Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Robot Cache repense la distribution numérique de jeux vidéo sur PC

News business
Robot Cache repense la distribution numérique de jeux vidéo sur PC
Robot Cache repense la distribution numérique de jeux vidéo sur PC
Partager sur :

Une nouvelle ère pour le marché PC semble vouloir se mettre en place. De nombreux éditeurs et studios s’émancipent de Steam et de son hégémonie pour se tourner vers des solutions internes ou encore de nouvelles plateformes de distribution fraîchement créées. Electronic Arts, Activision, Ubisoft et Bethesda Softworks misent ainsi sur leur propre boutique en ligne quand d’autres vont plus loin. De nouveaux acteurs émergent depuis plusieurs années et cela s’intensifie à l’orée de 2019 avec l'Epic Games Store et Robot Cache, deux alternatives à la domination de Valve. La rédaction de jeuxvideo.com a échangé avec Lee Jacobson (PDG de Robot Cache) lors d’une interview autour de l’avenir de la distribution numérique sur PC et les spécificités de son projet.

Bande-annonce de Robot Cache

Chargement de la vidéo

Annoncé en 2018 et porté par une levée de fonds de 3 millions de dollars en août dernier, Robot Cache poursuit sa campagne de communication en cette fin d’année afin de présenter plus en détails son offre et sa vision de la distribution numérique de jeux vidéo. Cette initiative espère perturber les modèles économiques considérés comme obsolètes et mettre un frein au monopole de Steam en donnant un coup de pied dans la fourmilière. Une vision confirmée par Lee Jacobson (PDG de Robot Cache). Pendant trop longtemps, une entreprise a monopolisé le modèle de distribution de jeux vidéo sur PC. (...) Nous croyons que la concurrence engendre l’excellence.

Principal acteur sur le marché du PC, Valve détecte à présent dans son rétroviseur de nombreux acteurs prêts à changer les règles d’engagement. Premier argument de poids pour convaincre les éditeurs et studios, le pourcentage prélevé par la plateforme de distribution. Face aux 30% de Steam et aux 12% de l’Epic Games Store, Robot Cache affiche fièrement ses 5%. Le calcul est simple et la différence notable. Les développeurs pourront jouir de 95% des revenus engendrés par les ventes de jeux. Et cet écosystème équitable a d’ores et déjà convaincu plusieurs acteurs et éditeurs. Robot Cache compte actuellement une vingtaine de partenaires parmi lesquels certains grands noms. En effet, BigBen Interactive, Devolver Digital, THQ Nordic, 505 Games (voir la liste complète 1C Publishing, 505 Games, Anuman Interactive SA, Bigben Interactive, Ci Games S.A., DANKIE, Devolver Digital Inc., Entrada Interactive, Forthright Entertainment, Headup, Hyperkinetic Studios, IMGN.PRO, inXile Entertainment, Libredia, Playdius Games/Plug In Digital, Maximum Games, Microids, Modus Games, Paradox Interactive, Revival Productions, THQ Nordic, Running with Scissors et Versus Evil )... gonflent les rangs des développeurs séduits par cette proposition commerciale et bien plus pourraient se laisser tenter avant le lancement de l’early access dans un futur proche.

Robot Cache repense la distribution numérique de jeux vidéo sur PC

Robot Cache n’en oublie pas sa principale source de revenus, à savoir les joueurs, en devenant la première plateforme de distribution de jeux vidéo à permettre la revente. Cela crée un nouveau flux lucratif de revenus pour les développeurs et génère un sentiment d’équité face au marché physique. 70% des revenus reviendront aux développeurs, 25% aux joueurs et 5% à la Robot Cache. Et si les joueurs espéraient une répartition autre, ces fameux 25% font écho au marché de l’occasion et au taux de reprise dans les magasins spécialisés. Ces sommes seront par la suite reversées sur le compte en banque des intéressés (une fois le jeu acheté par un tiers) ou conservées sur le site afin d’acheter d’autres titres.

Cette boutique en ligne surfe également sur le concept moderne de “Blockchain” en intégrant à son modèle économique la notion de minage qui rappellera à certains les cryptomonnaies même si Lee Jacobson (PDG de Robot Cache) s’en détache et en précise les modalités. C’est votre choix de miner. (...) Et, vous pouvez vous inscrire et vous désinscrire à tout moment, autant que vous le souhaitez. Les utilisateurs sont invités à miner pour créer de l’IRON, la monnaie virtuelle de la plateforme. Donner accès à son PC est ici une décision personnelle aucunement obligatoire. Les utilisateurs sont libres d’exploiter leurs machines pour produire de l’argent virtuel à échanger contre des jeux ou au contraire ne pas en profiter.

Robot Cache repense la distribution numérique de jeux vidéo sur PC

Le projet Robot Cache est déterminé à faire bouger les lignes et à secouer le marché PC en proposant une approche novatrice et équitable à la fois pour les développeurs et les joueurs. Reste à savoir si ce modèle séduira les principaux intéressés une fois cette plateforme de distribution lancée.

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
[SoONeR]
[SoONeR]
MP
le 14 déc. 2018 à 13:08

Ça fait combien de launcher et de logiciel dédier au gaming sur un PC ça ? Mmh

Lire la suite...
Ze-Ban
Ze-Ban
MP
le 12 déc. 2018 à 16:20

Sauf que
1) Pas de Steam, Pas d'Achat
2) Pas de Remboursement possible sur les autre plateformes

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 12 déc. 2018 à 03:35

et le joueur dans tout ça il y gagne quoi ?
désolé mais meme avec les acteurs principaux du marché , les prix ne baisse pas , meme les promo steam hebdomadaires son moins interessante qu'elles ne l'ont été .
il reste les soldes mais c'est plus ce que c'etait .
je demande pas que les jeux soit donnés , mais deja que sur pc , on nous a bien remonter les prix day one de 50 a 60 euros , soit disant pour cause de budgets de production enorme .oui c'est vrai que des jeux buggés day one avec 50 maj , sa mérite bien d'etre plus cher !!!
bref se serait pas mal que les prix baissent , qu'une vrai concurrence se mette en place , ne serait ce que pour les jeux qui on deja 4-5 mois dans les dents ....parce que pour le moment , c'est 36 launchers et pas un seul avantage pour les joueurs .hors desolé mais si les frais de gestion des sites de ventes sont moins elevé et que les studios gagnent plus , un geste sur les prix de vente pourrait etre fait ....pour le moment , on y gagne rien donc non merci .
et je parle meme pas d'avoir 50 bibliothéques de jeux , devoir ouvrir facilement 6 launchers pour verifier les offres de promo de toutes les boutiques ) c'est pas la mort mais il vas y en avoir combien comme ça encore ?
apres , c'est toujours bien d'avoir plusieurs acteurs sur un meme marché , mais là sa devient trop pour aucun benefices positif sur les tarifs .........pour nous les clients !

Lire la suite...
kuma-fight
kuma-fight
MP
le 12 déc. 2018 à 03:19

Chouette, une enième plateforme de jeux vidéos...
Les arguments mis en avant pour vanter les bienfaits de celle-ci me laissent de marbre.

- "Vous pouvez récupérez 25% à la revente de vos jeux" est risible; c'est bien trop peu.
Si un jeu ne me plait pas sur Steam, j'en récupère 100% de sa valeur en y jouant moins de deux heures.
Si un jeu ne me plait pas IRL, je peux toujours le revendre sur un site d'annonce et j'en tire bien plus que 25% de sa valeur initiale.

- Le minage.
Comme ça a été expliqué plus haut dans les commentaires, ce n'est pas rentable de miner de la monnaie qui sera convertie par Robot Cache puisqu'il est évident qu'ils en prélèveront une partie pour eux.
On sait aussi que le minage est difficilement rentable à cause des coûts en électricité alors si en plus la plateforme se prend une part et qu'elle ne nous paye qu'en Iron (monnaie de la plateforme, nous sommes doublement perdant).

- Concernant la répartition des revenus sur les ventes de jeux, j'ai envie de rire.
Sans être méchant, hormis de TRES rares exceptions, je m'en fiche complètement que les développeurs aient plus d'argent. On sait très bien que c'est pas parce qu'ils toucheront plus d'argent qu'ils développeront de meilleurs jeux (à la manière des politiques qui veulent convaincre le peuple que moins taxer les multi-nationales permet à ces dites entreprises de davantage engager et qu'elles rémunéreront mieux leurs travailleurs...)

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 11 déc. 2018 à 20:33

Donc la réduction de tarif c'est pour les éditeurs ?
Je pense que je les engraisse déjà assez ce sera sans moi..

Lire la suite...
Paarthurnaax
Paarthurnaax
MP
le 11 déc. 2018 à 19:14

La démarche de la plate-forme a l'air honnête, j'espère qu'ils perceront au moins un minimum, que ça baisse un peu le monopole aberrant de valve.

Lire la suite...
berretto
berretto
MP
le 11 déc. 2018 à 19:07

Il manque plus qu'un système de DRM Free comme sur GOG et c'est la plateforme parfaite, mais ça semble impossible vu qu'il y a le système de revente

Lire la suite...
freshapple
freshapple
MP
le 11 déc. 2018 à 19:07

Je comprend pas trop leur intérêt derrière leur proposition de minage. Tu vas rendre disponible ton pc et payé l’électricité qu'il va consommer et en contre partie tu reçois de l'IRON ?!! à dépenser sur la plateforme ? Et qui me dit que ce n'est pas pour miner autre chose et on te file de l'iron en contrepartie. C'est pas très clair le business plan derrière tout ça.

Lire la suite...
scorpAO
scorpAO
MP
le 11 déc. 2018 à 18:10

"Nous croyons que la concurrence engendre l’excellence"

J'attend de voir cette fameuse excellence que ça va apporter. Alors oui peut être que ça pourra pousser steam à réduire ses frais et à l'encourager à améliorer sa plateforme.

Mais bon sa va surtout encourager les exclusivités et franchement c'est ultra relou d'avoir à télécharger et mettre à jour chaque plateforme surtout pour ceux qui ont des connections un peu dégueu ou un petit pc et pas une grosse tour gaming.

Rien que sur mon pc j'ai Steam, Battle.net, Origin, Uplay, GoG, Epic Games et à sa faut rajouté les jeux qui ont leurs propre launcher. Génial

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 11 déc. 2018 à 17:14

gog le gagnant !

Lire la suite...
Top commentaires
Sorane
Sorane
MP
le 11 déc. 2018 à 16:03

La possibilité de revendre ses jeux sur PC tout en faisant profiter les développeurs et/ou les éditeurs du marché de l'occasion pourrait potentiellement attirer du monde.
Le problème étant que les joueurs auront du mal à quitter leur bibliothèque Steam adorée

Lire la suite...
Actalino
Actalino
MP
le 11 déc. 2018 à 16:26

Excellent.

S'ils arrivent à percer le marché, je les rejoindrai.

On va pas tortiller du cul, j'ai steam, et une grosse bibliothèque de jeux.
Mais steam, c'est une usine à gaz (sans mauvais jeu de mot). L'interface est vieillissante, le mode famille absolument dégueulasse, le workshop d'un autre age, les serveurs 5 à 7 fois moins rapides que la concurrence (20mo/s max sur steam, 150 sur battlenet), la liste d'amis plus austère tu meurs, et les soldes plus si intéressantes que ça...

Donc clairement, y a plus rien qui me retient sur steam en dehors de son catalogue.

Si on me propose une plateforme moderne avec un catalogue presque aussi bien, qui offre une meilleure part aux studios, qui me permet de revendre mes jeux, et même de miner de la monnaie virtuelle si j'en ai envie (c'est lolesque ça), moi je dis bravo.

En tout cas, c'est probablement la meilleure alternative actuellement.
Là, il faut juste voir le catalogue,
A l’œil, je dirais qu'il manque juste EA, Ubisoft et 2K pour vraiment être crédibles.

Mais clairement, ils ont moyen de renverser la tendance.

Lire la suite...
Boutique
Animal Crossing : New Horizons pour Nintendo Switch Amazon 44,99€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Final Fantasy VII : Remake Amazon 49,99€
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
26 juin 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Trials of Mana
24 avr. 2020
4
Microsoft Flight Simulator
2020
5
Streets of Rage 4
2ème trimestre 2020