Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

News débat et opinion
Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur
iOS Android
  • Partager sur :

Pokémon GO peut être aisément qualifié de « phénomène du moment » vu l’envergure de son impact. Toutefois, son influence va bien plus loin que l’habituel spectre de notoriété qu’ont classiquement les jeux à succès. La "pokéfever" est universelle, touche tous les âges, tous les types de joueurs, et fait fi des freins qui limitent généralement l’aura d’un produit vidéoludique. Pourquoi un tel carton, pourquoi un futur annoncé comme glorieux, et quels sont les risques auxquels se frotte actuellement l’application numéro 1 de la sphère gaming, voilà quelques-unes des questions auxquelles nous allons tenter de répondre aujourd’hui…

Attendez une minute, c’est quoi Pokémon GO ?
Vous vous trouvez actuellement sur un édito de la rédaction qui analyse le succès de l’application Pokémon GO. Si vous ne connaissez pas l’application, nous vous invitons à consulter le test du titre avant de lire cet article.

Un changement de cible salvateur

En septembre 2015, Niantic et la Pokémon Company présentent grâce à un trailer le prochain jeu mobile dédié aux pocket monsters. La promesse est extrêmement ambitieuse et orientera le futur de la communication Pokémon (hors-jeux console), attachée à présenter un monde réaliste et contemporain dans lequel les petites créatures vivent en osmose avec les humains qu’ils soient enfants, adolescents, ou adultes.

Pokémon au super bowl où comment préparer le terrain de Pokémon GO

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Il ne s’agit plus ici de faire rêver les enfants et jeunes ados avec un RPG simple qui en dépit d’un meta-game profond et de ses fonctionnalités multijoueur, touche difficilement les nouveaux joueurs et « ceux qui ont décroché ». Non, cette fois-ci, ce sont toutes les strates de la société, qui ont connu le phénomène à un moment de leur vie, qui sont visées par ce projet Pokémon GO, lequel se dessine et se fantasme au fil des mois qui précédent sa sortie.

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Ce sont des jeunes et des moins jeunes, seuls ou en groupe, à pied comme à vélo, en ville comme dans la nature, mais toujours dehors, qui sont ainsi illustrés en pleine traque de légendaires, en plein échange avec leurs amis, en plein combats de groupes improvisés et qui finissent par se réunir grâce à des événements communautaires. Pokémon GO s’annonçait alors comme le ciment venu fournir aux nostalgiques de la grande époque « Gameboy et premières gen » ainsi qu’aux enjoués de la saga leur dose de collectionnite aiguë sans pour autant qu’ils aient besoin de s’immerger dans un jeu console. Mieux encore, pas besoin d'avoir une console et d'acheter un jeu, vous avez juste besoin d'un smartphone et d'un accès internet pour télécharger le free to play : que demande le peuple ?

INGRESS, ou l’avènement de l’Urban Gaming

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Pokémon GO n’est pas sorti de nulle part pour autant et assure globalement « l’après INGRESS ». Assez peu connu du grand public, ce soft, signé Niantic, fut un véritable raz de marée dans les sphères initiées du développement, de la programmation et de l’informatique. Souvent taggé de « jeu d’informaticiens pour informaticiens », INGRESS, grâce aux ressources de Google et au travail effectué sur la géolocalisation, a réussi à « gamifier » la géolocalisation. Cette avancée, considérable pour l’époque alors que la plupart des jeux mobiles se contentaient de reproduire à moindre échelle une expérience vidéoludique classique offline ou online, bouscule les codes du jeu nomade. On s’y affronte pour la gloire d’une des deux factions mondiales, en capturant des nœuds et en piratant les lieux gérés par l’équipe adverse.

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Seulement voilà, INGRESS n’a pas grand-chose pour lui marketingment parlant. Un logo géométrique abscons, un background peu inspirant et une notoriété chez les jeunes proche du zéro puisqu’INGRESS y est vu comme une application et non comme un véritable jeu-phénomène, ce qu’il était pourtant. Pour preuve, on peut citer la nuée de titres qui en reprendront par la suite le concept tout en mettant l’accent sur le côté « jeu vidéo », comme BattleParis et CityDomination ou encore, dans un autre genre GeoCatching qui vous propose une chasse aux trésors géolocalisée et communautaire. Très vite, on parle d’Urban Gaming pour qualifier ces jeux qui mixent géolocalisation et compétition, un terreau techno-ludique qui n’attend plus qu’un titre fédérateur pour tout rafler…

« Chaque matin, mon coloc se lève et va chasser avant le travail »

Là ou Pokémon GO fait fort, c’est qu’il mêle collectionnite, farming, et « bien-être ». Pour la première fois dans l’histoire du jeu vidéo, les gamers sortent massivement de chez eux pour jouer. Ils le font sciemment et n’hésitent pas à engloutir des kilometres afin de capturer, chasser, et faire éclore leurs œufs de Pokémon. Cela va totalement à l’encontre du principal « cliché-constat » rattaché au joueur qui est vu comme casanier, rechigne à sortir, et s’épanoui dans un monde virtuel au détriment du réel (ne vous sentez surtout pas visé).

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Grâce à la géolocalisation, Pokémon GO rassemble les joueurs à l’extérieur de leur habitat et le Chat d’un classique MMO laisse place à la conversation IRL, dont les codes sont bousculés pour désormais laisser place aux questionnements relatifs aux petits monstres attrapés dans le coin, à l’équipe de la personne, et plaintes formulées à l’égard de la stabilité des serveurs. Conversation qui se termine généralement par « Bonne chasse ». On peut d’ailleurs voir sur le net fleurir des vidéos de rassemblement éclairs à des endroits ou plusieurs Pokéstops offrent un potentiel de chasse très élevé, et sur lesquels les leurres (objets qui attirent les Pokémon) pleuvent à toute heure de la journée, créant ainsi un lieu de vie pour les chasseurs qui font ici une pause-capture jusqu’à ce que le leurre soit fini, lequel est généralement remplacé par un autre, ce qui rallonge la durée de la pause. Il suffit de se balader à Paris un week-end pour remarquer ces attroupements de gens dans les parcs, le nez dans leur téléphone, qui se massent dès que quelqu’un cri « UN DRACOLOSSE ICI ! ». La bonne ambiance est de mise, l’émerveillement face à un tel phénomène auquel on fait totalement partie l’est également.

Mouvement de foule à Central Park pour capturer un Aquali

https://www.youtube.com/watch?v=myDeVug1XVk
Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Les balades Pokémon fleurissent disions-nous, et certains, pris de collectionnite aigue, en viennent à délaisser les transports en commun n’ayant pas de couverture réseau pour préférer le bus. D’autres se découvrent une passion pour la marche et font plusieurs dizaines de kilomètres par semaine en nourrissant l’espoir de découvrir sur le chemin les Pokémon manquants à leur Pokédex. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant de découvrir dans votre entourage des gens qui, pourtant si attachés à la nécessité de dormir, se lèvent avant le travail et partent en chasse. L’activité physique fatigue, le corps réclame du sommeil, et le cycle est rempli à des heures plus conventionnelles que d’habitude, ce qui aide à se lever tôt et à être en forme. En somme, Pokémon GO et l’activité physique qu’il propose régulent le repos chez les gens qui alternaient jusqu’alors entre PC, transport, et PC à la maison, lesquels n’éprouvaient le besoin de se coucher que très tard dans la nuit (ou tôt le matin, c’est selon). Mais qu’est ce qui passionne autant ces gens ? Voilà une bonne question et la clé du succès médiatique et critique de Pokémon GO se trouve peut-être dans le mystère qui entoure ses mécaniques…

Pourquoi Pokémon GO fonctionne-t-il si bien ? On interroge les joueurs Parisiens

Chargement du lecteur vidéo...

Data-mining 3.0

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Jeu communautaire par excellence, Pokémon GO bénéficie de toute la puissance de feu du web et des réseaux sociaux pour livrer ses mystères. Sorti en catimini lors d’un soft launch il y a une semaine et demi, le titre nous est arrivé vierge, sans walkthrough ni making off, sans interview fleuve ou behind closed door pour dévoiler ses rouages. Seuls les membres de la beta fermée pouvaient livrer leurs retours, et ils ne sont pas bien nombreux ni très présents sur le web. Face à ce tabula rasa complet, c’est la communauté et chacun de ses membres qui apporte sa petite pierre à l’édifice. Du reddit aux forums NeoGaf en passant par les flux Twitter spécialisés astuce et infos en passant par le hashtag #PokémonGO, la communauté grandissante de joueurs travaille d’arrache-pied pour découvrir les secrets, mécaniques et vérifier la véracité des nombreuses rumeurs. Les tutos pleuvent, les impressionnantes cartes communautaires où l’on trouve les spots à Pokémon se mettent en place, les guides attirent un monde fou, et c’est un véritable phénomène autoalimenté qui s’empare du web, sans compter l’impact médiatique et pour la première fois mainstream-friendly dont bénéficie le titre de Niantic.

On en parle PARTOUT

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Pourquoi évoquer le terme « mainstream-friendly » ? Tout simplement parce que ce jeu « fait sortir les joueurs », et endigue donc les freins habituels qu’expriment les non-initiés à l’égard de la majorité des productions vidéoludiques (hors-match 3 sucrés). Côté média spécialisé comme Jeuxvideo.com, la moindre trouvaille ou info constitue une actualité à couvrir vu la population de joueurs et ses attentes. Quant au grand public, ce dernier est aussi informé de la progression du raz de marée (financier, culturel, et technologique) grâce aux nombreuses chroniques et reportages « mainstream » réalisés sur Pokémon GO.

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Faites le test, parlez à vos parents ou ainés de Pokémon GO, ils vous diront sans doute avoir entendu parler de l’application à la radio ou à la télé, preuve qu’il s’agit là d’un phénomène dont l’ampleur est significative. Ajoutez à ça les faits divers de découverte de cadavre, de mouvements de foule, et d’accidents en tout genre et vous obtenez une application dont tout le monde parle, en bien ou en mal suivant l’angle utilisé et le fait traité. Oscar Wilde disait d’ailleurs « Il n’y a qu’une seule chose au monde qui soit pire que d’être la cible de commérages, c’est de ne pas l’être ». Pokémon GO est l’actualité chaude de l’été et ce n’est visiblement pas près de s’arrêter…

Monter vite en niveau sur Pokémon GO : nos astuces

Chargement du lecteur vidéo...

Un futur prometteur : zoom sur l’avenir de Pokémon GO

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Désormais lancé, Pokémon GO n’en reste pas moins qu’au tiers de son potentiel jadis promis. Il suffit de revoir le trailer d’annonce du jeu pour se rendre compte du nombre de features actuellement manquantes à la formule. Echange de Pokémon, chasse efficace (quand le système de pas servant à trianguler la position des Pokémon ne plante pas), combats seuls ou en groupe (les actuelles arènes ? Mouais…) et enfin, des événements communautaires en temps limité. Autant de fonctionnalités qui rendraient le jeu tout bonnement hallucinant et qui pour l’instant ne sont pas présentes. Victime de son succès, Niantic a du mal à gérer la surcharge serveur et n’avait visiblement pas anticipé un tel carton. Le plus hallucinant dans l’histoire est que le public est d’ores et déjà conquis et se contente d’une stabilité en berne et d’un ersatz de contenu par rapport à ce qui était prévu.

Le trailer d'annonce de Pokémon GO et ses nombreuses promesses...

Chargement du lecteur vidéo...
Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Comprenons-nous bien, on parle ici d’un free to play injouable une partie de la journée sur sa semaine de lancement, avec quelques features qui fonctionne et d’autres souvent à la rue techniquement, loin de la factsheet promise par le trailer d’annonce. Dans d’autres circonstances (sans la force de la marque Pokémon), le soft serait sorti dans l’indifférence la plus totale et n’aurait sans doute pas passionné les foules, d’autant plus que les combats d’arène ne sont actuellement pas bien passionnants.

Imaginez donc la puissance que représente ce jeu si la stabilité est au rendez-vous et si les features arrivent assez vite. On parle déjà, une des nombreuses rumeurs, d’un update début aout permettant d’identifier les autres chasseurs en place sur la map, ce qui permettrait d’augmenter la puissance visuelle des rassemblements de chasseurs, qui sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes. Mais comment tenir à flot un tel projet sur du long terme ?

Un business model parfait

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Le nerf de la guerre, c’est évidemment l’argent, et pour gérer un free to play multijoueur, il en faut beaucoup, ne serait-ce que pour les serveurs et la logistique à mettre en place afin que les joueurs restent. Sur ce point-là, Niantic a déjà sa recette toute prête, et le développeur américain, jadis startup interne de Google, utilisera son business model hérité d’INGRESS dans lequel les point d’intérêt peuvent être sponsorisés par des marques. Aucune publicité intrusive, aucun pop-up, une boutique d’achat in-app non-obligatoire et des avantages gagnés en visitant les Pokéstops de telle ou telle marque (la première devrait être McDonald’s) : on est là face à un modèle gagnant-gagnant très pertinent où tout le monde y trouve son compte, y compris les joueurs. La réussite du modèle, couplée aux recettes de la boutique, force le respect et contribue à la valorisation des actions boursières des principaux intéressés. Dans le lot, on retrouve évidemment Nintendo qui a mis ses billes dans Niantic au moment de la restructuration de Google, laquelle donna son indépendance aux auteurs de Pokémon GO. Ainsi, l’action Nintendo a pris près de deux fois sa valeur en une semaine ce qui ne devrait pas tarder à donner des idées aux autres éditeurs lorgnant sur le potentiel viral du jeu mobile.

Les risques d’un carton planétaire nomade

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Bien évidemment, il ne faut pas oublier dans l’équation les potentiels risques qu’apporte avec lui Pokémon GO. Entre les accidents liés à l’usage de l’appli et au manque d’attention, les guet-appens à coup de leurre pour voler les téléphones des chasseurs, et les découvertes choquantes, Pokémon GO fait déjà les gros titres de la rubrique faits-divers. Pour autant, les véritables risques d’un usage massif de l’appli sont tout autres et concerne la santé de votre téléphone, et la vôtre.

Pour votre téléphone, le constat est facile à faire : l’application est extrêmement énergivore et use la batterie de nos smartphone. Une batterie a une durée de vie (c’est toujours bon de le préciser) et dans un contexte où l’obsolescence programmée fait rage, il y a fort à parier pour que Pokémon GO soit nocif pour la durée de vie de nos téléphones. Il n’y a qu’à voir les étalages vidés de magasin au rayon des batteries portatives pour se rendre compte que tout le monde bouffe inlassablement sa batterie sur l’application.

La fièvre Pokémon parasite la météo

Pokémon GO : Les raisons d’un succès immédiat et d’un avenir prometteur

Le second risque est lié à l’addiction. Capturer étant devenu une lubie pour beaucoup de gens, il est logique que ces derniers soient positivement obsédé par le jeu et le laissent tourner, comme votre humble serviteur, alors qu’ils font autre chose, alors qu’ils jouent sur PC, alors qu’ils font les courses, alors qu’ils sont au restaurant… « On ne sait jamais, un Pokémon pourrait apparaitre ». C’est d’ailleurs très poli lorsqu’un non-joueur est autour de la table et qu’il regarde hébété les joueurs, passionnés par une map 3D sur laquelle spawnent des Nosférapti, des Roucool et des Ratata. Cet ensemble de pratiques actuelles, couplé aux futurs ajouts que devrait recevoir le jeu, peut nous faire craindre pour notre temps libre, dans le sens ou Pokémon GO risque de prendre encore plus de temps aux gens passionnés qui s’y adonnent. A voir les chiffres records en matière de requête Google ou même en terme de parc d’installation (presque autant que Twitter) et de temps d’usage de l’appli (43 minutes en moyenne par jour soit plus que What’s App et Instagram, on est en droit de se demander comment cette Pokéfever va évoluer au fil des mois, et si son attrait sera proportionnel aux ajouts faits sur l’app, auquel cas, nous pouvons déjà dire au revoir à la productivité mondiale.

Profil de Panthaa,  Jeuxvideo.com
iOS Android Aventure Niantic Labs Nintendo The Pokémon Company Monstres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
papy386
papy386
MP
19 sept. 2016, 11:03

Face à ce tabula rasa complet

C'est beau d'essayer de mettre des termes mais là ca veut dire "table rase" donc il y avait quelque chose sur la table et on a tout viré! Hors dans vos propos c'est qu'il n'y avait rien a la base, donc le terme est hors de propos justement!

Lire la suite...
guiaurcardie
guiaurcardie
MP
02 sept. 2016, 19:57

Pour ma part je trouve sa dommage que pokemon go suit pas le manga ainsi que les jeux car tout les pokemons et pokestop etc se trouvent principalement en ville ce qui le jeux moins accessible pour ceux habitants en campagne.

Lire la suite...
Naotib
Naotib
MP
29 juil. 2016, 11:35

Pour info BattleParis est sorti en octobre 2012, soit juste avant Ingress, pas l'inverse :)

Lire la suite...
sunshineinabag
sunshineinabag
MP
23 juil. 2016, 14:41

Faut arrêter le délire. Cette application ne propose quasiment rien. Testé 2h, monté niveau 10, déjà supprimé.

Bien loin du niveau d'un Pokemon. Et surtout appeler ça un jeu ... mais oui, tout à fait.

Lire la suite...
blue-guts
blue-guts
MP
20 juil. 2016, 22:12

Nintendo le centenaire pape du jeux video, Mario dans 30 ans il sera toujours la peut on dire la même chose de uncharted ou halo?

Lire la suite...
Avi900
Avi900
MP
20 juil. 2016, 20:02

Ces gens sont fous, ils sont tous fous !! C'est devenu une secte ! :fou:

Wait. :(

Moi aussi j'y joue...

Lire la suite...
keiku
keiku
MP
20 juil. 2016, 15:32

donc en gros du moment qu'on en parle a la tv les mouton sont la...
par curiosité j'ai tester l'apli... et oui je me dit que l'a tv fait les mouton...

ce jeu n'a RIEN de bien... et qaund j'ai vu ma boss chasser un pokemon sous sont bureau j'ai comprit que les gens sont fou

Lire la suite...
Dante_X
Dante_X
MP
20 juil. 2016, 14:35

Cette appli... pathétique...

Lire la suite...
luluberlu78
luluberlu78
MP
20 juil. 2016, 14:23

par contre, ce serait bien qu'il sorte ce jeu...

Lire la suite...
markdauldgsce
markdauldgsce
MP
20 juil. 2016, 11:29

Perso je suis 100 fois plus hypé par Sun and Moon que par cette appli ^^

J'attends les vrais jeux Pokémon qui sont toujours excellents n'en déplaisent aux rageux en mode "wééé Pokéfion cété mieu avant mtn les pokémoche ressembl à r1)

Après j'ai rien contre cette appli au contraire mais je trouve qu'il y a beaucoup de personnes qui y jouent par effet de mode :)
Ces mêmes personnes qui ont abandonnées la licence depuis 10 ans ou plus et qui là reviennent comme des fleurs "oué moi j'ai toujours aimé Pokémon blablabla" ... (mais tais toi tu connais même pas la 3G :rire: )

Voilà mon point de vue :hap:

Lire la suite...
Commentaire édité 20 juil. 2016, 11:31 par markdauldgsce
Top commentaires
][agent47][
][agent47][
MP
18 juil. 2016, 18:52

J'ai peur de demander ça mais je suis le seul qui ne " joue " pas a cette appli ? :(

Lire la suite...
dreamsat
dreamsat
MP
18 juil. 2016, 18:59

Mode trolls On : grâce à cet engouement et l'argent engendré avec cette application, Nintendo va pouvoir racheter Sony.
Mode trolls off.
J'attends la sortie officiel du titre sur le Google play pour me faire une idée et en attendant les prochaines versions de pokemon sur 3ds.

Lire la suite...
Pokémon GO
iOSAndroid
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (148)
  • Vidéos (25)
  • Images (463)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Conan Exiles
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Gran Turismo Sport
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Red Dead Redemption 2
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Prey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live