Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !

News débat et opinion
Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !
  • Partager sur :

Vous l'avez peut-être remarqué, nous avons vécu un début d'année 2017 particulièrement intense. Les grosses sorties se sont enchainées, avec au hasard Nioh, NieR Automata, The Legend of Zelda : Breath of the Wild, ou encore Horizon : Zero Dawn... Et on en oublie. De manière plus générale, l'industrie du jeu vidéo est toujours plus prolixe, et il y a toujours plus de jeux à découvrir. Dans pareil contexte, est-il encore possible de prendre le temps de découvrir et d'apprécier ces œuvres à leur juste valeur ?

Lorsqu'un site comme jeuxvideo.com annonce la date de sortie d'un jeu à paraître en fin d'année, il n'est pas rare de lire, dans la section commentaires, les plaintes de nombreux lecteurs. Du genre « Wah mais comment on va faire pour jouer à tout, y a déjà Machin et Bidule qui sortent, pas assez de temps, pas assez d'argent ! ». Si je doute peu du caractère ironique, sinon sarcastique de ces messages, ils sont toutefois symptomatiques d'un problème réel : que ce soit en fin d'année ou non, les jeux sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus chronophages. De quoi pousser certains joueurs à enchaîner les jeux à la va-vite. Combien sont-ils, ces acharnés des planning de sortie ? Difficile à évaluer, et vous serez certainement nombreux à vous exprimer à ce sujet, dans les commentaires. Mais, et c'est une crainte tout à fait personnelle, j'ai bien peur que vous soyez trop nombreux.

Le début d'année 2017 a été particulièrement chargé

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !

Notez que je ne vous jette pas la pierre pour autant. Avec les impératifs du travail, mes collègues et moi sommes souvent obligés d’enchainer les jeux, parfois à une cadence assez folle. Alors, depuis que je travaille à la rédaction de jeuxvideo.com, lorsque je joue « pour moi », je prends mon temps. Nous sommes le 12 avril 2017 au moment où j'écris ses lignes, et je n'ai toujours pas terminé Nioh. Je n'ai pas encore acheté NieR Automata, ni Horizon Zero Dawn, et mon Breath of the Wild (version Wii U) prend la poussière dans un coin de ma chambre. Et il est toujours sous blister, comme tant d'autres, parmi lesquels des titres majeurs de ces dernières années. Ces derniers mois, j'ai passé le plus clair de mon temps sur Destiny, zappant de temps à autre sur NBA 2K17 et Forza Horizon 3. Oh j’ai bien profité de mes dernières vacances pour boucler Inside ou Deus Ex : Mankind Divided, que j’attendais depuis longtemps. Mais en fin de compte, les titres que j’ai lancés, hors boulot, se comptent sur les doigts d’une main.

Un problème ? Absolument pas, bien au contraire. Mais clairement, c'est une autre façon de jouer, d’approcher ces jeux. Tranquillement, sans se presser. Mais cela, mes amis, a de nombreuses vertus, que je m'en vais vous détailler.

Le plaisir de traîner

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !
Difficile de quitter un monde, même virtuel, lorsque l'on est bien dedans.

Ne vous êtes-vous jamais réveillé un samedi matin, avec un emploi du temps hyper chargé... mais pourtant aucune envie de vous tirer de ce petit nuage de chaleur et de douceur qu'est votre lit ? Rester couché, juste pour le plaisir de ne rien faire, de profiter de ce moment. Tous les prétextes sont alors bons pour le prolonger, et on finit souvent sur son smartphone, à repasser 100 fois son flux Facebook, Twitter, et à lire des articles sans intérêt. Eh bien, côté jeux vidéo, c'est un peu la même chose. Pour peu qu'un univers vous ait plu et qu'il reste des choses à faire, même les plus simples, pourquoi passer à autre chose ? Je me rappelle avoir ressenti cette sensation la première fois que j'ai terminé Assassin's Creed II, à l'époque. Amoureux de cette Renaissance Italienne, je n'ai pu me résoudre à arrêter la partie, à quitter Venise. Quitte à partir à la recherche de toutes les satanées plumes dispersées partout sur la carte. Même chose quelques années plus tôt, avec Need for Speed : Most Wanted et ses couleurs automnales, dans lequel j'ai fini par connaître la carte par cœur, dans ses moindres recoins. Pour prolonger le plaisir, je m'inventais des micro-histoires (une sombre histoire de parrain de la mafia et de chauffeur de l’extrême), quitte à passer pour un doux dingue. Actuellement, j'ai un mal terrible à dire au revoir à Destiny, dans lequel il ne me reste, en vérité, que bien peu de choses à faire. Niveau maximal ? Check. Toutes les armes secrètes du jeu ? Check. Tous les raids terminés en difficulté max ? Check. Pourtant, pour le plaisir de continuer à traverser Mars, Venus et le Cosmodrome, d'entendre cette musique, de tirer sur des aliens et d'entendre ce petit «pop » caractéristique des headshots, je continue de m'inventer des défis. Et tant que le plaisir est là, pourquoi s'arrêter, pourquoi s'en priver ? Peu importe que ce soit vain, un jeu vidéo est avant tout un jeu. Sans vouloir passer pour le premier imbécile hédoniste venu, notre quotidien à tous nous impose déjà suffisamment de contraintes et de buts à atteindre, pour que l'on s'en impose par nous-mêmes, dans nos moments de loisir.

Hyperjoueur

Enfonçons des portes ouvertes à coups de lance-roquette, si vous le voulez bien : c'est en passant un maximum de temps sur un seul et même jeu qu'on finit par le connaître vraiment. Pour certains d'entre nous, nous avons joué à des centaines de jeux – voire des milliers. Pour autant, peut-on dire qu'on les connait vraiment ? J'en doute. J'avais sur mon ordinateur un dossier qui contenait plusieurs milliers de ROM de jeux NES, SNES, Megadrive et d'autres consoles rétro. Des jeux amassés à l’époque tel un écureuil préparant l'hiver, dans le but de consolider mes connaissances. Je les ai tous lancés, et ai terminé l'essentiel, et pourtant, je ne m'en rappelle presque pas. Ou alors, de trop peu d'entre eux. Alors, dire que je les connais me paraît exagéré, voire carrément mensonger.

De Dark Souls jusqu'à Minecraft, en passant par Call of Duty, YouTube regorge de vidéastes spécialistes d'un jeu ou d'une série. Des connaissances respectées et recherchées, qui ne s'acquièrent pas en jouant 10h à tous les jeux parus dans le mois.

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !

Aujourd'hui, de nombreux vidéastes, sur YouTube, sont respectés pour leurs connaissances sur un jeu ou une série en particulier. Des jeux qu'ils ont saigné et qu'ils continuent de retourner, encore aujourd'hui. Ils ne sont pas uniquement respectés, ils sont aussi suivis par des milliers d'internautes, preuve de leur succès et de l'intérêt de leur démarche. Les joueurs qui passent plusieurs dizaines, sinon plusieurs centaines d'heures sur un même titre, sont ceux qui sont le plus à même d'en percer tous les secrets, d'en comprendre les finesses, les imperfections. Ce qui donne du relief à un jeu, bien entendu, mais permet surtout à tout un chacun, pour peu qu'il soit un peu curieux, de mieux comprendre un genre. De quoi apprécier à leurs justes valeur les qualités d’un jeu du même genre, ou à l’inverse repérer des défauts moins évidents pour certains.

Parce que finalement, le jeu vidéo, c’est comme le vin : si un bon vin mettra souvent tout le monde d’accord, ce sont principalement les connaisseurs qui sauront en apprécier toutes les nuances, toutes les subtilités. Et pour cela, il n’y a pas cinquante solutions : la pratique, et encore la pratique. En prenant son temps, puisque dans un cas comme dans l’autre, l’abus peut être dangereux pour votre santé, n'est-ce pas.

Un œil neuf

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !
Est-il possible d'apprécier un open-world, après avoir joué à Breath of the Wild, tellement malin à bien des égards ? Ou, par souci d'objectivité, ne vaut-il mieux pas attendre un peu, le temps de tourner la page ?

Dernière chose, et c’est sans doute ce qui me paraît être le plus important, finalement. Enchainer les jeux, c’est comme se goinfrer lors d’un repas de famille, ou renifler 10 parfums différents : à force, les saveurs, les senteurs perdent en puissance, tout se mélange dans un maelström de sensations confuses. Ce qui peut gâcher des plats, et masquer certaines fragrances. En termes de jeux vidéo, les choses ne sont pas différentes. D’autant qu’il est important, au moment de commencer un jeu, de ne pas se laisser influencer par ses dernières parties. C’est une crainte qui m’a traversé l’esprit plusieurs fois, au moment de choisir entre Breath of the Wild et Horizon Zero Dawn. Par lequel commencer ? Horizon et ses sublimes graphismes ne m’auraient-ils pas gâché le dernier Zelda, techniquement daté ? Alors qu’à contrario, commencer par Zelda, c’est prendre le risque de trouver le bébé de Guerilla bien creux par la suite. Cette question, beaucoup de joueurs se la sont posée, elle revenait d’ailleurs assez souvent sur les réseaux sociaux.

Edito : Joueuses, joueurs : prenez votre temps !
À n'en pas douter, dans 20 ans, de nombreux joueurs parleront de The Witcher III comme nous parlons aujourd'hui de The Legend of Zelda Ocarina of Time, ou Final Fantasy VII.

Pour apprécier un jeu à sa juste mesure, il est important d’être aussi "vierge" que possible. D’être, en quelque sorte, un canevas immaculé sur lequel le soft viendra déposer ses couleurs, des plus joyeuses aux plus sombres. Hélas, c’est presque impossible, lorsqu’on allume régulièrement ses machines : qui, parmi vous, n’a jamais pensé, en pleine partie « Ah tiens, ça me fait penser à ce jeu » ? Inconsciemment, ces rapprochements ont tendance à altérer notre regard sur une œuvre, et donc notre jugement. On finit par se gâcher l’expérience. J’en viens parfois à envier ma moitié ; joueuse occasionnelle, elle a récemment terminé The Witcher 3, et l’expérience l’a complètement scotchée. L'univers, l'histoire, les personnages... Un jeu de ce calibre peut susciter des émotions très fortes, a fortiori chez les joueurs moins assidus. J’aimerais être encore capable de ressentir ce sentiment de découverte, d’émerveillement béat face à ce qui parfois tient du détail anecdotique. De refaire mes premiers pas de gamer, en quelque sorte. C’est impossible, bien entendu, mais le simple fait de prendre son temps, de ne pas consommer le jeu vidéo comme du fast-food, peut au moins atténuer ce problème. Dans une parfumerie, on vous conseillera de ne pas renifler plus de trois ou quatre échantillons ; au delà, les différents capteurs de l'appareil olfactif sont saturés et l'odorat se fait beaucoup moins précis. Pour y remédier, il faut ensuite s'aérer le nez et marquer une petite pause. On peut faire la même chose, avec le jeu vidéo. Rappelez-vous votre jeunesse : vous n'aviez alors qu'un ou deux jeux par an. Un prétexte tout trouvé pour les retourner dans tous les sens ; pour la plupart d'entre nous, même ceux qui étaient finalement assez médiocre nous ont laissé des souvenirs impérrissables.

L’industrie du jeu vidéo s’est emballée ces dernières années. Elle est toujours plus prolifique, et propose chaque année des centaines, des milliers de jeux. Nombre d’entre eux ne méritent pas à une minute de votre temps. D’autres, en revanche, mériteraient que vous leur accordiez de nombreuses heures de votre vie : à vous d’en décider, finalement. Il ne s’agit pas tant de vous dire à quoi jouer, mais plutôt de comment jouer. Alors de temps à autre, n’ayez pas peur de ralentir la cadence, de vous arrêter un moment sur un jeu, n’importe lequel, tant que vous y trouvez du plaisir. Et de vous demander pourquoi il vous procure une telle sensation.

Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
CapoteRuquier
CapoteRuquier
MP
26 juin, 15:25

Bon article

Lire la suite...
azriurn
azriurn
MP
23 mai, 01:16

Bon article seul bémol :
Le mec se tape quand même des mégas turlutututes tout du long de l'article.

Lire la suite...
furn-le-gamer
furn-le-gamer
MP
22 avr., 00:57

Excellent article!

Lire la suite...
Bayonetta67
Bayonetta67
MP
21 avr., 07:27

Excellent article qui permet de réfléchir à sa façon de consommer les jeux video.
Bravo

Lire la suite...
Seby59th
Seby59th
MP
21 avr., 02:56

Bien d'accord !
J'en suis à plus de 160 heures sur Dark Souls 3 depuis plus d'un an, et c'est sans aucun doute ma plus belle expérience de jeux vidéo.
Il faut multiplier les expériences video ludiques, et savoir s'attarder sur celles qui vous parlent vraiment. Par exemple, j'ai bâclé Rise of the Tomb Raider, sans aucune envie d'approfondir. Un jeu qui n'était pas pour moi.

Lire la suite...
youri293
youri293
MP
20 avr., 12:28

Merci pour ce recadrage bienvenu. Merci de m'avoir permis, par cet article, de poser un regard extérieur sur ma façon de jouer. je viens justement de racheter une NES, une SNES, une N64, une GC, une PS1 et une PS2 dans l'idée de faire tous les jeux que je n'ai pas eu l'occasion de faire plus jeune et je compte bien prendre tout mon temps pour les savourer. Je pense que tu viens de mettre des mots sur ce que je pensais inconsciemment. Le jeu vidéo doit être savouré, contemplé et apprécié à sa juste valeur et pas consommé comme un Mc do au bord de l'autoroute.

Lire la suite...
miss_fantasy
miss_fantasy
MP
19 avr., 20:18

Pour ma part, cela fait deux ans et cinq mois que je suis sur Teso et je suis pas prêt d'en changer. Pour varier de temps en temps, je joue à Skyrim, que je n'ai pas lâché depuis... Noël 2011 :fou:

Lire la suite...
Elerez
Elerez
MP
19 avr., 17:51

J'ai été emporté dans ce courant à acheter tout ce qui sort c'est juste intenable et on ne prend pas le temps d'apprécier le jeu et meme pire un jeu qui pourrait nous plaire en temps normal en viens à rapidement nous ennuyer donc cette année j'ai pris une décision celle de faire mes jeux un par un et je n'achète un jeu qu'une fois que j'ai terminé l'histoire du jeu que je suis en train de faire mais mieux que ça histoire de me foutre complètement des sorties j'ai décidé de ressortir des vieilles consoles et de me faire des jeux que je n'ai jamais fait qu'on a pu me conseiller ou que j'ai eu envie de faire et que j'ai finalement jamais fait ces 2 derniers mois je me suis fait Les 4 premiers MGS et la je vais attaquer MGR je me suis prévu de faire Les DMC aussi ainsi que soleil sur megadrive bref maintenant je prend mon temps et je profite de mes jeux

Lire la suite...
dahevos
dahevos
MP
19 avr., 06:47

Article intéressant d'autant plus que je me suis fait la remarque récemment.
J'étais un gamer assidu, à l'affût des dernières nouveautés, mais j'ai changé.
Avant on avait le temps mais pas l'argent, et en grandissant on a l'argent mais plus le temps.
La principale cause à cela est que je n'ai toujours pas acquis la plupart des hits de ce début d'année. Je traine sur FF15, DQ builder, et même si je ressens de l’amertume de ne pas pouvoir jouer à Nioh, Horizon, Nier, .... je me dis au fond de moi que le jeux vidéo est un plaisir et non une "tâche" à accomplir.... Ce que j'avais un peu perdu de vue, à force de jouer non pas pour suivre une histoire ou apprécier un art, mais pour ressentir l'extrême satisfaction d'avoir "terminé" quelque chose (car contrairement à bien des domaines de la vie, le jeux vidéo est une chose qui a bien souvent un début et une fin (à quelques exceptions), et il est bien plus facile (et par conséquent bien plus tentant) de finir un jeu vidéo que de "finir" l'apprentissage d'une langue ou la réalisation d'un projet perso plus ambitieux...

Lire la suite...
Badland
Badland
MP
19 avr., 06:24

Une solution afin de retrouver sa virginité de gamer, et ressentir les 1e émois de la découverte, c'est une solution beaucoup employée pour les personnages de jeux vidéos, et çà s'appelle l'amnésie.

Mais bon c'est un peu brutale comme solution !

Lire la suite...
Top commentaires
Ragnar28
Ragnar28
MP
18 avr., 09:39

Le Jeu Vidéo est un art, il faut savourer les belles oeuvres. Excellent article Epyon :)

Lire la suite...
jean-porygonz
jean-porygonz
MP
18 avr., 09:45

Putain, mais epyon c'est trop facile de deviner que c'est toi qui a écrit la news !!

Dés que j'ai lu forza jai tout de suite su que c'était toi,

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr., 09:46 par jean-porygonz
Boutique
  • Uncharted : The Lost Legacy
    32.99 €
  • Call of Duty : World War II + Skin d'arme Zombie exclusif Amazon
    59.99 €
  • Grand Theft Auto V
    59.99 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Destiny 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • FIFA 18
    PC - PS4 - ONE - PS3 - 360
    Vidéo - Bande-annonce