Menu
Ryse : Son of Rome
  • Tout support
  • PC
  • ONE
  • 360
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ? du 08/08/2014

News business
Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
PC PS4 ONE
Partager sur :

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Oh le vilain titre que voilà. Et pourtant c'est une question qu'il est naturel de se poser lorsque l'on se penche sérieusement sur la situation actuelle de Crytek, le studio derrière le jeu. Depuis plusieurs mois, de très nombreuses rumeurs couraient partout sur le Web, avec souvent, à l'origine de ces rumeurs, des employés de Crytek très mécontents. Nous l'avions relayé dans nos colonnes, l'entreprise de Cevat Yerli (également PDG) a vécu des moments particulièrement difficiles depuis la sortie de Ryse : Son of Rome. Il y a d'abord eu la grève des employés de Crytek UK, alors en charge de Homefront : The Revolution, qui survenait après plusieurs départs notables ; le transfert du développement de Hunt : Horrors of the Gilded Age jusqu'aux studios de Francfort, après la réduction d'effectif des studios d'Austin (Texas)... et, tout récemment, la vente de Crytek UK et de la licence Homefront à Koch Media. De nombreuses choses sur lesquelles il serait désormais bon de revenir, afin de comprendre pourquoi l'une des exclusivités de Microsoft pourrait bien lui glisser entre les doigts.

Crytek UK : Une longue descente aux Enfers

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Crytek UK était à l'origine connu sous le nom de Free Radical Design : certains auront reconnu le nom des créateurs de la série TimeSplitters. Après avoir connu quelques soucis financiers, le studio avait été racheté par Crytek en février 2009, puis renommé Crytek UK. Le studio a principalement travaillé sur Crysis 2 et 3, en collaboration avec le studio de Francfort, avant de s'atteler à Homefront : The Revolution. Développement qui s'est déroulé dans une ambiance plus que maussade puisque depuis 2011, une trentaine de personnes ont quitté le studio... Et pas toujours n'importe qui. Karl Hilton, qui faisait partie des cofondateurs du studio (ils avaient quitté Rare où ils avaient travaillé sur Goldeneye 007 et Perfect Dark), a abandonné son poste de directeur manager du studio en mai dernier, pendant qu'une autre partie de l'équipe rejoignait Cloud Imperium Games, créateur de Star Citizen.

Si on ajoute à cela des salaires versés en retard, et certaines déclarations maladroites de Cevat Yerli... il n'en fallait pas plus pour qu'une grève éclate. Alors que l'on pensait que les choses étaient revenues à la normale, le studio a subitement changé de main : Crytek a revendu la licence Homefront au groupe Koch Media (Deep Silver), qui a récupéré une partie de l'équipe de développement du jeu. Les autres ont tout simplement été licenciés.

Le cas du studio d'Austin

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Crytek présente cela comme une restructuration de l'entreprise, mais ce genre de vocabulaire est connu : il s'agit généralement de mettre des gens à la porte lorsque des problèmes financiers se présentent. Le studio basé à Austin travaillait sur Hunt : Horrors of the Gilded Age, présenté avant l'E3 par Crytek. Il n'aura pas travaillé longtemps dessus puisque le développement du jeu a été transféré au quartier général de Crytek, à Francfort. Une partie du staff a été remerciée, pendant que la partie restante sera chargée de travailler sur le moteur CryEngine. Merci m'sieurs dames.

Le développement de Ryse compliqué

Vous l'avez probablement oublié, mais Ryse n'a pas toujours porté ce nom. En 2011, le projet s'appelait encore Codename Kingdoms, et était développé par Crytek Budapest. Le jeu devait sortir sur Xbox 360. Microsoft, alors éditeur du jeu, semblait mécontent de l'avancement du projet, suite à quoi le développement du jeu a été retiré des mains du studio de Budapest (entraînant au passage la perte d'une cinquantaine d'emplois), pour revenir dans celles du studio de Francfort. Le développement est reparti de zéro, et Codename Kingdoms est devenu Ryse, une exclusivité Xbox One, intégrant le line-up de la console.

Des tensions entre Microsoft et Crytek

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Les tensions vont en fait dans deux sens. D'abord, il y a Microsoft. Le géant américain aimerait acquérir Ryse, mais Crytek est fortement attaché à son jeu. Ces refus pourraient avoir un impact sur le développement d'un éventuel Ryse 2, puisque Microsoft pourrait être tenté de donner moins d'argent aux studios de développement, pour faire pression. Des studios où, vous l'avez compris, on est moyennement serein quant à son avenir dans l'entreprise. Les "restructurations" opérées par Crytek récemment pourraient leur permettre de faire face au choc, et éventuellement de se passer complètement de Microsoft par la suite.

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
Parce que chez Crytek aussi, on en a gros sur la patate. Cevat Yerli, dans la même interview offerte à Eurogamer, a avoué être déçu par les ventes du jeu sur Xbox One. C'est probablement pour cela que le jeu sort également sur PC, d'ailleurs. Il ajoute que le développement de Ryse 2 est toujours une possibilité, mais qu'il doit envisager toutes les possibilités. Et il n'est pas hostile du tout à un développement sur plusieurs plates-formes.

Une perte négligeable ?

On le comprend donc aisément, Crytek traverse une période assez sombre de son histoire. La Xbox One se vendant nettement moins que la PlayStation 4 (pour le moment en tout cas), il est forcément très tentant pour le studio de développer un jeu pour une seconde plate-forme, afin de multiplier le nombre d'acheteurs potentiels. La balle reste entre les mains de Microsoft, et de la division Xbox, qui devra probablement faire fonctionner la planche à billets s'il souhaite conserver ce qui était jusque-là l'une des grosses exclu de sa console.

Problèmes financiers chez Crytek : Ryse 2 un jour sur PS4 ?
De là à dire que la perte serait importante, non, certainement pas. Si le jeu s'est peu vendu, la Xbox One n'est pas la seule responsable puisque le jeu n'est lui-même pas exempt de défauts, et n'a pas particulièrement convaincu la presse et les joueurs (si l'on met de côté le côté "guerre des consoles"). En outre, d'autres exclusivités de qualité ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez : la seule sortie de Halo : The Master Chief Collection devrait faire exploser les ventes aux USA, où John-117 est une véritable légende. Reste qu'en termes d'image, cela serait difficile à encaisser pour la console de Microsoft.

  • Voir aussi : Crytek dément les rumeurs de faillite
  • Voir aussi : Koch Media rachète Homefront
  • Voir aussi : Crytek répond aux rumeurs
  • Notre test de Ryse : Son of Rome sur Xbox One
Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Par Epyon, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PlayStation 4 Xbox One PC Action Beat'em All Aventure Microsoft Game Studios Crytek Antiquité
Commander Ryse : Son of Rome
PC
13.49 €
ONE
13.41 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Coastal-Dream76
Coastal-Dream76
MP
le 14 sept. 2014 à 15:03

Ben déjà c'est pas comme si Ryse était exceptionnel ni même bon tout court avec son enchaînement incessant de QTE sans âme... La seule chose qu'il manque c'est la compétence du studio qui développe :ok: Crytek sait parfaitement faire de beaux graphismes mais ne sait (pas du moins semble avoir oublier depuis 2008) comment on fait de bons jeux :ok:

Lire la suite...
hanyeke
hanyeke
MP
le 04 sept. 2014 à 20:44

Ce que je trouve dommage dans tout cela c'est que crytek et pour l'instant microsoft et sony aussi (début de gen oblige) n'ont pas du tout compris le jeu vidéo.
Ce qu'il faut pour faire un bon jeu vidéo c'est une idée de gameplay, pas de beau graphisme.
Microsoft avec ses studio internes (RARE, certainement le studio qui m'a le plus fait joué aux jeux vidéo quand j'étais petit) a de quoi créer des exclusivités. Et ceux qui critiquent le principe d'exclusivité n'ont vraiment rien compris. Ceux qui démarque une console d'une autre, ce sont ses exclusivités. A microsoft de proposer du contenu via ses propres studio (ou alors d'en acquérir de nouveaux) s'ils veulent vendre leur machine. (Les exclus temporaires signées avec les éditeurs tiers c'est vraiment de la merde).
Ah et pour finir, ceux qui disent "c'est toujours une exclue microsoft parce que les PC c'est microsoft..." c'est totalement faux, les développeurs n'ayant pas besoin de payer les droits auprès de microsoft si ils veulent développer sur PC...

Lire la suite...
DredF07
DredF07
MP
le 21 août 2014 à 14:44

Crytek :malade:

One :malade:

Tout est dit :ok:

Lire la suite...
LEROMANODU86-
LEROMANODU86-
MP
le 20 août 2014 à 05:03

c'est la mort du jeu vidéo qui arrive l'entement mais surement et le pire c'est que personne ne semble le voir. :mort: C'est très triste.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 12 août 2014 à 17:57

Ryse 2 ne sortira pas, Crytek fermera avant.

Lire la suite...
indalcio
indalcio
MP
le 12 août 2014 à 17:39

En même temps c'est un peu de la daube ce jeu... normal que ça bide... rien d'étonnant la dedans..

Lire la suite...
popter5258
popter5258
MP
le 12 août 2014 à 16:08

il ont qu a faire un time splitters vu q u il ont la liscence
c est l un des meilleurs fps que j ai connu avec goldeneye et perfect dark

Lire la suite...
BoMog
BoMog
MP
le 12 août 2014 à 09:20

Je ne vois pas de futurs sombres pour nintendo; Nintendo s'est toujours plutot bien entendu avec Sony, ils sont concurrent, mais c'est pas la haine vouées à Microsoft c'est pas pareil, ils étaient là bien avant.

Si Microsoft jarte du marché des consoles, ils resteront néanmoins sur ce qu'ils font de mieux, le marché des pc.

Nintendo depuis l'apparition de Microsoft n'a jamais vraiment été en concurrence avec les deux autres, ils font leur petite route de chemin et ils savent pertinemment qu'ils ne jouent pas dans la même cour. Et même si Microsoft se retire du marché des consoles, ça ne changera rien pour Nintendo, ils ont gardé à l'esprit une chose, une unique petite chose: "Nous on veut faire des jeux". Et c'est le principal. Nintendo c'est pas le pognon c'est les jeux.C'est pour ça qu'ils évoluent pas très vite. Parce que le fondateur de Nintendo est resté dans la même optique qu'il y a 20 ans c'est à dire concevoir des jeux, pour jouer. Et ils continueront encore que ça plaise ou pas, aux autres concurrents.

De ce fait ils seront toujours démarqués et donc Nintendo se vendra toujours.

Lire la suite...
Kain_Zero
Kain_Zero
MP
le 12 août 2014 à 08:22

Encore une fausse informations jv.com style, c'est à se demander si ils sont sponsorisé par troll and co :)

Lire la suite...
[CH]Predator
[CH]Predator
MP
le 12 août 2014 à 07:20

A la place de Crytek je ferais pareil!!!!

Lire la suite...
Top commentaires
Kain_Zero
Kain_Zero
MP
le 12 août 2014 à 08:22

Encore une fausse informations jv.com style, c'est à se demander si ils sont sponsorisé par troll and co :)

Lire la suite...
Boutique
  • Ryse : Son of Rome PC
    27.94 €
    49.00 €
  • Ryse : Son of Rome ONE
    13.41 €
    19.90 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • The Elder Scrolls Blades
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com