Nowhere : "Une ascension karmique"

PC - PCMac - Mac
Le par de jeuxvideo.com

Nowhere : "Une ascension karmique"Il arrive parfois de tomber nez à nez avec des jeux, ou des projets de jeux, assez hallucinants. Certains se démarquent par leur originalité, d'autres par leur ambition démesurée. Aucun ne peut toutefois prétendre rivaliser avec Nowhere, un jeu haut perché et difficile à cerner. Les vidéos et les screenshots ne parviennent pas vraiment à livrer un début d'explication sur le principe du gameplay. Du coup, au lieu de partir dans des interprétations plus ou moins justes, nous avons choisi de traduire directement la description donnée par le créateur sur son site officiel. Accrochez-vous, c'est du lourd :

 

« Nowhere est un jeu bac à sable procédural qui se joue seul dans un monde ouvert. Vous incarnez un orbe flottant doté d'une conscience, une machine dans une société post-singularité d'entités mécaniques plus ou moins conscientes – à défaut de meilleurs mots, je les appelle des drones. Vous vivez la vie complète de ce drone dans cet écosystème fermé, représenté par une colonie surnaturelle en suspension dans l'espace. Quand vous mourrez, vous vous réincarnez et vous vivez la prochaine vie jusqu'à ce que toutes les vies aient été vécues. Les vies que vous vivez sont attribuées au hasard durant la vie des drones. De temps en temps, vous rencontrerez un ancien vous, plus jeune ou plus âgé. Vous allez et venez à travers le temps et, en vivant à travers tous les membres de cette société, vous forgez ce que vous êtes en tant que "tout" collectif. A mesure que le jeu progresse, vous ne faites qu'un avec le système.

Nowhere n'a pas d'histoire prédéterminée mais procure des objectifs émergents. Le joueur crée sa propre narration. Le concept dépend en grande partie de l'IA. Il s'agit d'un jeu bac à sable "civique". Vous pouvez aller avec le flot de la société, la freiner, la détruire ou la modeler pour en faire quelque chose d'autre. Vous aborderez le système des deux côtés : conservateur et progressiste, riche et pauvre, créateur et habitant. Vous mettrez en place des lois et serez forcé de vous y plier. Vous vous provoquerez vous-même, deviendrez une victime de votre indifférence ou apprécierez les répercussions de votre prévoyance. Le jeu peut atteindre six dénouements extrêmes, qui honorent tous à leur façon votre ascension karmique.»

Un doliprane, quelqu'un ? Nowhere doit sortir en 2015 sur PC et Mac avec une version compatible Oculus Rift qui devrait augmenter pas mal le trip.

 

Nowhere : "Une ascension karmique"Nowhere : "Une ascension karmique"

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Rechercher une News