Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / E3 2018 / News E3 2018 /

E3 2018 : résumé de la conférence Electronic Arts

News événement
E3 2018 : résumé de la conférence Electronic Arts
Partager sur :

Cette fois-ci, c’est la bonne ! Electronic Arts vient de donner le coup d’envoi de cet E3 2018 avec son EA Play. Pendant une heure et demie, l’éditeur américain a enchaîné les présentations de jeu et si l’on ne peut pas franchement dire qu’il a su nous surprendre, il a au moins tâché de faire patte blanche… Tout en alignant un catalogue plutôt solide.

Depuis la polémique Star Wars : Battlefront II, Electronic Arts fait le dos rond. L’éditeur a souvent été critiqué, que ce soit pour sa politique éditoriale ou certaines de ses pratiques, mais rarement il avait eu à subir une telle polémique. Alors forcément, on attendait une réaction pour cet E3, et on ne peut pas dire que l’on a été déçus : notre Bingo des excuses et des petits clins d’œil appuyés a vite été noircie. Mais malgré les tempêtes, le paquebot EA continue de voguer paisiblement, alimentant ses puissants moteurs de nombreux jeux, qui, on n’en doute pas, vont se vendre comme des petits pains. C’est aussi ça, la force d’Electronic Arts.

Résumé vidéo de la conférence Electronic Arts

Chargement de la vidéo

La rédemption ?

E3 2018 : résumé de la conférence Electronic Arts
EA et Dice n'ont pas prévu d'abandonner Star Wars Battlefront II.

Oui, Star Wars Battlefront II a fait du mal à Electronic Arts. En forçant à travers l’un de ses jeux phare un modèle économique très agressif, l’éditeur a été pointé du doigt partout à travers le monde, au point de soulever dans de nombreux pays des débats sur les fameuses lootboxes, dont abusait particulièrement Battlefront II. Pour cet E3, on s’attendait à ce que l’éditeur fasse amende honorable, d’une manière ou d’une autre. Et il ne s’est pas fait prier, il faut bien le dire. Pas de lootboxes ni même de season pass pour Battlefield V ; uniquement des items cosmétiques, sans aucune forme de hasard sur la manière de les obtenir, dans Anthem ; des dons de millions de dollars à diverses associations caritatives ; et surtout, un soutien continu de Star Wars Battlefront II, qui accueillera la semaine prochaine du contenu en lien avec le dernier film en date, Solo : A Star Wars Story. Vous pensiez que l’éditeur avait dû revoir son planning en même temps que son modèle économique ? Eh bien non, pas tout à fait. Le jeu accueillera une nouvelle planète, Kessel, ainsi qu’un "nouveau" mode de jeu, Chasse, repris de Star Wars Battlefront premier du nom. Pour son grand début, les joueurs auront donc la possibilité d’incarner des Ewoks et devront, avec leurs moyens limités, combattre les troupes d’élite de l’Empire.

Et ce n’est pas tout, puisque Electronic Arts et Dice ont également fait savoir qu’ils avaient écouté les fans, qui réclamaient plus de nouveaux héros, plus de nouveaux méchants, plus de nouvelles planètes, pour couvrir l’intégralité de l’univers Star Wars. Cela commencera avec une extension dédiée à la Guerre des Clones, grâce à laquelle l’on pourra incarner Obi-Wan Kenobi, le Comte Dooku, Anakin Skywalker et surtout le très demandé Général Grievous. Pour l’occasion, le jeu recevra une nouvelle carte de jeu, installée sur Geonosis, là où tout a commencé. C’est, d’après le studio, la plus grande map jamais conçue pour un Battlefront. Avant de quitter la scène, les Suédois ont tenu à remercier les fans, « ‘’sans qui Battlefront 2 n’en serait pas là’’ ». Allez, on fait la paix ?

Des blockbusters répondent à l’appel

E3 2018 : résumé de la conférence Electronic Arts
Des armures volantes, un monde mystérieux à explorer, et encore tellement de questions.

La conférence d’Electronic Arts était particulièrement attendue cette année puisqu’elle devait nous permettre d’en apprendre plus sur Anthem, le nouveau jeu de Bioware. Inspiré des jeux coopératifs en ligne comme Destiny ou The Division, le titre avait fait sensation l’année dernière avec deux bandes-annonces assez impressionnantes, ne serait-ce que visuellement. On espérait en apprendre un peu plus cette année, et… on a sans doute été un peu déçu. Si l’univers d’Anthem a toujours l’air aussi séduisant, on a finalement appris assez peu de choses sur le jeu et ses différentes mécaniques de gameplay. On sait qu’il sera possible de customiser son Javelin (l’exo-squelette piloté par le joueur), qu’il existe d’ailleurs quatre classes de ces armures volantes (Ranger, Colossus, Interceptor, Storm), et que le monde que l’on pourra explorer sera affecté en temps réel par d’importants effets climatiques qui bouleverseront le gameplay. Un peu léger pour un jeu qui sortira le 22 février 2019. On attendait plus d’informations, plus de détails, plus d’explications, par exemple sur le système de personnalisation des armements des Javelins. Ou assister à des démonstrations des capacités de chaque catégorie d’armure. Finalement, on n’aura pas vu grand-chose de plus que l’année dernière, même s’il est manifeste que Bioware a appris des erreurs de Destiny, pour ne citer que lui. Espérons que sur place, nos journalistes, qui pourront jouer à Anthem feront le plein d’informations !

Gameplay E3 2018 d'Anthem

Chargement de la vidéo Anthem Gameplay

Même son de cloche du côté de Battlefield V. Si le jeu a beaucoup fait parler de lui récemment, malheureusement pas pour les bonnes raisons, on espérait avoir droit à un peu de gameplay et finalement il a fallu se contenter d’une petite bande-annonce très jolie mais pas forcément représentative de ce que sera le jeu final. Toutefois, Electronic Arts a réussi à emballer une bonne partie du public, composé en grande partie de fans et de vidéastes, en annonçant que le jeu embarquerait un mode Battle Royale. Sans surprise donc, puisque de tous les FPS grand public qui font les grands titres ces dernières années, Battlefield est probablement le titre le mieux adapté à un tel mode de jeu. Avec ses grandes cartes, son jeu d’équipe et ses véhicules, il y a de quoi faire.

Une nouvelle bande-annonce pour Battlefield V

Chargement de la vidéo Battlefield V trailer

Du sport, Steuneugame !

E3 2018 : résumé de la conférence Electronic Arts
Dans FIFA 19, les joueurs vont enfin pouvoir opposer Neymar et Messi dans la plus grande des compétitions de football, était fier d'annoncer Electronic Arts.

Qui dit Electronic Arts dit simulations de sport collectif. C’est le passage obligatoire de chaque conférence de l’éditeur américain, qui pour le coup est resté plutôt sobre. Pour FIFA 19, on a appris qu’EA avait réussi à obtenir les droits sur la Champion’s League et proposera donc un mode de jeu adapté en conséquence. Le coup est rude à encaisser pour Pro Evolution Soccer, qui en avait l’exclusivité jusqu’à encore très récemment. Suite à quoi JuJu Smith-Schuster, membre des Steelers de Pittsburgh, est venu tailler la bavette sur scène avec un e-sportif pour parler du prochain Madden NFL 19, avant qu’une bande-annonce ne soit dévoilée. Le jeu aura droit à une sortie sur PC, tiens donc ! Pour finir, NBA Live 19 a également eu droit à un court trailer, qui mettait l’emphase sur le mode Carrière, mais là encore…. Pas de démonstration manette en mains, pas de liste de nouveautés de gameplay. L’habituelle section jeux de sport a manifestement été écourtée cette année !

Mais aussi des petits jeux

Depuis quelques années, Electronic Arts aime mettre en avant des petits jeux lors de sa conférence, qui sont souvent de bonnes surprises. Rien de tel ce soir, malheureusement. L’éditeur a fait revenir sur scène Martin Sahlin, le réalisateur d’Unravel, pour qu’il nous parle d’Unravel Two. Cette suite du jeu de plates-formes tout mignon mettra l’emphase sur la coopération puisque Yarny sera accompagné d’un ami fait de laine bleue. Si le concept, qui semble enrichir les mécaniques de gameplay et fera plaisir aux amateurs de jeux à deux, sur un canapé, ce nouveau Unravel était attendu et forcément, l’effet de surprise est moindre. C’est un peu la même chose pour le très intriguant Sea of Solitude, qui est venu profiter des immenses projecteurs de la conférence Electronic Arts. Déjà dévoilé en 2015, le jeu de Jo-Mei dépeint un monde cauchemardesque et envahi par les eaux, pour un voyage fait d’introspection et de paysages de cartes postales. Le petit studio indépendant berlinois semble confiant et souhaite proposer un jeu misant sur la recherche de son véritable soi. On n’aurait pas craché sur un peu de gameplay, quand même.

Unravel Two se dévoile à l'E3 2018 en bande-annonce !

Chargement de la vidéo Unravel Two trailer

Ah, vous vouliez des surprises ?

Vous l’aurez compris, cet EA Play ne nous a pas franchement surpris, mais il y a quand même eu quelques moments… surprenants, inattendus même. Comme lorsque Andrew Wilson, le PDG d’Electronic Arts, est monté sur scène pour nous présenter une nouvelle formule de son EA Access, l’Origin Access Premier. Jusque là, le système d’abonnement de l’éditeur se "contentait" de proposer des démos limités en temps de ses derniers gros jeux, ainsi que l’accès illimité à un dodu catalogue d’anciens titres. Le tout moyennant 3,99€ par mois. Mais les choses vont changer et EA va aller affronter Microsoft et son Xbox Game Pass sur le terrain du « Netflix du jeu vidéo ». L’Origin Access Premier coûtera 14,99€ par mois et permettra de jouer, sans limites de temps, à tous les derniers jeux de l’éditeur, au moment de leur sortie. Wilson a ainsi nommé Anthem, Battlefield V ou encore Madden NFL 19. Le système d’abonnement fonctionne de mieux en mieux et dans les mois et années à venir, d’autres grands noms du jeu vidéo pourraient s’y mettre. Vous voilà prévenus !

Finalement, la surprise la plus agréable de cette conférence est probablement celle qui n’a bénéficié que d’une très légère mise en avant : Vince Zampella, le patron de Respawn Entertainment (TitanFall, TitanFall 2), a confirmé que le studio travaillait bien sur un jeu Star Wars, mais surtout il en a dit plus sur le contexte. Le soft, nommé Jedi Fallen Order, placera son intrigue entre les Episodes III et IV, pendant la Grande Purge des Jedis. On devrait probablement incarner un Jedi en fuite, recherché par Vador et ses sbires. Un pitch plutôt intéressant, reste à savoir ce que saura en faire Respawn.

Une pensée émue également pour tous les fans de Command & Conquer, qui ont eu le plaisir de voir le grand retour de la série grâce à Command & Conquer : Rivals, un jeu mobile et compétitif, sans doute inspiré du succès de Clash Royale. Pour le coup, on ne s'y attendait pas et encore au moment d'écrire ces lignes, on reste assez... intrigué de voir ce que cela pourra donner. Le jeu sera disponible sur iOS et Android et il est déjà accessible en version pré-alpha sur le Google Store.

> Retrouvez toutes les infos de l'E3 2018

Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
E3 Coldwood Interactive Respawn Entertainment BioWare Electronic Arts Dice

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
tabonemok
tabonemok
MP
le 13 juin à 15:48

J'ai vu la conférence, voila mon ressenti:

EA nous confirme encore une fois cette année qu'elle n'est plus ce qu'elle était. C'est devenue une putain de pompe à fric qui en a rien à foutre des joueurs. Les jeux n'ont absolument aucune âme. Je conçois aussi qu'ils souhaitent pas laisser Battlefront 2 à l'abandon malgré l'immense polémique qu'il y a eu, mais proposer un DLC payant? Wtf?

Lire la suite...
ITLDIFlo59
ITLDIFlo59
MP
le 12 juin à 23:24

Oh Unravel 2

Oh... Pour le reste, que du flatulence qui seront à base de lootbox...

Lire la suite...
mortal-fighter
mortal-fighter
MP
le 10 juin à 22:27

Et ben ils sont fort chez EA, ils ont réussi a faire une conférence et pas un seul de leur jeu ne m'intéresse

Lire la suite...
lodevy-sake
lodevy-sake
MP
le 10 juin à 18:03

Toujours pas de remake des précédents ssx quoi ...

Lire la suite...
fool_proof
fool_proof
MP
le 10 juin à 17:50

La licende C&C réduit a un jeu mobile de type clash'n'clan... La résignation... Moi qui attends toujours un generals 2 :(

Lire la suite...
nibelung6666
nibelung6666
MP
le 10 juin à 16:17

mon résumé à moi : conf de merde dans aucun interet, aucune annonce en dehors des petit jeux. Du sport, un battle royal dans BF5 (Bah oui faut boen suivre les modes, même quand elles sp
ont merdiques).
Quant à Anthem ... bah n'importe qui un minimum censé sait que Bioware est plus foutu de faire une jeu correct.

Bon un point positif, impossible que lrs autres confs soient aussi chiantes.

Lire la suite...
draugnim
draugnim
MP
le 10 juin à 16:07

"Une pensée émue également pour tous les fans de Command & Conquer, qui ont eu le plaisir de voir le grand retour de la série grâce à Command & Conquer : Rivals, un jeu mobile et compétitif, sans doute inspiré du succès deClash Royale."

Le plaisir? non le dégoût plutôt, qu'ils laissent cette licence tranquille si c'est pour en faire ça! Westwood me manque...

Lire la suite...
laurentpoussin
laurentpoussin
MP
le 10 juin à 15:02

le jeu en streaming ! l'avenir ???? si ça devient la norme, alors le jeu vidéo n'existera plus. Mon pognon restera bien au chaud dans mon portefeuille. Personne ne veut du jeu en streaming. Toute le monde déteste l'idée. On ne possède plus ses jeux. On paie mais on a aucun véritable droit. Il faudra avoir des connexions avec des débits gigantesques (même avec la fibre, ça rame encore...
C'est encore pire que les jeux en dématérialisés. Là au moins vous avez le jeu sur votre disque dur.

Avec le jeu en streaming, vous louez vos heures de jeux. Et comme dans une location, à la fin, quand vous arrêtez, il ne reste rien si ce n'est votre pognon parti dans le cloud.

Il faut impérativement boycotter cette idée de toute urgence!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je ne comprends pas que les gars de JVC ne fassent pas des pétitions dans tous les sens pour empêcher ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Vous n'aurez plus de boulots les gars. Si on est abonné à tout le catalogue, pas besoin de tester les jeux... de toute façon, plus besoin d'en faire des bons, un seul par an pour chaque client suffira. Tu veux jouer à fifa 58 ? paie le prix du jeux chaque mois. Tu veux jouer à médal of trouduc ? non c'est une bouse... pas de problème tu paiera pas plus cher.... mais il n'y aura plus de bon jeu, c'est pas utile de faire de la bonne marchandise une fois que ton client est captif

Lire la suite...
MeiPing
MeiPing
MP
le 10 juin à 14:50

J'avais aucune attente
Et j'ai quand même été déçu.

Lire la suite...
kynne
kynne
MP
le 10 juin à 14:00

"Une pensée émue également pour tous les fans de Command & Conquer, qui ont eu le plaisir de voir le grand retour de la série grâce à Command & Conquer : Rivals, un jeu mobile et compétitif, sans doute inspiré du succès de Clash Royale."

J’espère que c'est du sarcasme.

Lire la suite...
Top commentaires
Kijink
Kijink
MP
le 09 juin à 23:47

Une pensée émue également pour tous les fans de Command & Conquer, qui ont eu le plaisir de voir le grand retour de la série grâce à Command & Conquer Rivals, un jeu mobile et compétitif

Je doute qu'ils soient vraiment ravis que ce soit sur mobiles. :pf:

Lire la suite...
Mariokart3
Mariokart3
MP
le 09 juin à 23:45

La rédemption ? La déception plutôt http://image.noelshack.com/fichiers/2016/50/1481878288-asile2.jpg

Lire la suite...
Boutique
  • Toki Collector's Edition Switch
    49.99 €
  • Octopath Traveler
    45.52 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Black Ops IIII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com