Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ? du 30/01/2015

News hardware
Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
Android
Partager sur :

Après une première incursion dans le monde des périphériques mobiles avec une console portable Shield à l’écran fixé sur une manette, Nvidia a quelque peu revu ses plans avec la sortie à la rentrée dernière de la Shield Tablet. Afin de toucher un plus large public, le constructeur propose désormais une tablette Android à l'apparence classique, capable néanmoins de se transformer en une puissante machine de jeu destinée à un public de gamers.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Tablette et gamer, deux termes encore incompatibles dans l’esprit de nombreux joueurs. Toutefois, le géant de la puce graphique se lance dans cette aventure avec pour ambition de proposer ni plus ni moins “la tablette de jeu ultime”. Etonnés, curieux, voire suspicieux, les regards des joueurs exigeants que nous sommes se tournent alors vers l’objet, ses performances, ses usages et ses possibilités d'utilisation en situation réelle. C’est donc sous l’angle du jeu que nous allons aborder cet article. Pour cela, nous avons testé la Shield en situation réelle à la maison pendant plusieurs semaines : entre jeux natifs Android, titres spécialement optimisés pour l’occasion, streaming de notre bibliothèque PC et cloud gaming, quelle expérience de jeu offre la première tablette gamer made in Nvidia ?

Zoom sur la tablette

Caractéristiques
ProcesseurNVIDIA® Tegra® K1 : GPU Kepler à 192 cœurs, CPU ARM® Cortex™ A15 à 2,2 GHz, 2 Go de RAM
AffichageEcran Full HD multitouch 1920x1200 à 8 pouces
AudioHaut-parleurs stéréo à l'avant, double port Bass Reflex, microphone intégré
Stockage32 Go (version Wi-Fi+4G LTE) / 16 Go (version Wi-Fi uniquement)

Tout de noir vêtue, la Shield offre un rendu d'une sobriété absolue servie par une finition soignée avec un dos en mode peau de pêche agréable au toucher. Sur la balance, son poids de 376 grammes est tout à fait adapté à son gabarit ultra-transportable. Elle est équipée d’un écran à la résolution légèrement supérieur à du Full HD 1080p (1920x1200px) de 8 pouces affichant une bonne luminosité capable de contrebalancer les effets des reflets sur sa dalle brillante. A l’usage, le rendu des couleurs est bon, le contraste excellent et regarder des vidéos ou jouer ne pose pas de problème de lisibilité. Côté architecture, Nvidia n’est pas peu fier de sa puce Tegra K1 quadri-coeur cadencée à 2,2 GHz accompagnée de 2 Go de mémoire vive. Sans rentrer dans des considérations trop techniques, on a bel et bien affaire ici à un appareil taillé pour le jeu, une sorte de tablette-console pouvant aussi streamer des jeux PC.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Deux modèles sont proposés à l’achat, le premier à 299 € dispose d’un stockage interne de 16 Go (extensible via carte microSD jusqu’à 128 Go supplémentaire) et d’une connectivité Wi-Fi (ou adaptateur Ethernet) uniquement. Le second, vendu 379 €, offre 32 Go de stockage interne et une connectivité étendue Wi-Fi + 4G LTE qui permettra par exemple de profiter des options cloud gaming en mode nomade (sous réserve de bonne connexion au réseau mobile). C’est ce modèle qui est utilisé pour ce test.

Sur le devant de la tablette, deux enceintes stéréo livrent un son convaincant pour la taille de l’objet. Certes vous ne sonoriserez pas une fiesta entre amis, mais pour de la musique, de la vidéo ou du jeu, on reste sur un rendu de qualité. Sur les tranches, on retrouve les boutons de démarrage / mise en veille et de réglage du son. Petit bémol ici, ces derniers auraient mérité de ressortir un peu plus du châssis de l’appareil. Allumer la tablette nécessite parfois de s’y reprendre à plusieurs reprises tant ils sont peu pratiques à l’usage. Sur le bas, on trouve un port micro-USB de charge ou de transfert de données accompagné d’une sortie casque Jack 3,5 mm et d’une sortie mini-HDMI 1.4a. capable de déporter l’affichage de la tablette sur une télé par exemple. Cette fonctionnalité transforme la Shield en véritable console de salon sur laquelle il sera possible de connecter jusqu’à 4 manettes Shield Controller.

Les possibilités de connexion de la Shield sont nombreuses et pensées pour le jeu

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Bonne nouvelle, la tablette tourne sous une mouture presque sans surcouche de la dernière version d’Android 5.0 Lollipop. Nividia l’a simplement agrémentée de quelques applications et fonctionnalités propres aux ambitions gaming de l’appareil : diffusion directe sur Twitch TV, enregistrement de vidéos via une fonction similaire à ShadowPlay PC et Shield Hub pour gérer le catalogue de jeux. Pour les plus créatifs, un stylet est disponible au dos de la tablette. Il utilise la technologie Nvidia DirectStylus 2 combinée à Nvidia Dabbler, une application réaliste d'aquarelle et de peinture à l'huile. Dans la pratique, la reconnaissance de la pression et la pointe biseautée du stylet permettent de créer des oeuvres plus ou moins avancées ou de prendre quelques notes manuscrites avec une grande aisance. Lorsque le stylet est sorti, la tablette coupe automatiquement sa reconnaissance tactile, cela permet de poser la tranche de la main sur l’écran sans craindre d’appuyer par mégarde sur des fonctionnalités.

Terminons par le capteur photo 5 Mpixels situé à l’arrière de la tablette. Son rendu est assez moyen à l’usage ; certes la stabilisation de l’image remplit son rôle, mais le résultat à moyenne distance n’est pas convaincant. On lui réservera donc un usage de dépannage.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
L'application de dessin associée au stylet propose une belle palette d'outils.

Nvidia livre donc ici une tablette très bien équipée à la finition maîtrisée. Joueur ou non, la Shield se positionne particulièrement bien sur le marché avec son tarif de base de 299 €. A ce prix-là, le constructeur propose l’une des toutes meilleures tablettes de la gamme des 8 pouces tant en termes de puissance que de fonctionnalités. Mais à moins de ne vouloir s’en servir que de tablette Android, l’investissement de base dans une optique gaming devra malheureusement s’accompagner de dépenses supplémentaires pour l’achat de la manette (59,99 €) et de la cover (29 €).

Le Shield Controller, une manette indispensable… en option

Accessoire en option mais quasi indispensable dans les faits à l’expérience de jeu sur la tablette, le Shield Controller est hélas vendu séparément au prix fort de 59,99 €. Bien qu’il soit possible de trouver certaines offres comprenant la tablette et sa manette en bundle à un prix avantageux, il faudra ajouter cette somme à la facture de départ. Mais pour ce prix, c’est toute l’expérience de jeu proposée par Nvidia qui prend vie. Grâce à elle, la Shield se comporte comme une véritable machine de jeu aux multiples usages. Attention toutefois, cette manette n’est malheureusement compatible qu’avec la tablette Nvidia.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

La manette utilise une connexion Wi-Fi avec la tablette. Par rapport au Bluetooth, cette technologie améliore la réactivité des contrôles, ce qui est non négligeable lors des sessions de jeu. Selon Nvidia, on passe à 10 ms contre 20 ms en moyenne pour une connexion manette en Bluetooth. Globalement, le controller se prend en main comme un pad de Xbox One / 360, à quelques différences près. On retrouve sur le haut de la manette une série de raccourcis tactiles utilisables aussi bien en jeu (ils y font souvent office de boutons start et back) qu’en situation multimédia sur Android. Leur réactivité est excellente et ils permettent d’accéder au Hub Nvidia Gaming en quelques secondes. Un maintien prolongé sur la touche retour permet d’afficher un panneau d’accès rapide proposant différentes options : streaming de l’action en cours directement sur Twitch TV, enregistrement automatique ou manuel de l’écran et capture d’images avec possibilité de diffusion directe sur plusieurs réseaux sociaux. Le tout fonctionne sans impact notable sur la rapidité du système. La fonction Twitch permet d’intégrer en quelques seconde la fenêtre de chat ainsi que l’affichage de la caméra frontale de la tablette en overlay sur votre streaming.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Pratiques et dans le pur esprit joueur, ces fonctionnalités enrichissent l’expérience globale de la tablette. Un micro compatible chat vocal et Google Now se trouve aussi sur le haut de la manette, il est accompagné d’une prise casque pour jouer sans déranger son entourage. Sur le bas, une petite surface tactile fait office de touchpad permettant d’afficher un pointeur de souris sur tous types d’applications. Cette même souris est disponible depuis le stick droit du controller. Enfin, sous cet espace sensitif, deux boutons de réglage du volume permettront de se passer de l’utilisation bien peu pratique de ceux sur la tranche de la tablette.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
La manette dispose d'une autonomie annoncée de 40 heures et se recharge par USB.

A l’usage, la manette offre une ergonomie agréable, secondée par une conception à l’apparence robuste. Si au départ son aspect semble un peu pataud, nos dix petits doigts s’habituent assez vite à la position des différentes touches très proches de celles d’un pad moderne. Les sticks offrent une bonne précision, ne sont ni trop durs, ni trop mous et les gachettes - bien qu’un peu bruyantes sur le retour - laissent une très bonne impression. Côté réactivité, rien à redire non plus, la connectivité Wi-Fi offre un temps de réponse tout à fait similaire à celui d’une manette sans fil classique ; le pilotage sur un Dirt Showdown ou les contres sur Batman Arkham Origin ne sont nullement gênés par un quelconque manque de réactivité. Bref, on sent que Nvidia a planché sur la conception de ce périphérique afin de ne pas proposer une manette au rabais à un public exigeant et souvent suspicieux face à ce genre de “gadgets” gamer pour tablettes. Car le Shield Controller n’est nullement un artifice que l’on laissera traîner entre deux coussins du canapé après quelques jours d’utilisation, il remplit parfaitement son rôle de manette de jeu adaptée à un catalogue composé tout aussi bien de jeux Android que de titres disponibles sur nos PC gamer ou depuis le cloud via la fonction GRID. Bref, on regrette juste qu’elle ne soit pas fournie de base avec la tablette.

Une offre optimisée pour un monstre de puissance nommé Tegra K1

Afin de démontrer toute la puissance de sa tablette, Nvidia propose une sélection de titres spécialement optimisés pour le support. On y retrouve un catalogue grandissant de jeux variés, la plupart destinés à une cible de joueurs PC et consoles. Accessibles depuis le Hub Nvidia centralisant toute l’expérience de jeu sur la Shield, le joueur pourra donc profiter de titres comme Half-Life 2, Trine 2, Oddworld : La Fureur de l’Étranger, Portal, le Game of Thrones de Telltale, etc. Certes, on retrouve également certains de ces jeux sur des tablettes plus classiques, mais ils sont ici optimisés pour la Shield et sa manette. Au-delà de l’intégration spécifique du Shield Controller, la puce Tegra K1 de l’appareil est ici pleinement exploitée afin de fournir une expérience convaincante. Si les jeux n’atteignent pas le niveau de détail de leurs homologues PC, la fluidité reste bonne et les contrôles bien adaptés au support. On note toutefois quelques ralentissements sur le portage d’Half-Life 2 pourtant disponible uniquement sur cette tablette ; Trine 2, quant à lui, tourne sans broncher. Tout ça ne remet pas en cause la puissance de la Shield, il est ici question d’optimisation des applications.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Côté tarif des jeux, les prix affichés restent honnêtes (entre 5 et 10 € pour les grosses licences). Ça peut sembler cher payé pour de l'application mobile, mais n’oublions pas que nous avons affaire ici à des titres issus d’autres supports, complets et graphiquement bien plus avancés que de “simples” jeux mobiles. Bonne nouvelle pour les radins, dans un souci d’image et de bonne publicité, Nvidia propose très régulièrement certains de ces jeux gratuitement pendant une période plus ou moins longue. Nous avons pu ainsi télécharger The Wolf Among Us sans débourser le moindre centime. Un regret cependant - et il concerne aussi la plupart des jeux du catalogue cloud du constructeur -, seules les versions originales des jeux sont proposées à l’heure actuelle. Il n’existe pas non plus de possibilité de sous-titres français dans le catalogue GRID, dommage.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Mais voyons les choses en face, la plupart des jeux Android traditionnels n’utiliseront pas toute la puissance de la puce Tegra K1. Des titres comme Shadowgun ou Real Racing 3 tournent à merveille ici tout comme sur de nombreuses autres tablettes du marché. Nvidia sait qu’il doit donc mettre le paquet sur les applications optimisées Tegra pour convaincre son public de joueurs. La présence d’un catalogue signé Valve (Half-Life 2, Portal) est en ce sens loin d’être anodine ; le constructeur sait qu’une partie de son audience provient du PC et que le studio de Gabe Newel jouit d’une excellente réputation parmi cette communauté. Bref, en termes de jeux Android, la Shield offre sans sourciller l’une des toutes meilleures expériences du marché. Mais son utilisation gamer ne s’arrête pas là et de nombreux joueurs sont bien plus intéressés par ses fonctionnalités de stream local et de cloud gaming via la technologie GRID.

Jouer à Battlefield 4 en ultra sur une tablette, c’est possible !

Gamestream et GRID sont les deux fonctionnalités de streaming de jeux sur Shield. Gamestream permet de diffuser ses jeux PC sur sa tablette pour ensuite y jouer avec le Shield Controller ou un combo clavier souris Bluetooth. GRID est l’offre cloud gaming proposée par Nvidia ; les jeux tournent à distance sur des serveurs spéciaux équipés de cartes graphiques dédiées tandis que notre tablette ne fait que restituer une image.

Streamer son catalogue PC en 1080p 60 fps ne prend que quelques secondes à la maison

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Pour profiter de Gamestream, il est nécessaire de posséder un PC équipé d’une carte graphique Nvidia de la série des GTX 600 minimum (ou 600m pour les portables). Le logiciel Geforce Experience doit aussi être installé sur la machine. Il suffit ensuite d’accéder au menu Gamestream de la tablette pour que celle-ci détecte automatiquement les appareils compatibles connectés au même réseau Internet. A l’heure actuelle, plus de 150 jeux - Steam ou non - sont compatibles avec le système. A domicile, l’idée est de déporter l’affichage et les commandes de son jeu PC vers la tablette afin de jouer à bonne distance de son ordinateur via une simple connexion Wi-Fi ou Ethernet. Dans les faits, la technologie fonctionne sans trop broncher du moment que l’installation réseau du domicile tient la route (aucun problème rencontré avec une simple box ADSL de notre côté).

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
En mode Ethernet, le 1080p 60fps s'affiche sans accroc.

En mode Wi-Fi, la tablette se contentera de streamer du 720p à 30 fps et ne sera pas à l’abri de quelques saccades ou ralentissements en fonction de la qualité du signal de votre box / routeur. Pour profiter d’un affichage 1080p 60fps, il va falloir investir quelques euros dans un petit adaptateur filaire micro-USB / Ethernet. Il permet de brancher un câble Ethernet à la tablette pour s’assurer la connexion la plus rapide possible. Revers de la médaille, à moins d’utiliser un câble spécial capable de connecter la tablette en Ethernet tout en la rechargeant (appelé câble OTG Y-Charging), la batterie de la Shield ne pourra pas être rechargée tout en jouant. Un détail me direz-vous ? Pas lorsque l’on constate que l’autonomie de l’appareil fond comme neige au soleil en utilisation gaming. De 8 à 9 heures en usage classique sous Android (navigation, lecture de quelques vidéos YouTube, écoute de musique), elle chute à moins de 2h30 lors des séances de jeux les plus gourmands. Certes, les quelques euros investis dans un câble USB Y gonflent encore la facture (tablette + manette + cover + câbles), mais cette solution permet de jouer à domicile dans les meilleures conditions possibles sans trop se soucier des questions d’autonomie.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?
Le PC utilisé pour streamer sur la tablette affichera le programme Gamestream.

Dans les faits, lancer un jeu en mode Gamestream duplique simplement l’affichage du PC sur la tablette. Votre ordinateur utilise ses propres ressources pour faire tourner les jeux du plus simples aux plus gourmands en fonction de sa puissance. Il est néanmoins impossible d’envisager de confier la tablette à un membre de la famille pour qu’il joue à un jeu PC pendant que vous utilisez ce dernier pour faire autre chose car votre machine affichera obligatoirement le jeu qu’elle est en train de streamer. A domicile, la fonction permet donc d’aller jouer sur sa tablette dans le salon alors que l’ordinateur se trouve quelques pièces plus loin sans utilisateur dessus. Pour ma part, j’ai surtout utilisé cette fonction pour jouer à Dark Souls 2 bien au chaud sous la couette. La réactivité de la technologie est excellente, les contrôles identiques à un pad Xbox One / PS4 et jamais je ne suis mort bêtement à cause d’une quelconque latence en mode Ethernet. Du côté de la qualité d’affichage, l’écran délivre un rendu convaincant malgré l’encodage en H.264 effectué pour le streaming. De petits artefacts de compression apparaissent régulièrement en mode Wi-Fi, mais de façon bien plus sporadique en mode Ethernet. On rencontre parfois encore quelques plantages ou écrans noirs en plein jeu, mais les mises à jour du système avancent dans le bon sens pour réduire ce genre de désagréments. Enfin, pour les amateurs de jeux non adaptés à la manette, la Shield est compatible avec les claviers et souris Bluetooth.

Cerise sur le gâteau, la tablette dispose d’un mode console capable de déporter son affichage vers un écran équipé d’un port HDMI. Totalement Plug & Play, la procédure est enfantine ; il suffit d’utiliser le petit adaptateur mini-HDMI 1.4a. vers HDMI pour diffuser l’image sur une TV. Dans cette optique, la Shield se comporte comme une véritable console capable d’afficher tout son contenu sur grand écran en utilisant une ou plusieurs manettes. Intéressante pour profiter des jeux Android ou du catalogue Cloud de Nvidia dans son salon, la fonctionnalité répondra à des usages plus spécifiques en ce qui concerne le streaming de jeux PC sur sa TV. Dans de nombreux cas, il sera souvent plus simple de raccorder directement son ordinateur à sa télé via un simple câble HDMI que de passer par le streaming depuis la tablette. Toutefois, la fonctionnalité permettra de s’affranchir de branchements fastidieux et de contourner certains problèmes parfois gênants comme le passage des câbles à travers les murs ou les étages multiples des logements.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Sortons un peu de nos domiciles et abordons la question de l’accès à son catalogue de jeu PC en mode nomade. Sur ce point particulier, la technologie de Nvidia est aujourd’hui dépendante de la qualité de la connexion Internet utilisée. Le constructeur recommande une bande passante de 10 Mbit/s pour le streaming de l’image du PC vers la tablette et de 2 Mbit/s pour le streaming de la Shield au PC. Une connexion Ethernet / Wi-Fi ou 4G LTE est obligatoire pour profiter de cette fonctionnalité. A l’usage, accéder à distance au contenu de son PC se révèle efficace lorsque les deux connexions sont de qualité (comprenez un bon VDSL 2 ou mieux, une Fibre). En ADSL (28 Mbit/s en débit descendant et 1,2 Mbit/sec en débit montant), le streaming à distance ne tient guère plus de quelques secondes avant de saccader et de perdre la connexion. Bref, si la technologie est prometteuse et effective dans des cas très particuliers, il faudra encore attendre quelques années avant que le plus grand nombre puisse profiter de ses jeux PC depuis n’importe où sur sa tablette.

GRID, le cloud gaming selon Nvidia

Fonctionnalité très intéressante de la Shield Tablet, le Cloud Gaming via GRID permet d’accéder à un catalogue de 35 jeux sans installation via une simple connexion Internet. Bonne nouvelle, l’accès à ce service est pour le moment gratuit. A terme, il est appelé à devenir payant via des formules que l’on imagine tournées vers l’abonnement mensuel. Pour le moment, et jusqu’au 30 juin 2015, tous les possesseurs de la tablette peuvent y accéder sans aucune limite. Que diriez-vous de jouer à Batman Arkham Origins, à Borderlands 2 ou GRID 2 en quelques secondes seulement ? A l’aide d’une simple connexion ADSL à partir de 10 Mbit/sec dotée d’un ping de moins de 60 ms, l’offre Nvidia se livre au joueur avec un rendu agréable à l’oeil et une latence quasi imperceptible. Pour preuve, nous avons livré plusieurs combats sur Ultra Street Fighter IV sans ressentir de gêne notable due à des temps de réponse élevés.

Le catalogue cloud gaming propose actuellement 35 jeux en accès gratuit

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Si de base les jeux se lancent en 720p (1280x720 pixels), il est tout à fait possible de pousser la résolution en 1080p si votre connexion tient la route. Inutile de craindre de quelconques chutes de performances sur les jeux trop gourmands car le cloud GRID utilise des serveurs dédiés équipés de cartes graphiques Nvidia GRID prévues pour cet usage. Pour faire simple, une machine de guerre s’occupe de nous diffuser l’image d’un jeu qu’elle fait tourner en ultra sans sourciller. A l’usage, la technologie offre l’une des meilleures expériences de cloud gaming qu’il nous ait été donné de tester parmi les offres actuelles du marché. Nvidia a largement investi en recherche et développement sur ce secteur et ses efforts portent aujourd’hui leurs fruits. Avec le modèle Wi-Fi 4G LTE, il est tout à fait possible de jouer dans de très bonnes conditions en mode nomade au prix cependant d’une utilisation élevée de votre forfait Data. Bref, le service est au point et ne s’adresse pas qu’à un public de “casual gamers”. Car même les joueurs les plus chevronnés pourront trouver un certain intérêt dans l’offre proposée. Seul bémol une nouvelle fois, le catalogue n’est pour le moment disponible qu’en anglais.

Que pensons-nous de la Nvidia Shield Tablet ?

Nvidia s’est avancé sur le marché avec pour ambition de proposer “la tablette de jeu ultime”. A l’usage, force est de constater que la Shield remplit son contrat avec une certaine aisance. Aidée par sa puissante puce Tegra K1, elle ne connaît actuellement aucune concurrence sur ce secteur précis des tablettes dédiées aux joueurs. Facile de s’imposer lorsque finalement la concurrence est quasi nulle me direz-vous ? Mais le constructeur ne s’arrête pas là et propose un panel de fonctionnalités tout droit adressées à un public de joueurs exigeants venus du PC et des consoles : streaming, cloud gaming, live, capture de vidéos, intégration d’une manette de qualité, des possibilités offrant à la Shield de nombreux usages. Elle peut donc s’adresser à des personnes sans PC gamer ou consoles modernes. Dans une telle situation, la Shield fera office de console portable ou de salon grâce à son offre de jeux Android (optimisés pour l’occasion ou non) et sa fonctionnalité cloud gaming. Son catalogue grandissant de titres combiné à la facilité d’utilisation globale des applications en font une tablette tout à fait adaptée au grand public.

Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?Test de la Nvidia Shield Tablet : La tablette de jeu ultime ?

Pour le joueur PC disposant des prérequis à la fonctionnalité Gamestream, la Shield permet de gagner en mobilité à domicile ou à distance en se transformant en console portable performante ou en console de salon capable - entre autres - de streamer vos jeux PC. Et quand bien même l’orientation gamer de la tablette ne vous intéresserait pas, de par sa puissance et son tarif, la Shield se positionne tout simplement parmi les meilleures tablettes Android disponibles actuellement sur le marché. Nvidia signe donc ici un joli coup avec une tablette versatile et puissante embarquant tout ce qu’il faut pour convaincre même les plus réfractaires des joueurs PC ou consoles.

Les notes
+Points positifs
  • D’excellentes performances en jeu ou en utilisation plus classique (navigation Web, lecture de vidéos, applications.)
  • Expérience de jeu complète en natif, en streaming local ou en cloud gaming.
  • Catalogue cloud régulièrement enrichi et gratuit jusqu’au 30 juin 2015.
  • Latence quasi nulle en jeu lorsque les prérequis de connexion sont respectés.
  • Une manette convaincante capable de transformer la tablette en console portable ou de salon via un simple branchement sur la télé.
  • Android 5.0 Lollipop sans surcouche constructeur dénaturant l’expérience.
  • Des fonctionnalités Twitch TV, de captures de vidéos ou d’images bien intégrées et rapides d’accès.
  • Un stylet précis permettant d”exprimer sa créativité sur des applications dédiées.
  • Un tarif très compétitif de 299 € pour le modèle de base.
-Points négatifs
  • La quasi-obligation de débourser 60 + 30 € pour le combo presque obligatoire manette + cover.
  • Une autonomie au rabais en mode gaming (entre 2h30 et 3h30 selon les jeux).
  • Capteur photo arrière de qualité moyenne.
  • Boutons de tranche peu ergonomiques.
  • La fonction Gamestream à distance est encore trop sensible aux variations de qualité de connexion.
  • Le catalogue GRID et jeux Android optimisés Shield en VO.

Voir l'offre Nvidia SHIELD TABLET sur Amazon

Profil de mrderiv,  Jeuxvideo.com
Par mrderiv, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 13 mars 2015 à 05:46

whaou! Dans les années qui viennent les tablettes vont doubler les consoles :p Parlons pas des mini pc, sans compter ceux signés Steam, qui pour 400 balles offrent une 780 Gtx....

Lire la suite...
Commentaire édité 13 mars 2015, 05:46 par pseudo supprimé
Badfiremax
Badfiremax
MP
le 09 févr. 2015 à 23:15

En tout cas ça me donne envie d'essayer le streaming :)

Lire la suite...
aaldred
aaldred
MP
le 04 févr. 2015 à 10:22

Le problème c'est qu'elle est trop petite, le support manette sous la console devient lourdingue après 30 minutes de jeu. Franchement il est préférable de prendre une bonne tablette 10 pouces avec limelight (ce logiciel est génial mais il faut une nvidia minimum série 6, en gros il utilise le nvidia Gamestream comme la Shield) un cordon usb otg avec manette xbox et c'est réglé. Je joue actuellement a lords of shadows 2 dessus et ça défonce :)

Lire la suite...
Zakynaf
Zakynaf
MP
le 01 févr. 2015 à 10:10

Plus ça va et plus on régresse dans les manettes, j'ai l'impression de voir la manette de la première Xbox. Toutes ces années d'évolution pour rien.

Lire la suite...
Commentaire édité 01 févr. 2015, 10:11 par Zakynaf
Fu-zang
Fu-zang
MP
le 01 févr. 2015 à 05:27

"elle ne connaît actuellement aucune concurrence sur ce secteur précis des tablettes dédiées aux joueurs."

http://www.lesnumeriques.com/tablette-tactile/xiaomi-mipad-p21369/test.html

:hum:

:rire:

Lire la suite...
LEROMANODU86-
LEROMANODU86-
MP
le 01 févr. 2015 à 05:02

c'est très joli.

Lire la suite...
Ombrage75
Ombrage75
MP
le 01 févr. 2015 à 02:10

ça a bien l'aire médiocre comme qualité voir merdique .....

Lire la suite...
g0uk1
g0uk1
MP
le 31 janv. 2015 à 22:24

J'ai rarement eu entre les mains une manette aussi mauvaise, peut être les bouses bigben et autre d'il y a quelques année et encore.

Lire la suite...
_rifle-haze_
_rifle-haze_
MP
le 31 janv. 2015 à 17:15

32 giga c'est vite rempli a ce prix autant acheter une console newgen.
Les jeux android sont sympa mais vraiment pas a la hauteur d'une console.

Lire la suite...
kkkkkkk
kkkkkkk
MP
le 31 janv. 2015 à 15:34

Mouais.... Fin je penses quand même qu'un combo, pc fixe - pc portable est certes plus cher mais permet de faire beaucoup plus de chose.

Au fil du test je m’aperçois qu'il ne faut pas au final acheter la tablette et la manette, mais aussi des adaptateurs et autres joyeusetés pour profiter pleinement de notre achat. Au final je ne penses pas que cet objet soit à mettre entre toute les mains contrairement à ce qui disent les derniers paragraphes.

Aussi, ce qui pour moi représente le plus d'intérêt ( et que propose steam, entre autre) le streaming de sa bibliothèque Pc.. Qui monopolise le Pc... Je ne comprendrai jamais pourquoi avoir fait cela, faudrais-t-il 2 écrans ?
Enfin, c'est quand même hallucinant de pouvoir faire tout ça dans un appareil si petit Oo' !

Lire la suite...
Commentaire édité 31 janv. 2015, 15:34 par kkkkkkk
Top commentaires
Nival
Nival
MP
le 30 janv. 2015 à 16:30

Apprenez à lire avant de faire des commentaires bidons.... :nonnon:

1- le titre est une question, pas une affirmation

2- le test se conclue ainsi, mettant donc de coté l'aspect purement "gaming":
"Et quand bien même l’orientation gamer de la tablette ne vous intéresserait pas, de par sa puissance et son tarif, la Shield se positionne tout simplement parmi les meilleures tablettes Android disponibles actuellement sur le marché."

Moi je trouve ce test très complet et intéressant au contraire, même pour quelqu'un cherchant juste une tablette (et pas forcément une tablette axée jeux) :ok:

Voilà, allez bisous. :hap:

Lire la suite...
Commentaire édité 30 janv. 2015, 16:34 par Nival
Pseudo supprimé
le 30 janv. 2015 à 17:00

Les tablettes ne sont pas soumises à des cycles générationnelles comme les consoles. On arrête pas de dire que les consoles sont déjà dépassées.

Y'a 3 ans, une tablette, c'était Angry Birds, maintenant c'est Bioshock, Half-life 2 et pas mal de bon jeux indés ou pas issus du PC (Xcom, Trine 2, Banner Saga, FTL etc...).

C'est un type d'appareil à ne pas sous estimer et qui très très progresse vite avec des prix de plus en plus raisonnables.

Lire la suite...
Commentaire édité 30 janv. 2015, 17:02 par pseudo supprimé
Boutique
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con bleu néon et rouge néon Edition Limitée + code de téléchargement 35€ Nintendo eShop
    299.99 €
  • Fire Emblem : Three Houses
    45.99 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce