Menu
Final Fantasy XIV : Shadowbringers
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO
PC PS4 Mac
Partager sur :

Les joueurs de Final Fantasy XIV en ont l'habitude : tous les deux ans, Square Enix leur réserve un été chargé, rythmé par la découverte d'une nouvelle extension. Après Heavensward et Stormblood, au tour de Shadowbringers d'injecter du sang neuf dans ce MMO à la formule bien rodée. Quêtes, jobs, environnements, compétences et donjons supplémentaires sont comme toujours au programme, mais aussi quelques nouveautés plus originales. De quoi motiver les aventuriers d'Eorzéa à relancer leur abonnement ? Premiers éléments de réponse, en attendant le test complet dans un mois.

Conditions d'aperçu
À l'occasion d'un évènement réservé aux médias, nous avons pu mettre les mains sur une version "pre-release" de Shadowbringers, bridée en contenu, et glaner quelques informations complémentaires auprès de Naoki Yoshida, producteur et réalisateur du jeu. Tous les jobs étaient jouables au niveau maximum (80), avec leurs compétences mises à jour. Notez que les éléments décrits dans cet article, notamment relatifs à l'équilibrage et aux actions des jobs, sont sujets à modifications, l'extension étant toujours en cours de développement.

Quoi de neuf sous le soleil ?

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Après avoir libéré les nations d'Ala Mhigo et de Doma du joug de l'Empire, notre avatar est appelé vers un tout autre monde... ou du moins, ce qu'il en reste. Dévasté par le déluge de lumière, ce "premier reflet", comme il est appelé, est composé d'une unique région n'ayant pas succombé à l'apocalypse : Norvrandt. Nous avons pu arpenter Il Mheg et Grand-Lac, deux des six zones de ce monde constamment baigné de lumière. Ça tombe plutôt bien, c'est dans cette condition que les lacunes techniques de Final Fantasy XIV sont moins criantes et que la direction artistique est sublimée. Les artistes de Square Enix signent à nouveau des décors séduisants : surplombé par le Cristarium, l'une des deux grandes villes de l'extension, Grand-Lac promet une agréable entrée en matière sous les branches des cerisiers. Dans un style tout aussi coloré et fleuri, la région montagneuse Il Mheg sert de refuge aux Pixies, un peuple féérique mais non moins hostile. Dans les deux cas, nous avons affaire à des zones aussi vastes que les précédentes, mais qui dégagent moins une impression de vide. L'ambiance tranche avec celle des précédentes extensions, et les compositions de Masayoshi Soken appuient avec brio une atmosphère éthérée. Notre contact avec les locaux s'est montré limité puisqu'aucune quête n'était jouable, simplement quelques ALÉAS relativement classiques, si ce n'est qu'ils rapportent désormais des tokens à échanger contre des récompenses (objets de craft, mascotte, rouleau d'orchestrion...).

Grand-Lac et Il Mheg

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO
Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Le plat de résistance de cette session de découverte, c'est le donjon de niveau 73 Dohn Mheg. Nous avons pu le mener de bout en bout avec les joueurs présents à l'évènement, mais aussi en "solitaire" grâce au tout nouveau système d'adjuration (appelé "Trust" en anglais). Derrière ce nom se cache la possibilité de mener les donjons de Shadowbringers en étant accompagné de trois Héritiers de la Septième Aube (Urianger, Thancred, Y'Shtola...), contrôlés par l'IA.

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO
Dohn Mheg

Comme nous l'a expliqué Naoki Yoshida, l'objectif est clair : si vous souhaitez profiter de l'extension comme d'un RPG solo, vous le pourrez. "Génial ! Adieu les files d'attente et les teammates incapables !", se réjouissent déjà les adeptes des jobs DPS. Avec ce système, utilisable uniquement en solo, Square Enix met à profit une nouvelle IA qui pourrait se montrer encore plus efficace que certains joueurs, juge Yoshida. En pratique, l'IA s'est effectivement montré réactive lorsqu'il s'agissait d'esquiver les AOE (attaques de zone), de cibler les bonnes cibles, de tanker les ennemis ou de soigner des alliés dans le besoin. Mais son efficacité reste moindre par rapport à la performance de vrais joueurs. Yoshida estime le temps de complétion d'un donjon avec le système Trust à 30 minutes ; il nous a plutôt fallu une bonne quarantaine de minutes pour venir à bout de Dohn Mheg, sans rencontrer de réelle difficulté, que ce soit en jouant DPS, tank ou heal. Une vraie fonctionnalité pratique qui risque d'en dépanner plus d'un, notamment les anxieux des donjons en groupe.

Sans vous spoiler son déroulement, Dohn Mheg s'est révélé plaisant à parcourir, particulièrement grâce à son esthétique soignée et ses différentes ambiances. La structure reste conventionnelle et les combats de boss n'apportent rien de révolutionnaire d'un point de vue mécanique, mais ils restent intéressants à mener. Si les huit donjons prévus au lancement de l'extension sont de cette qualité, c'est du tout bon.

Vamo' alla Flamenco

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Nous avons également pu prendre en main les deux nouveaux jobs de l'extension, qui débutent leur périple au niveau 60. Commençons par celui qui semble être le plus intéressant des deux : le Danseur. Armé de deux chakrams, ce DPS physique alterne entre attaques à distance (principalement) et rapprochées en enchaînant des mouvements d'une élégance certaine. Il s'affiche aussi comme un soutien de choix grâce à la possibilité de désigner un "partenaire de danse", avec qui il partage les effets d'un buff (+30% en Critique et Coups Nets) et d'un soin de zone. Son cycle de DPS s'articule autour de deux compétences majeures : "Standard Step" (30 sec de cooldown) et "Technical Step" (120 sec de CD). Enclenchez l'une de ces danses et vous devrez enchaîner, en respectant l'ordre indiqué, une série de deux ou quatre actions rapides (hors global cooldown) sans effet, assimilables à des pas de danse. Le clou du spectacle se fait ensuite avec un "finisher" aux effets plus ou moins dévastateurs selon votre réussite. De lourds dégâts sont alors infligés aux ennemis à proximité, et vos alliés (ou uniquement le partenaire de danse dans le cas du Standard Step) ainsi que votre avatar gagnent un buff de dégâts.

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Ce buff est au coeur d'une des mécaniques liées au Danseur : la Jauge d'Esprit. Chaque coup lancé par un joueur doté du buff a une chance de remplir cette jauge, que l'on vide ensuite pour utiliser une puissante attaque. Cette notion de "chance", on la retrouve dans quasiment toutes les actions du Danseur. Chacune des quatre compétences des combos de base a 50% de chance de permettre le lancement d'attaques additionnelles... lesquelles peuvent donner une "Fourfold Feather", à utiliser pour des compétences de dégâts hors GCD. Dans les faits, le Danseur est donc un job entièrement basé sur les "procs". Autrement dit, si la chance vous sourit, vous pourrez enchaîner les compétences à un rythme effréné et voir défiler les gros chiffres sous vos yeux. Original à jouer et polyvalent, le Danseur devrait trouver grâce aux yeux des joueurs exécrés par la lenteur du GCD.

Dans son approche, le Gunbreaker (ou Pistosabreur en bon français) s'annonce plus classique. Directement inspiré de Squall de Final Fantasy VIII, ce tank armé d'une pistolame dispose de deux combos basiques, un monocible et l'autre en AOE, qui servent à emmagasiner jusqu'à deux cartouches. Il est ensuite possible de faire parler la poudre comme il se doit en les utilisant pour lancer une attaque à gros dégâts, une autre en AOE, et surtout, pour initier un combo en trois coups rappelant le Renzokuken de Squall. Chaque coup peut être suivi par une compétence hors GCD (nommée "Continuation") infligeant des dégâts complémentaires ; un moyen de dynamiser un cycle explosif - aussi bien visuellement qu'en terme de dégâts - qui devrait permettre au pistosabreur de s'imposer comme un très bon DPS. Bien entendu, il dispose de tous les outils du parfait tank, dont un soin sur la durée et un buff (-15% de dégâts encaissés) à appliquer sur soi ou sur un allié, une compétence ultime (420 sec de CD) qui rend invincible pendant 8 secondes (au prix de voir ses points de vie réduits à 1) et une posture de tank pour booster l'inimitié générée (sans aucun malus). Aucune posture DPS n'est à signaler, et cela fait partie des changements majeurs apportés aux jobs dans cette extension.

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Qui vivra Viéra

Comme à chaque extension, les développeurs ont cherché le moyen de peaufiner le gameplay et de rééquilibrer les rôles. Si vous jouez tank, soigneur, ou dans le cas d'un DPS Barde, Machiniste ou Invocateur, préparez-vous à voir de nombreuses compétences être modifiées ou simplement supprimées, comme les postures DPS des tanks. Yoshida et son équipe ont eu un objectif : que vous jouiez Paladin, Guerrier, Chevalier Noir ou Pistosabreur, votre job sera viable en tank principal et en off tank. Votre cycle deviendra par ailleurs le même dans les deux configurations, les combos générant de l'inimitié appartenant au passé.

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO
Bonne nouvelle pour les soigneurs : les barrières seront affichées avec une jauge dans la liste des membres du groupe

Les soigneurs ont aussi fait l'objet d'une attention particulière : l'emphase est mise sur le soin pur, non pas au détriment du DPS, mais de l'utilisation de barrières (la capacité Bouclier est par ailleurs supprimée). Les compétences inédites viennent également combler les manques de chaque job. Le Mage Blanc gagne par exemple un soin instantané, l'Érudit une capacité de soin pour éviter de trop se reposer sur ses invocations (ces dernières ne pouvant plus être ciblées par des attaques), tandis que les cartes de l'Astromancien permettent chacune de booster les dégâts de la cible (avec un bonus plus élevé si vous appliquez la bonne carte sur un allié dont le rôle correspond).

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO
Une interface "claire" sera ajoutée

Plus globalement, quelques nouveautés intéressantes sont à souligner : les compétences à "stacks" qui se rechargent et s'accumulent automatiquement au fil du temps (dont un dash pour le Danseur, une attaque dash pour le Pistosabreur...), la possibilité d'interrompre certaines incantations des boss, le retrait des débuffs physiques (tranchant, perçant...) et la fusion des jauges de MP et TP en une jauge unique plafonnée de 10 000 MP. Autant de changements bienvenus qui tendent vers une facilité de compréhension des rôles, sur lesquels nous reviendrons plus longuement à l'occasion du test le mois prochain.

Côté contenu, il devrait comme toujours y avoir de quoi s'occuper des dizaines d'heures, avec des ajouts "équivalents à ceux d'un tout nouveau RPG solo", assure Yoshida. En plus de la quête principale, des séries de quêtes pour chaque rôle (DPS physique, DPS magique, tank et soigneur) vont faire leur apparition. Le producteur promet un scénario prenant, retraçant l'histoire des héros déchus de Norvrandt. Une quête exclusive a chaque job restera proposée au niveau 80. Autre ajustement appréciable : toutes les quêtes secondaires de l'extension seront accessibles au niveau 70 et se synchroniseront à votre niveau actuel ; une bonne nouvelle si vous montez des jobs alternatifs. Les artisans et récolteurs ne seront pas en reste : en plus d'être mobilisés pour la reconstruction d'Ishgard et la fondation du quartier d'Azurée, ils pourront mener cinq séries de quêtes au Cristarium afin d'en apprendre plus sur le scénario de l'extension, tout en grappillant de manière efficace des niveaux, des recettes et des objets. Un pan de contenu que nous n'avons malheureusement pas pu tester.

Terminons enfin avec les ajouts de nouvelles races, "sans doute les derniers pour FF XIV", estime Yoshida. D'un côté, les Hrothgars, d'imposantes créatures félines originaires d'Ilsabard, le continent où règne l'empire de Garlemald. De l'autre, les lapines Viéras, issues du monde d'Ivalice (Final Fantasy XII) et déjà apparues en Eorzéa depuis les raids en alliance "Retour à Ivalice". Vous pouvez d'ores et déjà vous amuser à façonner votre avatar idéal avec l'éditeur mis à disposition dans le benchmark, à télécharger ci-dessous.

Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO Final Fantasy XIV : Shadowbringers - Lumière sur la troisième extension du MMO

Télécharger le benchmark de Final Fantasy XIV : Shadowbringers

Vidéo de présentation des jobs à la 5.0 (Pistosabreur à 00:23, Danseur à 12:16)

Chargement de la vidéo
Nos impressions
Dans la continuité de Stormblood, Shadowbringers promet de prolonger comme il se doit l'expérience de jeu, sans non plus chambouler les habitudes des joueurs. Si l'absence d'un nouveau job de soigneur est à regretter, les ajustements de gameplay prévus sont pertinents et devraient remettre au goût du jour les jobs actuellement délaissés à haut niveau. Le Danseur et le Pistosabreur risquent quant à eux de trouver facilement leur public tant ils sont plaisants à jouer. Ces quelques heures passées à profiter de l'ambiance féérique qui se dégage d'Il Mheg et de Grand-Lac ont suffit à nous donner envie d'en voir plus et de découvrir la suite d'une épopée qu'on espère toujours aussi prenante. Il reste quelques zones d'ombres (quid du scénario, du PvP ou du mode New Game+, qui permettra de revivre les quêtes de l'épopée déjà terminées ?), mais les nouveautés annoncées sont prometteuses (reconstruction d'Ishgard, raid à huit joueurs Éden avec la participation de Tetsuya Nomura comme designer, raid en alliance crossover avec NieR Automata, les Primordiaux Titania et Innocence...). Rendez-vous à l'E3 dans deux semaines pour y voir plus clair, puis le 2 juillet pour la sortie de l'extension (28 juin en cas précommande).
Profil de Clementoss
L'avis de Clementoss
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
29 mai 2019 à 15:00:00
Mis à jour le 03/07/2019
PC PlayStation 4 Mac MMORPG Square Enix
Commander Final Fantasy XIV Online
PC
8.49 €
PS4
10.43 €
PS3
9.36 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
kantaro70
kantaro70
MP
le 01 juin à 09:24

Derrière ce nom se cache la possibilité de mener les donjons de Shadowbringers en étant accompagné de trois Héritiers de la Septième Aube (Urianger, Thancred, Y'Shtola...), contrôlés par l'IA."''''''
Mais du coup, cette fonctionnalité se limitera à Shadowbringers ou elle s'étendra à tous les donjons du jeu ??

Lire la suite...
yogun33
yogun33
MP
le 30 mai à 16:45

ff14 meilleur mmo pve ever!!

Lire la suite...
sitys
sitys
MP
le 30 mai à 12:40

Pour ma part je ne prendrais finalement pas cette extension. J'ai commencé le jeu fin 2018 et honnêtement au début j'ai pris une claque: graphisme très jolie, scénario excelent, cycle dps difficile à maîtriser et intéressant, bref ce jeu avait tout pour me plaire.

Mais finalement arrivé à haut niveau j'ai vite déchanté.
Je me suis aperçue que les métiers et l'économie du jeu était vraiments mal gérés.
A part les quêtes journa le contenue pve d'exploration des maps est inexistants, les îles eureka, pyros etc... Sont treeeees longues à farmer et sont horriblement redondante.

Quand aux donjons, ils ont tous une difficulté ridicule. Mais il y a les raids et les défis extrême pour la difficulté me direz vous, et bien justement, nous avons monter un roster pour tomber tout le contenu.
Bien que ce fut marrant au début les combat deviennent vite redondant et ennuyant. On est pas sur de la réelle difficulté, on est sur du par cœur et du placement au millimètre.

Au final j'ai passé d'excellent moment avec des potes sur ce jeu que je ne regrette pas d'avoir acheté, mais trop déçu par le Hl, cette extension sera sans moi.

Lire la suite...
KingofSolstheim
KingofSolstheim
MP
le 29 mai à 21:32

Moi j’espère qu'il y aura un réel intérêt de parcourir les map a la fin de l'histoire parce que la juste les aléa qui donne des token c'est vraiment cool mais j'aimerai plus de quoi vraiment avoir envie d'y parcourir la moindre parcelle de terrain etc.
Pour le reste ça s'annonce vraiment bien le système d'ia pour du solo c'est vraiment nice mais a voir si on peux le faire avec les donjons ou défi bas level ou juste ceux de l'extension.

Lire la suite...
Evil_Sephiroth
Evil_Sephiroth
MP
le 29 mai à 18:47

Je trouve que c'est vraiment cool de pouvoir jouer avec L'IA, je m'explique, je joue principalement uniquement tank, (ou un peu érudit), d'ailleurs j'ai up l'invo en érudit à cause des files d'attente, et puis faire en boucle palais des morts et pilier des cieux c'est redondant, il y à plein de job DPS que j'ai envie de monter, mais avec l'envie de donjon, et bien cela sera désormais possible, c'est une très bonne chose, franchement FF XIV, c'est le meilleur mmorpg du marché.

Lire la suite...
nulaujeux
nulaujeux
MP
le 29 mai à 16:13

Quand je voit les decors de FFXIV je voit pas ou ca a déconner pour FFXV serieux

Lire la suite...
NorevanN
NorevanN
MP
le 29 mai à 16:02

Comme nous l'a expliqué Naoki Yoshida, l'objectif est clair : si vous souhaitez profiter de l'extension comme d'un RPG solo, vous le pourrez.

Je sais que cela concerne uniquement l'épopée, mais même comme ça je suis pas du tout fan de cette philosophie. C'est l'antithèse de l'esprit d'un MMO.

Lire la suite...
Traumatized-
Traumatized-
MP
le 29 mai à 15:38

Sinon ils ont prévus quelque chose pour le leveling le plus ennuyant de l'histoire des MMO ?

Lire la suite...
eckles
eckles
MP
le 29 mai à 15:24

ff14 <3

Lire la suite...
Didolar
Didolar
MP
le 29 mai à 15:24

J'ai envie de reprendre un petit MMO...
En attendant WoW Classic j'hésite entre TESO et FFXIV... un conseil ?

Lire la suite...
Top commentaires
eckles
eckles
MP
le 29 mai à 15:24

ff14 <3

Lire la suite...
Didolar
Didolar
MP
le 29 mai à 15:24

J'ai envie de reprendre un petit MMO...
En attendant WoW Classic j'hésite entre TESO et FFXIV... un conseil ?

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 1.31€ Rakuten PS3 3.99€ Fnac Marketplace PC 4.05€ Fnac Marketplace PS3 5.00€ Fnac Marketplace PS4 6.66€ Amazon PS4 11.36€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestYs IX : Monstrum NoxSur PS4
4
TestPolice ChaseSur PS4
14
TestJurassic World Evolution : Retour à Jurassic Park
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020