Menu
Pagan Online
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
PC
Partager sur :

Oubliez les tanks, les bateaux ou les avions, Wargaming s’essaie à la publication d’un nouveau genre avec Pagan Online, un action-RPG/hack’n slash développé par le studio Serbe Mad Head Games. On y retrouve bien entendu du Diablo, quelques éléments issus du genre MOBA, du loot à gogo, le tout saupoudré de plusieurs partis pris en matière de prise en main, univers et mode distribution. Le titre est orienté vers le PVE avec différents actes scénarisés et missions répétables à parcourir en solo ou en coopération jusqu’à quatre joueurs.

Du gameplay pour Pagan Online

Chargement de la vidéo Pagan Online trailer

Le hack'n slash venu de l'Est

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Pagan Online ancre son lore dans les origines du studio et base son scénario sur les mythes slaves païens pré-chrétiens. Sans rentrer dans les détails, on sait que les dieux se sont fait la malle, la porte est donc ouverte à différentes entités maléfiques dont il faudra se charger de botter l’arrière-train pour sauver le monde et s’en mettre plein les fouilles au passage. Cette thématique Fantasy est une première pour Wargaming, éditeur bien plus rôdé aux affrontements de chars d’assaut qu’aux confrontations entre guerriers et démons. Le géant de l’Est espère espère bien attirer un tout nouveau public avec ce partenariat. Main dans la main avec le studio serbe Mad Head Games, jusqu’alors habitués à développer des expériences de jeu orientées casual gaming, Pagan Online entend bien surprendre et proposer une expérience hack’n slash digne de ce nom, pensée en tant que jeu premium payant et non distribué sous le modèle habituel free-to-play de Wargaming.

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Le folklore slave est exploré par l’intermédiaire d’une famille de huit héros jouables inspirés de divers contes et légendes de l’est. Si le trio disponible dans le casting de base répond à certains archétypes du genre, tank, magicien, barbare, les personnages plus avancés semblent bénéficier de mécaniques de jeu plus atypiques. Chacun dispose en revanche d’une panoplie de compétences uniques qui leur confère une certaine versatilité sur le terrain. De Kingewitch et sa lourde hache, en passant par le fouet d’Anya, les personnages sont au cœur du système de progression global de Pagan Online dont l’une des finalités consiste à débloquer l’intégralité du roster au fil des missions.

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nordPagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Ces missions vont parfois nous récompenser d’éclats de héros, nécessaires au déblocage de nouveaux personnages jouables. Ces mêmes éclats servent aussi de monnaie d’échange dans la boutique du jeu afin d’acheter des apparences supplémentaires pour les héros déjà débloqués. Le studio serbe et Wargaming insistent tous les deux sur la nature purement cosmétique et in game de cet aspect du jeu. Il n’est pas question pour le moment de proposer autre chose que des familiers payants dans le cash shop de Pagan Online, dont le modèle buy-to-play débloquera l’intégralité du contenu dès l’achat.

Du skill au delà du grind

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Le titre adopte un mode de contrôle via les touches ZQSD. Il zappe donc volontairement le mode de déplacement à la souris traditionnel du hack’n slash de manière à offrir plus de précision dans les contrôles de son personnage et et de ses capacités. Si le titre partage certains points communs avec le MOBA en matière de skillshot notamment, il s’en éloigne par plusieurs de ses aspects. Chaque personnage dispose d’une approche assez versatile dans son gameplay, Lukian le mage vénère deux divinités, un dualisme qui lui permet de déchaîner à la fois le pouvoir du feu et de la foudre. Anya frappe ses ennemis de son fouet tant que ses compétences secondaires drainent la vie de ses ennemis. Souris et clavier en main, les premières impressions sont bonnes, le gameplay est varié selon les héros et l’approche stratégique se renouvelle au fil de nos changements de personnages.

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Après un bref chapitre d’introduction destiné à prendre en main les mécaniques de déplacement et d’attaque, le joueur est transporté au Panthéon, un HUB central communautaire où différents services et PNJ l’attendent. Un poste de craft, des marchands, une carte du monde sur laquelle sélectionner ses missions, Pagan facilite aussi l’accès à ces différentes fonctionnalités via un menu accessible depuis n’importe quel endroit du HUB. La boucle de gameplay de Pagan Online s’articule autour de différents piliers propres au genre : un challenge élevé, une courbe de progression constante dans l’apprentissage des forces de chacun des personnages et une pluie de butin.

Avec un maximum de 30 niveaux, le potentiel mortel des héros grandit à mesure de l’obtention d’équipements dont le score individuel alimente le niveau de puissance du personnage. Les statistiques telles que la force, l’endurance, l’intelligence sont de la partie, ceci afin de renforcer l’importance du stuff, du loot et du craft. La forge, liée à l’artisanat de Pagan Online occupe en ce sens une place très importante tout au long de la progression et d’autant plus une fois le niveau maximal atteint. Via différents plans acquis durant les missions, le joueur peut combiner des matériaux et se fabriquer différentes pièces d’équipement aux statistiques si possible appropriées à sa manière d’aborder son héros.

Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nordPagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord

Le titre est pensé pour être à la fois joué de manière intensive pour les gros joueurs en quête d’optimisation ou avec une approche moins chronophage, car sa progression en actes en découpé en une série de missions répétables dont la plupart se bouclent en moins d’un quart d’heure. Il promet toutefois un contenu scénarisé, à la difficulté belle et bien présente, avec plus de 35h de jeu lors de son lancement et entend aussi enrichir son scénario via l’arrivée de « Battle Chapters » à la manière d’un Path of Exile, du contenu épisodique à la saveur de petites extensions dont on ignore pour le moment le modèle économique de distribution. Nos premières heures de jeu nous ont conduit à traverser différents environnements faits-main tels qu’une sombre forêt ou des cryptes en ruine afin de réaliser divers objectifs scénarisés comme la libération d’otages destinés à devenir des PNJ importants du HUB central par la suite. La carte du monde laisse aussi apparaître des missions de type survie face des vagues de monstres et autres challenges destinés à alimenter un leader board compétitif entre les joueurs.

Nos impressions
Avec sa prise en main originale et son lore atypique, Pagan Online tentera de se creuser une place au sein d’un marché du hack’n slash déjà bien occupé par certains ténors du genre. Le titre des Serbes de Mad Head Games ne s’avance néanmoins pas sans certains arguments et peut compter sur son casting de personnages au gameplay varié pour séduire les joueurs. Le titre devrait débarquer en accès anticipé sur Steam et le Wargaming Games Center dès le mois d’avril afin de se laisser tester par les joueurs intéressés par sa formule.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 mars 2019 à 15:18:53
Mis à jour le 12/03/2019
PC Hack'n slash Wargaming.net Mad Head Games Heroic Fantasy

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Ourx
Ourx
MP
le 27 avr. à 19:31

J'ai eu l'occasion de tester.
Les controles ZQSD c'est comme battlerite, c'est pas choquant d'autant plus que toutes les touches sont paramétrables ... parce que le sort sur le clic molette merci

Diablo 3 c'était vraiment une main sur la souris une main dans le slip, tu finissais le jeu une première fois au alentour du niveau 30
La c'est assez vénère moins d'exploration et plus d'embuscade
Sur le site officiel ils parlent même d' "AFK-proof combat"

Je finirais en saluant le taunt magistral à Diablo Immortals avec le logo "NO PHONES INVOLVED" :cimer:

Lire la suite...
exarkun2
exarkun2
MP
le 13 mars à 13:30

"Le titre adopte un mode de contrôle via les touches ZQSD. Il zappe donc volontairement le mode de déplacement à la souris traditionnel du hack’n slash de manière à offrir plus de précision dans les contrôles de son personnage et et de ses capacités"

Je veux bien mais ils auraient pu implanter les deux possibilités et laisser le choix aux joueurs. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression d'être en présence d'un futur bide.

Lire la suite...
vectitus
vectitus
MP
le 13 mars à 12:45

on dirait diablo donc c'est naze....

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 13 mars à 11:11

a voir si sa se rapproche d'un PoE/grim dawn et surtout pas PTW, moi je dis oui.

Lire la suite...
Serious_Samus
Serious_Samus
MP
le 13 mars à 01:25

"Le titre adopte un mode de contrôle via les touches ZQSD. Il zappe donc volontairement le mode de déplacement à la souris traditionnel du hack’n slash de manière à offrir plus de précision dans les contrôles de son personnage et et de ses capacités."

Si il n'y a pas de caméra à gérer je ne vois pas l’intérêt... Ils devraient faire les deux.

Lire la suite...
yopadato
yopadato
MP
le 12 mars à 22:55

Cette DA... j'ai envie de dire que c'est juste dégueulasse, mais restons raisonnable, on va simplement dire que ça manque cruellement d'originalité. Pour le gameplay de ce jeu je sais pas, mais en tout cas l'emballage ne donne pas envie.

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 12 mars à 21:02

Encore un H'n S ! j'aime pas la DA on dirait du Blizzard...

Lire la suite...
c-mooms
c-mooms
MP
le 12 mars à 20:59

Du PVP please...

Lire la suite...
Pretchat
Pretchat
MP
le 12 mars à 19:51

Ça se passe comment le côté online, pas un mot dessus alors que c'est dans le titre du jeu quand même. :(

Lire la suite...
cedarbo2975
cedarbo2975
MP
le 12 mars à 17:15

j'ai fait la beta....nul, 1 zone chronometrée en boucle, ca durait 4-5 mn et basta.... Et ce sera idem full game, des toutes petites zones a clean, quand au la maniabilité, OMG, horrible, bref aucun interet

Lire la suite...
Commentaire édité 12 mars, 17:17 par cedarbo2975
Top commentaires
coconutsuu
coconutsuu
MP
le 12 mars à 15:27

Le H&S qui revient en force ça fait plaisir quand même! Vivement Diablo 4!

Lire la suite...
djoal
djoal
MP
le 12 mars à 16:16

ouai ouai ca a l'air pas mal mais perso je veux le retour de Marvel Heroes.... :snif2:

Lire la suite...
Derniers tests
15
TestLost Ember
PC PS4 ONE
12
TestDestiny 2 : La Saison des Eternels
PC PS4 ONE
14
TestMy Summer HolidaySur PSP
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020