Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Rob Wyatt précise la feuille de route de l'Atari VCS

Contributeur

News hardware
Rob Wyatt précise la feuille de route de l'Atari VCS
Rob Wyatt précise la feuille de route de l'Atari VCS
Partager sur :

Comme promis lors de la campagne de financement participatif qui a quasiment atteint les 3 millions de dollars, Atari répond aux questions posées sur la page Indiegogo par l'intermédiaire de Rob Wyatt, l'ingénieur système recruté pour la conception de la VCS et connu pour sa participation aux projets Xbox et PlayStation 3.

Plus qu'un PC sous la TV

Rob Wyatt revient d'abord sur le positionnement de la console, affirmant que l'Atari VCS "n'est pas qu'un PC sous la TV", option facilement réalisable pour les utilisateurs intéressés, mais une machine dans un environnement contrôlé afin d'offrir la meilleure expérience pour l'utilisateur :

Une console doit être un environnement contrôlé, basé sur du matériel connu, à la fois pour l'utilisateur et le développeur. Si la qualité des jeux reste l'élément crucial, l'utilisateur doit pouvoir regarder Netflix, utiliser Spotify ou recevoir des notifications de ses amis en ligne de façon transparente : cet ensemble améliore l'expérience dans un écosystème donné.

Pour les utilisateurs qui le souhaitent, la VCS pourra cependant être utilisée comme un PC. D'un point de vue technique, les développeurs seront libres d'utiliser les technologies de leur choix. Aucune interface de programmation ne sera imposée.

Les APU Ryzen trop gourmands pour la VCS ?

Wyatt confirme qu'Atari dispose de prototypes fonctionnels, mais dont le facteur de forme ne correspond pas au produit final. Autrement dit, la carte mère n'est pas intégrée au boîtier de la VCS, mais le prototype permet de tester le système, les performances ou encore la dissipation thermique. Ce dernier critère semble avoir eu raison de l'option Raven Ridge, la dernière génération d'APU AMD un moment évoquée comme une évolution possible du processeur Bristol Ridge annoncé (un APU AMD 9630P). Selon Wyatt, la performance aurait été marginalement meilleure à enveloppe thermique comparable. Atari a donc décidé d'augmenter la mémoire de 4 à 8 Go plutôt que de mettre à jour l'APU, un Bristol Ridge finalement doté d'une puce Radeon R7.

Rob Wyatt précise la feuille de route de l'Atari VCS

Une plate-forme totalement ouverte, mais sécurisée sous Atari OS

L'ingénieur système revient enfin sur l'aspect ouvert de la console, l'opposant aux produits de ses anciens employeurs, Microsoft et Sony.

Depuis que les consoles de jeu existent, les gens ont voulu jouer avec les modifier ou écrire du code pour elles. Les propriétaires des plate-formes répliquent généralement en plaçant des barrières artificielles. Tout le monde a déjà entendu l'argument classique de la sécurité et de l'expérience utilisateur justifiant la mise en place de ces barrières.

Selon lui, les raisons seraient plus profondes et nuiraient à l'expérience utilisateur :

Tout d'abord, si les consoles sont vendues à perte, le fabricant doit s'assurer que vous achetiez pour un certain montant de contenu ou de périphérique. Si le client installe Linux et n'achète aucun contenu, l'argent et perdu et le fabricant lui a fait un cadeau. Microsoft l'a appris à ses dépens avec la première Xbox : les gens l'ont piratée et installé XBMC. C'est un lecteur multimédia fantastique, mais Microsoft a perdu une fortune. L'autre raison est que les fabricants ne veulent pas de compétition : la dernière chose souhaitée, c'est que l'utilisateur puisse charger un jeu gratuit, ou pire, acheter un jeu meilleur que ceux disponibles dans leur magasin à un développeur tiers et le faire tourner sur un système qu'ils ne contrôlent pas.

La conclusion est que dans l'ensemble, il n'y a pas de raison qu'une console ne puisse être à la fois ouverte et sécurisée et qu'avec un modèle économique plus moderne, les deux parties puissent être gagnantes : Atari a donc décidé d'être neutre et de ne restreindre aucun contenu pour raison politique ou de compétition et d'offrir une totale liberté aux développeurs et aux utilisateurs.

La console tournera sous AtariOS, avec un noyau GNU/Linux fortement modifié, mais une distribution Linux standard sera installable avec le plein accès à tous les composants. Enfin, Wyatt annonce que les programmes de développement seront bientôt disponibles, mais que tout développeur voulant travailler sur VCS peut déjà le faire en utilisant les bibliothèques standards Linux, les différences avec AtariOS étant minimales.

La nouvelle machine d'Atari teasée en vidéo

Chargement de la vidéo
Profil de Narvart,  Jeuxvideo.com
Par Narvart, Utilisateur jeuxvideo.com
MP
Atari

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
FrActALeParAdoX
FrActALeParAdoX
MP
le 30 juil. 2018 à 23:15

@Plasticot, oui mais là...Impressionnant le niveau des commentaires.
Pour écrire "Atari VCS bas de gamme, la famicom est mieux", vaudrait mieux ne rien écrire.

Quant à toute les personnes qui font mieux pour monter une machine , super, on attend de voir.Encore faudrait-il être bien au courant de ce qu'il y a dedans, ça n'a pas l'air gagné .
D'autant que si ça marchait comme ça, Nintendo aurait systématiquement planté ses consoles, toujours en dessous techniquement.
La plupart des gens recherche une expérience utilisateur, pas la prise de tête à monter une machine soi-même.
Je sais qu'Atari et encore plus Linux, c'est pas la tasse de thé des lecteurs de JV mais j'aimerai qu'on me dise en quoi sortir des consoles fermées avec des jeux à 70 euros, ou des consoles retro avec 20 jeux (ma soeur en a acheté une, ça a tourné 1 mois), c'est super cool ?
Les mecs d'Atari aujourd'hui, c'est ptête des super démons, qui font des rites sataniques le soir mais proposer une console ouverte, avec la possibilité de récupérer les jeux linux -steam ou pas- pour des prix démarrant à 0.30 cts et ptête quelques bonus d'Atari, je dis: wait and see.
Si le système est bien foutu, ça doit le faire.

Lire la suite...
chatpluriel
chatpluriel
MP
le 21 juil. 2018 à 14:18

@ErwannLeRetour : Fake News, regarde bien sur les specs de la page indie gogo c'est bien 8go de DDR4 et pas DDR3 (qui date de la dernière décenie)

Sinon très confiant sur le concept de l'Atari VCS !

Très intrigué par les optimisations de Rob Wyatt sur l'Atari VCS: intégration avancée de l'API Vulkan dans la plate-forme ? Ne pas oublier qu'un nombre croissant de jeux sont optimisés Vulkan (et donc AMD) et tournent bien mieux sur Linux (en termes de FPS).

La console aura peu ou prou la même puissance qu'une Xbox One, et tournant sur le système Linux, avec le hardware custom (d'AMD, CPU Bristol Ridge A10 / GPU R7mobile).

De fait la machine pourra faire tourner confortablement (720p ok) des jeux Vulkan ready dans le catalogue Steam et d'autres plateformes.

N'oubliez pas que la console veut se vend en tant que "Game. Stream. Connect.", donc nul doute que les possibiltés de gaming seront vastes: outre Twitch dessus (je pass les Neflix, Youtube, PrimeVideo), des services ont été annoncés pour le jeu en streaming. Oui en streaming, et à l'instar de la société Blade (avec son offre de boitier Shadow), il y a d'autres acteurs qui voudront s'allier à la console Atari VCS pour avoir une distribution de jeu streaming (par abonnement). Le futur est là, la puissance du PC dématerialisé permet de jouer à des jeux AAA via une connection internet d'au moins 10Mbps.

La Atari VCS va surfer sur cette vague là nul doute qu'avec sa connectivité, elle aura d'autres tâches à remplir au salon. Compact et linux à bord - plateforme ouverte - , elle pourra être aussi un hub pour l'IoT/domotique, de routeur maison, entretenir en jouant un réseau blockchain. Et le public ciblé va du retrogaming aux nostalgiques 80' en passant par les geeks actuels.

Le renouveau d'Atari peut passer par là avec une ouverture sur le secteur des jeux vidéos (+ d'accessibilité), elle s'offre à des publics de niches mais au moins ne se pretend pas à être surpuissante et rivaliser avec Xbox (système fermé, ils font rire avec leur app store), Playstation (système fermé), Switch (systèmes fermé). Elle prétend juste à ouvrir la console sur différentes plateformes de jeu, du multimédia et d'interactions possibles entre tout cela. Rien à voir avec une Ouya (système fermé, catalogue pourri) ou SteamOS (substitut banal au PC de gaming).

Concernant le CV de Rob Wyatt:

" As lead GPU architect I was responsible for the entire graphics stack from silicon through APIs to display, ultimately this allowed sticking of pixels to the real world. The responsibilities varied between hardware and software, understanding the intricate details of various GPUs, performance and power profiling of various hardware configurations and APIs (GL, Vulkan etc), kernel driver optimizations, AR/VR specific API extensions. Worked with other teams from machine vision and perception to environmental mapping and lighting. I was involved with R&D work on custom display controllers with features specific to AR/VR and minimizing latency. The graphics team also created the developer facing API and while I wasn't involved directly with the exposed API I was heavily involved in the internals.

I was intricately involved in picking the final GPU vendor and configuration. The profiling and performance work was mostly related to picking the vendor and ensuring our measured performance matched the expected performance. "

Lire la suite...
Cactus68
Cactus68
MP
le 20 juil. 2018 à 19:01

atari vcs bas de gamme ! la famicom mini shonen jump est beaucoup plus belle !

Lire la suite...
ErwannDeRetour
ErwannDeRetour
MP
le 20 juil. 2018 à 16:36

Il y a des Raven Ridge à 35 watts…
La ram quant à elle sera en ddr3 alors qu'elle ne coûte pas moins cher que la ddr4.
C'est une blague cette machine.
Vaut mieux une Shield TV et éventuellement émuler dessus.

Lire la suite...
Commentaire édité 20 juil. 2018, 16:37 par ErwannDeRetour
Top commentaires
chatpluriel
chatpluriel
MP
le 21 juil. 2018 à 14:18

@ErwannLeRetour : Fake News, regarde bien sur les specs de la page indie gogo c'est bien 8go de DDR4 et pas DDR3 (qui date de la dernière décenie)

Sinon très confiant sur le concept de l'Atari VCS !

Très intrigué par les optimisations de Rob Wyatt sur l'Atari VCS: intégration avancée de l'API Vulkan dans la plate-forme ? Ne pas oublier qu'un nombre croissant de jeux sont optimisés Vulkan (et donc AMD) et tournent bien mieux sur Linux (en termes de FPS).

La console aura peu ou prou la même puissance qu'une Xbox One, et tournant sur le système Linux, avec le hardware custom (d'AMD, CPU Bristol Ridge A10 / GPU R7mobile).

De fait la machine pourra faire tourner confortablement (720p ok) des jeux Vulkan ready dans le catalogue Steam et d'autres plateformes.

N'oubliez pas que la console veut se vend en tant que "Game. Stream. Connect.", donc nul doute que les possibiltés de gaming seront vastes: outre Twitch dessus (je pass les Neflix, Youtube, PrimeVideo), des services ont été annoncés pour le jeu en streaming. Oui en streaming, et à l'instar de la société Blade (avec son offre de boitier Shadow), il y a d'autres acteurs qui voudront s'allier à la console Atari VCS pour avoir une distribution de jeu streaming (par abonnement). Le futur est là, la puissance du PC dématerialisé permet de jouer à des jeux AAA via une connection internet d'au moins 10Mbps.

La Atari VCS va surfer sur cette vague là nul doute qu'avec sa connectivité, elle aura d'autres tâches à remplir au salon. Compact et linux à bord - plateforme ouverte - , elle pourra être aussi un hub pour l'IoT/domotique, de routeur maison, entretenir en jouant un réseau blockchain. Et le public ciblé va du retrogaming aux nostalgiques 80' en passant par les geeks actuels.

Le renouveau d'Atari peut passer par là avec une ouverture sur le secteur des jeux vidéos (+ d'accessibilité), elle s'offre à des publics de niches mais au moins ne se pretend pas à être surpuissante et rivaliser avec Xbox (système fermé, ils font rire avec leur app store), Playstation (système fermé), Switch (systèmes fermé). Elle prétend juste à ouvrir la console sur différentes plateformes de jeu, du multimédia et d'interactions possibles entre tout cela. Rien à voir avec une Ouya (système fermé, catalogue pourri) ou SteamOS (substitut banal au PC de gaming).

Concernant le CV de Rob Wyatt:

" As lead GPU architect I was responsible for the entire graphics stack from silicon through APIs to display, ultimately this allowed sticking of pixels to the real world. The responsibilities varied between hardware and software, understanding the intricate details of various GPUs, performance and power profiling of various hardware configurations and APIs (GL, Vulkan etc), kernel driver optimizations, AR/VR specific API extensions. Worked with other teams from machine vision and perception to environmental mapping and lighting. I was involved with R&D work on custom display controllers with features specific to AR/VR and minimizing latency. The graphics team also created the developer facing API and while I wasn't involved directly with the exposed API I was heavily involved in the internals.

I was intricately involved in picking the final GPU vendor and configuration. The profiling and performance work was mostly related to picking the vendor and ensuring our measured performance matched the expected performance. "

Lire la suite...
FrActALeParAdoX
FrActALeParAdoX
MP
le 30 juil. 2018 à 23:15

@Plasticot, oui mais là...Impressionnant le niveau des commentaires.
Pour écrire "Atari VCS bas de gamme, la famicom est mieux", vaudrait mieux ne rien écrire.

Quant à toute les personnes qui font mieux pour monter une machine , super, on attend de voir.Encore faudrait-il être bien au courant de ce qu'il y a dedans, ça n'a pas l'air gagné .
D'autant que si ça marchait comme ça, Nintendo aurait systématiquement planté ses consoles, toujours en dessous techniquement.
La plupart des gens recherche une expérience utilisateur, pas la prise de tête à monter une machine soi-même.
Je sais qu'Atari et encore plus Linux, c'est pas la tasse de thé des lecteurs de JV mais j'aimerai qu'on me dise en quoi sortir des consoles fermées avec des jeux à 70 euros, ou des consoles retro avec 20 jeux (ma soeur en a acheté une, ça a tourné 1 mois), c'est super cool ?
Les mecs d'Atari aujourd'hui, c'est ptête des super démons, qui font des rites sataniques le soir mais proposer une console ouverte, avec la possibilité de récupérer les jeux linux -steam ou pas- pour des prix démarrant à 0.30 cts et ptête quelques bonus d'Atari, je dis: wait and see.
Si le système est bien foutu, ça doit le faire.

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch Lite - Édition Zacian & Zamazenta
    220.53 €
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch Lite - turquoise
    219.96 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce