Menu
Need For Speed Heat
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride
PC PS4 ONE
Partager sur :

Ghost Games, studio suédois responsable de Need for Speed depuis Rivals, fait à nouveau ronronner le moteur de la franchise motorisée d’Electronic Arts suite à Payback, un épisode perfectible ne sachant finalement sur quel amortisseur danser. NFS Heat prend la route deux ans plus tard avec une vision personnel du jeu de course en monde ouvert. Cette nouvelle itération a-t-elle le potentiel de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur ?

Les impressions de la rédaction en 3 minutes

Chargement de la vidéo Need For Speed Heat Vidéo preview
Conditions de l'aperçu
Lors d’un événement organisé par Electronic Arts dans ses locaux situés à Guildford au Royaume-Uni, les équipes de Ghost Games nous ont présentés Need for Speed Heat avant de nous placer derrière le volant durant une session de jeu dépassant facilement les 4 heures sur PlayStation 4 Pro.

Shérif, fais-moi peur

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Ghost Games ne réitère pas les erreurs de Payback. Le jeu d’EA mise sur un récit “prétexte” et une narration minimaliste pour justifier le contexte de Heat à l’image de sa séquence d’introduction introduisant les principaux antagonistes… à savoir les forces de l’ordre. Une cinématique et une course suffisent amplement à planter le décor avant de s’autoriser une ellipse narrative de plusieurs mois. NFS Heat délaisse donc les transitions stylisées en cours de missions ainsi que tout approche cinématographique et se contente simplement de dérouler son scénario. Un mal pour un bien car dans les faits, cette décision fluidifie une aventure nécessitant 8 à 10 heures en ligne droite pour se terminer.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Need for Speed Heat troque le désert urbain de Fortune Valley pour les rives ensoleillées de Palm City. Cette citée balnéaire fictive fortement inspirée de Miami dans l’état de Floride souffre d’une criminalité omniprésente et d’une forte corruption dans les rangs de la Police. En journée, le calme règne en ville… mais une fois le soleil sous l’horizon les moteurs ainsi que les esprits s’échauffent. Palm City brille alors de milles et un phares créant un saisissant contraste aussi bien visuel que ludique entre le jour et la nuit… deux phases de jeu aux règles et aux missions distinctes.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Ghost Games scinde littéralement l’expérience en deux. Le jour est synonyme d’exploration, de balade grisante et de courses parfaitement légales dans les rues de la ville. La Police laisse les pilotes s’exprimer, remplir différentes missions et découvrir la carte sans trop intervenir. La nuit, par contre, les forces de l’ordre appliquent une justice expéditive n’hésitant jamais à envoyer les criminels ad patres à +200km/h. Des joutes mécanisées illégale s’organisent sur tout le territoire et mettent à l’épreuve l'autorité corrompue de Palm City.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Cette citée nord-américaine tire son épingle du jeu, particulièrement sous l’astre lunaire, et vit au rythme d’une météo dynamique ne lésinant jamais sur les intempéries pour épicer les courses. En plein jour, Palm City brûle sous le feu d’une lumière parfois excessive adoucie par des nuages finalement bienvenus. Au contraire, la cité s’épanouit à la nuit tombée. Les lumières répondent à l’humidité ambiante et aux multiples reflets pour concevoir un environnement colorée et plaisant à parcourir. Ghost Games a toujours su rendre une copie soignée, malgré un aliasing et un clipping présent.

Une Ferrari F40 pour défier les nuits de Palm City

Chargement de la vidéo Need For Speed Heat Gameplay

A tombeau ouvert

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Need for Speed Heat ne renie pas les enseignement de ses aînés, conserve l’approche “Arcade” si chère à la saga, mais gomme certains défauts récurrents. Le pilotage repose toujours sur le dérapage et la gestion des gaz à chaque virage serré. Partir en travers et déguster une courbe avant de balancer la nitro au moindre bout de ligne droite… les petits plaisirs de NFS se sont donnés rendez-vous à Palm City. De plus, la sensation de vitesse, estimée faible dans Payback, est renforcée.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Les véhicules traversent l’environnement à tout berzingue et avalent des kilomètres d’asphalte en se frayant un chemin dans une circulation peu dense en général. Les développeurs accentuent également le sentiment de poids et modifient ostensiblement le centre de gravité de chaque véhicule pour plus de crédibilité. Les retours visuels et sonores accroissent ce sentiment grisant de contrôle pouvant abandonner le pilote sûr de lui au moindre écart pour finir sa course effrénée dans le fossé.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Les accidents et autres froissages de taule forcent les joueurs à retourner prématurément au garage et à écourter leur sortie en ville. Les véhicules ne sont pas indestructibles, en témoignent les dégâts visuels accumulés. Une fois la barre de “santé” proche de zéro, le retour au bercail s’impose, à moins de dénicher une station service avant l’impact fatidique afin d'effectuer quelques réparations. Les dégâts n’ont cependant aucune incidence sur le gameplay. Neuf et lustré ou détruit et sale… le comportement du bolide demeure exactement le même peu importe son état.

Une Coccinelle pour prouver sa dextérité en plein jour

Chargement de la vidéo Need For Speed Heat Gameplay

Pimp my ride

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

La franchise Need for Speed franchit un cap en terme de personnalisation avec Heat. Le nombre de véhicules disponibles au lancement annonce la couleur. 130 bolides composent un garage exhaustif allant de la Coccinelle à la Ferrari F40 en passant par l’Aston Martin DB5 et le pickup Chevrolet. Aussi belle soit l’acquisition, le plaisir coupable dans un NFS réside dans la modification ostentatoire ou non des véhicules précédemment cités et dans ce domaine, Ghost Games appuie sur le champignon.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Pour participer aux différentes courses et défis parsemant Palm City, le rookie incarné par le joueur doit monter en puissance et cette puissance se traduit naturellement par des voitures toujours plus performantes. Ces performances indiquées par un niveau allant de 100 à 350 sont boostées en modifiant les différentes pièces du moteur, de la transmission, du châssis et des auxiliaires. Le style importe également et les options de customisation pour modifier l’aspect visuel ne manquent pas. Il est tout à fait possible de passer des heures dans le garage à poser des stickers et à peaufiner le look de sa Subaru Impreza pour le simple plaisir des yeux.

Need for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride

Toute cette débauche de créativité et d’ajustements mécaniques requièrent argent et renommée. Alors que les épreuves de jour épaississent votre portefeuille, celles de nuit augmentent votre niveau de réputation… ce qui débloque à terme pièces et véhicules. Les confrontations avec la police et la destruction de leurs forces d’interception s’ajoutent aux opportunités pour graver à jamais votre nom dans le bitume de Palm City et ainsi vous procurer la voiture de vos rêves.

Personnalisation à l'extrême d'une Volkswagen Beetle

Chargement de la vidéo Need For Speed Heat Gameplay
Nos impressions
Need for Speed Heat est un jeu de course généreux pétri de bonnes intentions qui devra impérativement faire ses preuves sur la durée. Les sensations de conduite et la personnalisation des véhicules étonnent et séduisent. Cependant, la redondance des missions et le scénario prétexte pourraient ternir une expérience aux visuels nocturnes aguicheurs, malgré quelques dérapages techniques.
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 octobre 2019 à 15:00:02
Mis à jour le 15/10/2019
Commander Need For Speed Heat
PC
51.99 €
PS4
54.49 €
ONE
54.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ChevySS
ChevySS
MP
le 23 oct. à 18:16

Je pense que si les développeurs ont réellement corrigés les principaux défauts de Payback (cinématiques ridicules, impression de vitesse trop light, ville vide, manque d'un peu de caisses, préparation aléatoire bidons) le jeu peu s'avérer vraiment bien!
Au final les défauts de l'ancien sont faciles à corriger car pas énormes, mais très chiant à l'usage.

Etant un peu lassé de NFS Payaback j'avais acheté THE CREW 2.. Une blague vidéo ludique. Je ne comprend pas comment des gens aiment ce jeu. C'est vraiment catastrophique. A côté de NFS et surtout de Forza Horizon 4 c'est un bac à sable.

Bref, j'ai quand même hâte d'essayer celui-ci!

Lire la suite...
PepperJuice
PepperJuice
MP
le 22 oct. à 13:03

Oh non, c'est Silent Jay qui va faire le test ??
Ce mec est la honte du journalisme, si il est vraiment journaliste, ce dont je doute fortement.
Le problème c'est que ce genre de gars décrédibilise JVC et par ricochet toute une profession.

Lire la suite...
Electrospeed
Electrospeed
MP
le 17 oct. à 10:15

moi aussi j'ai du mal avec ce testeur là en particulier j'ai l'impression que ses tests sont vraiment pas objectifs ..
on crois voir un trailer de jeu. c'est désagréable à regarder .

Pour parler du jeu il va encore être décevant..la fautes a des mécaniques trop typés "Burnout".

les jauges de vie dans un jeu de course poursuite. super idée pour détruire l'immersion...

Pas hypé du tout. si the crew 2 font une maj police c'est finit pour nfs.

Lire la suite...
erjoliden
erjoliden
MP
le 17 oct. à 02:01

Need for speed underground me manque , Most wanted aussi , depuis le dernier need for speed , non finit pour moi je préférer la belle époque !

Lire la suite...
flolor
flolor
MP
le 17 oct. à 00:43

Leurs scenar sont vraiment pas top, avec des acteurs vraiment mauvais, en plus de ça, les 2 derniers opus (voir même un peu plus) sont très mauvais, des courses chiantes, une conduite plate et les villes vraiment pas attrayantes. Redorez un peu le blason de cette licence svp.

Lire la suite...
serioustof
serioustof
MP
le 16 oct. à 17:51

C'est marrant avec l'âge on change, autant jeune j'adorai cette série, autant maintenant ce type de gameplay me laisse de marbre.
C'est très agréable à l’œil cela dit et fluide.

Lire la suite...
burque
burque
MP
le 16 oct. à 09:16

encore merci pour cette dose quotidienne de cringe

Lire la suite...
Ichiro2909
Ichiro2909
MP
le 16 oct. à 03:49

Quoi on laisse encore jay faire des previews et des tests? :rire:

Lire la suite...
OneForever
OneForever
MP
le 16 oct. à 02:59

17/20 pour ghost recon laisse tombé le mec est pas crédible ...

Lire la suite...
Kryzler_Ranks
Kryzler_Ranks
MP
le 16 oct. à 01:19

Marre des NFS, j'en n'achèterai plus jamais, ils font l'effort de mettre un petit scénario mais aucun saveur, on a l'impression de conduire des tanks sur un patinoire (Most Wanted 2012, Payback) je suis resté frustré.
Je me console sur les Midnight Club 3 et L.A. même vide de scènario, ancien et accès arcade, je l'ai trouve tellement fun, jouissif et nerveux.
Un nouveau Midnight ne serait pas une mauvaise chose

Lire la suite...
Commentaire édité 16 oct., 01:20 par Kryzler_Ranks
Top commentaires
MayaFatalError
MayaFatalError
MP
le 15 oct. à 15:08

C'est silent jay qui a fait le preview, je vais devoir aller voir sur un autre site du coup (on a pas oublié ghost recon hein)

Lire la suite...
Solid--dems
Solid--dems
MP
le 15 oct. à 15:04

JVC en roue libre qui te lâche maintenant 5 news par info', au lieu de condenser tout ça en un seul dossier clair et lisible.
Il est loin le temps de la passion.

Lire la suite...
Meilleures offres
Rakuten PS4 48.99€ Rakuten ONE 51.98€ Cdiscount PC 51.99€ Amazon PC 51.99€ Cdiscount PS4 54.49€ Amazon ONE 54.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
12
TestWWE 2K20
PC PS4 ONE
13
TestSuperliminalSur PC
16
TestPokémon Épée / BouclierSur Switch
Les jeux attendus
1
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
2
Star Wars Jedi : Fallen Order
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020