres features s'invitent également parmi les techniques de Jacob comme l'utilisation des couteaux pour faire tomber des plates-formes liées à une corde, ou le lancer de bombes empoisonnées dans des braseros pour disperser l'explosion sur une distance plus élevée.

Assassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London Calling

D'une manière générale, l'attirail du héros a été revu pour coller à l'époque qui a vu naître les gangs et les combats de rue. Vous aimez Gangs of New York ? Visuellement, l'une des séquences proposées s'en rapprochait et proposait une séquence de baston en pleine rue avec vos fidèles acolytes derrière vous, faisant face à une bande coupe-gorge menée par un adversaire plus coriace. L'affrontement se faisait avec les trois armes phares de Jacob, ses poings, son revolver et un kukri, genre de lame courte courbée qu'il est possible de balancer directement dans le crâne d'un adversaire qui passait par là. A l'origine perçus comme des guerriers spirituels (et drogués, mais oublions ce détail) aux faux airs de Jedi, les Assassins sont donc ici passés de l'autre côté de la loi, un choix surprenant de la part d'Ubisoft mais justifié par le contexte de l'époque. Toujours déterminés à imposer la paix par l'ordre et le contrôle, les Templiers ont en effet à ce moment de l'histoire gagné la partie en parvenant à instaurer un système impérial dont ils maîtrisent chaque rouage. Les Assassins n'ont d'autre choix que de rejoindre les mouvements criminels de l'époque et gérer leurs propres gangs pour parvenir à reprendre la ville des mains des Templiers. Nous n'avons là non plus pas pu découvrir grand-chose du système utilisé, mais les quelques éléments dévoilés laissaient augurer un système de gestion de membres de la confrérie proche de celui de l'épisode III, couplé à une libération des quartiers sensiblement équivalente au système inauguré dans Brotherhood et maintes fois repris dans les épisodes suivants. Le retour de ces fonctionnalités qui accentuaient la notion de confrérie n'est pas pour nous déplaire, et nous sommes déjà curieux à l'idée de découvrir comment l'équipe de développeurs québecois parviendra à mixer ambiance criminelle et confrérie d'Assassins.

Assassin's Creed Syndicate : London CallingAssassin's Creed Syndicate : London Calling

Quid du multi ?

Consacrons encore quelques lignes aux grands absents de cette présentation, les modes multijoueurs en coopération ou en compétition et surtout la méta-histoire du présent. Si le multi compétitif semble définitivement laissé de côté, le non-renouvellement de sa dimension coopérative apparue il y a seulement un an est une petite surprise. Interrogé par nos soins, François Pelland a confirmé que cet épisode serait exclusivement axé sur le mode solo, une première dans la série depuis... Assassin's Creed II. Quant à l'histoire du présent qui nous faisait incarner notre propre rôle dans Black Flag, Rogue et Unity, elle devrait sans nul doute faire son retour mais, malgré quelques vaines tentatives d'arrachage d'informations à notre interlocuteur, il aura fallu nous rendre à l'évidence : Ubisoft veut garder quelques secrets autour de son nouveau bébé et il faudra se montrer un peu plus patient pour en savoir plus à ce sujet. Rendez-vous est pris pour l'E3, où l'éditeur ne manquera sans doute pas de nous présenter une nouvelle facette de son Assassin's Creed Syndicate.

Assassin's Creed Syndicate se dévoile

Chargement de la vidéo Assassin's Creed Syndicate trailer
Nos impressions
Oubliez les rues crasseuses et ensanglantées du Paris révolutionnaire, Assassin's Creed entre dans l'âge moderne avec une escale dans un Londres victorien sombre et régi par des organisations criminelles. Avec son grappin libre d'utilisation évoquant Batman Arkham, ses deux héros entre lesquels on peut switcher à volonté et l'arrivée de véhicules, Syndicate s'inspire des meilleures recettes de la concurrence pour améliorer celle d'Assassin's Creed. La première approche est pour le moment satisfaisante avec un peaufinage appréciable de l'infiltration et des combats, des mécanismes de gameplay inédits ou sur le retour qui ouvrent le champ d'action du personnage et une ambiance toujours aux petits oignons, servie en plus par une technique qui semble plus maîtrisée que sur l'opus précédent. Il manque encore un peu d'huile dans les rouages des courses-poursuites pour que la machine fonctionne à plein régime ainsi que de plus amples détails sur le personnage d'Evie et le système de gestion des Assassins, mais pour une première, le résultat est convaincant.
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 mai 2015 à 18:29:40
Mis à jour le 12/05/2015
PC PlayStation 4 Xbox One Action Infiltration Aventure Ubisoft Ubisoft Québec Historique
Commander Assassin's Creed Syndicate
PC
19.79 €
PS4
16.49 €
ONE
9.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
epileptica
epileptica
MP
le 22 oct. 2015 à 17:30

Je me suis fait avoir avec Unity ça ne sera pas le cas avec syndicats, Ubisoft et plus particulièrement leurs ASsassins creeds réchauffés d'année en année c'est fini pour moi.

Lire la suite...
magegivre
magegivre
MP
le 26 août 2015 à 14:59

ils veulent avancer dans le temps pour avoir un gameplay plus diversifié avec des technologie autre que bâton caillou mais ils ont mal orienté la série pour revenir au temps ancien.
par contre avec Ezio quand nous découvrons la crypte des assassin, ils y en a une multitudes donc s'orienté vers eux au fur et a mesure aurai était mieux. ils ont mal géré les suite. :snif:

Lire la suite...
Vinz1387
Vinz1387
MP
le 26 août 2015 à 14:02

Comme beaucoup, j'ai été déçu par un ACIII ayant perdu l'âme du Credo, un AC Black Flag n'ayant pas l'âme d'un Assassin's Creed (disparition d'une vraie confrérie et de l'intrigue du présent, à part l'apparition d'un "sage"), et par un ACU qui est une copie (d'un point de vue réalisation) de son prédécesseur mais dans Paris (et avec plein de bugs).

Je me suis amusé jusqu'à Brotherhood, j'ai ensuite été déçu, et pour la licence s'arrête là. Je ne jouerai pas à ce Syndicate. Dommage, j'adorais cette licence.

Lire la suite...
Bruce_Banner43
Bruce_Banner43
MP
le 13 juin 2015 à 01:24

Sans déconner.. entre les DLC (morceaux de jeu vidéo payé au prix fort) le jeu payé a 100% optimisé à 60% (en moyenne), les serveurs multis pourraves, les suites qui s'enchainent mais qui se ressemble et tout ce qu'on nous proposent c'est ça?! venant d'une des plus grandes licences de l'histoire du jeux video? calèche POWA, Grappin, gang? Mais on s'en b....e! déjà dans AC1 on avait droit au chevaux, GO retour au sources, ça parle de templiers et bah il y a qu'a retourner à leur époque la VRAI époque les croisades p...n ça c'était prenant avec un bon desmond miles comme on en fait plus! Oh les gens pousser un vrai coup de gueule! faut arrêter de se contenter du minimum alors que les vous payez le max! connections console + co internet + 70 boules + DLC + abo pour le multi les mecs faut arrêter de les enrichir pour des trucs comme çà et après ça se plaint de la qualité du jeu et du recyclage, où va le jeux video aujourd'hui :nonnon:

Lire la suite...
seguerresix
seguerresix
MP
le 13 juin 2015 à 00:20

Encore et toujours... Je n'achète même plus les AC pour le jeu lui-même mais plutot dans l'espoir que ce soit l'épisode qui relance l'histoire... Je suis un pigeon quand même et je suis surement pas le seul à faire ca... Va falloir qu'UBI fasse quelque chose, y'a plus d'histoire, plus d'opti, bref plus de travail, les gens vont finir par se barrer définitivement si ca continue. Tant qu'à moi, Syndicate est le ca passe ou ca casse. S'ils font quelque choses de décent, ca sera leur salut, s'ils se plantent encore comme avec unity (en même temps c'est le gars de revelation qui était à la tête), il y a des chances que la saga s'arrête net.

Lire la suite...
The-Fourbe
The-Fourbe
MP
le 07 juin 2015 à 19:49

Le respect de l'Histoire dans l'épisode précédent m'a dégoûté largement.
On peut très bien respecter l'histoire et faire une intrigue autour sans violer l'un ou l'autre.
Donc à voir si ils ont engagé des historiens pour de vrai cette fois.

Lire la suite...
Ricky0911
Ricky0911
MP
le 17 mai 2015 à 13:55

J'attendrai un mois après la sortie du jeu et les retours des joueurs pour avoir des informations sur l'histoire.

Depuis que desmond est mort le jeu n'a ni quête ni tête.
Dans unity tu joue la révolution mais ta un passage avec la tour effet
C'est n'importe quoi

La c'est à Londres on verra peur être mourinho

Lire la suite...
FreshKage
FreshKage
MP
le 14 mai 2015 à 20:41

En attendant Unity souffrent encore d'une optimisation misérable.

Lire la suite...
Xp3_3_le_retour
Xp3_3_le_retour
MP
le 14 mai 2015 à 19:59

Un jour ils vont faire l'épisode de trop...
Perso je trouve que cette licence devient lassante :hum:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 mai 2015 à 13:45

comment avez vous fait ce assassin's creed ? "ben on a copier coller assassin's creed unity puis on a ajouter 2 nouveauté et un nouveau environemment comme d'habitude quoi"
et le moteur graphique ? "sa sera le même moteur de graphique que assassin's creed unity et sa sera du 900 p console et 1080p sur pc et bien sur notre jeu ne sera pas optimiser pas avant 2021" :rire:

Lire la suite...
Top commentaires
G_H_MUMM_2
G_H_MUMM_2
MP
le 12 mai 2015 à 18:35

Rumeur il y a quelques semaine

Vidéo de gameplay cet aprés midi

Apercu du jeu ce soir

Annonce de la date demain par ubisoft

Intrigue complète de l'histoire et du contexte la semaine prochaine

10 vidéo de gameplay/semaine pendant les grande vacance

Sortie du jeu en septembre aprés une campagne de pub lourdingue tout l'été, avec des bannière sans ame, un patch day one de 2Go, un test surocté de JVC financé par ubisoft et un bon gros downgrade graphique

Oublie total du jeu par les joueurs 1 semaine aprés son lancement.
...
...
...
...

Et l'année prochaine on recommence ! :)

Lire la suite...
flkoo2
flkoo2
MP
le 12 mai 2015 à 20:21

Normalement une vidéo de gameplay d'un jeu à venir même s'il est naze, tu mets toutes tes chances de ton côté pour cacher les défauts (souvenez-vous de Watch Dogs).

Maintenant ils n'en n'ont plus rien à foutre :rire:

Le vidéo gameplay d'AC Syndicate :

- Les PNJ qui ont la même gueule en 2 minutes de gameplay (l'espèce de gros tas dans notre bande qui a un frère jumeau gros tas dans la bande adverse, qui a aussi un frère gros tas dans la rue + la fille aussi qu'on retrouve dans toutes les bandes)
On sait que forcement on va recroiser les mêmes modèles mais merde c'est du gameplay officiel, les premières vidéos et en quelques secondes y'a déjà les mêmes gueules qui reviennent.

- La calèche qui rentre dans une autre et qui rebondit à cette vitesse parce qu'ils n'ont pas voulu se faire chier avec les collisions et la physique. Il ont amélioré un poil celle des véhicules de Watch Dogs et se sont dit on est OK.
https://youtu.be/wS9dtHCyceE?t=890
(c'est même pas le pire de la séquence avec la calèche mais la flemme)

- L'IA putain le héros qui met des mitraillette x100 encore plus cheat que les héros précèdents et le gros lard d'ennemi en face qui fout RIEN pendant 10 secondes. J'ai compté le nombre de coups de couteaux : il en a mis 2 putain :rire:
Il a rien foutu c'était un long combat et il a rien fait : pas essayer de désarmer, pas essayer de se protéger, pas essayé de foncer, il a mis 2 vieux coups de hachoirs en mode peintre putain :snif:
https://youtu.be/wS9dtHCyceE?t=784

(au passage ce gros lard chauve on le croise partout, déjà rien qu'après ce fight regardez au moment de bruler l'étendard y'en a deux de plus dans notre gang :rire:
Et la fille aussi pendant le fight, celle en vert et l'autre en rouge côte à côte, la verte qu'on a aussi sauvé d'une autre rouge juste avant. Je ne parle pas des tenues mais de leurs têtes)

- Le mec qui t'attend dos tourné pendant trois heures la gâchette en joue sur l'autre qui ne bute pas. Et dès que t'arrive regardez ce qu'il fait putain juste 1 micro seconde après s'être approché de lui et lock rouge :
Il n'essaye pas de réagir : il arrête son animation et il freeze les bras le long du corps en mode tant pis je meurs. On a même pas commencé, le mec se laisse déjà tuer. :ouch: :rire:
https://youtu.be/wS9dtHCyceE?t=744

- Les tonneaux qui écrasent le mec et la flaque de sang qui apparaît juste après d'un coup.
En plus les tonneaux ne le touchent même pas, il se prend juste un rondelet de bois dans le torse et il crève d'une fracture du crâne. :snif:
https://youtu.be/wS9dtHCyceE?t=694 (faites différer le temps pour voir au ralenti après avoir vu la flaque)

OK y'a des défauts mais cachez-les. Ils deviennent honnêtes on va me dire, mais non justement si déjà on voit ça et qu'ils considèrent que ça passe, alors il doit il y avoir pire que ça qu'ils ont caché.
Ils se sont dit non ça on s'en fout on cache les plus gros, ça les gens savent déjà pourquoi ils ont signé, c'est inhérent aux AC, on fait pas d'effort pour corriger on s'en fout maintenant.

Merde, les mecs ont plus faim, ils se sont tellement gavés qui n'en n'ont plus rien à foutre :rire:

Il y en a d'autres, j'ai juste relevé ceux que j'ai vu en speed. Après tout ce qui est graphisme etc bon comme d'hab.

BONUS : Le ragdoll :
Les jambes du mec qui se plient en mode piège à loup, juste après le stab. :hap:

https://youtu.be/wS9dtHCyceE?t=629

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount ONE 9.49€ Amazon ONE 12.00€ Amazon PS4 14.99€ Cdiscount PS4 15.99€ Fnac Marketplace PC 19.79€ Amazon PC 19.79€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestRing Fit AdventureSur Switch
16
TestMagic : The Gathering ArenaSur PC
14
TestOceanhorn 2 : Knights of the Lost RealmSur iOS
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019