Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / gamescom / News gamescom /

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu" - gamescom 2018

News business
Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018
Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu" - gamescom 2018
Partager sur :

Si le constructeur n’anime plus de conférence sur le salon allemand depuis 2016, Microsoft est comme chaque année présent dans les allées de la gamescom afin de présenter son catalogue de titres à venir aux joueurs et à la presse. Entre deux sessions de jeu des futurs Forza Horizon 4 et Ori and the Will of the Wisps, nous nous sommes entretenu avec Aaron Greenberg, le responsable du marketing des jeux Xbox chez le géant américain. L’occasion de revenir avec lui sur plusieurs sujets d'actualité pour le constructeur : sa présence sur les salons, le Xbox Game Pass, les récentes acquisitions de nouveaux studios ainsi que sur les ambitions présentes et futures de la firme.

La gamescom permet aux constructeurs, éditeurs et développeurs de partir à la rencontre de leur public, le salon n'étant pas strictement réservé à la presse. Dans le vert du stand Xbox, Aaron Greenberg nous confie ses premières impressions quant à cette édition 2018.

Je pense que l’intérêt pour nous est de rencontrer beaucoup de consommateurs sur place et de récolter leur feedback. Le public peut jouer pour la première fois à de nombreux jeux annoncés lors de l’E3 et dont la sortie est prévue en cette fin d’année ou en début d’année 2019. Nous avons un très bon feeling à propos de ce salon tout comme lors de la Paris Games Week.

Le Xbox Game Pass au centre de toutes les attentions

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Le Xbox Game Pass gagne de plus en plus d’importance dans la communication de Microsoft pour la Xbox. Il a même désormais son onglet dédié sur l’interface de la console. Depuis le lancement du service, les équipes américaines comme européennes se disent régulièrement satisfaites des chiffres.

Le Xbox Game Pass est une très grande priorité pour nous et je pense que nous portons une attention toute particulière aux différents retours de nos consommateurs et de notre communauté au sujet de la valeur ajoutée de cet abonnement à ce service. Il s’agit d’une offre qui existait auparavant uniquement dans le streaming de vidéo et de musique, mais pas dans l’univers du jeu vidéo. Et je pense que nous avons accompli un très bon travail sur ce service, sur le nombre de jeux disponibles et sur la satisfaction du public. Le nombre d’abonnés au service Game Pass est très important et le plus crucial pour nous est que les joueurs restent abonnés au service, ce qui est une très bonne chose puisque cela signifie que nous avons mérité leur confiance. La réception européenne a été tout particulièrement bonne, différents marchés réagissent de manières différentes, mais l’Europe figure au rang des grands succès du Game Pass.

À ce stade, il est intéressant de savoir comment le groupe analyse ces résultats, et s’ils arrivent à en dégager des tendances ou des profils particuliers attachés au service.

Je pense que nous pouvons dissocier deux différents profils de joueurs. Il y a les tout nouveaux joueurs, qui arrivent souvent ici pour un titre en particulier et ceux qui restent durant plusieurs mois et découvrent une large variété de jeux. Les nouveaux joueurs testent généralement un petit nombre de titres afin d’essayer le service ou de jouer à des jeux spécifiques tels que Sea of Thieves ou encore State of Decay 2. Mais nous constatons un très beau taux de rétention de ces joueurs au fil des mois. Le plus longtemps ils restent, le plus de jeux ils découvrent.

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Il faut reconnaître que le service a tenu une place particulière lors du dernier E3, et que Microsoft profite de ses émissions “Inside Xbox” pour faire le point sur les titres ajoutés. La firme américaine prévoit, par ailleurs, plusieurs évolutions pour assurer son développement.

Le service est encore tout nouveau et je pense que beaucoup de joueurs ne sont toujours pas au courant de son existence. Nous allons bientôt arriver en plein cœur de la période de fin d’année et beaucoup ignorent encore que cette offre représente une très bonne option d’obtenir un grand nombre de jeux à un prix très attractif. Nous ajoutons du nouveau contenu tous les mois, parfois de notre propre catalogue, parfois de studios "third party". Je pense que la période des fêtes avec les cadeaux qui vont avec peut permettre à notre offre de satisfaire un grand nombre de joueurs. Le Game Pass représente à mon sens un excellent cadeau, car au lieu d’acheter un seul jeu à quelqu’un, vous lui donnez accès à un catalogue bien plus fourni. Nous disposons aussi depuis peu d’une application mobile qui permet aux joueurs de naviguer avec beaucoup de facilité dans la liste de plus de 150 titres de notre catalogue, depuis une simple installation d’app sur votre téléphone.

Les abonnements sont toujours bien perçus du côté des entreprises, puisqu’ils assurent un revenu régulier et prévisible. La crainte qui pourrait émerger avec la montée en puissance du Xbox Game Pass, serait que certains jeux ne soient distribués que via ce procédé, contraignant ainsi les utilisateurs à s’y abonner pour en profiter. Des appréhensions que Greenberg balaye de la main.

Pour le moment, nous nous concentrons sur l’arrivée de nouveaux jeux au sein du service et non sur leur exclusivité sur ce dernier. Nous avons beaucoup de développeurs indépendants qui ont pris la décision de lancer leur titre via le Game Pass. À cette étape de la vie d’un service au nombre d’abonnés grandissant, il est nécessaire de prendre le temps d’analyser les réactions du public et des développeurs et de répondre pour le moment à la forte demande de contenu des abonnés. Le Game Pass représente une opportunité unique de publier son jeu sur la plateforme et de le rendre immédiatement accessible à un grand nombre de joueurs sans passer par l’étape d’achat. Nous restons donc encore à l’écoute de tous les retours.

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Une concentration sur les jeux

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Lors du dernier E3, Phil Spencer a annoncé l’arrivée de cinq nouveaux studios first party chez Microsoft. Deux de ces studios sont Anglais, à savoir Playground Games et Ninja Theory. Faut-il y voir un geste de Microsoft à destination des studios européens ? Cela fait également depuis de longues années que Microsoft n’a pas développé un projet Xbox avec un studio français. Greenberg assure qu’un gros travail est actuellement fait pour développer des projets avec des entreprises situées en Europe.

Nous collaborons avec beaucoup de grands studios et nous sommes bien plus focalisés sur les équipes que sur leur localisation. Et c’est un élément très profitable pour nous, nous avons Rare au Royaume-Uni, Mojang en Suède, nous travaillons sur des choses avec DONTNOD en France, Playground au Royaume-Uni, nous avons beaucoup de partenaires en Europe avec lesquels nous travaillons depuis des années. Je pense que l’addition de ces nouveaux studios est un message très clair de notre part. Nous sommes ravis, par exemple, de l’arrivée des équipes de Ninja Theory et nous comptons bien investir de plus en plus en Europe.

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Si nous sommes habitués à entendre parler de Rare, Mojang ou encore Playground lors des événements Xbox, puisqu’il s’agit de studios first party, la citation de DONTNOD, “qui travaillerait sur des choses avec Microsoft”, a de quoi surprendre. Il se pourrait donc bien qu'un projet soit dans les cartons. L’arrivée des nouveaux talents à la conception de projets inédits marque en tout cas une concentration sur la variété de l’offre, selon Greenberg.

Avec ces nouvelles équipes, nous allons très simplement pouvoir créer plus de jeux. Nous avons sélectionné des équipes de développeurs de talent, habitués à créer des jeux de grande qualité, mais aussi des produits très différents des habitudes de notre propre catalogue. Ninja Theory propose des expériences bien éloignées de nos différents Halo, Gears of War ou Forza. Cette capacité de diversifier notre catalogue était l’un des éléments clés derrière ces acquisitions. Notre stratégie est d’offrir aux joueurs les titres qu’ils veulent, à jouer avec les personnes de leur choix. C’est pourquoi nous ne cessons d’innover et que l’équipe derrière la Xbox One X travaille en ce moment-même sur notre futur hardware. Dans le même temps, nous portons de plus en plus de jeux vers le PC, ou vers les supports mobiles. Si vous regardez le marché sous l’angle des consommateurs, vous remarquez que les joueurs consacrent bien plus de temps à leurs titres sur bien plus de supports que par le passé et nous souhaitons leur apporter des solutions et des services allant dans cette direction. Nous avons déjà évoqué le cloud gaming et le streaming de jeux comme des moyens de diffuser des titres de qualité entre plusieurs supports et je pense que c’est dans cette direction que nous imaginons aujourd’hui le futur.

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Être à l’écoute des fans, et savoir informer le public

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Microsoft semble donc continuer son opération séduction en continuant de développer ses services tout en recherchant de nouveaux partenaires dans le but de développer des jeux plus diversifiés, loin des licences Xbox habituelles. À l’image de ce qui a été fait avec la rétrocompatibilité qui était très demandée par la communauté, la firme de Redmond souhaite écouter les demandes et cherche à améliorer son image, tout comme celle de ses jeux.

Nous écoutons très attentivement nos fans et c’est pourquoi nous leur avons proposé le service de rétrocompatibilité en premier sur un large nombre de jeux. Nous faisons notre maximum afin de leur apporter autant de titres que possible. Nos partenaires nous ont prouvé leur intérêt pour le service avec, par exemple, des jeux originaux de la première Xbox ce qui représente un défi technique important. Je pense que nous allons continuer à écouter notre communauté, lui permettre de voter, de donner son avis et de choisir quels titres seront les prochains de notre catalogue. Je suis personnellement très heureux du travail accompli sur la Master Chief Collection de Halo, l’équipe de 343 Industries a réalisé un travail de qualité en updatant le jeu en 4K, en y ajoutant le support du HDR, des temps de chargement plus rapides, du offline, c’était comme rénover une ancienne maison. Je pense que c’est un très bon exemple de notre capacité à transformer de l’existant et à le proposer sous un nouveau jour au sein de l’un de nos services.

Aaron Greenberg (Microsoft) "Nous nous sommes recentrés sur le contenu"  - gamescom 2018

Sur le point de la communication, Microsoft paraît toujours légèrement en retrait. Sony fait effectivement plusieurs conférences chaque année afin d’annoncer de nouveaux jeux et communiquer auprès des fans et de la profession (E3, PlayStation Experience, Paris Games Week). Nintendo a, de son côté, ses “Nintendo direct” où de nouveaux jeux sont régulièrement annoncés. Microsoft n’a finalement que l’E3, depuis qu’il n’a plus de conférence gamescom et que les XO ont été supprimés. Est-ce que Microsoft pourrait de nouveau tenir des conférences en Europe ?

Je pense qu’il existe des opportunités à ce sujet, oui. L’une des choses que nous testons cette année est le format Inside Xbox. Nous tenons tous les mois un show destiné à être regardé en ligne et nous souhaitons poursuivre sur cette lancée et diffuser ce contenu à travers le monde entier. Ce show sera parfois plus important selon l’actualité. Il y a tellement de news, de DLC, et de mise à jour dans notre industrie, que nous pensons très important le fait d’informer le public tous les mois via un format clair qui parvient à regrouper toutes ces informations en un seul et même endroit.

> Retrouvez toutes les infos de la gamescom 2018

Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
gamescom Microsoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 27 août 2018 à 06:49

Pour moi la meilleur formule du moment.
PS4 Pro + PC + switch, en ce moment une bon PC pour 150 euros de plus qu'une one x, et la switch pour les parties en famille.
Après je touche plus x box car il y a le pc donc partant de la pas besoin de payer un abonnement 60 euros d'économisé, sur switch pareil donc reste le PSN, vite fait le comparatif.

Lire la suite...
Cpia
Cpia
MP
le 27 août 2018 à 00:01

Les mecs se reveillent en fin de gen, biiiien.
Un jeu, ça se pond pas en 6 mois.
Mais cette console beta test, 50 changements de stratégie, des tarifs fumés et du contenu bloqué sur l ere 360, mouep.
A esperer pour eux qu ils se reprennent sur la prochaine gen, qu on ai re de la concurrence et tous les effets bénéfiques qui vont avec.

Lire la suite...
Mariokart3
Mariokart3
MP
le 26 août 2018 à 22:12

C'est pas le cas des jeux par contre.

Lire la suite...
gaet971
gaet971
MP
le 26 août 2018 à 21:54

Je trouve la politique du X osée et intéressante. Nintendo idem. Sony ronronne. Tchouss !!

Lire la suite...
flolor
flolor
MP
le 26 août 2018 à 20:47

Il est temps que je puisse enfin avoir de bonnes exclus, voir bon jeu tout court sur ma one, elle prend la poussière, à part un petit tour sur forza pour le fun, je n'arrête pas de me dire que je me suis bien fait enfler en achetant cette console… Rien à se mettre sous la dents, je vois pas ce qui va encore longtemps m'empêcher de la revendre !

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 26 août 2018 à 20:29

Pas croyable comment les kikoos de chez sony sue ici. Me marre, bonne lecture. :)

Lire la suite...
hellnight
hellnight
MP
le 26 août 2018 à 19:54

"La crainte qui pourrait émerger avec la montée en puissance du Xbox Game Pass, serait que certains jeux ne soient distribués que via ce procédé, contraignant ainsi les utilisateurs à s’y abonner pour en profiter"
non mais vous êtes pas bien ou quoi de souffler des idées aussi tordues?
je paie mes jeux et mon live, et je devrais en plus payer ce service de location pour avoir accès à tout le catalogue de jeu? une idée qui créerait des disparités d'accès aux jeux sur une même console... et rappelons le le game pass est une location donc si ils retirent des exclu du game pass pour des raisons x ou y, on est bien dans la merde a contrario de payer son jeu dont on garde l'usage même après délisting.

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 26 août 2018 à 19:36

Microsoft veut proposer ses jeux en Streaming mais ils ne se doutent pas que beaucoup de joueurs ne possèdent pas une bonne connexion et préfèrent posséder leurs jeux plutôt que de seulement les louer. Bonne chance à eux mais je n'y crois pas.

Lire la suite...
Xbox-Psg-katar
Xbox-Psg-katar
MP
le 26 août 2018 à 18:17

Je n aime pas les éxclus PlayStation les masters ont toujours été sur Pc Nintendo et Sega.
Sony je n aime pas, metal gear solid, final fantasy, gran Turismo, jak and dexter, uncharted et tout leurs jeux de mauvais goût beurk. Sony n à jamais été capable selon moi. Les kikous Sony dites moi que j ai raison.

Lire la suite...
Commentaire édité 26 août 2018, 18:19 par Xbox-Psg-katar
chaton51
chaton51
MP
le 26 août 2018 à 17:48

trop tard

Lire la suite...
Top commentaires
coolbb_is_back
coolbb_is_back
MP
le 26 août 2018 à 09:17

Microsoft aurait enfin compris que les joueurs veulent des jeux et non des manettes ? :rire:

Et dire qu'ils ont cracher sur 20 exclus a 125M de budget pour racheter Minecraft :honte:

Lire la suite...
gundrabur
gundrabur
MP
le 26 août 2018 à 09:15

On entend ca depuis le début de la one :hap:

Lire la suite...
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 52,99€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 46,99€
Call of Duty: Modern Warfare - Edition Exclusive Amazon (PS4) Amazon 58,99€
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
FIFA 20
27 sept. 2019