Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Call of Duty, une licence mature ? du 29/09/2015

Contributeur

News débat et opinion
Call of Duty, une licence mature ?
Call of Duty, une licence mature ?
PC PS4 ONE WiiU PS3 360 Vita Wii PS2 Xbox
Partager sur :

Avons-nous encore besoin de présenter la licence Call of Duty ? Blockbuster hollywoodien, saga adulée avec passion et critiquée avec virulence. Call of Duty est un véritable rouleau compresseur de l’industrie vidéo-ludique ayant rapporté plus de 10 milliards de dollars de recettes à son éditeur Activision, depuis la sortie du tout premier opus par le studio Infinity Ward en 2003.

Call of Duty, une licence mature ?

La licence continue d’être jouée par des millions de fans de façon continue. Mention spéciale à Call of Duty : Black Ops II sorti il y a maintenant 3 ans et encore joué par plus de 11 millions de joueurs mensuellement depuis l’annonce de Call of Duty : Black Ops III. Et la première chose que l'on remarque est qu'elle est jouée par un public jeune, voire très jeune, alors qu'elle reste avant tout une licence adulte. Cette anecdote nous ne l'inventons pas, Destructoid s'est d'ailleurs fendu d'un édito à ce sujet quand dans The Guardian, le journaliste suédois Carl-Magnus Helgregren allait plus loin encore, en proposant aux parents d'emmener leurs enfants dans une vraie zone de combat. Extrême. Mais les motifs que développent la licence sont souvent sujets à controverse. Call of Duty, un jeu pour adultes ?

Et c'est plutôt vrai Call of Duty est une licence destinée à un public capable d'en comprendre les codes, notamment à cause de la violence physique et verbale inhérente à un FPS représentant la guerre et/ou les conflits armés de tous types. Et c'est bien toute cette violence qui a classé la série "PEGI 16" chez nous... tout du moins jusqu'en 2008.

Too Far Gone

En 2008, les joueurs découvrent ce qui reste l'épisode le plus violent de la série jusqu'à maintenant, Call of Duty : World at War. Développé par Treyarch, le jeu nous plonge dans une seconde guerre mondiale au contexte obscur, violent et sanglant. World at War devient ainsi le premier Call of Duty classé PEGI 18 en Europe.

Le mode campagne montre sans détour des exactions commises par toutes les nations : Exécutions sommaires de prisonniers, soldats brûlés vifs, pendaisons et tortures.. Certaines de ces actions sont même réalisables par le joueur, et trouveront un écho dans la suite des évènements de l'aventure (scénaristiquement parlant). Les démembrements font leur réelle apparition dans cet opus où, bras, jambes, cages thoraciques et parfois têtes, volent en éclats au moindre coup de feu ou explosions de grenades laissant les pauvres victimes hurlant de douleurs. World at War joue la carte viscérale et organique du jeu de guerre, sous les auspices d'une violence thématisée.

Mais ce qui rend World at War plus violent que les autres épisodes parus avant lui est que tous ces éléments « gores » sont également présents sur le mode multijoueur du titre, le mode de jeu le plus prisé des joueurs Call of Duty. Les joueurs peuvent ainsi réduire littéralement en pièces leurs adversaires ou laisser des cadavres carbonisés sur leurs chemins (qui a parlé de lance-flammes ?). Call of Duty : World at War reste cependant l'épisode post-2007 le moins vendu de la saga. Preuve s'il en est qu' ultra-violence ne rime pas spécialement avec ultra-succès au box office.

Take it easy!

Certains des épisodes suivants WaW connurent aussi leur pic de violence et pas des moindres. Qui n'a pas en tête la mission de Call of Duty : Modern Warfare 2, "Pas de russe" (No Russian) ? Cette mission où le joueur incarne un agent sous couverture participant au massacre de centaines de civils dans un aéroport russe. Cette mission polémique a eu pour conséquence le retrait du titre des magasins russes avant de revenir dans une version "light" et revampée pour ne pas se priver de l'énorme marché du nord de l'Europe. La mission, bien qu'importante scénaristiquement, puisqu'elle sera le déclencheur d'une troisième guerre mondiale, est tout à fait optionnelle et le joueur a toujours le choix de ne pas participer à cette tuerie. Une manière de jouer de la transparence du point de vue du gamedesign du jeu, comme pour ajouter une surcouche morale à cette phase de jeu que certains jugeront immonde.

"No Russian"

Malgré ce pic de violence, Modern Warfare 2 revient à un niveau de violence inférieur à celui de World at War que ce soit dans le mode campagne ou le mode multijoueur. On retrouve même sur le multijoueur de ce dernier des gerbes de billets en lieu et place du sang quand un joueur se venge de celui qui l'avait éliminé plus tôt durant une partie classée. Pour rester sur la série Modern Warfare, Call of Duty : Modern Warfare 3 dispose aussi de sa séquence « violente ». Comme si chaque épisode tolérait son effusion comme un levier identitaire de son ADN. Pour rappel, il s'agit de cette scène où une famille, dont une petite fille, en vacances à Londres est tuée par l'explosion d'un fourgon lors d'un attentat terroriste. Actualité et jeux vidéo se font parfois écho.

Call of Duty, une licence mature ?

La série des Black Ops, développée par Treyarch, a gardé le côté sombre de World at War. Le joueur est plongé en pleine guerre froide dans une unité d'élite menant des opérations clandestines (d'où le nom de Black Ops, pour Black Operations). On y retrouve là encore quelques démembrements, des personnes brûlées vives, comme une signature du studio.

Le second opus, Call of Duty : Black Ops II, nous permet pendant une séquence du jeu d'éliminer nos adversaires avec une machette, têtes, bras, jambes, tout passe sous le tranchant des lames. Plus que la violence physique, dans ces épisodes particuliers, Treyarch jouera d'un autre levier, la torture psychique infligée à ces soldats dont on a nettoyé le cerveau pour en faire des machines à tuer. En ce qui concerne le multijoueur, pour les deux opus, il ne reste que de grandes gerbes de sang comme souvenir de l'aspect gore de World at War.

Une constante cependant dans la série des Black Ops, le mode Zombies. Ce mode a toujours gardé le côté horrifique des démembrements pour en faire une mécanique de jeu. Exploser la tête d'un zombie rapporte plus de points et lui arracher les jambes pour le faire ramper se révèle très pratique quand il s'agit de chercher et de résoudre les Easter-Egg dans les différentes cartes du mode.

Pour Call of Duty : Black Ops III, la patte de Treyarch est déjà visible dans le multijoueur. Nous avons pu le constater lors de la beta du jeu, surtout avec le profil de spécialiste Battery, sorte d’équarrisseur moderne muni d'un lance grenade. Il sera possible de réduire en morceaux les ennemis. Pour le reste des effets dramatiques si chers au studio californien, les grandes gerbes de sang sont de retour. Il est d’ailleurs intéressant de noter que le jeu est classé R+18 en Australie, le niveau le plus élevé en dehors des films pour adultes. C’est le premier Call of Duty classé ainsi depuis la création de cette classification en 2013.

Call of Duty : Black Ops III, une violence accrue de bout en bout.

Chargement de la vidéo Call of Duty : Black Ops III Gameplay

Ce qui n’est pas étonnant puisque le studio Infinity Ward n’a pas réellement joué du côté violent de Call of Duty : Ghosts pour en faire la promotion. Pour rappel : l’un des personnages principaux du jeu est exécuté d’une balle dans la tête mais le joueur n’y assiste pas, un fondu au noir apparaît en même temps que le coup de feu, ce qui est en opposition totale avec Black Ops II qui laissait au joueur le choix d’exécuter ou non un autre personnage sans aucune censure.

En ce qui concerne Call of Duty : Advanced Warfare, on retrouve une mise en scène plus classique comme c’est le cas pour Ghosts ou la saga Modern Warfare. La première mission cependant nous permet de voir le protagoniste du jeu perdre son bras d’une manière, certes héroïque, mais à ce niveau rien n'est fait dans la finesse. Le mode Exo-Zombies reprend les mêmes mécaniques de base que le mode Zombies pour ce qui est des démembrements. Pour un mode de jeu implémenté sur le soft bien après la sortie du jeu, il semble clair que Sledgehammer ait eu recours à la recette Treyarch pour donner un peu de peps à son titre.

TOUT EST DANS LE DETAIL

Ce qui fait que Call of Duty est une licence adulte réside également dans les références à l’histoire, l’actualité, le cinéma, œuvres littéraires, etc… Ces références sont parfois subtiles mais le plus souvent elles se remarquent assez vite.

Ça me rappelle quelque chose….

La principale inspiration de la licence est le cinéma, et ils sont nombreux les films passés à la moulinette Call of Duty comme vous pourrez vous en apercevoir dans notre dossier consacré à cette thématique ! Les premiers Call of Duty s’inspirent principalement des films sur la seconde guerre mondiale. On retrouve en tête Le jour le plus long, Stalingrad et Il faut sauver le soldat Ryan qui ont inspiré respectivement Call of Duty et Call of Duty 2. Mais ces deux films ont continué d’inspirer plusieurs autres opus par la suite.

Une scène du premier Modern Warfare est largement inspirée du film La Chute du faucon noir. Modern Warfare 2 s’inspire de films tels que Rock ou Cliffhanger. De même la scène de la destruction de la Tour Eiffel dans Call of Duty : Modern Warfare 3 est une référence directe au film G.I. Joe: Le Réveil du Cobra. Ce jeu de miroir concordant accentue l'impression que définitivement, Call of Duty utilise les leviers de médias annexes pour pousser l'immersion plus loin encore.

Call of Duty, une licence mature ?

Le tout premier Black Ops s’inspire également de beaucoup de film sur la guerre du Vietnam. La fameuse scène de la roulette russe est un clin d’œil direct au film Voyage au bout de l’enfer. On retrouve également l’influence de films comme Apocalypse Now et Full Metal Jacket dans le background des jeux de Treyarch. La scène dans laquelle le joueur s’évade en moto et utilise une Winchester 1887 est également une référence à Terminator 2 : Le Jugement dernier.

Il s’agit évidemment de quelques exemples parmi tant d’autres. Mais ils démontrent qu'en matière de références, ce ne sont pas tant les derniers Pixar à la mode qui influencent Call of Duty.

Les personnages des jeux sont également des références. Le personnage du Capitaine Price dans Call of Duty 2 est une référence au capitaine Cleminson dans le film Un pont trop loin comme nous vous en parlions dans le dossier susmentionné. Vladimir Makarov, antagoniste de Modern Warfare 2 et Modern Warfare 3, est inspiré d’Ivan Korshunov dans le film Air Force One. Le caractère du personnage de Jonathan Irons dans Advanced Warfare est directement inspiré de celui de Frank Underwoods dans la série américaine House of Cards.

Call of Duty, une licence mature ?

Le mode Zombies de Treyarch regorge également de nombreuses autres références un peu plus obscures, voir ésotériques. Des projets de la CIA en passant par la zone 51 et les extra-terrestres. Du programme Wunderwaffe au mysticisme nazi. On y retrouve également des références aux Vril présents dans le livre The Coming Race. Le mode Zombies de Call of Duty : Black Ops III sera ponctué de toutes sortes de références à Cthulhu, Shub-Niggurath et à toute la mythologie de l’écrivain Lovecraft.

Moteur… Action !

Afin de toucher un large public, les développeurs n’hésitent pas à faire intervenir des acteurs hollywoodiens et personnalités connues dans leur production. Call of Duty ne déroge pas à la règle.

A partir de 2008, Activision a commencé à introduire des acteurs prestigieux au castings des Call of Duty. Keifer Sutherland (24 heure chrono) interprète le sergent Roebuck dans World at War et toujours dans cet opus Gary Oldman, qu’on ne présente plus, campe l’imposant Viktor Reznov que l'on retrouvera dans le premier Black Ops.

Lance Henriksen connu pour ses rôles dans Terminator et la série Millenium par exemple joue le Général Shepherd dans Modern Warfare 2. Les acteurs Ed Harris (Rock, Stalingrad) et Sam Worthington (mondialement connu grâce à son rôle de Jake Sully dans Avatar) respectivement Jason Hudson et Alex Mason dans le premier Black Ops. Les acteurs Idris Elba et William Fitchner présents au casting de Modern Warfare 3. On retrouve également Michael Keaton, Michael Rooker en side-kick dans Black Ops II.

Dans Ghosts, ce sont les acteurs Stephen Lang (Avatar, Terra Nova) et Kevin Gage (Heat) qui font partie du casting. L’acteur Kevin Spacey n’est pas passé inaperçu dans Advanced Warfare jouant un rôle très proche de celui qu’il campe dans la série House of Cards.

Les modes Zombies et Exo-Zombies possèdent également leur propre casting étoilé.

On retrouve dans le premier des acteurs comme Robert Englund (Les Griffes de la nuit), Sarah Michelle Gellar (Buffy contre les Vampires), Danny Trejo (Machete), Michael Rooker (The Walking Dead) pour une carte orientée film d'épouvante. Et Michael Madsen (Reservoir Dog, Kill Bill), Ray Liotta (Les Affranchis) à Alcatraz dans une ambiance gangster. Dans Black Ops III, nous retrouverons entre autres Ron Perlman (Hellboy, Sons of Anarchy) et Jeff Goldblum (Jurassic Park, Independance Day).

Dans le mode Exo-Zombies, on retrouve les acteurs John Malkovich (Les liaisons dangereuses), Bill Paxton (Aliens, Titanic), Rose McGowan (Charmed, Planète Terreur), Jon Bernthal (The Walking Dead) et Bruce Campbell (Evil Dead). Références dans leurs domaines, ces acteurs offrent une value intéressante à la licence Call of Duty.

Le mode Exo-Zombies et son casting 5 étoiles.

Call of Duty est une licence mature faite par des adultes pour des adultes. Et même si on remarque que beaucoup de jeunes jouent à la saga (principalement en multijoueur). On ne peut pas nier que les développeurs s’adressent bien à un public majeur, qui lui seul pourra comprendre pleinement les idées véhiculées par le jeu ainsi que ses références.

Profil de Kalinine,  Jeuxvideo.com
Par Kalinine, Rédaction jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 4 Xbox One Wii U PlayStation 3 Xbox 360 PlayStation Vita Wii PlayStation 2 Xbox FPS Tir Sledgehammer Games Activision Blizzard Infinity Ward Treyarch Activision Futuriste Contemporain Asie Espionnage
Commander Call of Duty : Black Ops
PC
12.99 €
PS3
10.48 €
360
24.14 €
DS
21.93 €
Wii
6.19 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
samotweb
samotweb
MP
le 29 févr. 2016 à 14:58

Vous payez vos jeux trop cher? Allez sur un site français, fiable (9,7/10 sur TrustPilot), avec livraison immédiate de vos clés (Steam, Uplay, Origin, Battle.net PSN Xbox Live), qui satisfait des millions de joueurs depuis des années :ok: https://www.instant-gaming.com/fr/?igr=227985

Les Meilleurs Ventes:

World of Warcraft: Legion (Battle.net) à 32.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmHy3

Bus Simulator 16 (Steam) à 15.89€ au lieu de 25€ :d) http://j.mp/1TcpveD

The Division (Uplay) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmF9n

Far Cry Primal (Uplay) à 30.69€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmI5b

Overwatch (Origins Edition) (Battle.net) à 36.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmI52

Dark Souls 3 (Steam) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmFq4

Dark Souls 3: Season Pass (Steam) à 18.99€ au lieu de 25€ :d) http://j.mp/1OA2EC4

Hitman (Full Experience) (Steam) à 37.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmIlG

Need for Speed (Origin) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TUtThN

Total War: Warhammer (Steam) à 35.49€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmFGD

TrackMania Turbo (Uplay) à 24.99€ au lieu de 40€ :d) http://j.mp/1TUuPmb

RollerCoaster Tycoon World Deluxe Edition (Steam) à 28.99€ au lieu de 55€ :d) http://j.mp/1TcmUkS

Lire la suite...
rickybhilai001
rickybhilai001
MP
le 23 févr. 2016 à 22:15

Salut à tous !

Vous avez l’impression de payer vos jeux trop cher? Rendez-vous sur un site français, fiable (9,7/10 sur TrustPilot), avec livraison immédiate de votre clef (Steam, Uplay, Origin, Battle.net etc), qui satisfait des millions de joueurs depuis des années :ok: https://www.instant-gaming.com/fr/?igr=227985

Quelques exemples :

World of Warcraft: Legion (Battle.net) à 32.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmHy3

Hitman (Full Experience) (Steam) à 37.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmIlG

The Division (Uplay) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmF9n

Far Cry Primal (Uplay) à 30.69€ au lieu de 62€ :d) http://j.mp/1TcmI5b

Plants vs. Zombies: Garden Warfare 2 (Origin) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmV8u

Dark Souls 3 (Steam) à 37.49€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmFq4

Overwatch (Origins Edition) (Battle.net) à 37.49€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmI52

Need for Speed (Origin) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TUtThN

Doom (Steam) à 33.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcpJT9

Mafia III (Steam) à 38.49€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1QWq8TG

TrackMania Turbo (Uplay) à 24.99€ au lieu de 40€ :d) http://j.mp/1TUuPmb

Bus Simulator 16 (Steam) à 15.89€ au lieu de 25€ :d) http://j.mp/1TcpveD

Lire la suite...
Leliange
Leliange
MP
le 26 oct. 2015 à 13:26

Est-ce que le jeu vidéo rend violent ? :
https://youtu.be/VNymy_EIU4U

Lire la suite...
Gyiyg
Gyiyg
MP
le 22 oct. 2015 à 12:11

Non mais, la violence gratuite c'est pas mature... ça attire un public de gamins, la violence c'est gamin me dites pas que vous découvrez ça en 2015 ? :pf:

Lire la suite...
Commentaire édité 22 oct. 2015, 12:11 par Gyiyg
MyosHD
MyosHD
MP
le 06 oct. 2015 à 14:07

Non, mais il ne suffit pas de mettre des armes à feu et des explosions pour créer une oeuvre mature.

MGS, par exemple, est un jeux-vidéo mature parce qu'il traite d'un sujet comme la guerre sérieusement, remettant en question son utilité, et traitant de ses méfaits comme de ses bienfaits(oui, c'est un peu paradoxal, mais c'est justement cette absence de manichéisme qui en fait une oeuvre complexe et intéressante à analyser).

COD, à côté, c'est juste un jeu où tu contrôle un soldat lambda avec un gros flingue, et aux motivations aussi recherchées que celles de Steven Seagal dans 90% de ses rôles.

Pokémon Noir/Blanc est plus mature que COD :ok:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 05 oct. 2015 à 15:55

Vous vous etes tromper entre les 18-24 et les 13-17

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 05 oct. 2015 à 08:19

une licence mature mais jouée par kevin 8 ans :hap:

Lire la suite...
Beastereo
Beastereo
MP
le 04 oct. 2015 à 17:04

Merci, j'ai bien ri.

Lire la suite...
Spiitro69
Spiitro69
MP
le 30 sept. 2015 à 19:09

Non mais rien que le titre les gars :rire:

Lire la suite...
elghim
elghim
MP
le 30 sept. 2015 à 13:19

En tout cas les gars du marketing sont loin d'être mature :
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/09/30/l-annonce-d-une-fausse-attaque-terroriste-pour-la-promotion-de-call-of-duty-suscite-le-malaise_4778070_4408996.html

Lire la suite...
Top commentaires
nicozig
nicozig
MP
le 29 sept. 2015 à 19:06

Y va bien arriver un jour où vous serez à court d'idée concernant les dossiers sur call of duty... enfin j'espere...

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 29 sept. 2015 à 19:09

Arrêtez jeuxvideo.com de faire des news et dossiers tous les jours sur Call of Duty, ça devient lourd à force :honte: Y a d'autres séries que Call of vous savez ! Sérieux...

Lire la suite...
Call of Duty : Black Ops
PCPS3360DSWiiMac
Call of Duty : World at War
PCPS3360DSWiiPS2
Meilleures offres
Fnac Marketplace PS3 1.09€ Fnac Marketplace 360 4.73€ Cdiscount PC 11.99€ Amazon PC 12.99€ Fnac Marketplace 360 18.00€ Fnac Marketplace PS3 20.30€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
FIFA 20
27 sept. 2019