Menu
World of Warships
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Previews jeux sur PC / World of Warships sur PC /

Aperçu World of Warships sur PC du 09/04/2015

Preview : World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre
PC
Partager sur :

Après le bal des chenilles dans World of Tanks et les conflits aériens dans World of Warplanes, le troisième jeu de la licence “World of” jette cette fois-ci son dévolu sur les batailles navales historiques avec Wolrd of Warships. Toujours proposé au format free-to-play, le titre conserve sa philosophie de progression libre accompagnée d’achats en jeu optionnels au service du gain de temps. World of Warships transpose ici sur l’eau le schéma classique des batailles de la saga en y introduisant les spécificités techniques propres aux combats navals. Actuellement en phase de bêta fermée, nous avons passé quelques jours en jeu pour vous livrer nos secondes impressions.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

Oh mon bateau !

Commençons par l’aspect technique de cette bêta, graphiquement, le jeu offre une belle distance d’affichage avec une étendue maritime bien rendue. Les cinq cartes disponibles pour le moment bénéficient d’une belle surface de jeu avec chacune leurs îlots et reliefs utilisés pour se mettre à couvert. Si les effets météo ne sont pas encore de la partie, ils pourraient influencer le cours des batailles en réduisant par exemple notre distance de vue. De même, pour les différences entre les fonds marins, pour le moment non implémentés, soit ça passe, soit ça casse pendant les manoeuvres trop proches des terres. Les amateurs du genre seront particulièrement exigeants sur la modélisation des navires car la fidélité historique est la pierre angulaire des licences Wargaming. World of et Warships ne déroge pas à la règle avec une bien jolie modélisation des navires. Les développeurs ont utilisé tout le matériel possible pour coller à la réalité : plans, photos, archives, visites de vaisseaux encore en état, la modélisation des quelques 55 navires fait montre d'un degré d'exigence remarquable. Pour le moment, seules les flottes américaines, japonaises et dans une moindre mesure russes sont disponibles en jeu, mais le développeur prévoit d’intégrer d’autres nations comme l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne ou encore l'Italie. Avis aux amateurs de modélisme et de flottes du XXème siècle, il y aura de quoi assouvir votre soif de détails !

Avant de se lancer dans la bataille, il convient de s'occuper de son navire.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerreWorld of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

Le titre reprend le format classique de la licence, deux équipes de 15 joueurs entrent en affrontement direct sur une vaste map au périmètre toutefois délimité. Le mode Divisions permet quant à lui à trois joueurs de s'associer afin de défier d’autres adversaires. Chaque équipe se compose de différents navires de diverses classes, plus petits et plus rapides, les croiseurs sont idéals pour la protection rapprochée, les destroyers et leurs abominables torpilles font des merveilles dans la destruction, les cuirassés imposent leur force de frappe à longue distance, et les porte-avions font d'excellents outils de reconnaissance et d'attaques aériennes surprises. Seule une bonne coordination entre ces multiples rôles pourra vous octroyer le contrôle de la zone. Car l'objectif est plutôt simple : détruire toute la flotte ennemie ou capturer le plus de points possible durant la quinzaine de minutes de chaque partie. On retrouve un système de direction assez simple à prendre en main même pour le plus novice des capitaines de navire. Déplacement via les touches ZQSD du clavier secondé ici par la possibilité de planifier automatiquement sa route via un tracé sur la carte. Mine de rien, cette fonctionnalité permet de se concentrer sur ses tirs plutôt que sur son jeu au gouvernail. Car l’idée ici est d’aligner le tir parfait pour couler la flottille adverse. Comme pour ses deux aînés, tout est ici question de précision, d’anticipation et de stratégie de groupe.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerreWorld of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

C'est tout ce que ça te fait quand je te dis qu'on va jouer à World of Warships ?!

Et de stratégie parlons-en. Wargaming fait ici bonne impression en arrivant à retranscrire la grandeur et la lourdeur des navires. On ne manoeuvre pas un destroyer de 100 mètres de long comme un kart sur une piste. Changer de cap prend un certain temps, virer à bâbord ou à tribord aussi et l’exposition du flanc de votre navire vous rend vulnérable aux tirs ennemis. Car le titre fait la part belle aux tirs à longue distance avec un ensemble d’armes et de munitions assez intuitives à utiliser. Chaque catégorie de navires dispose de ses avantages et inconvénients. Vaut-il mieux se rapprocher de sa cible pour la toucher avec ses quatre gros canons ou rester à distance et jouer de précision ? La question met en fait en branle tout l’aspect tactique d’équipe du titre à même de faire la différence entre les bons et les moins bons joueurs sur le long terme.

The Love Boat, la croisière s'amuse un peu moins depuis qu'elle prend la flotte...

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

D’autant que manquer son tir signifie ici perdre de nombreuses secondes à recharger ses armes. Si le jeu ne verse pas totalement dans l’arcade, il trouve un bon compromis entre prise en main intuitive et exigence réaliste des joutes navales avec un système avancé de destruction basé sur l'angle de tir, sa distance, le type de munitions utilisées et les statistiques des navires. Cette fois-ci, ce n'est pas un, mais parfois plus de huit canons qu'il faudra gérer en même temps, tous répondant à des vitesses de rotation et des angles morts spécifiques. Notez aussi qu'un gros travail a été apporté à la gestion des dégâts sur les vaisseaux, en plus de leur représentation visuelle, les incendies ou autres avaries à bord ont des conséquences directes sur les performances de votre navire.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerreWorld of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

Lassé des classiques destroyers ou artilleurs, les porte-avions offrent de nouvelles perspectives de gameplay. Dites au revoir à la vue “TPS” classique du jeu et adoptez une vision aérienne de la carte en mode RTS où il faudra contrôler plusieurs escadrons volants afin de partir en reconnaissance aérienne, escorter ses alliés ou attaquer directement la flotte adverse (si possible par surprise). Marre de la gestion des tirs en cloche, pourquoi ne pas passer aux torpilles ? Accessible sur de nombreux destroyers, cette arme à la puissance phénoménale est capable de couler même le plus puissant des navires si bien envoyée. Encore faudra-t-il anticiper la trajectoire de sa cible et viser le bon endroit de la coque adverse. Cet inventaire des possibilités de gameplay de World of Warships nous laisse présager un système de jeu assez riche pour parvenir à capter l'attention de l'amateur exigeant.

La vue RTS propre aux porte-avions.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre

Sailor de passer à la caisse ?

Unifié au sein de l’univers Wargaming, World of Warships reprend en grande partie l’interface de gestion des véhicules propre à la série. Au centre de l’écran se trouvent votre navire actuel, ses caractéristiques et un bon lot d’options d’améliorations. Chaque navire peut être amélioré grâce à l'argent gagné en jeu ou grâce à la monnaie premium partagée ici avec les autres titres de la série (ce qui permet d’unifier les devises entre les trois jeux de la saga World of). Le joueur devra aussi gérer sa troupe de commandants de bord dont l'expérience acquise en combat sera mise à profit pour améliorer les paramètres des navires qu'ils manœuvrent.

World of Warships - Après les tanks et les avions, place aux navires de guerre
Un aperçu de l'arbre de technologies.

Notez que seuls les USA et le Japon disposent à l’heure actuelle de leur arbre de technologie permettant de débloquer des navires de tiers 1 à 10. C’est d’ailleurs ici qu’entrera en scène le côté micro-transactions du titre calqué une nouvelle fois sur la philosophie Wargaming. Vous voulez acquérir ce splendide Pensacola de rang VII ? Il vous faudra donc d’abord débloquer les navires des rangs précédents et dépenser vos crédits, votre expérience ou passer par la case boutique via l’achat de jetons. Un joueur fortuné ne pourra cependant pas rouler sur ses adversaires à grand renfort de navires ultra-puissants car il devra tout de même gravir les marches des tiers en dépensant l’expérience acquise au combat. Il existe cependant des navires premium accessibles uniquement via de l’argent réel offrant de gros bonus d’expérience lors des batailles. Comme toujours, Wargaming devra faire son maximum pour jongler au mieux avec l’équilibre de son free-to-play afin de satisfaire son public.

Bande-annonce de la bêta fermée de World of Warships.

Chargement de la vidéo

Nos impressions
La terre, les airs et maintenant les mers, Wargaming adapte sa formule à un nouveau terrain de jeu avec World of Warships. Une transcription maritime risquée mais une réussite clavier et souris en main. Car le studio connaît bien son public : des amateurs de stratégie, de mécanique, des collectionneurs, des férus de modélisme et d’Histoire pour qui le contexte des grandes batailles navales suscite un intérêt certain. Tactique et profond sans en oublier d’être juste ce qu’il faut accessible pour ne pas rebuter le néophyte, World of Warships s'apprête à prendre le large sur un océan finalement assez pauvre en jeu du genre depuis de trop longues années. Reste maintenant à la bêta de s’enrichir de nouveaux contenus, mods de jeu, cartes et options de customisation avant son ouverture très prochaine au public.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 avril 2015 à 18:19:20
Mis à jour le 15/10/2015
PC Action Wargaming.net

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ecclesiaste0160
ecclesiaste0160
MP
le 01 oct. 2015 à 01:29

De la merde ce jeu.
Matchmaking horrible avec des triers 6 VS 3.
12 obus tirés sur une cible à 5 KM à l'arrêt de profile et un seul touche.
Les torpilleurs apparaissent à bout portant et c'est les torpilles impossible à esquiver qui nous alertent. Quand enfin on les voit il est presque impossible de les toucher tellement la précision des tires est à chier.
Bref, 5/20 pour les sons qui sont assez réussi.
Les avions lâchent leurs torpilles à 400 m et son impossible à esquiver aussi.
La DCA n'est là que pour faire jolie.
Personne joue l'objectif.
Graphiquement très moyen et toujours les mêmes maps.

Lire la suite...
Yolocauste
Yolocauste
MP
le 08 juil. 2015 à 19:35

J'ai téléchargé le jeu (avec quelques amis) et franchement on s'éclate. A 3 max par peleton vu qu'on peut pas être plus mais ça reste sympa. On a l'impression d'être le roi des mers en dirigeant un cuirassé quand tout à coup sorti de nul part, un destroyer t'aligne 3 à 6 torpilles pour te remettre à ta place. J'aimais bien World of Tanks même si on critique pas mal le système économique car j'aime bien le côté "historique" avec les description des tanks. Là c'est pareil. Bref un bon jeu qui est en beta et qui j'espère fera des fans.

Lire la suite...
quentinfirst
quentinfirst
MP
le 22 avr. 2015 à 12:44

quand ce jeux sort ???

Lire la suite...
Necrophendius
Necrophendius
MP
le 10 avr. 2015 à 17:16

La classe américaine m'voyez :noel:

Lire la suite...
Nenoeil59
Nenoeil59
MP
le 10 avr. 2015 à 14:27

Si c'est la même m.... que WoT ou WoWP niveau matchmaking, c'est à dire que matchmaking se base uniquement sur tiers des engins et non pas le niveau des joueurs je passerais mon tour. Se farcir des joueurs n’ayant pas le niveau pourrir les batailles en tiers élevés (facile à vérifier avec des mods comme xvm dans WoT) reste le gros point noir de cette série de jeux et nuit à l'expérience de jeu au delà de tous les autres aspects de ces jeux.

Lire la suite...
eVolvedALN313
eVolvedALN313
MP
le 10 avr. 2015 à 13:22

Il allair d'avoir un sacré potentiel ce jeu :ouch: :p)

Lire la suite...
Marav
Marav
MP
le 10 avr. 2015 à 09:24

On me dit à l'oreillette que Navy Field 2 ( que j'ai téléchargé mais vite lâché .. ) est en position latérale de sécurité

Lire la suite...
Letokard
Letokard
MP
le 10 avr. 2015 à 08:26

ressortez moi un battlestation midway sur xbox one !!!

Lire la suite...
Gupol
Gupol
MP
le 10 avr. 2015 à 06:43

Manque plus qu'ils fassent un jeu avec les unités à pied.
World of Men ?
Une petite fusion des 4 et on obtient une merveille

Lire la suite...
0212adrien
0212adrien
MP
le 10 avr. 2015 à 06:13

Franchement pour avoir une clé de la beta-fermée, ce jeu est magnifique, les commandes sont bien pensées, la physique du jeu également (n'espérer pas faire demi tour en 50 mètres) non franchement je trouve pas de défauts a part peut être le manque de gens sur la bêta à certaines heures.

Lire la suite...
Top commentaires
thomasbmx
thomasbmx
MP
le 09 avr. 2015 à 18:41

Si ils pouvaient unifiés leurs 3 jeux en 1 seul mmo, la on tiendrais quelque chose !

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 09 avr. 2015 à 18:51

Vivement. :coeur:
Pulvériser un pauvre petit porte-avions sans défense avec un Classe Iowa ou Yamato. :cool: :bave:

Lire la suite...
Commentaire édité 09 avr. 2015, 18:52 par pseudo supprimé
Derniers tests
15
TestJourney To The Savage Planet
PC PS4 ONE
10
TestRugby 20
PS4 ONE
13
TestThe Walking Dead : Saints & SinnersSur PC
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020