Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut

Contributeur

News business
Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut
Partager sur :

Tatsumi Kimishima a été élu hier à la tête de Nintendo afin de remplacer les gérants provisoires Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda. Ces derniers occupaient eux-mêmes le poste laissé vacant par Satoru Iwata, décédé le 11 juillet dernier. Vous vous en doutez sûrement déjà, mais cette période trouble va engendrer beaucoup de changement au sein de la société japonaise.

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut
Satoru Iwata, ex-PDG de Nintendo

Avec un changement de présidence et de direction et les deux figures emblématiques que sont Miyamoto et Takeda réassignées à de nouveaux postes, on peut parler de grand chambardement chez Nintendo. Pour la presse nippone, Iwata n'aurait pas nécessairement porté son choix sur Kimishima de son vivant bien que ce dernier ait pressenti l'échec de la Wii U. Il aurait en effet préféré qu'une personne plus jeune prenne sa place sans qu'un profil en particulier ne se dégage pour autant. L'élection de Kimishima aurait également eu lieu dans des circonstances quelque peu précipitées afin de pallier l'absence de direction au plus vite.

Une orientation stratégique dans la lignée d'Iwata

Quoiqu'il en soit, Kimishima a déclaré au journal Nikkei avoir été élu seulement pour une année dans un premier temps, année qui tiendra en quelque sorte lieu de période de probation. Il a de plus affirmé n'avoir reçu aucune directive d'Iwata avant son décès, qu'il ne changera pas du tout au tout les précédentes stratégies mises en place de son vivant et qu'il poursuivra donc les efforts stratégiques initiés par l'ex-président autour du QOL (qualité de vie), du mobile, de l'utilisation des licences et des amiibo.

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut

Interrogé plus particulièrement sur la stratégie mobile par le Nikkei, Kimishima a affirmé qu'il ne modifierait en rien ce qui a déjà été prévu en collaboration avec DeNA. Ceci étant dit, si le développement des applications prévues pour l'année fiscale a déjà commencé, la première devant débarquer sur mobiles avant la fin de l'année sans qu'il ne s'agisse de Pokémon GO, il serait bien difficile de revenir en arrière. Les projets QOL et hardware de Nintendo restent quant à eux tenus secrets.

Mais une restructuration interne en approche

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut
Tatsumi Kimishima, nouveau PDG de Nintendo

Si les stratégies évoquées ci-dessus vont être poursuivies comme Iwata l'aurait souhaité dans un premier temps, l'arrivée de Kimishima va tout de même impliquer pas mal de changements, particulièrement en interne. Le nouveau PDG parle en effet de vouloir trouver de nouveaux marchés et développer de nouvelles activités, mais sans entrer davantage dans le détail. Le plus gros changement à venir reste le remaniement de l'organisation de Nintendo, qui débutera dès demain, mercredi 16 septembre.

Kimishima prévoit en effet de restructurer de nombreux départements de la société. À commencer par la création de la filière Nintendo EPD, résultant de la fusion de Nintendo EAD et SPD, qui aura pour rôle de rapprocher les pôles de développement de jeux consoles et de jeux mobiles. Ensuite, le pôle Platform Technology Development regroupera les deux branches Integrated Research & Development et System Development, toujours dans l'optique de rapprocher les filières "sœurs" et donc d'accélérer à la fois le développement et la communication internes. Miyamoto et Takeda ont été assignés respectivement à la tête de ces nouveaux pôles, le premier en tant que Reponsable créatif et le second en tant que Reponsable de la technologie.

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut
Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda

Enfin un tout nouveau département va être créé, baptisé Business Development. Ce dernier aura pour rôle d'étudier les recettes et les manières d'utiliser les licences Nintendo, la rentabilité des applications mobiles ainsi que celles des modèles économiques. De plus il aura certainement la charge d'explorer les nouveaux marchés et activités dont Kimishima parlait plus tôt. Si cette restructuration ne s'avère pas payante et que le PDG est amené à quitter son poste au terme de son mandat, il ne se dit pas non plus fermé à ce qu'une personne externe le remplace, ce qui serait une grande première dans l'histoire de Nintendo.

Conclusion

Même s'il se peut qu'il ne reste qu'un an à la tête de Nintendo, Kimishima ne perd pas de temps pour insuffler un nouvel élan ainsi que de nouvelles perspectives à la firme nippone. Il n'hésite pas à la restructurer sans que cela soit une mauvaise chose : regrouper des filières permet bien souvent de limiter la hiérarchie et les gros salaires qui vont de pair, dynamise en général la communication interne, en plus de faire disparaître l'inertie qui peut survenir lorsque trop de personnes interviennent dans le processus de décision.

Nintendo : Kimishima élu pour un an, Miyamoto et Takeda changent de statut
Carlos Ghosn, PDG du groupe Renault-Nissan

Si le rapprochement des pôles "console" et "mobile" pourra effrayer certains fans, il s'agit au contraire d'une très bonne chose pour les développeurs mobiles qui seront décloisonnés des autres développeurs et pourront peut-être s'inspirer entre eux pour sortir des jeux dignes de ce nom, à la fois sur mobiles et consoles.

Enfin si l'arrivée d'un PDG externe pourra éventuellement effrayer quelques actionnaires historiques de Nintendo, un regard extérieur sur une société s'avère parfois des plus bénéfiques à l'instar de l'action de Carlos Ghosn pour le redressement de Nissan. Mais Nintendo n'aura certainement pas besoin de pareilles mesures, son dernier bilan financier étant plutôt positif. Nous en apprendrons certainement davantage le 28 octobre à venir, lors du prochain résultat trimestriel de Nintendo.

Trailer de Pokémon GO, premier jeu mobile Nintendo à être annoncé

Chargement de la vidéo Pokémon GO trailer
Profil de mrhillidan,  Jeuxvideo.com
Nintendo

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
bluteauj
bluteauj
MP
le 17 juin 2017 à 14:03

J'ai l'impression que depuis qu'il a décidé de fusionner le pôle jeux de salon et le pôle jeux portable, Nintendo prend plus de risques en créant de nouvelles licences ( Splatoon, Arms, etc..)

Lire la suite...
shikamaru_2007
shikamaru_2007
MP
le 16 sept. 2015 à 18:18

C'est bien d'avoir mis une image du bonhomme puis sur celle d'après, une image de Myamoto et Takeda qui sourit à pleine dent :rire2:

PS : Je ne juge pas, il sera peut-être un très bon PDG mais c'est juste que sa m'as fait rire :hap:

Lire la suite...
kazuo-da-yo-2
kazuo-da-yo-2
MP
le 16 sept. 2015 à 15:55

De premier abord, je dirais qu'un mec à l'esprit très carré et dirigiste va faire du tord à Nintendo, qui privilégiait jusqu'à maintenant l'homme créatif et jovial...à voir...

Lire la suite...
Etiss21
Etiss21
MP
le 16 sept. 2015 à 15:13

Il n'a pas le charisme de Iwata ou même Miyamoto :/ mais bon bonne chance à lui, on va le savoir bien vite si c'est une bonne décision !

Lire la suite...
hellfiremaga
hellfiremaga
MP
le 16 sept. 2015 à 13:18

un pole business, ça pue cette affaire :/

autrement pour le reste, wait & see

Lire la suite...
TinNova
TinNova
MP
le 16 sept. 2015 à 11:00

Pas de méprises hein, je dis bien "un mec qui serait souriant comme Miyamoto", je ne le vise pas, je pensait à ça car il véhicule quand même une très bonne image de la firme mais que tout les mecs tout sourire ne sont pas comme lui, et donc inversement :-)

Lire la suite...
TinNova
TinNova
MP
le 16 sept. 2015 à 10:51

Pareil que d'autres, wait and see, on ne sait rien sur cet homme en tant que PDG, et puis voilà il l'est maintenant donc on y peut quoi, surtout qu'il n'a encore rien fait et en principe il va pas mal marcher dans les marques déjà tracées depuis quelques temps par Nintendo en matière de gestion, il ne va rien changer pour l'instant c'est sûr

PS(1): Ne le jugez PAS sur sa photo ou ni même sur sa gueule, dites vous que vous pourriez avoir un bonhomme souriant comme Miyamoto à la tête de Big N mais qu'en fait à l'intérieur c'est un gros fourbe, donc l'inverse est possible ! :hap:
PS(2): VIREZ MOI CES BOTS ! :diable:

Lire la suite...
Doger_Fail
Doger_Fail
MP
le 16 sept. 2015 à 09:08

J'aime bien cet homme moi, reste à voir sur le long terme mais je sais pas, je lui fais confiance. :oui:

Lire la suite...
musimon
musimon
MP
le 16 sept. 2015 à 07:16

Voici ce que je lis dans les annonces pub sur le côte de l'article :
"PureBreak Choquant : folle de jalousie, elle brûle le sexe de son ex pour se venger !"

On voit où se situe jvc. Désolant!

Lire la suite...
LEROMANODU86-
LEROMANODU86-
MP
le 16 sept. 2015 à 02:11

a suivre.

Lire la suite...
Top commentaires
siniro76
siniro76
MP
le 15 sept. 2015 à 17:18

Il a pas l'air de rigoler le type. après il peut faire tout ce qu'il veut chez Nintendo, il a l'air de gérer plutôt bien ce qu'il reste de l'entreprise depuis la mort d'Iwata et ne perd pas de temps.

Juste, les ND, ce sera encore d'actualité ou non, et est-ce qu'il les présentera, parce qu'Iwata va manquer avec ses "Please, Take a Look" :noel:

Faut voir ce qui va se passer :(

Lire la suite...
Lotros
Lotros
MP
le 15 sept. 2015 à 17:13

Kimishima le financier à la place d'Iwata le créatif, ça n'engage rien de bon. :-(

Lire la suite...
Boutique
  • Red Dead Redemption 2
    66.20 €
  • Spyro Reignited Trilogy
    30.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    316.49 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
Jeuxvideo.com