Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

News débat et opinion
Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs
Partager sur :

Compilations, portages, remasters… à croire que le jeu vidéo est en panne d’inspiration depuis une dizaine d’années. Une tempête nostalgique s’abat sur ce marché et déterre des souvenirs enfouis, chéris par toute une communauté désireuse de raviver la flamme au risque de profaner cette mémoire. Ouvrir la boîte de Pandore pourrait bien laisser des stigmates sur un passé enjolivé avec le temps.

Débat et Opinion
Cet article entrant dans la rubrique "Débat et opinion", il est par nature subjectif. L'avis de l'auteur est personnel et n'est pas représentatif de celui du reste de la rédaction de Jeuxvideo.com.

Une boîte de Pandore lucrative

Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

Les rééditions existent depuis les premiers pas du jeu vidéo, néanmoins ce phénomène s’est accéléré à l’aube de l’an 2000 pour devenir un business lucratif. Entre 2016 et fin 2018, une centaine de portages et remasters ont vu ou verront le jour. Et les résultats obtenus par ces titres revenus d’entre les morts parlent d’eux-mêmes et sont les témoins d’un appétit gargantuesque pour ce type de productions. Les joueurs sont donc les premiers responsables de cette politique éditoriale moderne... la demande est bel et bien présente et avide de titres à se mettre sous la dent quitte à farfouiller dans le grenier.

Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

Le phénomène prend de l’ampleur au fil des ans, mais gare au retour de bâton. La nostalgie est un puissant allié qui s’attaque à nos souvenirs. Revivre éternellement les moments forts du passé attise ce besoin de nostalgie, mais notre mémoire nous joue des tours. Les souvenirs s’érodent à mesure que le temps passe, s’effritent au contact de nouvelles expériences, s’enjolivent au fil des ans. Et le jeu vidéo est un média qui souvent vieillit mal. Le temps n’est pas un être clément et bien des jeux en pâtissent une fois ressuscités. Un nom clinquant ne peut extraire les qualités d’autrefois à l’implacable présent. Le temps fait son œuvre.

Gaming Live de Devil May Cry HD Collection

Chargement de la vidéo Devil May Cry HD Collection Gaming Live
Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

Prenons Metal Gear Solid pour exemple, un jeu culte du maître de l’infiltration Hideo Kojima sorti sur PlayStation en 1999 en occident. Les aventures de Solid Snake bercent mes années “collège”. Le seul charisme des antagonistes et la complexité d’un récit pointant du doigt les dangers de la privatisation des forces militaires consacrent le jeu vidéo et le propulsent dans une nouvelle ère. Néanmoins, 19 ans plus tard, l’excellence trébuche sur des attentes renouvelées, de nouveaux points de comparaison… en d’autres termes l’évolution d’un média ayant pris de la bouteille durant deux décennies. L’intelligence artificielle des ennemis, les déplacements du héros et des codes vidéoludiques rétro entament mon capital sympathie pour ce MGS qui vieillit extrêmement mal. Et un probable remaster sur PlayStation 4 ne peut gommer un tel retard sans virer au remake à l'image du très apprécié Metal Gear Solid : The Twin Snakes sorti en 2004 sur Gamecube.

Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

Shadow of the Colossus, Yakuza Kiwami, Tomb Raider de Crystal Dynamics ou encore le légendaire Resident Evil sur Gamecube, de tels jeux et franchises renaissent de leurs cendres tels des Phénix sans avoir à rougir face à la concurrence. Nouveau moteur de jeu, nouvelles fonctionnalités, contenu additionnel, assainissement de la chronologie en gommant les incohérences accumulées… le titre de Sega cité ci-dessus est un exemple à suivre justifiant le retour de Kazuma Kiryu. Cependant, le phénomène des reboots et remakes est marginal pour une raison simple. Revisiter le passé n’est pas une évidence financière. Les coûts de production s’envolent dès lors qu’une refonte globale est envisagée. Certains éditeurs sont tentés de privilégier la facilité et le gain à court terme au détriment des licences.

Remasters & portages... Le recyclage profane nos souvenirs

La compilation Devil May Cry, le remaster d'Age of Empires, la réédition de Street Fighter II sur Switch… souffrent d’un mal commun, celui de l'obsolescence. Les mécaniques de gameplay autrefois novatrices et les cinématiques 3D à couper le souffle perdent de leur superbe. La mise en scène patauge dans le classicisme. Le jeu vidéo évolue, grandit. L’excellence passée nous paraît alors vétuste. Il serait facile de citer des contre-exemples. Bayonetta 2, Dragon's Dogma, Rayman Legends, Vanquish… autant d’exceptions qui irriguent ce champ des possibles. Portages et remasters ne sont pas forcément destinés à la médiocrité. Néanmoins les éditeurs et studios s’y aventurent non sans risque. Détériorer ces souvenirs choyés par les joueurs reste une possibilité à ne pas négliger.

Yakuza Kiwami : Le remake par excellence

Chargement de la vidéo Yakuza Kiwami Gaming Live

Le marché du portage et du remaster bat son plein au grand dam des joueurs désireux de découvrir des terres inexplorées. Et pourtant, ces mêmes joueurs rendent pérenne ce recyclage vidéoludique par leurs actes d’achat au risque de profaner leurs propres souvenirs et de déchanter. Sans jamais défendre la créativité à n’importe quel prix, certaines gloires du passé devraient rester en sommeil pour l’éternité.

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
gazette
gazette
MP
le 30 avr. à 09:37

La nouvelle génération semble montrer la volonté d'inscrire la "retrocompatibilité" dans l'ADN des machine à venir, les jeux "modernes" intègrent pour les derniers des patchs permettant des boost qualitatifs des graphismes, framerates, ...
De là, je me dis que les remakes / remasters sont des "mals" nécessaires pour plusieurs raisons :
- Perdurer la mémoire du JV
- Installer sur ce qui semble être la dernière Architecture avant le tout démat / cloud un maximum de titres qu'on aimerai lancer dans X temps (ou jamais en réalité mais on croit qu'on pourra toujours se refaire un vieux jeu)
- Et truc qu'on pense pas, nous gameurs, peut être remettre dans le circuit des jeux moins adultes / ultra réaliste pour nos enfants, idem, des gameplay peut être plus simple partant moins sur des acquis comme le déplacement en 3D à 2 JoyStick...

J'ai personnellement acheté un temps des jeux sur Steam que j'avais sur PS3 uniquement pour les avoir dans ma ludothèque d'archive ... Là, si je peux la constituer sur console "aussi" ... (j'ai plus confiance sur la longévité sur PC où Steam permet de garder les install sur des disques externes ce qui en cas de fermeture, il existera toujours un client compatible, officiel ou pas, sur console, c'est risqué... Après, techniquement, pour archiver toutes ma biblio Steam ... je peux investir dans pas mal de tera)

Bref, les remasters, ça permet de faire des jeux qu'on a pas eu le temps de faire sur une autre gen ou faire des titres qu'on a jamais connu comme la XBox que j'ai jamais eu, une "TWO" ou une X à l'occasion pour faire certains titres 360, ONE me déplairait pas ... même si avec le PC, je ne suis pas passé à côté de beaucoup (qui m'intéresse)

Lire la suite...
ludopad-pro
ludopad-pro
MP
le 26 avr. à 11:39

Ce qui me derange le plus dans ce marché opportuniste c'est de vendre une réedition (dans son jus, sans aucun travail de refonte) et d'oser la nommer "remastered" alors que faire de la retro-compat serait plus sencé mais les pigeons n'y voient que du feu !

Lire la suite...
Commentaire édité 26 avr., 11:40 par ludopad-pro
ironbobbi
ironbobbi
MP
le 18 avr. à 06:45

Ce message est le remake d'un précèdent message, que j'ai efface car raté, mal écrit, plein de faute... ;)

Et c'est ça aussi l'intérêt d'un remake, c'est de pouvoir (éventuellement) gomer les imperfections du premier. :)

Pour mon premier message, j'était fatigué, j'avais pas le temps de relire, et on ne peut pas modifier dans le temps ses messages sur ce forum... Des "limitations techniques" qui ont donné un résultat final décevant, mais pas pour autant nul dans le fond. :)

Grâce au remasters et remakes, les dev ou éditeurs s'assurent de pérenniser un ancien excellent jeu, au goût du jour ou repenser plus proche de ce qu'ils voulaient au départ.

Je reprenais l'analogie avec les VHS et les DVD/ Blu Ray qui sont des remasters de films. Et je pense que personne ne se plein de pouvoir trouver Jurassic Park, Star Wars... En DVD puis Blu Ray plutôt que de devoir les conserver en VHS.

La créativité existe toujours chez les indé ou les gros éditeurs, et je pense que le problème ne vient pas des joueurs qui rachètent leurs jeux remasterisés. Mais plus d'une couverture médiatique trop forte pour les remake. Qui peuvent occulter une nouveauté plus discret sur le plan marketing.
ex : Shadow of the Colossus, Secret of Mana...
Qui rien que sur JV.com ont eu plus de contenu dédié que d'autres.

Donc voilà, mon avis c'est 'OUI' continuez les portages, les remasters, les remakes, la rétrocompatibilité... C'est tout aussi important, que la rééditions de livres, des films sur DVD/blu Ray.
Et à l'instar de ces derniers, leur réserver une plus petite importance de la part des médias. :)

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr., 06:49 par ironbobbi
furn-le-gamer
furn-le-gamer
MP
le 17 avr. à 20:19

Personellement, il y a certain remaster que j'ai eu hâte de jouer et une fois mit la main dessus, j'ai jouer quelques heures et j'ai rapidement laisser tomber comme par exemple Bayonetta et Vanquish(malgrer que vanquish jai eu le temps de le finir l'histoire) que j'avais jouer la premiere fois sur xbox360, bayonetta m'avait vraiment impressionné a l'époque!

Quand ils ont été annoncé sur Steam j'ai sauté de joie! Bon, enfin quand est venue le temps d'y jouer...malheureusement le plaisir n'était pas le même! Bon, j'vais pas m'étirer pour expliquer le pourquoi du comment mais je sais qu'il y avait d'autres jeux qui allait sortir alors m'ont interet a vite baisser!

En ce moment, les remasters que j'attend sont Crash bandicoot insane trilogy, Spyro the dragon et la Master chief collection sur pc(qui devrait arriver dans quelque année) et j'espere qu'il n'auront pas le même effet que bayonetta et vanquish ont eu! :)

Lire la suite...
tchak47
tchak47
MP
le 17 avr. à 11:29

Quand je vois des vidéos de ocarina of time sous unreal engine 4 pardon mais sa me fait rêver. En revanche tout les remaster HD je trouve sa un peu nul !

Lire la suite...
arovane
arovane
MP
le 17 avr. à 09:48

S'il y a autant de remaster, portage et autre, c'est aussi et surtout parce que la production actuelle patauge dans la semoule. Silent Jay parle ici de mécanique dépassé pour les jeux plus anciens, mais un grand nombre de ces jeux ont justement un gameplay beaucoup plus novateur que quantité de bouses aujourd'hui. Enfin n'oublions pas que produire un jeu actuellement coûte très, très cher, le risque pour les éditeurs est donc élevé. Je comprend donc la mode, mais cela ne veut pas dire que je la cautionne. Juste que l'article survole un peu le sujet, c'est dommage.

Lire la suite...
coIdfinger
coIdfinger
MP
le 17 avr. à 03:06

30 ans de gaming derrière moi et pourtant je suis bien content d'avoir l'opportunité de découvrir ou redécouvrir des titres cultes, en compilation voire remasterisé HD ou carrément rebooté. J'en ai fait plein, et là je suis sur Grim Fandango qui est super, et j'ai prévu d'en faire encore beaucoup d'autres. Il y en a des râtés, certes, il suffit de se renseigner et de les éviter si besoin (secret of mana ou par ex).

Rejouer à du rétro n'a jamais altéré le moindre de mes souvenirs, au contraire cela m'en fait remonter plein. La technique à mes yeux restera toujours secondaire pour un jeu très réussi. Quand je revois l'intro (et les cinématique) de FF7, qui à l'époque m'avait laissé sur le cul, ça me fait toujours de l'effet aujourd'hui, parce que je le remets dans son contexte. Et Grim Fandango, que je découvre c'est pareil. Le lissage des éléments 3D activé ou pas, la pâte artistique, l'humour et les énigmes, sont toujours les mêmes. Si demain je refais MGS, j'aurai le même plaisir à retenter les différentes approches, me rappeler tous les trucs cachés, à redécouvrir son scénario et toutes les idées de gameplay fondatrices de cette saga. Sans parler des 2 premiers Shenmue que je suis impatient de découvrir, en espérant que leur portage soit de qualité.

Qu'on connaisse ou pas les jeux réédités, il y a vraiment du choix en terme de soin apporté à la plupart de ceux ci. Ca n'empêche pas le fait qu'il y ait encore plein de jeux originaux et pour tous les types de joueurs qui sortent chaque année. Il n'y a que chez Nintendo où je trouve la place aux portages et remaster prend une place au sein de la ludo un peu trop importante (sur Wii U et Switch notamment), au point qu'ils en sortent carrément des versions mini de leurs Nes et Snes chargés de roms. Ca c'est un peu facile. Mais à côté de ça j'aurai tellement apprécié voir Sony porter tout ses meilleurs jeux PS2 en versions boîte sur PS Vita... Et que dire des versions super ultra ou complete definitive edition, c'est pas de l'abus ça aussi ? Bref, au final ce qui compte c'est que les super jeux, qu'ils soient vieux ou pas, soient accessibles au plus grand nombre, et ça me semble normal qu'ils aient du succès auprès du public.

Lire la suite...
CoeurDeGamer
CoeurDeGamer
MP
le 16 avr. à 23:39

Moi j'attends toujours un Saints Row Trilogy sur PS4 avec le 1 le 2 et le 3 en HD, ils ont bien fait le 4 sur la 4 (Saints Row IV Re-elected) ils peuvent le faire avec les 3 premiers et ENFIN je pourrais faire le premier (les let's play c'est pas pareil je préférerais y jouer). J'achèterais tout de suite.

En plus ça ferait bien à THQ car même si ils ont eu l'argent pour racheter Volition et d'autres studios qui leur appartenaient avant la fermeture de THQ, ça n'empêche pas que Volition a perdu du fric avec l'échec commercial de Agent of Mayhem (je l'ai et franchement je l'ai pas fini il reste super à jouer mais l'histoire j'ai pas accroché c'est pas à comparer avec un Saints Row en tout cas, et la carte est très petite pour un open world) ça lui ferait du bien cette rentrée d'argent, et ils en feraient de façon facile c'est juste des remaster et il y aurait beaucoup d'acheteurs car ceux ayant été sur PS3 n'ont pas fait le premier :)

Lire la suite...
Sameeji
Sameeji
MP
le 16 avr. à 23:33

Complètement d’accord avec Silent_Jay.

Lire la suite...
Fig21
Fig21
MP
le 16 avr. à 21:56

Un vrai remake de soul reaver, voilà ce qu'il nous faut ! :oui:

Lire la suite...
Top commentaires
-Ohmega-
-Ohmega-
MP
le 16 avr. à 14:41

C'est censé être un article de fond ?
Nan parce que, le fait que des mécaniques de jeu et et que des graphismes vieillissent à travers le temps, c'est pas de l'analyse, c'est juste de la logique.
Et quand on énonce des faits du type "Entre 2016 et fin 2018, une centaine de portages et remasters ont vu ou verront le jour.", ce serait bien de le crédibiliser avec des chiffres. Y a aucune référence ici.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 avr., 14:41 par -Ohmega-
malakul
malakul
MP
le 16 avr. à 14:16

Vaste débat que celui des portages! Il existe effectivement des remakes de très grande qualités et même certains qui améliorent le jeu original. Et puis améliorer dans certains cas un gameplay un peu vieillot peut faire découvrir à de plus jeunes joueurs des titres dont le scénario ou les mécanismes furent et resteront formidables.
Mais d'un autre côté, trop de portage tue le portage comme dirait l'autre. Et on se retrouve avec des éditeurs (pas tous mais certains oui) qui ne cassent pas trop la nouille et se contentent de ressortir en HD leurs succès. Ok, pourquoi pas! Mais quand on voit le peu de travail fourni sur certains remasters, remakes et portages et surtout le prix de vente par moment exagéré de jeux déjà sortis il y a un moment, genre 39€ pour un Burnout Paradise qui tourne pourtant encore très bien sur des machines comme la PS3 ou la 360 et qu'on chope sans difficultés à 5 ou max 10€ en occaze, on se dit qu'il y a effectivement quelque chose de pourri au royaume du portage.
Après il y a le "cas Switch". Une console de qualité, certes encore jeune car sortie que depuis un an, mais qui peine à proposer des exclus en abondance (ce qui est normal vu que la machine n'est pas bien vielle, on est d'accord) et qui du coup inonde sa ludothèque de jeux déjà parus, déjà dispos et souvent à moindre frais sur d'autres supports. Mais le virus du portage à tout va est aussi inhérents aux autres consoles un peu moins récentes.
Alors chacun y verra midi à sa porte. Un jeune joueur ou un occasionnel qui vient de s'acheter la petite dernière de Nintendo pourra jouer à pleins de jeux qu'il n'aurait pas pu faire s'il n'a pas de PC, ps4 et consorts. Les "vieux" joueurs par contre qui jouent en multiplateformes, se tourneront un peu les pouces.
C'est compliqué tout ça.
Perso j'ai rien contre les portages à la base, je suis pas obligé de les faire. Et il y a encore beaucoup de nouveautés qui sortent pour que je m'en contente. Mais c'est vrai que l'inondation de portages sur tous supports est franchement relou, et encore une fois surtout quand on voit les prix de vente de ces jeux.

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • FIFA 19
    49.99 €
  • Marvel's Spider-Man
    39.90 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com