Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

News débat et opinion
L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?
Partager sur :

La localisation - ou l’adaptation d’une œuvre pour une région géographique spécifique - est source de débat et fait couler beaucoup d’encre. L’absence de version française s’avère parfois un obstacle infranchissable. Quand certains joueurs se plient aux choix de production des éditeurs, d’autres s’insurgent et boudent un jeu par conviction. Cependant l’absence de localisation en français est-elle vraiment préjudiciable ?

Des priorités économiques divergentes

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Localiser un titre dans la langue de Molière n’est ni une simple question de bon vouloir, ni un caprice d’éditeur. Le choix d’adapter un contenu à une population n’a rien d’anodin et naît d’une stratégie établie bien en amont ainsi que de l’envergure de la firme derrière ledit jeu. Si la franchise phare de Square Enix propose des sous-titres en français depuis la sortie de Final Fantasy VII, d’autres séries rechignent face à l’ampleur de la tâche et au budget à allouer. La saga Yakuza boude les adaptations françaises. Et les résultats du sixième épisode valident la stratégie de Sega. Sur les 900 mille copies écoulées, les ventes occidentales en représentent la moitié. Le succès de Persona 5 est une preuve supplémentaire de l’efficacité de ces sagas à l’international, malgré l’absence de localisation à l'exception de l'anglais.

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Pourtant, Sega pense à la France et tease une arrivée hypothétique des sous-titres. Mais est-il dans l’intérêt de l’éditeur de dépenser des sommes pharaoniques dans une localisation sans garantie de retour sur investissement ? Le choix de localiser un jeu dépend du genre et des joueurs ciblés. Certains ciblent un public de niche en occident, une communauté de fans acquise à leur cause et ayant grandi avec celles-ci. Pokémon, pour prendre un exemple diamétralement opposé, parle au plus grand nombre. Nintendo vise les jeunes joueurs, les anciens étant déjà attachés à la licence. Il est impensable d’assister à une sortie Pokémon sans sous-titres en français.

Je serais le premier ravi en découvrant du français dans toutes les productions vidéoludiques. Cela permettrait à la majorité des œuvres de défendre fièrement leurs couleurs sur nos terres. Du rêve à la réalité, il y a un chèque… qui n’est malheureusement pas en bois.

Deux visions du monde

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Occidentaux et japonais ne répondent pas de la même manière aux attentes des joueurs. Les productions nippones se focalisent, selon les jeux, sur leur marché domestique (le Japon) avant de se tourner vers l’Europe et l’Amérique du Nord bien que cela ait tendance à changer depuis plusieurs années. Les exemples se multiplient. Danganronpa V3 et Dynasty Warriors 9 affichent fièrement leurs sous-titres en français. Cependant la palme de la localisation revient à Final fantasy XV et ses doublages dans notre langue ; premier épisode de la saga à oser ce pari... un effort accueilli comme il se doit par les joueurs. Néanmoins, ces arbres ne cachent pas bien longtemps la forêt.

Les éditeurs occidentaux ont compris l’intérêt d’une adaptation par région. Au-delà des ventes, ce positionnement accentue le poids de la franchise dans les pays ciblés. Leurs jeux supportent désormais entre 10 et 15 langues. Anglais, français, italien, allemand, espagnol, japonais, etc. ; cela devrait être considéré comme un indispensable et non une offrande généreuse.

Le mieux est l’ennemi du bien

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Localiser un jeu, qui plus est verbeux, n’est pas de tout repos. Cela exige savoir-faire et agilité pour retranscrire au mieux les intentions des créatifs. “Traduire”... ce terme devrait être banni du langage des joueurs et des professionnels. Localisation rime avec adaptation. Et il arrive bien souvent que ces fameuses adaptations altèrent les intentions de réalisation. Franchir l'obstacle de la différence culturelle peut être délicat. Persona 5 a connu les affres d’une localisation en anglais décevante dégradant par moment la subtilité des dialogues et des arcs narratifs par simplification extrême ou par manque de variétés dans les textes.

Et si les fans de Telltale Games furent ravis de découvrir des sous-titres en français à la sortie de The Walking Dead: Michonne, la qualité de ces derniers en a agacé plus d’un. Non-sens total et fautes d’orthographe ruinaient l’expérience de jeu. Il n’est jamais bon de forcer le destin. Une adaptation ne peut se faire à la légère sans risquer de trébucher.

oui mais moi, je…

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Réclamer une localisation en français pour un jeu sortant en France est légitime et personne ne peut le contester. Bouder une adaptation se résume à écarter violemment une partie de son public. A l’heure de la mondialisation, la barrière de la langue est inconcevable. Difficile si ce n’est impossible de profiter pleinement d’un titre quand un joueur ne comprend pas (même partiellement) les textes, les interfaces et les dialogues. Je comprends la colère des fans face à un titre uniquement disponible en version originale sous-titrée anglais.

Une oeuvre perd grandement de son intérêt avec la perte de sens. Le confort passe par la compréhension. Sans repères, le pauvre bougre se déplace à tâtons. Les réclamations face à cette “injustice” sont fondées et difficilement attaquables. Cela ne doit pas pour autant nous empêcher de nous ouvrir aux langues étrangères par curiosité ou désir d'apprendre. Le savoir est le nouvel opium du peuple.

Jouer avec un dictionnaire franco-anglais-japonais sur les genoux faisait le charme des productions vidéoludiques à l’orée des années 2000, mais cela doit cesser. Deux décennies se sont écoulées et les coupes budgétaires et autres décisions stratégiques ne peuvent justifier une telle absence. Le jeu vidéo doit mûrir et cela passe aussi par la localisation.

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Cpia
Cpia
MP
le 21 août à 00:57

"Cela ne doit pas pour autant nous empêcher de nous ouvrir aux langues étrangères par curiosité ou désir d'apprendre. Le savoir est le nouvel opium du peuple."

"Et il arrive bien souvent que ces fameuses adaptations altèrent les intentions de réalisation. Franchir l'obstacle de la différence culturelle peut être délicat. " Et c'est bien là le plus gros probleme. De même pour les séries ou films, apres un visionnage VO, le passage à la VF peut faire tres mal (vannes qui tombent à plat, approximations, traduction trop litérale, bwé, pas la joie bien souvent).

Au final, amha, le truc est de savoir si oui ou non on veut profiter au max d'une oeuvre/un média, de la façon dont elle a été pensée.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 20 août à 12:44

d’autres séries rechignent face à l’ampleur de la tâche et au budget à allouer. La saga Yakuza boude les adaptations françaises. Et les résultats du sixième épisode valident la stratégie de Sega. Sur les 900 mille copies écoulées, les ventes occidentales en représentent la moitié.

Rien qui les USA le canada à eux seul représente pas loin de 70% du territoire dit occidental... du coup oui le jeu en anglais se vend bien la bas logique...mais cela ne prouve rien sur les ventes dans les pays francophone qui se porterai bien ou non.

Lire la suite...
Shadow-Jago
Shadow-Jago
MP
le 13 août à 03:10

Le français ça reste un tout petit marché de jeux vidéo hein ils vont pas dépenser des milliers d'euros à traduire pour des ventes potentielles trop basses et ça ne fait vraiment pas de mal de jouer en anglais car ça aide à apprendre la langue qui est la plus importante au monde et l'une des plus facile au passage

Lire la suite...
shikamaru_2007
shikamaru_2007
MP
le 09 août à 16:59

L'ennui c'est que, même si on parle l'Anglais, à moins d'être bilingue c'est plus dur à lire, c'est un effort, ce n'est pas naturel. Quand c'est juste lire des interfaces cela va mais quand c'est de nombreux dialogues ça pose problèmes…
J'ai testé Tales of the Abyss en Anglais sur 3ds (j'ai fait l'effort car d'après les fans c'est un des meilleurs tales of et on a "de la chance" de l'avoir en boite sur console portable Nintendo, même seulement en Anglais).
Même si je comprenais l'histoire de base, je loupais pas mal de chose (notamment dans les subtilités des dialogues des persos) c'était très frustrant.
Alors certes lors de la localisation on perd des subtilités mais quand on est pas bon dans la langue originale, on perd encore plus…

J'avoue que j'ai bien rit à Pokémon en pensant à s'il n'avait pas été en Français :rire: (surtout qu'ils traduisent même astucieusement les noms des créatures pour qu'on les retiennent plus facilement que les tables de multiplication…)

PS : je trouve l'article pas assez fouillé, vous auriez du mettre le prix de la localisation (le prix de la traduction d'1 mot est, il me semble, assez élevé quand on a des milliers de lignes à traduire :(). Aussi combien un jeu traduit doit-il se vendre en plus pour être rentable par rapport à un jeu non traduit?

Lire la suite...
Carbonezebra
Carbonezebra
MP
le 09 août à 12:19

L'absence de vidéo et l'obligation de lire ton pavé est-elle préjudiciable en 2018 ?

Oui j'en ai lu le quart et ne voyant pas trop de réel sujet d'intérêt je n'irai pas jusqu'au bout alors qu'une vidéo m'aurait bercé et porté jusqu'à la fin de ton sujet !

Lire la suite...
Commentaire édité 09 août, 12:20 par Carbonezebra
Radium113
Radium113
MP
le 09 août à 10:48

Tiens tiens, ça me fait amèrement penser a KH3...

C'est triste pour P5, déjà a l'époque du 3 on avait les boules...

Serait temps que les japonais comprennent qu'on veut du jrpg , nous ! 🤗

Lire la suite...
Soupe-less
Soupe-less
MP
le 08 août à 22:27

Si le jeu n’est pas en français, au moins en sous-titres,c’est mort je n’achète pas.
Je n’aime pas la langue anglaise ça ne sert à rien de me saouler avec cette langue inintéressante.

Lire la suite...
warloff
warloff
MP
le 08 août à 20:27

Même si je ne suis pas hermétique à l anglais, j'avoue que les dialogues rapides, même avec sous titrages sont parfois compliqués à suivre. Dans un jeu tel que GTA 5, il est parfois pénible d'être obligé de s arrêter de conduire pour pouvoir suivre un dialogue. Et c'est pas comme si R* n'avait pas les moyens de traduire, même à l orale....

Après si quelqu'un connait un site avec des cours d'anglais en perfusion, je signe de suite...:)

Lire la suite...
kreep
kreep
MP
le 08 août à 18:34

L'article est un peu manichéen. Pour avoir fait face à cette décision sur notre premier jeu il y a peu, on a été contraint de choisir les langues dans lesquelles ont souhaitait une localisation, parce que ça représentait un énorme coût. On a pas fait l'espagnol par exemple, même si j'en avais très envie. Le dernier paragraphe est d'une extrême violence envers les studios, c'est dommage de ne pas avoir essayé de comprendre une situation qui est frustrante en tant que joueur mais aussi en tant que créateur.

Lire la suite...
exosystem
exosystem
MP
le 08 août à 18:07

L’absence de localisation en français est-elle préjudiciable ?

Préjudiciable non, mais préférable certainement... :oui:

je suis pour l'émancipation de notre belle langue sur l'ensemble de notre jolie boule bleue :ok: ...et toc !!! :bravo:

Lire la suite...
Top commentaires
tommy1981
tommy1981
MP
le 06 août à 16:57

Dans quelques mois, on aura Song Of Memories, un Visual Novel édité par le petit éditeur Pqube avec des sous titres en Français, cela est un bel effort et je conseil à tous le jeu afin d'encourager ce genre d'initiative.... A coté certains gros font pas d'effort, c'est bien dommage....

Lire la suite...
Caca_Herrenvolk
Caca_Herrenvolk
MP
le 06 août à 17:00

Totalement d'accord, malheureusement ce point de vu ne se traduit que trop rarement par une pénalisation dans les tests effectués.
Surtout que parfois ça ne coûte rien de le faire. Lorsque des traductions ont déjà été faite sur un jeu Pc qui sort sur console ensuite toujours pas traduit ou sur la compilation des Phoenix Wright dernièrement par exemple.

Il m’apparaît tout à fait logique de baisser une note d'un jeu qui se rend inaccessible à la majorité de la population française.
Quoi qu'en en dise, la traduction c'est ce qui participe à la qualité d'un jeu tout comme les doublages, la bande son, les graphismes, etc.

Lire la suite...
Commentaire édité 06 août, 17:04 par Caca_Herrenvolk
Boutique
  • Red Dead Redemption 2
    49.90 €
  • Spyro Reignited Trilogy
    30.99 €
  • PS4 Slim 1 To E noir + Red Dead Redemption 2 - Standard Edition
    349.90 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com