Menu
Warcraft : Orcs & Humans
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft ! du 08/11/2015

News culture
Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
PC Mac
Partager sur :

Un an et six mois. Il aura fallu attendre un an et six mois, embargo oblige, avant de pouvoir parler de Warcraft et de révéler en exclusivité les premiers détails sur ce long-métrage très attendu, dont il a été possible de rencontrer l’équipe et de visiter en exclusivité les divers plateaux de tournage…

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

UN PROJET DE LONGUE HALEINE

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

Vancouver. Lundi 21 avril 2014. 6h30. A bord du mini bus en direction des studios MJA, malgré le lever aux aurores, l’excitation est à son comble. Il va enfin être possible de visiter l’endroit – avec ses 1580 m2 - qui abrite le tournage de Warcraft, superproduction derrière laquelle se cachent pas moins de quatre sociétés : Universal Pictures, Atlas Entertainment, Legendary Pictures et évidemment Blizzard Entertainment, développeur et éditeur des jeux Warcraft. Depuis l’annonce officielle, le 9 mai 2006, du projet d’adaptation au cinéma de cette saga vidéoludique, les fans étaient impatients mais avaient fini par ne plus y croire vraiment tant cela trainait en longueur, sans que jamais la moindre évolution ne soit constatée. Ce que confirme d’ailleurs le metteur en scène Duncan Jones : « Lorsque j’ai commencé à travailler sur Warcraft, le projet était en stand-by. Car Blizzard essayait depuis longtemps, mais sans succès, de trouver la combinaison idéale qui puisse à la fois respecter le jeu et les fans et, en même temps, demeurer accessible à un public ne connaissant rien de Warcraft. » Le réalisateur de Moon et Source Code a heureusement une botte secrète. « Quand j’ai rencontré les gens de Blizzard, je leur ai exposé ma vision des choses en leur racontant une histoire de guerre, affirme-t-il. Celle opposant pour la toute première fois les Orcs aux Humains, un choc entre deux cultures qui ne savent rien l’une de l’autre et qui se télescopent violemment, un conflit avec des héros de chaque côté, ce qui donne l’occasion d’avoir le point de vue des deux camps opposés. » Le résultat semble avoir tellement convaincu les dirigeants de Blizzard qu’ils décident – enfin - de lancer le film en pré-production. Avec toutefois deux impératifs exprimés par chacune des parties : pour Blizzard, que le film soit classifié « PG-13 » (grosso modo l’équivalent américain de la catégorie française « Interdit aux moins de 12 ans ») et, pour Jones, que les Orcs soient réalisés exclusivement en images de synthèse. Ce desiderata du cinéaste aura pour effet de libérer l’équipe de tournage de l’entrave des effets spéciaux sur le plateau, mais en revanche d’allonger considérablement les délais de postproduction…

LES BASES DE L’HISTOIRE : WARCRAFT ORCS & HUMANS / THE LAST GUARDIAN

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
Sorti en novembre 1994 sur PC et Mac, ce jeu de stratégie en temps réel, jouable à un ou deux joueurs, a connu rapidement un grand succès commercial, puisqu’il s’est écoulé à travers le monde à 2,08 millions d’exemplaires (source VGChartz). Parmi les raisons de son succès, outre son système de jeu, le genre médiéval-fantastique (avec donjons, forêts maléfiques et morts-vivants à la clé) y était parfaitement exploité et donnait même l’occasion de jouer deux scénarios différents, soit du côté Orc, soit du côté Humain. Le but était de vivre la bataille d’Azeroth, nom de la planète mais aussi du royaume des humains envahi par les Orcs. L’histoire du film reprend donc les éléments de base du jeu Orcs & Humans mais s’inspire également du livre Warcraft The Last Guardian sorti en 2001 et écrit par Jeff Grubb. Il s’agit d’une adaptation romancée d’Orcs & Humans qui offre davantage de détails sur les personnages, leurs motivations et leur destinée, notamment le magicien Medivh et son apprenti Khadgar. Par ailleurs, le livre aborde via quelques flashbacks les évènements qui ont mené à la ruine le monde des Orcs, Draenor. C’est d’ailleurs le point de départ du film : pour échapper à la destruction de leur monde, les Orcs, en voie d’extinction, débarquent alors via un portail dimensionnel dans le royaume pacifique d’Azeroth pour s’y installer. Plutôt que de tenter de cohabiter en paix, les armées s’affrontent violemment semant la mort. Les héros de chaque camp – Anduin Lothar (Travis Fimmel) pour les Humains et Durotan (Toby Kebbel) pour les Orcs – vont même être amenés à se confronter puis à tenter de s’allier pour enrayer l’annihilation totale des deux races…
Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

LA FORTERESSE DE HURLEVENT

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
Travis Fimmel dans le rôle héroïque d'Anduin Lothar.

Le mini bus arrive enfin à destination : un immense hangar métallique à l’intérieur duquel règnent silence et obscurité. Rien de plus normal toutefois puisque l’horloge marque 7h15 et que l’équipe de tournage arrive bien plus tard. Néanmoins, une petite voix se fait entendre derrière un pan de décor imposant mais impossible à identifier dans la pénombre… Serait-ce un Gobelin ? Un Elfe de la nuit ?? Le nain Brann Barbe-de-bronze ??? Non ce n’est finalement que Dan Hermansen, directeur artistique en charge de la construction ici-même des intérieurs de la forteresse de Hurlevent (Stormwind), capitale de la race des Humains. Lorsque l’homme qui a également travaillé à la direction artistique de Man of Steel et du Godzilla de 2014, éclaire davantage les lieux, alors les doutes ne sont plus permis : nous sommes bel et bien dans une des geôles de la forteresse, plus vraie que nature. Contenant plusieurs cellules à l’intérieur repoussant de saleté et pourvues de barreaux en fer réel, la grande pièce dispose également d’une large cage vide en son centre. Et un peu plus loin gisent sur le sol, allongés sur des brancards de fortune, six (faux) corps recouverts d’un drap blanc un peu ensanglanté. Il ne semble pas bon être opposant aux Humains en ces lieux qui respirent la mort et apparaissent si réalistes. « Dans le genre médiéval fantastique, je pense que, vis-à-vis d’un jeu vidéo, un film doit afficher une certaine crédibilité, d’abord envers son histoire et ses personnages, confie Dan Hermansen. C’est une question d’équilibre. Par exemple, les joueurs doivent être capables de reconnaitre des lieux spécifiques issus du jeu vidéo, mais en même temps ces derniers doivent absolument donner l’impression d’être réels ». Il ne fait aucun doute ici que le directeur artistique et son équipe d’une vingtaine de personnes dédiée à Hurlevent (sur une centaine au total qui se charge des décors de tout le film) ont parfaitement rempli leur mission. D’ailleurs, le bonhomme ajoute que la salle du trône – a priori impressionnante - a été directement reproduite d’après le jeu. Une grande table disposée au bout de la pièce permet enfin d’apprécier trois grosses maquettes en carton représentant d’autres endroits emblématiques de la forteresse : des oubliettes, une caserne et une armurerie…

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

UN JEU VIDEO GRANDEUR NATURE

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !
Le réalisateur Duncan Jones (à droite) aux côtés de Travis Fimmel.

Si le réalisateur Duncan Jones s’est ainsi emparé de Warcraft, c’est non seulement pour relever le défi d’adapter à l’écran ce titre légendaire, mais c’est aussi par goût personnel. « J’ai pratiqué pendant longtemps les jeux vidéo, notamment les jeux de stratégie en temps réel, raconte-t-il. Peut-être même un peu trop, surtout lorsque j’étais à l’université où je pense que j’aurais dû étudier davantage (rires). J’ai toujours suivi Blizzard avec attention étant fan de Warcraft mais aussi de Diablo et StarCraft, y compris même avant que la compagnie devienne célèbre puisque je me souviens par exemple de The Lost Vikings. » Le fait de se retrouver à la tête d’un tel projet tient donc pour Jones du rêve éveillé. Même si cela tourne pour lui parfois involontairement au cauchemar après trois années de sa vie passées sur le long-métrage. « Il m’arrive parfois de rencontrer des acteurs qui étaient au casting de Warcraft et qui ont fait deux, trois voire quatre longs-métrages depuis que nous avons travaillé ensemble, soupire-t-il. A chaque fois, cela me rappelle à quel point il est nécessaire de faire preuve d’endurance pour gérer ce genre de gros projet. » En effet, pas moins de 123 jours de tournage, disséminées de janvier à mai 2014, ont été nécessaires pour boucler Warcraft. Et 98 % des scènes du film ont été effectués en intérieur, alors que seulement deux ou trois jours ont été consacrés aux prises de vue en extérieur. Ces dernières semblent concerner une poignée de scènes se déroulant dans la forêt d’Elwynn, la bourgade Comté-de-l’or, proche de Hurlevent, mais aussi – vraisemblablement - sur la place du marché de Hurlevent accueillant une gigantesque statue du magicien Medivh. C’est d’ailleurs dans ce dernier endroit que la visite du tournage continue. Mais en réalité, excepté un large socle, pas d’édifice géant présent sur les lieux car tout sera ajouté numériquement par la suite en postproduction.

J’ai toujours suivi Blizzard avec attention étant fan de Warcraft mais aussi de Diablo et StarCraft, y compris même avant que la compagnie devienne célèbre puisque je me souviens par exemple de The Lost Vikings.
Duncan Jones, réalisateur

Néanmoins, cet emplacement de tournage, situé en extérieur bien loin des précédents studios, un peu au milieu de nulle part et en tous cas à l’abri de tous badauds éventuels, offre une belle superficie. « Pour le film, nous avons décidé d’agrandir sensiblement la taille de Hurlevent, car, dans le jeu, la cité ressemblait beaucoup trop à un petit village ramassé. » explique le Production Designer Gavin Bousquet. Si, à première vue, cette place du marché parait commune voire anecdotique, en revanche elle a son importance dans le long-métrage pour au moins deux raisons. La première est qu’il s’agit du lieu où se déroule, sous forme de flashback, une attaque surprise de Trolls. La seconde est que, parmi les commerçants vendant leurs produits sur ce marché ou offrant leurs services (comme un forgeron qui répare les épées), devrait figurer un invité surprise : le Game Designer/Créateur de Warcraft Chris Metzen, en personne ! Co-producteur du film, Metzen devrait revêtir ici la tenue d’un vendeur de parfums, juste pour le fun. Ce genre de clins d’œil à l’attention des joueurs ne devrait pas être isolé, comme le confirme Stuart Fenegan, producteur de Warcraft mais aussi des deux précédents films de Ducan Jones : « Le film offre une histoire solide et des personnages étoffés qui devraient plaire à tout le monde, y compris à ceux qui ne sont pas familiers du jeu. Cela dit, si vous êtes joueurs de Warcraft, nous avons pensé à vous car nous avons caché de nombreux « easter eggs » qui devraient vous faire plaisir. »

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

BATAILLES D’ENVERGURE

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

Après une petite pause et une longue rencontre avec de nombreux membres de l’équipe, la journée sur le tournage se poursuit avec la visite d’un lieu particulièrement bluffant. Il s’agit d’un énorme entrepôt à l’intérieur duquel a été recréé un sentier montagneux avec terre (réelle) et rochers (en carton renforcé). Ce décor demeure le théâtre d’une attaque surprise d’Orcs envers les Humains. Une quarantaine de figurants costumés – soldats mais aussi paysans - est mobilisée côté Humain. Alors que les Orcs, de leur côté, ne semblent être que quatre ou cinq mais ils s’avèrent beaucoup plus impressionnants à cause de… leur collant moulant tout gris ! La faute à la Motion Capture qui impose évidemment aux comédiens incarnant les Orcs de porter des tenues spécifiques aptes à épouser parfaitement le moindre mouvement de leur corps. Les répétitions des combats s’enchaînent minutieusement jusqu’à ce que la scène soit enfin mise en boite. Pas de doute, les personnages ont fière allure et semblent particulièrement charismatiques. Ce que laisse d’ailleurs entrevoir la toute première bande-annonce du film diffusée très récemment, également riche en castagnes. « Avec un titre tel que Warcraft, la moindre des choses, c’est de s’attendre à des grosses batailles. C’est inévitable ! dit en riant Duncan Jones. Toutefois, je pense que le public devrait réussir à s’attacher aux personnages principaux en raison des évènements qu’ils traversent. Si vous avez vu mes précédents films, Moon et Source Code, vous savez que les personnages représentent pour moi la pierre angulaire de tout récit. Ce sont eux qui permettent au public de s’impliquer dans l’action. Même dans un film comme Warcraft qui offre une grosse dose de combats, il y a des moments très forts avec les personnages. » C’est un autre genre de moment fort, mais à tendance plutôt humoristique, qui attend le visiteur à l’extérieur de l’entrepôt. Ainsi, plusieurs tentes très larges ont été dressées afin d’accueillir techniciens et figurants pour une pause déjeuner tardive. Toutefois, chacun est réparti différemment selon le rôle joué dans le film. Ainsi, sur une tente est inscrite par exemple « Men Prisonners » tandis qu’une autre affiche « Orcs ». Près de cette dernière, la scène est ainsi surréaliste : visiblement servant de silhouettes ou de doublures (en dépit de la volonté de Jones de ne recourir qu’aux effets numériques), quelques figurants arborent un énorme costume d’Orc, avec de gros pieds et un buste imposant, d’où ressort seulement leur toute petite tête en train de picorer dans une assiette en plastique. L’image est assurément drôle…

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

POUR QUELQUES COSTUMES DE PLUS

Si le dernier endroit visité n’est pas visible à l’écran, en revanche il a une importance cruciale pendant le tournage. Car il s’agit de l’immense atelier de confection des costumes où sont entreposés des centaines de tenues et où s’affairent en permanence une quinzaine de couturières, créant de toutes pièces des vêtements somptueux. Si la visite est menée au pas de charge, il est toutefois possible de grappiller quelques informations quant à la présence de tel ou tel personnage dans le film, en repérant et déchiffrant rapidement les noms des propriétaires au-dessus de chaque costume. L’ambiance ici évoque d’ailleurs un studio de développement de jeu vidéo puisque sur de larges panneaux noirs sont affichés également artworks/croquis des personnages du film. Ainsi, il y a d’abord les personnages principaux côté Humains : outre Lothar (Travis Fimmel) figurent ainsi le roi Llane Wrynn (Dominic Cooper), son épouse la reine Lady Taria (Ruth Negga), le magicien Medivh (Ben Foster) dans un costume stupéfiant qui prend l’apparence d’un corbeau, ainsi que des gardes royaux, chevaliers et fantassins. Sans oublier des tenues de nobles issus des cités Dalaran et Gilnéas. Côté Orcs, sont présents Durotan (Toby Kebbell), sa compagne Draka (Anna Galvin), le chef Orc Blackhand (Clancy Brown) ou encore Orgrim (Robert Kazinsky) qui assassine Blackhand dans le jeu Warcraft II : Tides of Darkness pour prendre sa place. Il y a aussi le costume du sorcier Orc Gul’Dan (Daniel Wu) mais aussi de certaines factions comme le clan des Orcs du Crâne-Ricanant ou le clan Orbite-sanglante.

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

Last but not least, demeurent présents également quelques individus et races supplémentaires tels que Garona (Paula Patton), métisse Orc/Draeneï, le roi des Nains Magni Barbe-de-Bronze, l’archimage Khadgar (Ben Schnetzer) ou encore les impressionnantes tenues stylisées des Hauts-Elfes. Bref, une large galerie de personnages qui devrait assurer le spectacle à l’écran, mais pas forcément dans un seul film, comme l’indique le sous-titre du film « Le Commencement » ainsi que le réalisateur Duncan Jones. « Chris Metzen, un des directeurs créatifs de Blizzard qui a créé Warcraft, et moi-même nous nous rencontrons depuis un certain temps et discutons de la possibilité de faire une trilogie en commençant par ce film, raconte Jones. Nous adorerions avoir l’opportunité de le faire, mais cela ne peut arriver que si le public transforme en succès ce premier long-métrage. En tous cas, j’espère sincèrement qu’il appréciera le film, car j’en suis particulièrement fier. » Il ne fait aucun doute que l’arrivée en 2016 du film (le 25 mai) couplé avec la sortie de l’extension Legion (en été) devraient booster la saga Warcraft qui ne cesse de perdre des abonnés (il y en a tout de même encore 5,5 millions en date du 3 novembre 2015). Une très bonne nouvelle pour Blizzard…

Exclu - Nous sommes allés sur le tournage du film Warcraft !

Trailer de Warcraft

Chargement de la vidéo trailer

> Retrouvez l'actualité Cross Media dans notre rubrique dédiée

Profil de JackBradford,  Jeuxvideo.com
Par JackBradford, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Blizzard Entertainment Heroic Fantasy Cross media PC Mac Gestion Stratégie Wargame Rétrogaming
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
D4Rk_Brayo
D4Rk_Brayo
MP
le 09 nov. 2015 à 15:24

C'est pas censé être Lordaeron la capitale des humains jusqu'a fin Warcraft III ?
Hurlevent est pas censé exister a ce moment la ? et encore moins avoir un port

Lire la suite...
hellfiremaga
hellfiremaga
MP
le 09 nov. 2015 à 08:06

pratiquement aucune photo non retravailler = foutage de gueule et 90% de fond vert

Lire la suite...
Jason-Orlov
Jason-Orlov
MP
le 09 nov. 2015 à 03:40

Tous les kikoos Kevin, Brandon et Vanessa, 12 ans, qui ne seront pas content parce qu'ils n'ont rien connus d'autre que WoW et qu'il n'y aura pas de tauren, worgen, pandaren, et autres races non présentes dans les deux premiers jeux de la saga...

Lire la suite...
carbo06
carbo06
MP
le 08 nov. 2015 à 22:49

" 98 % des scènes du film ont été effectués en intérieur, alors que seulement deux ou trois jours ont été consacrés aux prises de vue en extérieur."

Hmmmmm.... bon ok faut pas s'attendre a autre chose que de la 3d , pas de beaux pano a la seigneur des anneaux ou autres en fait ca me fait peur tout ca

Lire la suite...
RTS_Gamer
RTS_Gamer
MP
le 08 nov. 2015 à 22:22

SHIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEELDDDDDDDDDDDD WAAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

:hap:

Lire la suite...
DT_LINK
DT_LINK
MP
le 08 nov. 2015 à 21:49

« Quand j’ai rencontré les gens de Blizzard, je leur ai exposé ma vision des choses en leur racontant une histoire de guerre, affirme-t-il. Celle opposant pour la toute première fois les Orcs aux Humains, un choc entre deux cultures qui ne savent rien l’une de l’autre et qui se télescopent violemment, un conflit avec des héros de chaque côté, ce qui donne l’occasion d’avoir le point de vue des deux camps opposés. » Le résultat semble avoir tellement convaincu les dirigeants de Blizzard qu’ils décident – enfin - de lancer le film en pré-production.

=> Mais euh.. C'est pas un peu ce qu'il se passe tout le long de Warcraft 3 de pouvoir apprécier ce qu'il se passe dans chaque camp avec des héros propres qui ont une histoire propre ? Et le fait que les humains/orcs se foutent sur la gueule pour finalement s'allier contre un ennemi plus puissant, c'est aussi dans Warcraft non ? C'est carrément la cinématique d'introduction de Warcraft 3 (ou son extension je ne sais plus). Du coup c'est assez hallucinant de lire ce genre de chose :noel:

Lire la suite...
Webedia_Fr
Webedia_Fr
MP
le 08 nov. 2015 à 21:23

Cela s'annonce. :cute:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 08 nov. 2015 à 20:31

Je suis curieux de voir ce que ça donnera, mais un peu inquiet aussi, vu le traitement en général réservé aux adaptations de jeu (une minute de silence pour les 2 Donjons et dragons... :) )

Lire la suite...
demonelike
demonelike
MP
le 08 nov. 2015 à 20:17

j’espère qu'il aura des Elfe et des troll et des Taurene etc etc ... parceque dans la bande annonce on vois rien ><

Lire la suite...
Commentaire édité 08 nov. 2015, 20:17 par demonelike
]Dopple[
]Dopple[
MP
le 08 nov. 2015 à 18:26

Bon, sinon, pourquoi Dalaran vole t-elle ?

Lire la suite...
Top commentaires
Khamaz[]
Khamaz[]
MP
le 08 nov. 2015 à 09:38

Stop bash à cause du Capslock, quand tu fais quelque chose d'aussi gros qu'une exclu de tournage de Blockbuster sur un des rares films qui peut s'annoncer comme une bonne adaptation de jeu vidéo et que tu attends 1 an et demi pour la publier, tu m'étonne que t'as envie que ton article soit remarqué et lu. :oui:

Lire la suite...
Hellion-P
Hellion-P
MP
le 08 nov. 2015 à 10:21

Finalement cet article m'a rassuré sur pas mal de point, bien plus que ce que j'ai pu lire ou voir du film depuis le temps. Je suis presque étonné de lire cela ici.

En tout cas j'aime beaucoup le lore de warcraft, j'avais peur que ce soit mal foutu pour faire hollywoodiens, mais si ils respecte bien cette part importante qui marque le commencement des jeux et de "l'ère actuel" qui était franchement très flou ( vu que c'était surement pas prévue pour devenir aussi populaire et étendu aujourd'hui), ce sera déjà une très bonne chose au moins pour les fans.

Mais sérieusement,
Des acteur correct/bons,
Chris Metzen,
Des décors aussi cool que les cinématiques,
Des batailles digne de warcraft,
Du fan service + eastereggs
Possibilité d'une trilogie.

L'attente est longue.

Lire la suite...
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Crash Team Racing Nitro-Fueled
    PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Gaming Live
  • Death Stranding
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce