Créer un contenu
News débat et opinion
Pokémon GO : Un succès taillé pour durer
iOS Android
  • Partager sur :

Ils sont rares les jeux vidéo marquant de leur empreinte une époque. Pokémon GO peut se vanter d’être l’un d’entre eux. De par son concept universel et son accessibilité à toute épreuve, le titre de Niantic Labs et The Pokemon Company a conquis des millions de joueurs à travers le monde malgré l’absence remarquée de certaines fonctionnalités, et amassé une fortune colossale depuis son apparition sur iOS et Android en juillet 2016. Ce spin off mobile a transformé le marché et cet “American Dream” nomade n’est pas près de s’arrêter.

Une expérience novatrice et évolutive

La perfection du concept

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Pokémon GO est une anomalie, un miracle dans l’industrie du jeu vidéo de par son simple concept alliant à la perfection l’essence de la franchise Pokémon (capturer des créatures) et les spécificités des smartphones, à savoir la mobilité et la technologie embarquée dans ces appareils (gyroscope, caméra, accéléromètre, GPS…). Fusion naturelle d’un genre en pleine expansion - l’Urban Gaming - et d’une licence majeure du jeu vidéo, Pokémon GO était voué à cartonner. Et pourtant, l’engouement autour du jeu de Niantic Labs a surpris la planète entière et assené un uppercut mémorable à l’ensemble des professionnels du milieu par la rapidité et l’intensité d’une singularité devenue en quelques jours un phénomène aux quatre coins du globe.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Ce succès éclair n’a pas empêché Pokémon GO de recevoir une pluie de reproches et de critiques de la part des fans de la première heure quelques semaines à peine après la sortie du jeu. La communauté pointait du doigt certains manques flagrants dans une formule “mobile” privée en particulier des échanges et du PvP (Joueurs Versus Joueurs). Déception pour les uns, révolution vidéoludique pour les autres, Pokémon GO n’a laissé personne indifférent et la stratégie de mises à jour de Niantic Labs a entretenu mois après mois l’intérêt des joueurs.

Des mises à jour patientes et stratégiques

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Il n’est jamais bon de complexifier un jeu alors que les fondations de ce dernier sont branlantes et menacent de s’effondrer à tout instant et Niantic Labs, conscient de cela et fort d’un expérience de plusieurs années sur Ingress, s’est attelé à renforcer Pokémon GO avant même de penser à implémenter de nouvelles fonctionnalités. Robustesse des serveurs, refonte du radar, améliorations des algorithmes responsables de la distribution et de la rareté des Pokémon… les correctifs ont consolidé le jeu et permis de construire durablement sur des bases saines. Ainsi, seuls les compagnons furent intégrés durant les 6 premiers mois.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Dès le mois de février 2017, les choses se sont accélérées et le studio américain est passé à la vitesse supérieure en ajoutant la seconde et très attendue génération de Pokémon, soit 100 nouveaux monstres de poche. S’ensuit l’apparition des premiers Shiny un mois plus tard avant un long silence brisé dès l’E3 2017 avec l’annonce des raids coopératifs et une refonte totale du système d’arènes (“Gyms” en version anglaise) - pilier de l’expérience GO. Et Niantic Labs semblait enfin prêt à enchaîner les annonces et à alimenter son jeu en contenu et en événements ponctuels afin de retenir captive son immense communauté. L’ajout des premiers légendaires (Lugio et Artikodin) le 22 juillet dernier a ravivé l’intérêt des fans pour le titre et les apparitions de Pikachu-Pichu-Raichu en version Shiny n’a fait qu’accentuer cet épiphénomène. Un Mewtwo et de nouveaux légendaires (Raikou, Entei et Suicune) capturables lors de raids exclusifs ajoutés mi et fin août ont fini d’achever des fans en position latérale de sécurité à la moindre annonce.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Les rouages de la machine de guerre Pokémon GO sont extrêmement bien huilés. Il aura fallu 1 an à Niantic Labs pour graisser ce rouleau compresseur et l'assainir. L’attente fut longue et certaines fonctionnalités tardent à arriver. Les échanges et le Player vs. Player, bien que mentionnés par Tsunekazu Ishihara (PDG de The Pokemon Company) ne sont qu’un doux rêve à l’heure actuelle. Et pourtant, l’espoir est de mise et l’avenir s’annonce radieux avec une troisième génération de Pokémon prévue pour 2018 selon les dernières rumeurs.

Pokémon GO : Un trailer légendaire

Chargement de la vidéo Pokémon GO trailer

Un phénomène planétaire

Fans nostalgiques & grand public

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Pokémon est une franchise connue de tous. De par sa présence sur l’ensemble des médias (jeu vidéo, cinéma, télévision, manga…), cette licence a traversé les âges et touché l’ensemble des populations. Enfants, parents, grand-parents… personne n’était et n’est encore aujourd’hui à l’abri et nombreux sont ceux reconnaissant Pikachu sans même le savoir. La seule barrière à l’entrée pour des millions de nouveaux joueurs était l’achat d’une console de jeu et Niantic Labs a dynamité cet obstacle en allant à la rencontre de cette population inexploitée de fans.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Les ventes mobiles parlent d’elles-mêmes. 1,5 milliards de smartphones vendus à travers le monde en 2016, soit 20% de la population mondiale (selon Gartner). Face aux quelques millions de plateformes dédiées au “Gaming” écoulées chaque année, le marché mobile fait figure d’eldorado. Un simple téléchargement de quelques mégaoctets et le néophyte se transforme alors en porte-étendard de la marque Pokémon. Et ce spin off exploite parfaitement la dimension nomade du support mobile en favorisant les déplacements, les rencontres... et donc le bouche à oreille. Pokémon GO a surpris le commun des mortels en juillet 2016, mais les fans l’attendaient depuis plusieurs mois décortiquant chaque annonce avec assiduité.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

L’étincelle a germé d’une poignée de joueurs et embrasé l’App Store et Google Play, les nouveaux convertis à la foi Pokémon infectant à leur tour leur entourage. Des mouvements de foule à Central Park (New York), des attroupements de milliers de personnes à Ueno Park (Tokyo), des lieux touristiques envahis par des dresseurs les yeux rivés sur leur smartphone… la folie Pokémon GO n’avait plus qu’à s’étendre au reste du monde. Le titre de Niantic Labs a démocratisé la franchise et rassemblé autour d’une passion désormais commune fans de la première heure et néophytes : celle de la chasse au grand air.

Du bouche à oreille à la communication corporate

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

La presse spécialisée et généraliste s’est emparée du phénomène et continue aujourd’hui de surfer sur l’un des événements vidéoludiques majeurs de la décennie. Des millions de joueurs pendus aux flux d’actualités dans l’espoir d’y apercevoir l’annonce du PvP, d’un légendaire...forment une audience fidèle et avide d’informations aussi minimes soient-elles. Et les grands organes de presse n’ont pas résisté bien longtemps avant d’exploiter avec plus ou moins de réussite un marché loin de leur habituel coeur de cible. Des reportages sur les chaînes nationales (TF1, BBC…), des actualités-faits divers dans le colonnes des journaux historiques (Le Monde, The New York Times…)... Pokémon GO est partout et déleste Niantic Labs d’une campagne marketing coûteuse.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

L’engouement des fans et un suivi en continu de l’actualité par la presse ont assuré au studio et à l’éditeur une occupation de l’espace médiatique rarement égalée et une couverture média inespérée. Durant des mois les principaux intéressés s’en sont donc remis aux joueurs et aux journalistes-influenceurs pour prêcher la bonne parole et se sont concentrés sur le développement. La présence de Pokémon GO s’est donc atténuée naturellement au fil des mois. Période choisie par Niantic Labs pour reprendre les rênes avec le recrutement d’un Community Manager et établir une campagne de communication digne de ce nom.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Les communiqués de presse se sont alors multipliés et des événements dédiés ont émergé en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Et les joueurs ne se sont pas fait prier pour participer. Les billets pour Chicago et Paris ont disparu respectivement en 30 et 2 minutes, preuve de l’intérêt toujours aussi vivace des joueurs à l’égard de Pokémon GO. Malheureusement l’événement américain a tourné au flop, des déboires techniques ayant ruiné les espoirs des fans. Niantic Labs a tout de même appris de ses erreurs. Le Pokémon GO Stadium de Yokohama du mois d’août dernier s’est déroulé sans anicroche, une manière de souffler la première bougie du jeu en compagnie de Mewtwo. Et ce genre d’événements se multipliera dans les prochains mois (Prague, Copenhague, Stockholm) au gré des mises à jours déjà planifiées par le studio.

Pokémon GO : Rencontre avec les dresseurs de Paris

Chargement de la vidéo Pokémon GO Reportage

Un modèle économique et social prospère

Pokémon pour tous, tous sur Pokémon

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Ce n’est qu’un facteur parmi tant d’autres, mais représentatif de l’engouement suscité par le jeu en réalité augmentée de Niantic Labs à travers le monde à sa sortie et dans les mois qui ont suivi. “Pokémon GO” fut la recherche la plus tendance de 2016 sur le moteur de recherche Google bien que ce dernier soit sorti durant l’été. L’alliance Pokémon - Free to play - mobiles a parfaitement rempli son rôle et occupé la position de N°1 des téléchargements sur l’App Store et Google Play lors de son année de sortie selon App Annie. Niantic Labs déclarait 100 millions de téléchargements après un petit mois d’exploitation (août 2016) et 250 millions après 6 mois (février 2017). Puis la rumeur de perte de vitesse de Pokémon GO s’est propagée comme une traînée de poudre bien qu’elle soit infondée.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Effectivement, Pokémon GO ne rassemble plus autant les foules. Mais s’arrêter à ce simple fait courant sur mobiles après un tel raz-de-marée reviendrait à fermer les yeux sur la pérennité du titre et ses chiffres mirobolants 1 an après sa sortie. Certes, seuls 8% des personnes ayant téléchargé l'application jouent encore aujourd’hui à Pokémon GO (752 millions de téléchargements au total - Apptopia) et pourtant… Selon le cabinet d’analyse Apptopia et Niantic Labs, entre 60 et 65 millions de joueurs lançaient le jeu au moins une fois par mois en juin 2017 et 12-13 millions tous les jours. A titre de comparaison, la société Uber n’enregistre que 40 millions d’utilisateurs par mois quand Blizzard Entertainment “se contente” de 41 millions de joueurs sur l’ensemble de ses jeux. Pokémon GO n’a pas fini de nous surprendre de par sa longévité et son désir de séduire les joueurs par un contenu toujours plus riche.

Le Pokémon aux oeufs d’Or

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Le Premium a la chance de pouvoir compter sur les ventes physiques et/ou digitales pour récolter le fruit d’un dur labeur là où le Free to Play travaille d’arrache-pied tout au long de son exploitation pour soutirer quelques euros à des joueurs bien souvent tentés de profiter de l’expérience offerte à moindre coût. Cependant, de nombreux jeux à succès sur PC (League of Legends) et sur mobiles (Clash of Clans, Summoners War : Sky Arena, Final Fantasy : Brave Exvius) se font les portes-paroles d’un modèle économique fructueux à condition de transformer le touriste en joueur assidu. Et la 3ème place en terme de revenus sur iOS et Android de Pokémon GO (source : App Annie) démontre la toute puissance de la franchise et de son adaptation sur smartphones.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

160 millions de dollars engrangés en 3 semaines et 40 millions de plus sur le premier mois selon SensorTower... l’année 2016 fut bénéfique à The Pokemon Company. Sa jeune poule aux oeufs d’Or a amassé la coquette somme de 950 millions de dollars en l’espace de 5 mois (source : App Annie). Des résultats affolants et qui perdurent dans le temps. Malgré des rumeurs persistantes de baisse de régime, Pokémon GO ne s’est pas effondré en 2017 mais a trouvé son rythme de croisière. 350 millions de dollars se sont ajoutés en 2017 à la somme de 2016 pour un pactole totale de 1.2 milliards de dollars (source : Apptopia) engrangés à date.

Pokémon GO : Un succès taillé pour durer

Et les micro-transactions ne sont que la partie émergée d’un iceberg colossal. Les contrats sponsorisés n’entrent pas en compte dans les chiffres cités ci-dessus. Les partenariats signés avec McDonalds et les cinémas Toho au Japon ne sont que les prémices d’un modèle économique avant-gardiste. Le joueur est ainsi délesté de son rôle de "payeur" au profit des annonceurs ravis d’exploiter ces placements produits d’un genre nouveau. Ces procédés sont voués à envahir notre quotidien dans les années à venir et Pokémon GO en est le précurseur.

Pokémon GO : Exploration et découverte au cœur de Paris

Chargement de la vidéo Pokémon GO Reportage

Il y aura un avant et un après Pokémon GO, c'est un fait. Par son simple rayonnement culturel sur l’ensemble du globe, le titre de Niantic Labs a marqué à jamais le marché du jeu vidéo et l’industrie des loisirs dans sa globalité. Et ses résultats forcent le respect. Les raisons d’un tel succès sont nombreuses, mais la chance n’a rien à voir là-dedans. De par son concept innovant, son modèle économique pérenne, sa franchise adulée par les joueurs et les néophytes, Pokémon GO perdurera encore de nombreux mois, voire années avant de s'éteindre de sa belle mort.

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
iOS Android Aventure Niantic Labs Nintendo The Pokémon Company Monstres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Grand_Duc
Grand_Duc
MP
18 sept., 02:32

Issou

Lire la suite...
2x2-EgaI-4
2x2-EgaI-4
MP
13 sept., 19:28

Ah bon ? :hap:

Lire la suite...
[Victorin]
[Victorin]
MP
13 sept., 10:28

Encore un article payé avec un chèque Made In Nintendo !
Vous me faites bcp rire JVC.

Lire la suite...
Lestat131289
Lestat131289
MP
13 sept., 09:42

10 sept., 12:52, Horreb a écrit :

Il y a 5 min, mycaranille a écrit :
Bien plus que de personne qui osent encore dire cette phrase si tu aimes pas le jeu pourquoi tu viens commenter ?...

Sauf qu'il a raison, la hype est partie et très peu de gens y jouent encore comparé au début.

comme tu dis, comparé au début. Mais trouve des jeux mobile avec une telle communauté... Soyez honnête un peu, là c'est même pas un avis sur le jeu dont parle l'article, c'est un fait avec des chiffres. Le jeu a commencé comme un raz de marée qui s'est beaucoup calmé mais les joueurs restent nombreux.

Lire la suite...
x_spirit_x
x_spirit_x
MP
13 sept., 00:50

C'est vous qui le dites...

Lire la suite...
Lisacru
Lisacru
MP
12 sept., 17:28

/!\ ATTENTION HOMICIDE /!\

"Pokémon GO : Un succès taillé pour durer"

/!\ JVC TUE SES LECTEURS DE RIRE /!\

Lire la suite...
Math2905
Math2905
MP
12 sept., 14:40

Pardon, j'ai cru lire, "Un succès qui se taille dans la durée " xD

Lire la suite...
Commentaire édité 12 sept., 14:41 par Math2905
_GAMAN_
_GAMAN_
MP
12 sept., 05:13

Au fil des années ce jeu va être un fiasco pour beaucoup de joueurs, j'en suis convaincu et les joueurs en question le verront par eux-mêmes.

Ce free-to-play ne présage rien de bon pour l'avenir.

Lire la suite...
_GAMAN_
_GAMAN_
MP
12 sept., 04:58

Le jeu est pas fini, c'est un fait indéniable par rapport à ce qu'il représente réellement.

Lire la suite...
La_peau_lisse_
La_peau_lisse_
MP
11 sept., 19:19

100% de chance que Niantic paye jvc .On se croirait sur le site officiel de pokémon go c'est incroyable le nombre d'article que vous pondez sur ce jeu alors que la hype à duré deux mois, le temps de ce rendre compte que le système de combat était naze .

Il n'y a plus grand monde qui y joue stop spam tout ces articles pleas.Je pense que la majorité n'en a plus rien à secouer de ce jeu , un article de temps en temps mais la c'est beaucoup trop

Lire la suite...
Commentaire édité 11 sept., 19:20 par La_peau_lisse_
Top commentaires
Horreb
Horreb
MP
10 sept., 12:32

Aussitôt testé, aussitôt oublié.

Lire la suite...
[JV]Undead31
[JV]Undead31
MP
10 sept., 12:38

Non mais sans déconner qui joue encore à ce jeu ? Il est déja mort

Lire la suite...
Pokémon GO
iOSAndroid
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (242)
  • Vidéos (27)
  • Images (489)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Star Wars : Battlefront II
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Mario Odyssey
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live