Menu
Créer un contenu
News jeu
Le jeu de survie ou la vie sauvage
Le jeu de survie ou la vie sauvage
PC PS4 Switch ONE Mac Linux
Partager sur :

En quelques années seulement, l’industrie vidéoludique a donné naissance à une multitude de titres mettant la survie à l’honneur. Proposant des mécaniques différentes, ce genre modernisé par les développeurs indépendants a rapidement séduit les joueurs du monde entier et de manière étonnante, assez peu de grands éditeurs. Nous allons aujourd’hui nous pencher sur ce cas afin de répondre à une simple question : qu’est-ce qu’un jeu de survie ? Notez que nous n’aborderons pas les survival-horror ici puisqu’il s’agit d’un genre très différent.

Une histoire de liberté

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Raft, version maritime de la survie.

Commençons par le commencement. Lorsque nous évoquons le jeu de survie, nous pensons surtout à sa forme moderne. Ainsi, dans des titres tels que Rust, DayZ, ARK : Survival Evolved, The Forest, Fortnite et autres, vous êtes livrés à vous-même dans un environnement hostile avec un seul objectif : rester en vie le plus longtemps possible. Pour cela, il vous faut récolter des ressources, fabriquer des objets et, dans la plupart des cas, vous construire un abri pour résister aux dangers venus de l’extérieur.

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Hurtworld.

Il s’agit donc d’une forme particulière du jeu d’action avec un cadre plus large, un monde vaste et ouvert ainsi qu’une grande liberté d’action. Tout cela permet de donner naissance à l’imprévu, composante essentielle offrant au joueur la possibilité de vivre son aventure comme il l’entend. Car ce que viennent chercher les utilisateurs dans ce genre d’expériences, c’est justement le frisson de l’aventure et la possibilité de devenir un robinson virtuel, libre de toutes conventions sociales. Personne ne viendra vous dicter votre conduite, vous pouvez abattre toute une forêt pour vous construire un palace en bois ou vous fabriquer un manteau en peau d’écureuil sans être pointé du doigt.

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Rust, l'un des premiers grands succès du type survival.

Mais le jeu de survie est avant tout une histoire de mécaniques. Si dans une production plus classique comme Uncharted, votre survie dépend surtout de votre dextérité avec une manette, dans Rust cela dépendra de vos choix et de votre faculté à vous adapter à votre environnement. Dans Uncharted, vous enchaînez des missions afin de récupérer des artefacts, alors que dans Rust, vous devez tout simplement rester en vie. Résumé de manière grossière, on pourrait donc estimer que le survival est un mariage heureux entre le jeu d’action et le jeu dit "bac-à-sable".

Un concept à mélanger à toutes les sauces

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Robinson's Requiem est l'un des ancêtres du jeu de survie moderne.

Bien sûr, nous parlons là d’un concept très global et qui n’est que rarement appliqué d’une manière aussi directe. Car le jeu de survie englobe en réalité un ensemble de mécaniques piochées ici et là dans différents titres parus au fil des années. En 1992, deux Finlandais mettent au point UnReal World, une production relativement sommaire inspirée des rogue-likes de l’époque réalisés en ASCII. Mais contrairement à Ultima ou Rogue, il n’est ici pas question de donjons et de créatures démoniaques, mais tout simplement de tempêtes de neige, d’animaux agressifs et de construction d’abris. Une première grande base qui inspirera de nombreux soft par la suite et notamment Robinson's Requiem qui viendra ajouter la gestion des besoins (faim, soif, sommeil…) et celle des blessures en 1994.

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Minecraft aura lancé la mode des jeux bac-à-sable.

Mais c’est surtout à l’aube de notre décennie actuelle que les choses vont se bousculer avec l’apparition dans un premier temps de Minecraft, célèbre jeu de Mojang ayant grandement popularisé le sandbox (bac-à-sable). L’exploration de grottes, les abris protégeant le joueur des créatures nocturnes, la gestion des ressources, tous ces concepts ont rapidement inspiré des dizaines de développeurs indépendants qui vont alors faire pleuvoir les productions de ce style durant les années suivantes. Contrairement à certains autres genres très codifiés, le jeu de survie a la chance de pouvoir se mélanger aisément avec une multitude d’idées. Une force qui lui permet d’évoluer afin de toujours rester d’actualité.

Vous êtes plutôt PVP ou PVE ?

Le jeu de survie ou la vie sauvage
DayZ est l'un des premiers survival axé sur le PVP.

Si chaque titre a ses propres spécificités graphiques ou de gameplay, l’expérience change radicalement lorsqu’il s’agit de partager son petit monde avec d’autres joueurs. Que l’on considère la composante en ligne comme un simple élément de gameplay ou bien comme l’évolution ultime du genre, l’apparition d’Internet a donné naissance aux très populaires jeux de survie PVP (joueur contre joueur). Cela veut donc dire qu’en plus de l’environnement, des besoins et des créatures à l’intelligence artificielle, ces productions nous demandent désormais de nous méfier d’avatars contrôlés par les humains.

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Exemple de "roi de la jungle" dans Rust avec cette base gigantesque.

C’est évidemment un changement énorme puisque cela offre la possibilité de tisser des liens sociaux et de coopérer pour mieux survivre… ou alors de s’entretuer. Dans un jeu comme Rust, héritier direct d’UnReal World et de Robinson's Requiem, cela donne naissance à des conflits mémorables. Ecraser de véritables humains afin de devenir le roi de la jungle est aussi primitif que jouissif et c’est bien ce qui fait le sel de ces aventures online. Pas de doute, ce sont bien les affrontements entre joueurs qui ont permis aux jeux de survie de connaître la gloire et surtout, des ventes incroyables.

Les éditeurs majeurs toujours frileux

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Terraria s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires !

Il est intéressant de noter que tous les exemples cités précédemment sont, à l’origine, des productions indépendantes. A l’heure actuelle, il est difficile de citer un seul survival AAA puisque la plupart des grands éditeurs préfèrent rester à l’écart de ce genre si particulier. Pourtant, lorsque l’on sait que Terraria s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires, Ark : Survival Evolved à près de 10 millions, il est étonnant de voir que les grands noms tels qu’Electronic Arts, Take-Two ou Activision n’ont pas rejoint la fête.

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Fallout 76 sera le premier véritable jeu de survie AAA.

Au final, seuls quelques titres à gros budget s’en sont approchés, se contentant tout juste de piocher quelques éléments par-ci, par-là. Nous avons par exemple Sea of Thieves du studio Rare, The Division d’Ubisoft, ou encore Fallout 4 qui a ajouté la construction d’abris et le crafting à son gameplay. Un premier essai qui semble avoir donné envie à Bethesda d’aller encore plus loin puisque le studio donnera bientôt naissance à ce qui sera certainement le premier vrai survival AAA avec Fallout 76. Ce titre prévu pour la fin de l’année sera exclusivement jouable en ligne, proposera un système de crafting, de construction de bâtiments et des affrontements PVP. Un véritable jeu de survie en somme, mais intégré au sein de l’univers post-apocalyptique de la série Fallout. Les quêtes typiques de la licence seront ainsi toujours présentes, mais des affrontements sauvages pourront avoir lieu à tout moment. Il sera donc intéressant de voir comment une firme telle que Bethesda fera usage des codes si particuliers de ce genre.

Le Battle Royale, évolution logique du survival

Le jeu de survie ou la vie sauvage
Fortnite est une forme plus rapide du jeu de survie.

Et puisque ce sont les affrontements entre joueurs qui semblaient amuser le plus d’utilisateurs, le jeu de survie a connu une nouvelle évolution concentrée uniquement sur le PVP. « Et si on se débarrassait de la longue et fastidieuse phase consistant à amasser des ressources et à construire des cabanes ? », cela pourrait être la phrase à l’origine des fameux Battle Royale qui sévissent depuis quelques mois dans la sphère vidéoludique. Une évolution intéressante du jeu de survie limitée aux affrontements entre joueurs. Plus question de se fabriquer des armes en allant chercher un bout de ficelle et une pépite d’or dans une rivière, ici les pétoires sont disposées un peu partout sur la carte afin de garantir des affrontements immédiats. Une forme plus rapide (entre 20 et 30 minutes par partie) et efficace du survival qui attire aujourd’hui des millions de joueurs avec des titres tels que Fortnite ou encore PlayerUnknown’s Battlegrounds.

Le jeu de survie ou la vie sauvageLe jeu de survie ou la vie sauvage

Né il y a quelques années seulement, le jeu de survie moderne a donc connu une évolution particulièrement rapide. Un véritable phénomène qui aura donné naissance à différents sous-genres, dont certains encore plus populaires que lui, comme le Battle Royale. Difficile de dire s’il parviendra à se muer une nouvelle fois en un style inédit, mais il est clair que les joueurs apprécient ses mécaniques et surtout, la liberté d’action qu’il porte en étendard. L'un des plus jolis fruits de l'industrie vidéoludique du 21ème siècle, à n'en pas douter.

Profil de daFrans,  Jeuxvideo.com
Par daFrans, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Mac Linux Action FPS Survival-Horror Aventure MMO MMOFPS RPG Roguelike Shooter Création Battle Royale Survie Studio Wildcard Bluehole, Inc. Endnight Games Bethesda Softworks Epic Games Bohemia Interactive Studio Silmarils ReadySoft Incorporated Re-Logic Facepunch Enormous Elk Fantastique Post-apocalyptique Monstres Zombies Dinosaures Horreur Rétrogaming
Annonce
Commander PlayerUnknown's Battlegrounds
PC
27.99 €
PS4
19.89 €
ONE
12.00 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JeanMameine6
JeanMameine6
MP
le 22 août 2018 à 13:54

Fortnite est une forme plus rapide du jeu de survie.

Non Fortnite est un Battle Royale.

Si même les rédacteurs commencent à faire l’amalgame entre les deux genres on a pas fini..

À ce moment la CSGO est également un jeu de survie....

Lire la suite...
no_future_
no_future_
MP
le 21 août 2018 à 15:00

Tu m'étonne que Fallout 76 se fasse bashé si vous le qualifiez de "vrai survival AAA", vu que ce ne sera absolument pas le cas... c'est tout l'inverse de ce que disent les développeurs, mais la presse vient semer le doute à chaque fois.

Fallout 76 ne sera ni plus ni moins qu'un Fallout 4 en coop (la construction était déjà présente) avec une gestion différente des quêtes (Pas de grosse histoire scénarisée par des PNJ mais un fil rouge quand même). Ce n'est parce qu'il y a du PVP (et encore, ce sera assez réglementé) et qu'il y a des constructions que c'est tout de suite un survival.

Lire la suite...
Commentaire édité 21 août 2018, 15:00 par no_future_
Dreik
Dreik
MP
le 21 août 2018 à 14:45

Fornite n'a rien d'un jeu de survie à mes yeux, tout comme PUBG qui sont tous les deux des BR, qui empruntent au genre survie, afin de densifier/étoffer leur gameplay, qui reste tout de même très superficiel sur ce point.

Par contre grand amateur du genre, pour moi un jeu de survie se doit d'être exigeant et profond, et c'est pourquoi The long dark est une référence, à mes yeux, il est non seulement exigeant et punitif, dans ses modes de difficultés les plus élevées, mais jamais de façon injuste.

Pour les noobs, les premières parties sous souvent synonyme de mort rapide et de recommencement, et ce jeu essaie de retranscrire un réalisme qui s’approche un peu, d'un scum, qui promet d'être assez complexe sur cette question, mais il parvient aussi à restituer un vrai sentiment de danger, de vulnérabilité face aux éléments à la "seul contre la nature" et l’apprentissage de ses mécaniques de survie en sont d'autant plus gratifiantes, car elles font véritablement la différence, entre le joueur débutant, et l'expérimenté, voir le très expérimenté (le mode le plus difficile amenant avec lui une obligation de repenser ce que l'on croyait pourtant déjà maîtriser).

Bref, The Long dark pour moi c'est un peu le 4x de la survie.

Lire la suite...
Commentaire édité 21 août 2018, 14:47 par Dreik
nataline
nataline
MP
le 21 août 2018 à 11:58

Le souci majeure, c'est qu'aucun n'est réaliste. Ils se ressembles tous qui plus est, en ayant un intérêt extrêmement limité...
D’ailleurs, 9/10 ils finissent au fin font d'un vieux disque dure !

Lire la suite...
poulethardstyle
poulethardstyle
MP
le 21 août 2018 à 11:00

Chacun aura son avis la dessus.
me concernant, J'adore le côté aventure inconnu histoire de visiter chaque coin de carte non visité voire même y retourner pour trouver d'autres coins ou l'accès n'était pas possible avant, la survie oui mais pas trop car sinon tu profites pas pleinement tu dois sans cesse regarder les barres ou jauges donc voilà pas trop. PVE bien sûr car les autres joueurs peuvent vite t'inssuporter et te dégoûter d'un jeu.
coop plutôt mais en ayant des principes ou si tu joues avec des inconnus que l'on tombe avec des collègues qui ont le même niveau de progression que toi.
Je pense Qu'on a encore de belles choses qui peuvent arriver. les concepts sont la aux développeurs de pondre LE jeu parfait Qu'on a pas encore eu je pense. (On en a eu de très bons).

Lire la suite...
kuntash
kuntash
MP
le 21 août 2018 à 09:45

y avait sapiens sur amstrad cpc et atari.
Farcry primal pourrait être son descendant.

Lire la suite...
Commentaire édité 21 août 2018, 09:46 par kuntash
Yuuichi49
Yuuichi49
MP
le 21 août 2018 à 09:31

Un jeu de survie que j'ai adoré sur DS : Lost in blue. On est perdu sur une île déserte et on doit aménager des endroits pour vivre tout en faisant attention à des paramètres (faim, soif, fatigue et santé). On doit au fur et à mesure explorer l'île et découvrir ses secrets.

Il y a bien évidemment une histoire qui nous amène à fuir l'île et le jeu propose plusieurs fins, bonne ou mauvaise.

Lire la suite...
Joey_ZaZa
Joey_ZaZa
MP
le 21 août 2018 à 09:28

Y'a Scum qui arrive sur Steam le 29 aout on verra ce que ça donne...

Lire la suite...
korelvirusx
korelvirusx
MP
le 21 août 2018 à 09:18

On pourrait citer aussi 7 days to die en survival bac à sable, qui est assez complet. Ou alors don't starve qui reste tout de même bien hard.

Lire la suite...
Ropaz
Ropaz
MP
le 21 août 2018 à 08:55

Rien sur LIF YO et LIF MMO.... y'en à toujours pour les mêmes.

Lire la suite...
Top commentaires
bromb
bromb
MP
le 21 août 2018 à 08:50

On ne mentionne jamais que les bases du survival moderne on été avant tout posées par des mods du jeu arma2 et que les premiers battle royale sont également des créations de moddeurs sur le successeur du précédent(arma3)...juste pour rendre justice a cette série de jeux monumentale qui a offert aux joueurs un des bac a sable les plus riche de l'histoire du jeux video.

Lire la suite...
Joey_ZaZa
Joey_ZaZa
MP
le 21 août 2018 à 09:28

Y'a Scum qui arrive sur Steam le 29 aout on verra ce que ça donne...

Lire la suite...
Terraria
PCPS4SwitchONEWiiUPS33603DSVitaiOSAndroid
ARK : Survival Evolved
PCPS4SwitchONEiOSAndroid
Robinson's Requiem
PCMac3DOAmigaST
The Forest
PCPS4
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 10.78€ Amazon ONE 13.72€ Fnac Marketplace PS4 13.88€ Cdiscount ONE 13.89€ Amazon PS4 19.89€ Cdiscount PS4 23.57€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020