GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncé

PlayStation 3 - PS3Xbox 360 - 360

A quelques jours de sa sortie le 17 septembre prochain, le 5ème épisode de Grand Theft Auto semble bien parti pour marquer l'industrie et le public de son empreinte, comme l'ont fait ses prédécesseurs. Mais au final, qu'est-ce qui fait de ce nouveau titre un incontournable en puissance ?

 

 

Un budget énorme

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéSi l'on s'attaque premièrement aux données chiffrées, on distingue clairement que Grand Theft Auto 5 ne joue pas dans la même cour que ses copains de classe. La structure de production en elle-même, motivant chez Rockstar North près de 300 employés pendant 5 années de développement, n'a rien d'un cadre de création classique dans le milieu.

 

Côté budget de production, là encore, Rockstar voit les choses en grand. Jugez par vous-même : 200 millions d'euros ont été investis pour le développement et la commercialisation de cet épisode. Un budget couronnant GTA 5 du titre de « jeu le plus cher de l'histoire », alors que GTA 4 avait, 5 années auparavant, décroché le même achievement avec un budget de 100 millions de dollars, soit environ 75 millions d'euros.

 

A titre de comparaison, cet opus a coûté plus cher que la production du film « Avatar » de James Cameron. Encore mieux, et toujours pour rester dans la démesure, GTA 5 s’est révélé plus onéreux à produire que la construction du Titanic. Espérons tout de même qu'ils ne partagent pas le même destin... même si nous n’avons aucun souci à nous faire de ce côté-là, si l'on en croit les prévisions.

 

 

Des précommandes records

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéLes analystes et leurs cabinets, dont la pertinence est toutefois souvent remise en cause, s'en sont donnés à cœur joie pour prédire les résultats commerciaux du titre, prévoyant 18 à 20 millions d'unités vendues durant la première année, soit « un bon petit démarrage » comme on dit dans le milieu. L'objectif est simple pour Rockstar : déployer un produit phare d'une qualité jamais égalée, soutenu par une machine marketing bien huilée. La finalité d’une telle stratégie est double : marquer les esprits et le marché, en offrant au joueur une expérience unique et innovante, et briser si possible le record actuel du meilleur démarrage de l'histoire du jeu vidéo : le fameux demi-milliard de dollars réalisé en 24 heures sur le lancement de Black Ops 2.

 

Les choses semblent bien parties pour, puisqu'on comptait fin août plus de précommandes US de GTA 5 (360 et PS3) que de précommandes pour Battlefield 4 et Call of Duty : Ghosts réunis, tous supports confondus. Des chiffres (supérieurs aux 2 millions d'unités) de bon augure qui traduisent une attente palpable à l'égard du prochain titre de Rockstar. Comble du confort, la firme américaine vise avec cet épisode une génération de consoles connue et maîtrisée, représentant un parc de machines de plus de 150 millions d’unités, et autant de joueurs à séduire. Mais comment y arriver ?

 

 

Une communication calibrée au millimètre

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéSur le plan de la communication et du marketing, Rockstar sait indéniablement y faire puisque la moindre diffusion d'éléments autour de GTA 5 est millimétrée et peaufinée en amont, lorsque tout se passe bien, évidemment. Prenons par exemple les trailers : rares sont les jeux dont les vidéos sont autant teasées, annoncées des jours à l'avance, puis mises en ligne, suivies et partagées massivement dès la première heure de diffusion, par un public qui y voit là un véritable rendez-vous à ne pas manquer. D’ailleurs, les trailers de ce GTA 5 n’impressionnent pas uniquement que les joueurs : on se souvient par exemple d’Hideo Kojima (le créateur de la série Metal Gear Solid), félicitant sur Twitter les développeurs pour leur ambition, après avoir visionné la première vidéo de gameplay.

 

De même, le phénomène GTA dépasse désormais les frontières de la sphère spécialisée puisque même les médias généralistes n’hésitent plus, aujourd’hui, à communiquer sur le jeu. On est bien loin de l’étiquette « diabolique et dangereusement transgressif » collée sur la série jusqu’à il y a encore quelques années. Un signe de plus prouvant que GTA s’ouvre à un public plus large, ou peut-être est-ce l’inverse…

 

Le 1er trailer de Grand Theft Auto V : là où tout a commencé

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

 

Une communauté en effervescence

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéOn peut citer également, comme témoin de l’effervescence de la communauté autour de la sortie du titre, le travail colossal de certains fans souhaitant déterminer à quoi ressemblera la map du jeu en se basant sur des éléments visuels aperçus dans les vidéos ou sur les screenshots. Cette effervescence est aujourd’hui palpable au sein même de notre communauté, comme en témoigne le classement des forums-jeux les plus actifs de jeuxvideo.com, avec en tête le forum GTA 5, dépassant depuis peu le forum pourtant gargantuesque de League of Legends. Mais alors en quoi ce 5ème opus se distingue-t-il vraiment de la masse ?

 

 

Le concept d’open world, revisité pour l’occasion

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéPas besoin d’être expert pour remarquer que les GTA ont toujours brillé par leur monde ouvert, ou open world en anglais. Et si la concurrence a peu à peu rattrapé la firme sur ce secteur, avec notamment Saints Row, Sleeping Dogs ou encore Just Cause, il est bon de remarquer que Grand Theft Auto a souvent su se démarquer par les innovations de gameplay apportées à chaque nouvel épisode, permettant ainsi au studio d’asseoir sa domination sur ce genre bien précis et nouvellement très prisé (tant qu’il affiche 60 fps). Avec ce cinquième opus, c’est avant tout sur la narration et sur le contenu que les développeurs misent.

 

Il y a premièrement le retour au Los Santos de San Andreas, aire de jeu revisitée de l’épisode éponyme et ô combien cher aux joueurs. C’est dans ce cadre presque idyllique qu’évolueront nos 3 antihéros jouables dont l’interdépendance, du fait de leurs spécialisations respectives, implique une nouvelle dynamique dans la façon d’aborder les missions. Qu’il s’agisse du système de switch de personnages, de la refonte fluidifiée du gameplay, de la réalisation graphique et sonore ou du contenu aussi varié que colossal proposé par le titre : tout porte à croire que GTA 5 sera un des jeux clés de l’année, voire même de la 7ème génération de consoles. Et si la centaine d'heures annoncée pour le solo arrive à combler l’appétit des joueurs, ces derniers pourront se rabattre sur un multi qui s’annonce aussi innovant qu’immersif…

 

Trailer de gameplay de GTA5

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

 

GTA Online : Le potentiel d’un MMO Grand Theft Auto

GTA 5 : Les raisons d'un succès annoncéDébarquant quelques jours après le jeu, GTA Online se veut à sa sortie comme le prolongement multijoueur de GTA 5, permettant de réaliser entre amis la quasi-totalité des actions possibles dans le solo. Braquages de banques, guerres de gangs, dogfights aériens ou virées nocturnes en moto : Rockstar promet presque monts et merveilles. Et si le multijoueur de GTA 4 brillait avant tout pour la variété des modes de jeu disponibles, ce GTA Online annonce la couleur en proposant un réel investissement sur le long terme, avec notamment une trame scénaristique multijoueur et une impressionnante flopée de missions et d’activités.

 

Ayant visiblement compris le potentiel massivement multijoueur qu’abordaient notamment des mods amateurs comme GTA : San Andreas MultiPlayer, la firme américaine a décidé de proposer une réelle expérience multi, plus qu’un panel de modes de jeu. Les amateurs de cocooning auront par exemple plaisir à inviter leurs amis dans leur appartement, afin de préparer l’approche stratégique d’un futur casse, ou pourront utiliser l’éditeur de niveaux mis à la disposition des joueurs afin de concevoir leurs propres courses et deathmatchs. A ce sujet, Rockstar n’écarte pas la possibilité de donner les moyens aux joueurs de créer des missions plus élaborées grâce à cet éditeur et ses très probables mises à jour. Le développeur souhaite donc voir GTA Online comme une expérience évolutive et non comme le simple multijoueur de GTA 5. La limite des 16 joueurs simultanés, justifiée par les limitations techniques des consoles, pourrait d’ailleurs être dépassée avec un éventuel portage du jeu sur PC, pour l’instant pas à l’ordre du jour. GTA 5 serait donc le début d'une longue expérience multijoueur en ligne, bien partie pour régner en maître avant d'être ne serait-ce qu'égalée.

 

Trailer de GTA Online

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

 

 

GTA 5 : LE jeu de la 7ème génération de consoles ?

GTA 5 semble donc avoir toute les cartes en main pour marquer au fer rouge la fin de vie de la PS3 et de la Xbox 360. L’expérience proposée y est plus que jamais attractive et saura sûrement convaincre les aficionados comme les curieux, en plus d’offrir une approche novatrice au niveau du gameplay et une durée de vie exponentielle servie par un multijoueur aux promesses écrasantes. La machine est en route pour Rockstar et le public, auquel je me joins, n’attend qu’une chose : en découdre au plus vite !

 

Rechercher une News