Menu
The Witcher 3 : Wild Hunt
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

The Witcher : vers un règlement à l'amiable entre l'auteur Andrzej Sapkowski et CD Projekt

News jeu
The Witcher : vers un règlement à l'amiable entre l'auteur Andrzej Sapkowski et CD Projekt
The Witcher : vers un règlement à l'amiable entre l'auteur Andrzej Sapkowski et CD Projekt
PC PS4 ONE
Partager sur :

En octobre 2018, l'auteur polonais Andrzej Sapkowski réclamait la coquette somme de 14 millions d'euros au studio CD Projekt, à titre de compensation pour l'exploitation de la saga The Witcher. Un litige qui serait en passe d'être réglé à l'amiable.

The Witcher : vers un règlement à l'amiable entre l'auteur Andrzej Sapkowski et CD Projekt
Le premier tome de la saga du sorceleur était paru en 1994

Dans les années 90, le romancier Andrzej Sapkowski lançait la saga du Sorceleur, populaire dans son pays d'origine, la Pologne, mais relativement confidentielle dans le reste du monde. L'auteur a ensuite cédé les droits d'exploitation de son univers au studio CD Projekt pour réaliser le tout premier jeu The Witcher (paru en 2007), basé sur une histoire inédite. Ne croyant pas en la réussite commerciale du projet, Sapkowski avait alors refusé de négocier un pourcentage sur les ventes des jeux, préférant vendre directement les droits (une somme dérisoire d'environ 8200€ est évoquée).

Entretemps, la licence The Witcher a rencontré le succès commercial que l'on connaît (33 millions de jeux vendus). S'estimant lésé, Andrzej Sapkowski menaçait alors, en octobre dernier, CD Projekt de poursuites. L'auteur et ses représentants se sont appuyés sur le code de la propriété intellectuelle polonais, notamment sur une clause qui peut être invoquée lorsque la compensation remise à un auteur est trop faible par rapport aux bénéfices obtenus.

Si l’on en croit la presse polonaise (via WccfTech), un règlement à l'amiable entre l’auteur et le studio devrait être signé dans le mois. Andrzej Sapkowski obtiendrait alors une compensation financière dont le montant n'est pas révélé (la somme serait inférieure aux 14 millions d'euros demandés), non pas en tant que dédommagement, mais plutôt comme une "forme de reconnaissance de son travail", dans l'optique de maintenir une bonne relation avec lui.

The Witcher : une vidéo pour les 10 ans de la série

Chargement de la vidéo The Witcher 3 : Wild Hunt trailer
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PlayStation 4 Xbox One RPG CD Projekt RED CD Projekt Fantastique
Annonce
Commander The Witcher 3 : Wild Hunt
PC
38.00 €
PS4
8.99 €
Switch
49.99 €
ONE
24.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
poussin1er
poussin1er
MP
le 28 mars à 03:30

On va dire tout de même que les jeux ont grandement popularisé ses livres.
"Inconnus" au départ (hormis en Pologne), ils ont étés traduis et édités dans de nombreux pays. Les ventes dépassent le million, maintenant.
En plus de ça, une série va être produite.
Je suis d'accord que l'auteur n'y connaissant rien aux jeux vidéos en ayant vendu ses droits, réclame une compensation (ou renégociation du contrat) en réalisant l'erreur qu'il a commis.
MAIS, j'estime que ça serait plutôt à LUI de remercier le studio CD Projeck d'avoir fait connaitre sa licence.
Personnellement, j'ai joué aux 3 jeux et je me suis mis ensuite à la lecture de ses livres que je trouve excellents.

Lire la suite...
Commentaire édité 28 mars, 03:30 par poussin1er
Jihem0S
Jihem0S
MP
le 10 févr. à 16:31

Tsss mais il a aucune race celui-là. Très déçu de CDPR qu'ils lui aient donné le moindre cent.
Le mec s'en bat les couilles des jeux mais dès qu'il voit des sous, là par contre il est le premier intéressé.
Il devrait déjà les remercier d'avoir fait connaître sa série à l'internationale et non a la place il leur demande 14 millions de dollars.
Je me demande bien comment un univers et des personnages aussi réussis que ceux de la saga ont bien pu sortir de la tête de cet escroc...

Lire la suite...
Titanium-Clad
Titanium-Clad
MP
le 10 févr. à 11:06

La morale voudrait que CdProjekt remercie correctement celui qui a trouvé le concept à la base et ils auraient du le faire depuis bien longtemps. Tant mieux que cela soit fait à l'amiable.
Je ne pense pas que l'auteur n'avait pas confiance en son oeuvre, écrire un livre qui nous transporte et réjouis son entourage c'est une chose, écrire pour des gamers s'en est encore une autre. Difficile de prévoir le succès, surtout dans les jeux vidéos et, il a été très sympas de proposer son scénario à ce tarif, ça a permis au studio de nous pondre un super jeu.
Les ventes concernant son livre après la sortie de The Witcher ont du augmenter mais pas au point de se faire autant d'argent que le studio; loin, loin, très loin d'être à la hauteur de leurs bénéfices, très peu de Romancier vivent de leurs œuvres. Et, je pense, que lorsqu'on s'est bien appuyé sur votre roman et que le studio s'en met plein le gosier, je peux comprendre que lui avec son petit 8200€ se sente lésé, car sans lui rien n'aurait été possible. The Witcher avec un mauvais scénario... Pas sur d'y jouer, pas sur du succès... Même dans le capitalisme il vaut mieux rester honnête...

Lire la suite...
godsnow
godsnow
MP
le 07 févr. à 08:29

faut aussi noter que les bouquin ce sont bien vendu à l'étranger grace au jeu vidéo hein
donc lésée lésée mouais bof

Lire la suite...
Mushrotoxic
Mushrotoxic
MP
le 07 févr. à 08:08

Il a pas dû être si lésé que ça puisque, je suppose, la réussite de la série The Witcher a dû largement profiter aux ventes du livre, en Pologne comme à l'international.

Simplement, le gain a été largement meilleur du côté "jeu vidéo". Menacer en justice, quand c'est toi qui a loupé ton affaire ALORS qu'on t'avait initialement proposé un pourcentage sur les ventes...Je suis désolé, mais à mes yeux le mec passe pour un bon c*****d de base.

Je peux comprendre le code de la propriété intellectuelle Polonais, mais à la limite si l'auteur s'est fait avoir involontairement ! Si par exemple CD Projekt avait dit "bon écoutez on est pas super sûr que ça marche, on vous propose plutôt une petite somme comme ca vous serez pas lésé si le jeu se vend pas", pourquoi pas !
Mais là le mec a clairement refusé de lui-même. Bref il s'est planté.

Il aurait dû demander une petite somme pour céder les droits ET un pourcentage sur les ventes.

C'est sûr, c'est triste pour lui si son oeuvre se vend mieux sous un autre format. Mais quand t'as cédé les droits...Ben t'as cédé les droits. Ça veut dire ce que ça veut dire...

Lire la suite...
OG_Listen
OG_Listen
MP
le 07 févr. à 02:48

Il a raison. Faut prendre cet oseille ! Fuck la morale qui cracherait sur quelques millions sous prétexte que ouais ça sfait pas ? Prend tes sous khey mais ferme la dorénavant !

Lire la suite...
jenaipasdenom
jenaipasdenom
MP
le 07 févr. à 01:34

Donc résumons : le mec refuse de prendre le moindre risque et choisit donc un cachet. Ma foi, c'est un choix qui se défend. Des années plus tard, après le dur labeur des devs pour faire de la licence ce qu'elle est aujourd'hui (développer un jeu est autrement plus complexe que de pondre un roman), le mec revient en mode "alors euh... en fait je me suis trompé ! je veux une part des benefs". Putain, mais ce vieux rapace n'a aucun honneur :(

Lire la suite...
Gueule2style
Gueule2style
MP
le 06 févr. à 15:28

Le mec s'estime lésé alors que c'est lui qui à cédé la licence pour une bouchée de pain alors qu'il aurait pu négocier plus. En plus c'est pas comme si ça lui avait rien rapporté. Le succès des jeux à permis de faire connaître ses bouquins et de les vendre comme des romans à succès à l’international.
Donc indirectement il a bien profité du succès des jeux tout en crachant dessus et revenant après 20 ans pour réclamer des tunes, l'enflure :rire:

Lire la suite...
arovane
arovane
MP
le 06 févr. à 09:56

Il a eu raison. C'est son livre, son histoire, son univers. Et ce n'est pas parce qu'il pensait qu'un tel succès serait peu probable qu'il n'a pas le droit à une part du gâteau.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 06 févr. à 04:49

Donc un homme qui méprise les jeux vidéo va quand même en tirer des bénéfices. :sournois:

Lire la suite...
Top commentaires
Lord-devil
Lord-devil
MP
le 05 févr. à 09:33

Sérieusement, tu vends les droits de ta license pour une bouchée de pain et 20 ans plus tard tu pleurs et lance une poursuite car tu réalise que ca vaut des centaines de millions. CD red Project sont ceux qui ont fait en sorte que la série est ce qu'elle est devenu.

Lire la suite...
CesseDeMeBan
CesseDeMeBan
MP
le 05 févr. à 09:42

Dommage j'aurais bien aimé qu'il ne lui donne rien, il avait craché sur les jeux mais quand il a vu le pognon, il a accouru comme une petite sangsue :ok:

Lire la suite...
Commentaire édité 05 févr., 09:43 par CesseDeMeBan
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac PS4 14.99€ Fnac Marketplace PS4 18.03€ Fnac Marketplace PC 49.31€ Amazon Switch 49.99€ Cdiscount PC 53.99€ Fnac Switch 54.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019