Menu
Song of Horror
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?
PC PS4 ONE
Partager sur :

Si le jeu d'horreur à l'ancienne n'a plus vraiment pignon sur rue, quelques nostalgiques semblent vouloir redonner vie à un style qui a connu ses heures de gloire dans les années 90, tout en tentant d'en moderniser les mécaniques. Song of Horror s'inscrit dans cette optique et nous avons pu nous essayer au jeu dans le cadre d'une preview portant sur son premier chapitre.

Vidéo-preview de Song of Horror

Chargement de la vidéo Song of Horror Vidéo preview

4 perssonages pour un manoir

Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?

Song of Horror vous propose de mener l'enquête au cœur du manoir occupé par l'écrivain à succès Sebastian P. Husher. Ce dernier ayant disparu sans laisser de traces, son éditeur demande à son entourage de se rendre dans sa demeure afin d'y récolter les indices susceptibles d'éclaircir le mystère. La principale originalité du jeu réside dans la présence de ses 4 personnages. Chacun d'entre eux dispose de statistiques fixes qui les rendront, par exemple, plus ou moins sensibles aux manifestations surnaturelles qui ne manqueront pas de survenir au gré de vos explorations. Si toutefois une entité surnaturelle venait à tuer l'un des personnages, vous pourrez récupérer son inventaire avec un autre protagoniste qui aura une vision différente des lieux et des réflexions bien à lui sur les différents éléments interactifs. Nous n'avions accès qu'à deux personnages sur les 4 du jeu final, mais sachez que si tous vos avatars passent l'arme à gauche, la mort est définitive.

Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?
Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?

Dans les faits, Song of Horror s'inscrit dans une philosophie « à l'ancienne », comprenez des décors en 3D dans lequel vous évoluez sous l'oeil de plans de caméras précalculées, le tout dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler Alone in the Dark. Pour l'heure, nous ne savons pas s'il existera une dimension combat, mais nous avons cependant pu voir quelques mécaniques d'énigmes et de QTE qui interviennent au cours du premier chapitre. Les puzzles sont logiques et cohérents. Rétablir l'électricité dans le manoir requerra que vous trouviez des fusibles, eux-mêmes enfermés dans une caisse à outils verrouillés qu'il faudra trouver un moyen d'ouvrir. Il s'agira donc de fouiller méticuleusement chaque pièce à la recherche d'objets à collecter, que vous pourrez en outre combiner pour en former un nouveau.

Un peu de surnaturel

Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?

Par ailleurs, vous aurez maille à partir avec ce que le titre appelle « La Présence », entité maléfique qui se tapit dans certaines pièces non visitées et d'une manière qui nous a parue aléatoire. Pour anticiper ce problème, vous pourrez écouter aux portes avant de les ouvrir. Si vous n'entendez rien, la zone est sûre, dans le cas contraire, mieux vaudra éviter de s'y aventurer sous peine de tuer votre avatar. Enfin, une séquence en QTE est intervenue, nous permettant en martelant une touche de lutter contre l'ouverture d'une porte en force par La Présence.

Ceci étant, nous avons constaté de nombreux impairs techniques, observé des animations plutôt rigides et l'absence de voix dans cette version ne nous a pas vraiment permis de nous immerger dans l'ambiance du jeu, qui cependant semble avoir du potentiel.

Nos impressions
Song of Horror ne nous a laissé entrevoir que certaines de ses mécaniques. Si le titre semble déployer de bonnes idées et s'inscrire dans une ambiance et une philosophie héritées des canons horrifiques des années 90, il est encore trop tôt pour affirmer que l'expérience sera poignante. Essayé dans une version encore rudimentaire et techniquement peu léchée, Song of Horror devra nous en dévoiler davantage pour nous convaincre de son potentiel qui, s'il ne promet pas une expérience renversante ou révolutionnaire, est toutefois bien là.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 août 2019 à 11:14:18

Song of Horror est développé par Raiser Games, filiale de Webedia

Mis à jour le 19/08/2019
PC PlayStation 4 Xbox One Survival-Horror Aventure Protocol Games Raiser Games

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ced258
ced258
MP
le 20 août à 15:16

Ça m'a l'air prometteur. Un jeu d'horreur comme je l'attendais peut être depuis longtemps.

Lire la suite...
Poorgamer
Poorgamer
MP
le 20 août à 11:21

La porte est fermée, une armure gravée.
C'est Kenneth, il n'est plus que l'ombre de lui-même.

Lire la suite...
sniper-blade
sniper-blade
MP
le 19 août à 18:42

enfin un jeu a l'ancienne " caméra fixe" a voir un peu plus de gameplay.

Lire la suite...
SuperLink76
SuperLink76
MP
le 19 août à 16:18

Song of Horror est développé par Protocol Games, et édité par Raiser Games, la filiale de Webedia.
Raiser Games est un studio espagnol il me semble, cofinancé par Webedia. ;)

Lire la suite...
Snacoil
Snacoil
MP
le 19 août à 14:28

Les mécaniques ont l'air plutôt originales, espérons que le fait de jouer avec 4 persos ait un réel intérêt dans le game play et n'est pas la seulement pour faire joli

Lire la suite...
Skwat42
Skwat42
MP
le 19 août à 14:14

J'attends toujours le digne successeur de la serie Amnesia. C'est pas pour tout de suite appremment...

Lire la suite...
hellnight
hellnight
MP
le 19 août à 12:49

https://www.kickstarter.com/projects/1139999460/song-of-horror-by-protocol-games/description

"Song of Horror est développé par Raiser Games, filiale de Webedia"

c'est quoi ce bordel? sur kickstarter le jeu a été présenté sous "protocol games"... ça veut dire qu'a l'époque webedia a tenté de faire financer le jeu par crowdfunding en dissimulant une de ses filiales sous un nom bidon?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 19 août à 12:35

J'ai été élevé au Alone In The Dark , je reprendrais bien une couche avec Song of Horror , merci pour l'article.

Lire la suite...
Commentaire édité 19 août, 12:36 par pseudo supprimé
Mx_a
Mx_a
MP
le 19 août à 12:28

Song of Horror est développé par Raiser Games, filiale de Webedia

Et vous avez mis "à voir" ? Vous allez vous faire taper dessus par la direction :hap:

Lire la suite...
_SexionDassaut_
_SexionDassaut_
MP
le 19 août à 11:56

Je déteste les gens orthographes mais je me sens obligé quand ça nuit à la lecture
"Personnage" ça prend 1 "S" et 2 "N" et non l'inverse :nonnon:

Lire la suite...
Top commentaires
Mx_a
Mx_a
MP
le 19 août à 12:28

Song of Horror est développé par Raiser Games, filiale de Webedia

Et vous avez mis "à voir" ? Vous allez vous faire taper dessus par la direction :hap:

Lire la suite...
_SexionDassaut_
_SexionDassaut_
MP
le 19 août à 11:56

Je déteste les gens orthographes mais je me sens obligé quand ça nuit à la lecture
"Personnage" ça prend 1 "S" et 2 "N" et non l'inverse :nonnon:

Lire la suite...
Derniers tests
9
TestContra Rogue Corps
PC PS4 Switch
16
TestBlasphemous
PC PS4 Switch
14
TestFIFA 20
PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
FIFA 20
27 sept. 2019