jeuxvideo.com / Gaming Stories /

ESWC SUMMER 2017 : Bordeaux se met aux couleurs de l’esport

News jeu
ESWC SUMMER 2017 : Bordeaux se met aux couleurs de l’esport
Partager sur :

Le week-end dernier s’est déroulé l’ESWC Summer 2017 au Palais des Congrès de Bordeaux. Accessible gratuitement à tous les fans d’eSport, il a été le théâtre de compétitions réunissant les plus grands joueurs du sport électronique.

SAMEDI La FDJ Masters League Street Fighter V a mis le feu sur la grande scène de l’ESWC Summer 2017, avec des stars telles que le Français Luffy et les Anglais ImStillDaDaddy et Infexious. L’enjeu était de taille, puisqu’en plus du cashprize de 20 000 €, le vainqueur repartait avec une place pour l’EVO 2017, la plus grande compétition annuelle de jeux de combat. Au micro, les spécialistes Ken Bogard, Mr. Quarate et Lam Hua se chargeaient de mettre l’ambiance, tout en commentant les exploits des joueurs à l’écran. La grande finale a opposé Infexious à notre Luffy national (7-4), et c’est le joueur britannique qui a gagné son billet pour Las Vegas. STREET FIGHTER V

Du côté de Clash Royale, il y avait également du niveau avec les incontournables Malcaide (qui a fini quatrième lors de l’ESWC Winter), Soking et Kilua. Parmi les 32 joueurs issus des qualifications online et offline, ces stars de la scène internationale n’ont pas failli à leur réputation puisqu’elles sont parvenues à se qualifier pour les brackets. Malcaide n’a rien pu faire face à Kilua mais a réussi à passer quelques tours en loser bracket, avant de se faire définitivement éliminer par MaxLaMenace. Quant à Soking, il s’est d’abord fait sortir par macdoy en winner bracket, puis par Thaggy en loser bracket. En fait, c’est Kilua qui s’en est le mieux tiré car après avoir été éjecté par Azilys en winner bracket, il est revenu de l’enfer pour affronter le même Azilys lors de la grande finale. Et cette fois-ci, il est sorti vainqueur 6 à 2 dans un match hyper tendu. A noter que les quatre premiers joueurs ont pu se partager un sympathique cashprize de 5 000 €. CLASH ROYALE

Lors de la même journée, on pouvait aussi assister au tournoi Gold League of Legends qui, là encore, réunissait les plus grands champions. Du coup, il a été possible de voir des picks originaux comme le Veigar Support de Narkuss (Eclypsia Spirit), ou des tactiques plus traditionnelles comme le Lee Sin. Lors des phases de poules, deux équipes se sont démarquées : la Team LDLC et Gamers Origin. En totalisant chacune 15 points, elles ont fait honneur à leur statut d’équipes favorites du tournoi. Lors du début des phases finales, elles ont continué le massacre en ne concédant aucune map, ce qui expliquait pourquoi leur affrontement programmé dimanche matin à 9h30 était déjà très attendu par les fans de League of Legends. Pour ce qui est du tournoi Silver, c’est surtout le match entre les deux équipes de streamers, Eclypsia Spirit d’un côté et la Stream Team de l’autre, qui faisait office de rendez-vous incontournable. LEAGUE OF LEGENDS

DIMANCHE La journée de dimanche a permis d’assister au Philips OneBlade Trophy, une compétition dédiée à FIFA 17 et animée par le duo Bruce Grannec (plusieurs fois champion du monde FIFA) et Brak. Huit joueurs se disputaient un cash prize de 2 000 € : 4 participants sélectionnés en ligne, et 4 autres sur place à Bordeaux. Après avoir tremblé face au Barça de Nounico en demi-finale, Rameulito s’est imposé en finale grâce à un doublé de Karim Benzema avec le Real Madrid. FIFA 17

L’ESWC Summer 2017 a également accueilli les phases finales du tournoi Krosmaga, le nouveau jeu d’Ankama. Organisée par la FDJ, la compétition a vu Oplee terrasser ses adversaires les uns après les autres. C’est simple, il n’a concédé aucun match et a remporté tous ses matchs 3 à 0. On peut donc dire que derrière, Clengear (deuxième) et Aka0ni (troisième) ont dû se contenter des miettes. KROSMAGA

En ce qui concerne le tournoi Gold League of Legends, il ne fallait absolument pas manquer la grande finale. En effet, la Team LDLC et Gamers Origin ont offert un spectacle qu’ont particulièrement apprécié les fans du jeu, et c’est la Team LDLC qui est sorti gagnante de ce match plus que tendu. Grande favorite de la compétition, l’équipe Gamers Origin n’a pas démérité, mais Crowniie de la Team LDLC a quasiment fait la différence à lui tout seul. Lui et ses partenaires sont repartis avec un joli chèque de 9 000 €. Le tournoi Silver, pour sa part, a vu Beyond The Rift finir sur la plus haute marche du podium, suivi de la Stream Team et d’Eclypsia Spirit. LEAGUE OF LEGENDS

L’ESWC Summer 2017 de Bordeaux offrait aussi à certains privilégiés l’occasion d’aller faire un petit tour aux deux Refresh Zones mises en place par Coca-Cola et sa branche Gaming Stories. Ces deux espaces premium permettaient de se détendre tout en sirotant un verre de Coca-Cola. Bien évidemment, c’est aussi aux Refresh Zones que se donnaient rendez-vous les différentes stars présentes à l’ESWC Summer 2017, et nous avons ainsi pu échanger quelques mots avec la Stream Team qui était fière de son parcours réalisé lors du tournoi Silver de League of Legends. Idéalement placée à côté de la grande scène, la seconde Refresh Zone disposait d’un espace de 15 places VIP réservées dans l’amphithéâtre, afin que les invités puissent profiter du spectacle avec le maximum de confort. Inutile de vous dire que si le public était chauffé à blanc, les personnes présentes dans cette Refresh Zone donnaient elles aussi de la voix pour encourager leurs joueurs et équipes favoris. REFRESH ZONES

En tout et pour tout, ce ne sont pas moins de 25 heures de compétition et de show qui ont été animées par les plus grands Youtubers français. On a parlé de Ken Bogard, Mr. Quarate et Lam Hua pour Street Fighter V, ou encore de Bruce Grannec et Brak pour FIFA 17, mais d’autres têtes d’affiche telles que Domingo et Kameto (League of Legends) et Trapa (Clash Royale) étaient présentes, sans oublier Maxildan (LeStream) omniprésent sur la grande scène pour orchestrer la retransmission en direct de l’ensemble de la programmation. Bref, un dispositif d’envergure qui explique pourquoi l’ESWC Summer 2017 a été couronné de succès. ESWC SUMMER 2017

Profil de GamingStories,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.