Menu
The Outer Worlds
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?
PC PS4 Switch ONE
Partager sur :

Annoncé dans le cadre d'un trailer plutôt survolté au cours des Game Awards 2018, The Outer Worlds a immédiatement cristallisé les attentes les plus folles. Obsidian Entertainment, connu pour abriter dans ses équipes des légendes du RPG ayant notamment accouché de la saga Fallout, célèbre son retour au RPG en 3D présenté comme un appel du pied à peine dissimulé aux fans déçus des deux dernières itérations de la saga post-apocalyptique. Exit cependant les retombées nucléaires et bienvenue à l'exploration spatiale dans un univers pas toujours rose, que nous avons pu explorer pendant environ 2 heures.

Notre vidéo-preview de The Outer Worlds

Chargement de la vidéo The Outer Worlds Vidéo preview

Bienvenue dans les confins de la galaxie

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

Pour vous resituer la trame principale de The Outer Worlds, sachez qu'il vous propose d'incarner un colon qui, initialement en charge de prendre possession des planètes les plus reculées de notre galaxie, a été victime, ainsi que ses collègues, d'une petite erreur de calcul l'ayant laissé en hibernation plus longtemps que prévu. Ainsi, vous vous éveillez en orbite autour d'une planète soixante-dix ans après votre arrivée au lieu des 10 prévus. Dans une colonie régie par un ensemble de mégacorporations pas spécialement porté sur les considérations morales, inutile de préciser que l'on ne vous a pas attendu pour prendre les commandes des planètes encore vierges ou presque. La trame de l'aventure vous conduira à travailler ou non pour telle ou telle corporation et devrait à terme être focalisée sur les embranchements dictés par votre conduite, vos décisions pour finalement aboutir à plusieurs fins. Si le début de notre session de jeu a été consacré au début de l'aventure, nous ne pouvons cependant pas en évoquer les détails ni même vous les montrer. Nous avons en revanche eu la chance de pouvoir nous essayer à une portion plus avancée du titre, mettant en scène un personnage arrivé au niveau 11, plutôt polyvalent. Les consignes étaient cependant claires : nous ne pouvions qu'explorer cette planète et n'avions pas la possibilité de rejoindre notre vaisseau et jauger plus avant de l'aspect « exploration spatiale » qui devrait cependant être relativement limité. Malgré tout, nous avons pu apercevoir une bonne partie des mécaniques générales du jeu ainsi que sa construction.

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

Des dialogues et des choix dans la tradition d'Obsidian

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

En premier lieu, sachez qu'Obsidian, même s'il ne l'a jamais clairement affirmé, semble avoir tout fait pour brosser les nostalgiques de New Vegas dans le sens du poil, en premier lieu par la qualité des dialogues et des choix proposés. En effet, reprenant la formule Bethesda, chaque dialogue se déroule avec un zoom sur l'interlocuteur, chaque réplique donnant lieu à une généreuse poignée de réponses. Bien évidemment, celles-ci ne sont pas standardisées et certaines d'entre elles ne pourront être débloquées qu'en fonction des caractéristiques de votre personnage. Suffisamment de points investis dans la branche dialogue favorisera les répliques requérant de la persuasion, du mensonge ou de l'intimidation, tandis que maximiser les compétences technologiques pourra déverrouiller l'accès aux répliques médicales. Ces différentes approches donnent lieu à des répliques toujours bien senties et accroîtront naturellement les différentes possibilités pour résoudre des quêtes. Il semblerait donc que les amateurs de la voie pacifique et roublarde trouveront en The Outer Worlds le jeu qui leur manque, servi, au cours de notre session du moins, par une écriture qui fait honneur à la réputation d'Obsidian en la matière.

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

Nous avons pu apercevoir différents éléments de plusieurs quêtes secondaires. Chacune d'entre elles était soignée. De la quête de recouvrement de dettes à embranchements à la collecte de médicaments pour un mourant qui ne le serait pas tant que ça en passant par l'infiltration d'un abattoir... les situations sur la planète de notre session étaient variées et laissaient une place conséquente à la liberté d'action. S'il serait bien cavalier d'affirmer qu'Obsidian tiendra ce rythme sur l'ensemble de l'aventure et que la diversité des approches n'aura pas tendance à se répéter à terme, les premières sensations étaient excellentes. À vrai dire, dans le courant de l'événement presse, nous nous sommes laissés aller à regarder l'écran des confrères et nous nous sommes rapidement rendu compte que, pour une même quête, le déroulement était largement différent d'un poste de jeu à l'autre. Un signe plus qu'encourageant donc. Cerise sur le gâteau, le titre contenant un système de réputation auprès de plusieurs factions, on espère qu'il aura un impact véritable sur le déroulement du jeu.

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

Une évolution du personnage complète et ajustable

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

Nous en parlions un peu plus haut, différentes options de dialogue seront grisées ou non en fonction des compétences de votre personnage. Obsidian a opté pour un système d'évolution plutôt bien pensé, qui devrait autant satisfaire le fan de statistiques et de spécialisation que le novice, pouvant être intimidé par une feuille de personnage trop touffue. Effectivement, au cours de votre progression de départ, vous pourrez répartir une certaine quantité de points de talents dans des branches « générales ». Ainsi, plutôt que d'être partiellement contraint à, par exemple, choisir entre l'affectation de points aux armes de poings au détriment des armes longues ou lourdes, vous pourrez tout simplement attribuer la valeur de votre choix à la branche « distance » pour être polyvalent. Si vous vous sentez par exemple plus à l'aise avec un fusil qu'avec une arme de poing, la compétence associée à cette catégorie d'arme augmentera avec la pratique, y adjoignant alors une valeur ajustée de compétence. Une fois que cette spécialité atteint une valeur de 50 , vous pourrez y affecter spécifiquement des points afin, pourquoi pas, d'en devenir un virtuose et donc de débloquer des bonus associés. Il devrait donc être possible de façonner autant un personnage très polyvalent que très spécialisé, même si là encore, difficile d'être catégorique en seulement deux heures de temps.

Des combats qui laissent sceptiques

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

En somme, le socle RPG, les dialogues, les quêtes, la liberté d'action, l'évolution du personnage semblent être des éléments incontestablement solides de The Outer Worlds. En revanche, nous serons sans doute moins catégoriques sur la section combat, manifestement difficilement évitable dans le jeu. La planète que nous avons eu l'opportunité de visiter, sous couvert d'une semi-ouverture, nous proposait de nous rendre aux différents marqueurs de quêtes d'une manière particulièrement balisée. Effectivement, inutile d'espérer, du moins en ce qui concerne notre session, pouvoir emprunter de véritables chemins de traverse. Non, le jeu déploie des routes dont on ne peut pas dévier et qui sont d'ailleurs régulièrement jalonnées de différentes caisses de munitions ou de petits avant-postes occupés par des PnJ donneurs de quêtes. Cette approche n'est pas un drame, les moyens d'Obsidian ne permettant sans doute pas d'offrir un véritable open world. C'est davantage la construction des routes qui s'est avérée parfois pénible.

The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?
The Outer Worlds : vers un New Vegas dans l'espace ?

En effet, planète extra-terrestre oblige, vous serez régulièrement confronté à des créatures hostiles. Trop souvent, peut-être. Le bestiaire s'étant avéré assez peu varié, la perspective de faire plusieurs trajets jalonnés d'ennemis tous semblables était presque rédhibitoire. Car outre la monotonie du décor, ce sont surtout les affrontements qui manquent pour l'heure de punch. Si certaines armes ne sont pas désagréables à manipuler, une grande lourdeur se dégage de combats en raison notamment des déplacements plombés du personnage. Outre la certaine confusion qui peut régner lors de combats réunissant 5 ou 6 créatures en plus de vos propres compagnons, l'ensemble manque de pêche et tombe assez rapidement à plat. Certes il existe bien la possibilité de déclencher un ralenti permettant d'apposer des afflictions aux ennemis en fonction de l'endroit ciblé par les tirs, ou de donner quelques instructions d'assaut à vos compagnons, mais dans l'immédiat, les deux fonctionnalités nous ont semblé anecdotiques. Mais à l'exception de ces quelques écueils (autres que purement techniques et artistiques) et des questions qui restent encore en suspens, The Outer Worlds pourrait bien être un excellent RPG, directement inscrit dans la philosophie que les fans attendent d'Obsidian.

Bande-annonce de The Outer Worlds

Chargement de la vidéo The Outer Worlds trailer
Nos impressions
Avec la richesse de ses dialogues, la diversité d'approches pour la résolution d'une quête et ses grandes possibilités de personnalisation statistique de l'avatar, The Outer Worlds semble taillé pour séduire les fans d' Obsidian comme les amateurs de RPG dans lesquels les choix comptent. Si de nombreuses questions restent encore sans réponse (exploration spatiale, durée de vie, nombre de planètes, embranchements réels) et que les combats gagneraient assurément à être dynamisés, The Outer Worlds doit être surveillé de très près et pourrait bien constituer une valeur sûre de cette fin d'année.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 août 2019 à 15:12:10
Mis à jour le 02/08/2019
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One RPG Private Division Obsidian
Commander The Outer Worlds
PS4
49.99 €
ONE
49.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Karmi
Karmi
MP
le 04 août à 13:55

Ca a l'air plutôt sympa je trouve. A voir si la mayonnaise prend niveau histoire, ambiance etc... Par contre c'est vrai que visuellement, c'est un peu douteux... C'est pas le tant le moteur graphique qui me choque moi, mais plutôt la DA et les couleurs quoi. Ils ont un soucis avec ça chez Obsidian, c'était déjà le cas avec New Vegas. Sinon, Joy Division en fond de preview, excellent choix. RIP Ian Curtis :ok:

Lire la suite...
Commentaire édité 04 août, 13:59 par Karmi
-Shirryue-
-Shirryue-
MP
le 04 août à 13:34

Par contre gros poing noir sur l'aspect exploration si le jeux restera sur cette optique :
Effectivement, inutile d'espérer, du moins en ce qui concerne notre session, pouvoir emprunter de véritables chemins de traverse. Non, le jeu déploie des routes dont on ne peut pas dévier et qui sont d'ailleurs régulièrement jalonnées de différentes caisses de munitions ou de petits avant-postes occupés par des PnJ
Là tout de suite sa donne moins envie surtout pour un RPG.

Lire la suite...
Curieux_x
Curieux_x
MP
le 04 août à 12:29

Graphisme d'une autre époque... ça ne donne vraiment pas envie putain.

Lire la suite...
albou53
albou53
MP
le 03 août à 20:53

OH ... MY ... GOD !
Par contre j'ai la sensation que niveau graphisme on est toujours un peu à la traine avec Obsidian. Heureusement pour eux, personne ne tient compte de ça tellement on est emporté par leurs histoires !
1:50 "votre présonage" xD

Lire la suite...
Commentaire édité 03 août, 20:55 par albou53
thirty2
thirty2
MP
le 03 août à 19:43

switch :rire:

Lire la suite...
BluESoldieR00
BluESoldieR00
MP
le 03 août à 17:09

Enfin un vrai bon jeu , avec des la naration , des dialogues ect ... ça manque ces derniers temps .
En + faudra pas une machine de guerre pour le faire tourner je pense ( pc )

Lire la suite...
Commentaire édité 03 août, 17:10 par BluESoldieR00
varOUpavard84
varOUpavard84
MP
le 03 août à 12:36

L’ecriture, l’écriture... achetez un livre dont vous êtes le héros, parceque la sa pique les yeux, techniquement le jeux a au moins 10 ans de retard...

Lire la suite...
marston16
marston16
MP
le 03 août à 12:20

ce sera un day one en boite monsieur :oui:

Lire la suite...
Aphrodite_One
Aphrodite_One
MP
le 03 août à 12:19

https://youtu.be/lzFjwwkcL8g

Sony qui paie pour présenter un gameplay exclusif d'un Studio qui ne produira plus de jeux sur leur plateforme a l'avenir http://www.noelshack.com/2019-31-6-1564823612-47819-full.png

Lire la suite...
CedXb3
CedXb3
MP
le 03 août à 11:57

Moi qui n'ai pas fait New Vegas, ça me tente bien celui-là :oui:

Lire la suite...
Top commentaires
Malrepast
Malrepast
MP
le 02 août à 15:34

A condition que le jeu soit vraiment bon, et bien pour moi ce sera bien soldé et bien patché sur steam (ou mieux sur GOG) dans 1 an.

L'epic store ça a du bon finalement, pour mon porte-monnaie.

Lire la suite...
milouse3
milouse3
MP
le 02 août à 17:07

un jeu Obsidian a forcément des défauts, toute la question, c'est de savoir si l'écriture (c'est là que réside leur génie) permet de passer outre ces défauts.
j'ai pour le moment jamais été déçu par un jeu Obsidian et ce jeu me fait assez envie...

Lire la suite...
Boutique
  • The Outer Worlds PS4
    49.99 €
  • The Outer Worlds ONE
    49.99 €
    49.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist - Link Evolution : l’art du bon duel
    SWITCH
  • Test : Dicey Dungeons : Un Rogue-Like d'une intelligence redoutable !
    PC
  • Test : Madden NFL 20 : Sobre mais robuste
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce