Menu
Créer un contenu
News débat et opinion
Édito : Touche pas à mon héros !
Partager sur :

L’arrivée imminente de Shadow of the Tomb Raider a suscité chez votre humble serviteur l’envie de réessayer les deux précédents volets des aventures rebootées de Lara Croft. L’occasion de redécouvrir un pan particulièrement désagréable de l’expérience proposée par les deux épisodes précédents, à savoir le risque de voir à tout moment Lara finir empalée pour peu que vous manquiez d’adresse à l’heure d’éviter un obstacle. La mécanique du Game Over n’est ici en aucun cas à fustiger, c’est davantage la brutalité avec laquelle héros et héroïnes sont parfois tués qui me chagrine.

Avant d’exprimer tous nos griefs, reconnaissons tout de même que l’expérience proposée par certains titres n’aurait sûrement pas atteint le même niveau d’intensité sans un tel choix. Ce n’est pas un hasard si le survival-horror qui m’a le plus terrifié à ce jour n’est autre que Dead Space, premier du nom. Chaque rencontre avec une créature ou un boss atroce me faisait imaginer la moindre horreur que ces derniers pouvaient faire subir à Isaac Clarke. Plus que l’ambiance sonore et visuelle ou qu’un jump scare bien placé, la simple idée de voir mon avatar démembré ou éviscéré suffit d’ailleurs généralement à me glacer le sang.

Dead Space, The Last of Us et Resident Evil 4

Édito : Touche pas à mon héros !Édito : Touche pas à mon héros !Édito : Touche pas à mon héros !

The Last of Us a été à l’origine de quelques sueurs froides de ma part, dès lors que je découvrais le sort - en partie suggéré - réservé à Joel s’il venait à être battu par un colosse. Quant à Resident Evil 4 et ses décapitations à la tronçonneuse, il hante encore de temps à autre mes nuits, même si le soft s’avère généralement plutôt sage ou générique sur la majorité des morts de Leon. Tous ces titres partagent néanmoins un point commun : l’expérience horrifique est au cœur de leur ADN, ce qui justifie l’intégration de telles séquences de mort du personnage.

Édito : Touche pas à mon héros !

En revanche, d’autres ont eu la moins bonne idée de reprendre ce concept. Nous citions Tomb Raider en préambule, mais j’ai également le souvenir d’avoir été marqué par un trailer datant d’avant le lancement de Mass Effect Andromeda, dans lequel notre protagoniste se fait couper en deux lors d’un affrontement avec un immense alien. Dans un titre plutôt habitué à nous faire voyager aux confins de l’univers, un tel choix peut là aussi sembler un brin gratuit, et c’est avec un bonheur à peine dissimulé que j’ai eu la chance d’esquiver ladite séquence au cours de mes pérégrinations dans la galaxie d’Andromède.

Édito : Touche pas à mon héros !

Il est évidemment plus simple de se contenter de passer outre, tactique généralement employée par l’auteur de ces lignes quand un jeu lui fait de l’œil malgré la présence de morts potentiellement dérangeantes dans celui-ci. Le problème ne vient toutefois pas du caractère choquant de la séquence et la solution n’est donc pas non plus dans la censure, mais il réside surtout dans le manque d’intérêt de ce genre de scène pour de tels titres. La gratuité d’une telle mort ne s’explique pas, surtout quand - aussi violent le jeu soit-il dans son ressenti - vous n’infligez pas des dégâts similaires à vos ennemis.

Il y a sans doute bien plus que ça, et une part de subjectivité non négligeable qui entre en compte. En toute sincérité, je ne suis pas spécialement gêné par la violence dans un titre, tant qu’elle reste en accord avec le ton employé par celui-ci. Mais pour notre héros ou héroïne, c’est sans doute un peu différent : l’attachement y est plus fort car une bonne production est capable de nous immerger dans son aventure et procurer ce sentiment d’incarnation du personnage, point qui m’est cher lorsque je parcours un jeu que j’apprécie. Il m’est alors plus difficile de voir mon avatar taillé en pièces par un ennemi plutôt que simplement tué sans effet gore ou artifice violent supplémentaire. Reste à voir si des productions autres que les premières citées s’aventureront sur ce terrain glissant d’ici la fin de l’année, ce qui ne manquerait pas de me procurer quelques frissons malvenus.

L'horreur, c'est aussi de revoir Logan avec 10 ans de moins

Chargement de la vidéo Dead Space Gaming Live
Profil de Kaaraj,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Hendann
Hendann
MP
le 31 août à 12:52

Non mais c'est quoi cet article de merde, encors un qui est là pour craché son venin sur les jeux vidéo, en quoi le fait de voir notre personnage morflé ou mourir de manière plus ou moins violente n'ai pas d'interet ? Quand on joue un personnage on s'y attache et quand il subit de mauvaise situation ou des blessures le joueurs ce met à la place du personnage et vie l'action de manière plus intense, l'empathie à aussi son role là dedans en faisant en sorte que ce qui ce passe à l'écran rapproche plus le joueurs du personnage et donne parfois une petite touche scénaristique qui ne fais pas de mal. Personnellement j'en ai marre des personnage immortel et intouchable, un héros qui morfle et qui ne ce laisse pas démonté c'est BADASS. Exemple dans MGS 3 : le héros ce fais défoncé la tronche, torturé, empoisonné, cassé les os et crevé un oeil mais il arrive quand même à allé au bout de ça mission et ça c'est beau.

Lire la suite...
babouinasse
babouinasse
MP
le 18 août à 07:05

Quelle chochotte, bah oui il y a de la violence dans les jeux violent quelle surprise

Lire la suite...
Banincompris
Banincompris
MP
le 17 août à 10:13

Naze cet article.
Et l'intérêt en tant que joueur attaché auxdits personnages, c'est justement de tout faire pour ne plus qu'ils subissent de telles scènes.
Ca semble évident.

Lire la suite...
KaerMorhen
KaerMorhen
MP
le 16 août à 13:16

A chaque fois je crois voir la lains de kaaraj dans la miniature

Lire la suite...
agentoffortune
agentoffortune
MP
le 16 août à 11:40

Dommage que le fait de dire "ça n'a pas d'intérêt" n'est étayé par rien.
Généralement, une des mécaniques clé d'un jeu est de sanctionner le joueur lorsqu'il n'est pas bon ou de le récompenser lorsqu'il l'est. Il existe bon nombre de moyens (game over, recommencer à un point antérieur, perte de monnaie, handicap, etc.) Souvent, ces moyens font partie du game design, mais il est également possible de sanctionner le joueur par la narration, et c'est l'exact exemple ici: lorsqu'on n'est pas bon, notre avatar auquel on s'identifie prend cher, et on est incité à redoubler d'efforts afin d'éviter cette sanction la prochaine fois.

A charge de l'auteur de choisir l'intensité de ce type de sanction en fonction de son jeu, et ça peut des fois être disproportionné, c'est vrai. Par contre, dire "j'aime pas parce que j'aime bien mon héros" est très superficiel.

Il est difficile cependant pour moi de critiquer un jeu quand l'immersion est assez forte pour que le joueur essaie d'éviter ce type de sanction, et encore moins de critiquer cette mécanique de manière absolue.

Lire la suite...
Apoal95
Apoal95
MP
le 16 août à 10:58

Cool un édito qui se tiens en quelques paragraphes. Moi c'était le Slave de GTA III qui se faisait poupée chiffoné quand il se prenait une voiture, j'usai du stick droit avant de me lancer sur une route ^^

Lire la suite...
pixou-pixou
pixou-pixou
MP
le 16 août à 10:41

Joue aux point n click. Evite Mario aussi, c est terriblement traumatissant qd le plombier se fait bruler par des plantes vivantes..........

Lire la suite...
Commentaire édité 16 août, 10:42 par pixou-pixou
Kurapika666
Kurapika666
MP
le 16 août à 08:34

"En revanche, d’autres ont eu la moins bonne idée de reprendre ce concept. Nous citions Tomb Raider en préambule"

Ok donc le gars qui rédige l'article il fait partie de la génération qui a découvert le jeu vidéo avec la ps3 ?

Non parce que "reprendre le concept" de mort brutal de RE4/Dead Space dans Tomb raider, c'est ne jamais avoir connu le 1er tomb raider en fait...

Bref, pas lu la suite car je ne vois pas l'intéret de lire le pavé de quelqu'un qui ne semble pas connaître son sujet

Lire la suite...
Shark008
Shark008
MP
le 16 août à 02:10

C'est con mais les morts qui m'ont le plus marqué c'est les multiples façon de mourir vers la fin de Phantasmagoria. ^^;;;

Lire la suite...
keir_dullea
keir_dullea
MP
le 15 août à 20:49

On s'habitue à tout. An début les morts plus ou moins spectaculaires du héros m'ont un peu impessionné, puis je m'y suis fait. Un peu comme si ils voulaient marquer le coup entre deux tentatives. C'est plutôt de devoir refaire tout ou partie d'un jeux qui me fait peur. :peur:

Lire la suite...
Top commentaires
Pseudo supprimé
le 15 août à 09:57

Moi c l'inverse... ce qui me chagrine c quand ton héros se fait attraper par un colosse de 30 mètres "en exemple" et se fait broyer dans sa main avant de se faire croquer a pleine dents et de se faire jeter au sol avec une violence et puissance sans pareil pour ensuite se relevé l'air de rien en gambadant tranquille limite en sifflotant...

Lire la suite...
lickfecil
lickfecil
MP
le 15 août à 09:29

"L'horreur, c'est aussi de revoir Logan avec 10 ans de moins" :rire:

Lire la suite...
Boutique
  • Red Dead Redemption 2
    49.90 €
  • Spyro Reignited Trilogy
    30.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    312.00 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
Jeuxvideo.com