Nos premières impressions sur la 2DS

Nintendo 3DS - 3DSNintendo DS - DS

Nos premières impressions sur la 2DSLe 28 août dernier, Nintendo a pris tout le monde de court en dévoilant l'existence de la 2DS. Le géant japonais a montré à cette occasion qu'il savait encore créer la surprise à une époque où les fuites ne cessent de court-circuiter les plans de communication de toutes les sociétés.

 

Mais plus encore que l'étonnement suscité par l'annonce de cette nouvelle machine qui lit à la fois les jeux DS et 3DS, c'est la nature de celle-ci qui a engendré de multiples réactions. Positives mais aussi, et surtout, négatives. Histoire de vous en dire plus sur cette curiosité, Nintendo nous a invité il y a peu à la découvrir. Voici nos premières impressions.

 

La 2DS : Une console destinée aux plus jeunes

Nos premières impressions sur la 2DSInutile de laisser planer le doute. La Nintendo 2DS s'adresse clairement à un public jeune. En témoigne la disparition totale de l'affichage en 3D. Une fonctionnalité qui, on le rappelle, était fortement déconseillée aux enfants de moins de sept ans. Consoles en mains, on se rend également vite compte que cette dernière se montre bien plus résistante que ses aînées. Fabriquée dans un plastique assez grossier, dépourvue de clapet, la 2DS semble en apparence très solide.

 

Seuls les deux écrans que l'on ne peut protéger autrement qu'avec une housse peuvent à la rigueur nécessiter un plus grand soin. Le revers de la médaille, c'est évidemment ce look monolithique disgracieux. Oui, on vous l'accorde, on a vu mieux. En tout cas, voilà une console portable qui ne rentre clairement pas dans la poche. Même en forçant.

 

Une prise en main agréable, mais...

Nos premières impressions sur la 2DSSoyons clairs, la 2DS est plutôt agréable à prendre en mains. En particulier parce que son poids est bien mieux réparti que celui des autres DS. Et ce, malgré la différence d'épaisseur qui existe entre les parties supérieure (épaisse) et inférieure (plus fine) de la machine. De ce fait, tenir la console par le haut n'est pas vraiment un problème. On se fait assez vite à ce léger changement. Du moins, si l'on n'utilise pas la croix ou l'écran tactile. Ce dernier, d'ordinaire très accessible, est cette fois situé assez loin des doigts. Ce qui pourrait vite poser problème, notamment aux personnes ayant de plus petites mains. Les enfants, par exemple...

 

Les boutons : Une croix directionnelle peu convaincante

De manière assez classique, la Nintendo 2DS arbore en façade quatre boutons à droite (légèrement plus sortis qu'à l'accoutumée), un stick et une croix à gauche. Le détail qui fait mal, c'est justement cette croix. En effet, vu que vous tenez la console très haut dans vos mains pour atteindre les gâchettes, la croix est du coup difficile d'accès car trop basse. Elle n'offre en prime pas de feedback, le petit « clic » qui signifiait l'enfoncement de l'un de ses côtés brillant ici par son absence. Pratique pour les jeux de baston... Notons par ailleurs la présence des boutons start et select ainsi que de deux gâchettes très bien pensées. Ces dernières sont (très) larges et agréables au toucher.

 

2DS : Le choix des économies

Nos premières impressions sur la 2DSQuant aux écrans, ils sont similaires à ceux de la 3DS classique, mais sans 3D évidemment. Sachez par ailleurs que la 2DS peut bien être mise en veille grâce à un interrupteur situé sous la console alors que pour couper ou activer le Wi-Fi, tout se passe désormais dans les menus de la machine. Des photos en 3D peuvent toujours être prises mais la 2DS ne peut les lire. Il faudra donc passer par une 3DS. Drôle d'idée. Soulignons un dernier point sur lequel Nintendo ne communique que peu – et pour cause -, le son est en mono. Réduction des coûts, quand tu nous tiens.

 

L'heure du choix : 3DS ou 2DS ?

Avec son côté jouet très marqué et son évidente solidité, la 2DS permet à Nintendo de renouer avec ses origines et d'aller chercher un nouveau public. Reste qu'on ne sait pas trop à l'heure actuelle si cette console, vendue avec un chargeur et une carte SD de 4 Go, vaut les 129 € demandés. On trouve en effet des 3DS (169 € prix catalogue) à des prix plus raisonnables aujourd'hui et les quelques soucis d'ergonomie pourraient avoir une incidence sur le plaisir de jeu. A l'heure actuelle, ce qui est certain, c'est que les possesseurs de 3DS n'ont aucune raison de se procurer la nouvelle console portable de la société japonaise.

 

Avec une sortie calée au 12 octobre, soit quelques petites semaines avant les premiers achats de Noël et l'arrivée prochaine d'un nouveau Pokémon, on se doute toutefois que Nintendo sait où il va. A défaut de nous convaincre totalement...

 

Comparatif de taille de la 2DS face à la 3DSNos premières impressions sur la 2DSNos premières impressions sur la 2DSNos premières impressions sur la 2DS

La 3DS XL et la 2DSNos premières impressions sur la 2DS

 

Vidéo de la 2DS

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Rechercher une News