Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?

News débat et opinion
One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Partager sur :

Romance moderne de la pop-culture, le manga et le jeu vidéo ont toujours tissé des liens extrêmement forts. Terre ancestrale de la bande-dessinée japonaise et pionnier du média vidéoludique, le pays du soleil levant a toujours su marier ses passions au point de faire de l’adaptation de manga en jeu vidéo un digne représentant de son savoir-faire. Ainsi certains éditeurs se sont spécialisés donnant à leur catalogue de jeux cette tendre odeur de papier… Bandai Namco en tête. Dragon Ball, Bleach, Naruto, One Piece, Saint Seyia… les plus grandes franchises du 9ème art se sont donc essayées à l’interactivité avec succès pour quelques élus et une réussite toute relative pour les autres. D’autres sagas ont effectué le voyage inverse, se voyant adaptées entre autres en série animée après une naissance remarquée sur le média vidéoludique… un phénomène dont Pokémon est le digne représentant.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?

Tandis que Koei Tecmo s’attaque à la série déjà culte L’Attaque des Titans (Shingeki No Kyojin dans sa version japonaise) et que Naruto persiste et signe pour Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4, un jeu de combat sur le point d’accoster sur nos rivages… la saga One Punch Man hésite encore à fracasser les poncifs du jeu vidéo. Licence se frayant un chemin à grand renfort de bourre-pifs ravageurs, la caricaturale et ô combien excellente saga One Punch Man retrace les “aventures” de Saitama, héros blasé devenu l’être le plus puissant de l'univers. Partant de ce postulat, Saitama peut-il être un personnage de jeu vidéo ? Le pitch de départ de la saga n'est-il pas un frein à son adaptation ?

Les origines du mythe

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
One Punch Man : le Webcomic

Webcomic écrit et dessiné par ONE, la série One Punch Man fut dans un premier temps publiée sur le site personnel de l’auteur depuis juin 2009 avant d’acquérir en quelques mois une renommée au coeur du Japon. Avec 10 millions de visites pour une moyenne de 20.000 visites par jour, la série fut adaptée en manga 3 ans plus tard sous la forme d’un “remake” avec au dessin Yūsuke Murata et ONE au scénario. Publiée dans le webmagazine Tonari no Young Jump de l’éditeur Shūeisha à partir de juin 2012, la série One Punch Man compte à présent 10 tomes alors qu’une édition française est disponible depuis janvier 2016 grâce aux bons soins de la maison d’édition Kurokawa.

Phénomène devenu planétaire, les aventures de Saitama se sont bien entendu invitées sur le petit écran à travers une série d’animation produite par le studio Madhouse (Btooom!, Highschool of the Dead, Wolverine, X-Men...) et diffusée entre octobre et décembre 2015 sur TV Tokyo au Japon et en simulcast sur Anime Digital Network en France.

  • Voir l'intégral de la série animée One Punch Man sur Anime Digital Network

Saitama Tout Puissant

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Sans challenge... la puissance en vain

Le postulat de départ de la saga est on ne peut plus simple. Le héros de One Punch Man est un personnage blasé et à raison. Saitama est l’être le plus puissant de son univers, capable de terrasser n’importe quel ennemi errant dans les rues de Z-City & Co. en un seul coup de poing. Sa condition de héros se voit privée de sa dimension épique. Sans peur, sans montée d’adrénaline, il traverse donc les combats avec un “je m’en foutisme” à toute épreuve éradiquant la menace d’une pichenette administrée sans conviction. Ce état de fait va à l’encontre des concepts les plus rudimentaires du jeu vidéo. Un être si puissant qu’il annihile tout principe de difficulté par sa simple présence.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Genos (Demon Cyborg), disciple de Saitama

De par sa nature de Shōnen, une adaptation en jeu de combat à la manière d’un Dragon Ball Xenoverse ou d’un Guilty Gear tombe sous le sens. Et malgré la puissance démesurée de Saitama, la multitude de personnages secondaires serait en mesure de donner vie à un “roster” de combattants haut en couleur et à consommer avec un second degré si caractéristique de la série. Genos, Atomic Samurai, Tanktop Tiger, Stinger, Spring Mustache, Metal Knight, Metal Bat, Silver Fang… Plus de 500 personnages composent l’Association des Héros, organisme administrant les licences “héroïques”. Et tous ces héros appartiennent à une classe allant de C à S… les adeptes de jeu japonais y verront à coup sûr un parallèle avec les tableaux de score. Et bien que la majorité d’entre-eux puissent prétendre à un combat équitable face aux autres personnages, Saitama dénature cette notion même de challenge de par sa force démesurée et de son invincibilité avérée.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Vaccine Man, un être mystérieux

Le bestiaire de la licence One Punch Man n’est pas en reste et de nombreux êtres mystérieux ponctuent le récit. La sève des combats réside dans ces 80 monstres créés par ONE, mis en images par Yūsuke Murata et classés selon le niveau de danger qu’ils représentent : Dragon, Démon, Tigre et Loup. Ce bestiaire diablement varié à la puissance sans commune mesure balbutie ses classiques dès lors que Saitama entre en scène. Encore une fois, la tension dramatique s’effrite pour laisser place au sourire de circonstance. Un tel bestiaire donnerait naissance à un excellent Beat'em All tel que One Piece : Pirate Warriors. Mais encore une fois, la seule présence de notre héros tout de jaune vêtu balayerait d’un revers de la main la notion de difficulté.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Dragon Ball Xenoverse : Krilin et Son Gohan en mauvaise posture

Certains éditeurs ont ainsi et à raison diminué volontairement les capacités de héros au sein de leurs jeux respectifs afin de proposer un ensemble de personnages intéressants à jouer... tel Bandai Namco et ses adaptations de Naruto, Dragon Ball et Saint Seiya en jeux de combat. Ces titres se drapent ainsi d’une forme d’incohérence au profit du gameplay et surtout de l’équilibrage. Ainsi Krilin (Dragon ball) et son Kienzan peuvent espérer battre Son Goku en combat singulier. Une hérésie d’un point de vue de la cohérence et du respect de la saga au profit d'une nécessité vidéoludique sous peine de briser la sainte loi du choix et du challenge.

Et pourtant… altérer les capacités de Saitama au point de le rendre “faible” dénaturerait le propos de One Punch Man qui perdrait donc de sa saveur à travers un gameplay plaisant à jouer mais un message en total contradiction avec l’oeuvre d'origine.

Le héros aux mille et un soupirs

Dans son livre “Le Héros aux mille et un visages”, Joseph Campbell, spécialiste des mythes, a établi l’archétype du schéma narratif, celui du voyage du héros… Une théorie appliquée par de nombreux artistes à travers le monde dont l’un des plus fameux n’est autre que George Lucas pour sa première trilogie Star Wars. Et la bande-dessinée ne déroge pas à cette règle immuable, y compris le Shōnen.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Speed-o'-Sound Sonic dans sa quête pour surpasser Saitama

De par sa nature, le récit de One Punch Man caricature les codes spécifiques du genre établis par des oeuvres cultes, Dragon Ball en tête. Saitama a d’ores et déjà effectué “son voyage” et à l’heure de sa rencontre avec le public possède ce pouvoir tant convoité. One Punch Man déconstruit les codes du Shōnen, les pervertit avec respect. La notion de danger n’existe plus et avec elle la saveur d’un combat acharné. Incapable de trouver un adversaire à sa hauteur, il erre tant bien que mal et s’ennuie. Indestructible, invincible… un être à la force telle que l’adversaire le plus coriace s’efface en quelques secondes… One Punch Man désacralise cette montée en puissance du héros et par la même occasion cette quête qui le caractérise. En exagérant le trait, Saitama, devenu l’être le plus puissant de l’univers, attend Son Goku sur la ligne d’arrivée ou tout du moins un être capable de lui redonner goût au combat. Il est par essence l'ennemi à abattre, le combattant ultime, le roi à détrôner pour tous les héros, vilains et êtres mystérieux peuplant l'univers créé par ONE.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Asura's Wrath (2012)

La progression du héros est au coeur du plaisir de jeu, en particulier au sein des RPG. Apprendre de nouvelles compétences, améliorer ses caractéristiques, se procurer un équipement plus performant et des pouvoirs toujours plus percutant… sont autant d’archétypes attendus par les joueurs. Mais à quoi servirait de nouvelles compétences lorsqu’un simple coup de poing supprime de la surface du globe la menace la plus tenace ? A quoi bon courir la pampa à la recherche d’un costume lorsque le ridicule d’un jaune moutarde accompagné d'accessoires rouge vif vous sied et compose cette caricature constante du héros ? Prototype, développé par le studio Radical Entertainment et édité par Activision, nous permettait d’appréhender un personnage tout puissant au coeur d’une cité devenue votre terrain de jeu. Mais cet état d’être “ultime” s’obtenait à la sueur du pad, pouvoir après pouvoir, combat après combat. Vivre la genèse du héros de One Punch Man se résumerait à un entraînement intensif ponctué d’affrontements expédiés. Pour obtenir cette puissance phénoménale, Saitama s’est contenté de faire du sport… 100 pompes, 100 abdos, 100 squats et 10km de course par jour durant 3 ans .

Et une préquelle tout en narration interactive façon Telltale Games n’aurait que peu d’intérêt, le manga se suffisant à lui même. Ainsi à aucun moment les origines de ce personnage seraient palpitantes à vivre. Malgré des combats démesurés, un jeu d’Action scénarisé composé à 90% de QTE à la manière de Asura's Wrath perdrait également de sa saveur pour la simple et bonne raison que Saitama reste envers et contre tous un être invincible. Faire perdre le héros de One Punch Man irait à l'encontre de l'esprit de la saga.

Un charisme binaire à l'état "Null"

Les Assassins, leur capuche à pointe et leur saut de l’ange dans le foin. Marcus Phoenix, son fusil d’assaut Mark 2 Lancer et son armure rutilante. Kratos, ses peintures de guerre et son envie de meurtre. Nathan Drake et sa nonchalance de circonstance. Le charisme n’est pas une science mathématique voire rationnelle dans le jeu vidéo. Mélange de réalisation artistique, d’aura, de caractère, de passé tumultueux… le héros vidéoludique tend à s’ancrer durablement dans l’esprit des joueurs.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Le charisme à son apogée... mais ca ne va pas durer !

Surpuissant cela va sans dire. Blasé au point de penser aux soldes lors d’un combat supposé être titanesque, Saitama est un être singulier au charisme binaire. Explosif, débordant de classe par tous les pores lorsqu’il se décide à agir, il est la majorité du temps un humain à l’accoutrement proche du ridicule et aux yeux écarquillés semblant errer sans fin dans les rues en ruines de la Z-City. A la différence de Genos, héros étincelant devant puiser dans ses ressources pour affronter le mal, Saitama achève ses ennemis en une fraction de seconde, fraction durant laquelle son charisme naturel explose aux yeux des lecteurs et spectateurs pour mieux retomber dans l’oubli une fois le monstre eparpillé sur le sol.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Le summum de la volonté !

Malgré son statut non reconnu de héros le plus puissant, son charisme à la sieste et son air ahuri en font un héros de seconde zone dans One Punch Man. Héros de classe C (la classe la plus basse de l’Association des Héros), Saitama est affublé d’un surnom sans conviction. Répondant au nom de “Le Chauve à la Cape”, sa renommée est au plus bas. Considéré comme un imposteur par la population, voire même l’Association des Héros, la quête du héros dans One Punch Man réside non pas dans l’exploit mais dans l’aura entourant ce fait d’arme. Saitama se bat littéralement contre l’expression “A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire”.

Les Beat’em All, jeux d’action… possèdent cette envie de tout détruire, de broyer l’environnement sous une pluie d’attaques frénétiques. Prendre le contre-pied de ce principe et inviter le joueur à éradiquer la menace tout en réduisant au strict minimum les dégâts collatéraux rapprocheraient l’adaptation vidéoludique du manga tout en conférant à Saitama toute sa puissance ainsi que sa faculté à gravir les échelons de l’Association des Héros malgré un air blasé en toute circonstance.

Saitama VS. The World

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
La tension à sa paroxysme !

Anti-héros de One Punch Man, Saitama ne peut prétendre au statut de héros de jeu vidéo au sens premier du terme de par sa force surhumaine, sa nonachalance maladive et le manque de tension caractérisant ses apparitions. Sur format papier, ce héros jaune poussin caricature les archétypes du Shōnen, les démembre et crée ses propres règles… des règles difficilement applicables au média vidéoludique tant ce marché se calque sur les mêmes mécaniques que les oeuvres qu’il adapte. L’univers de One Punch Man est-il impossible à transposer manette en main ?

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Mosquito Girl (Maison de l'évolution)

La première piste ferait fi des héros pour puiser le mal qui est en chacun de nous. Incarner un vilain et tenter de détruire l’Association des Héros à la manière d'un Overlord ou encore d'un Dungeon Keeper… voilà un concept où la présence de Saitama se révèle un challenge, certes impossible, mais attirant d’un point de vue de joueur. Se lancer à la tête d’une armée de machines ou de monstres et attaquer sans relâche les infrastructures de la ville et ainsi gagner en réputation auprès des autres vilains pour finalement affronter Le Chauve à la Cape et tenir le plus longtemps possible ! Voilà une manière parmi tant d’autres de sauvegarder l’âme de la série, de donner au joueur du grain à moudre et un défi à la hauteur de ses attentes... en tentant de conquérir le monde.

One Punch Man : Saitama peut-il être un héros de jeu vidéo ?
Genos dans ses oeuvres

Si le “héros” de One Punch Man annihile par sa simple présence toute once de challenge, incarner n’importe quel héros de classe A ou S et tenter de surpasser Saitama en combat singulier s’avère être le défi ultime. Une manière de contourner le problème et d’insuffler du challenge tout en conservant l’esprit de la franchise, le combat se finissant inexorablement par la défaite du joueur. Les personnages en quête de reconnaissance et de dépassement de soi à l’image de Genos et Speed-o'-Sound Sonic seraient le support idéal d’un point de vue narratif et gameplay.

Difficile de percevoir dans Saitama autre chose qu’un anti-héros par excellence, un doigt levé haut dans le ciel des archétypes de narration et des récits réchauffés. Sans nul doute le personnage le plus intéressant qu’il m’ait été donné de lire sur format papier mais qui, et j’en suis le premier attristé, perdrait de sa superbe une fois transposé en jeu vidéo… tout du moins sans un gameplay novateur. Saitama resterait donc un anti-héros de papier… à moins que la providence nous offre un designer mû par la volonté de briser les mécaniques les plus élémentaires du jeu vidéo !

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Cross media Mangas

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Jony57
Jony57
MP
le 29 sept. 2016 à 18:58

Un jeu a la dbz ou naruto tout simplement lol

Lire la suite...
Stanyi
Stanyi
MP
le 20 juin 2016 à 14:07

Au pire un jeu fractionné par chapitre et plus tu avance dans "l'intrigue" plus tu incarne des heros puissant , D,C,B,A,S... Et à la fin tu incarne le rends C+ contre le dernier monstro de la mort qui tue (pas).

Lire la suite...
shey-5
shey-5
MP
le 08 mars 2016 à 00:40

j'ai rie !!
Sans déconner, shingeky no kiojine compte 25 épisode, le jeux est court !! Je n'imagine même pas one punch Man. Un jeux de Baston, gameplay dinasty warior, puisque dans le mangas tous ce passe comme ca. . Bref chaud d'imaginer un gameplay !!

Lire la suite...
marty_mcflys
marty_mcflys
MP
le 01 mars 2016 à 15:44

Un jeu joussif ou tu peux tout eclater d'un coup de point genre avec un cheat code invincible pourquoi pas...

Lire la suite...
Bigdji
Bigdji
MP
le 29 févr. 2016 à 21:24

et pourquoi pas un jeu de gestion/stratégie ?

Le joueur gère les héros et attribue aux menaces qui apparaissent sur la map des niveaux de dangers (qui font que plus ou moins de héros vont s'y rendre avec des niveaux dépendants de la menace)

Saitama serait un élément aléatoire qui viendrait régler des problèmes au hasard

Lire la suite...
oversuns
oversuns
MP
le 27 févr. 2016 à 02:10

déjà que les jeux d'aujourd'hui sont trop facile...

Lire la suite...
tonyryu
tonyryu
MP
le 19 févr. 2016 à 15:04

Certes, Saitama a une puissance dépassant tout dans l'univers, mais c'est aussi un problème, car il ne faut pas non plus tout détruire.

On sait que l'on a une région peuplée composé de plusieurs villes très souvent sujettes à des attaques de monstre (Fléau) classé selon un degrés de puissance. Une association de héro avec un panel très vaste de héro plus ou moins bourrins.
On sait également que ce n'est pas la force de l'ennemi qui pose problème à Saitama.
On peut donc envisager le jeu comme une gestion des attaques des monstres et leur neutralisation par Saitama et les héros en gardant à l'esprit la préservation de la population. un ennemi faible fera peu de dégat, et Saitama le détruira sans déployer trop de puissance. Alors qu'un adversaire de fléau élevé devra être neutralisé vite tout en évitant de détruire sois même le reste de la ville.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 16 févr. 2016 à 03:14

Saitama a beau etre peter , je suis sur que Tatsumaki le rekt <3

Perso un jeu qui irais bien a OPM , sa serais un jeu comme hyrule warrior ou tu defonce des mobs a foison et tu capture des points .

Un jeu qui permet d'eviter de voir les heros s'affronter et qui augmenterais la suprématie de saitama.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 févr. 2016, 03:17 par pseudo supprimé
Benarkhan
Benarkhan
MP
le 15 févr. 2016 à 12:50

Bah déjà, un petit jeu de scoring à la One Finger Death Punch serait pas dégueu et se prêterait pas trop mal à la situation.

Lire la suite...
Gros_bras_du_Fn
Gros_bras_du_Fn
MP
le 09 févr. 2016 à 20:57

Saitama n'a pas toujours était pourvu d'une puissance incommensurable, un jeu qui retrace son parcours de héros, son entrainement intense et ses combats décisifs jusqu’à la plus haute marche de la puissance.
Jouer l'ascension d'un futur dieu, cela pourrait être très intéressant :oui:

Lire la suite...
Commentaire édité 09 févr. 2016, 20:57 par Gros_bras_du_Fn
Top commentaires
lIlIlIIllIlIl
lIlIlIIllIlIl
MP
le 01 févr. 2016 à 09:05

J'imagine difficilement un jeu One Punch Man en gardant le principe même du héros.

Après, faire un jeu sans pouvoir jouer Saitama, pas sûr que les gens apprécient.

Lire la suite...
GeorgeClouney
GeorgeClouney
MP
le 01 févr. 2016 à 09:28

Un doigt levé haut dans le ciel

Aha, très bon article, merci Silent_Jay

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • Super Mario Maker 2
    45.99 €
  • Crash Team Racing Nitro-Fueled
    29.49 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Marvel's Avengers
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce