Jade Raymond veut plus de contenu participatif

Le par de jeuxvideo.com

Jade Raymond veut plus de contenu participatif Jade Raymond, ancienne productrice d'Assassin's Creed et directrice d'Ubisoft Toronto depuis 2009, a récemment confié à nos confrères de Gamasutra qu'elle souhaitait voir plus de contenu participatif et d'interaction entre les joueurs dans les prochains blockbusters vidéoludiques :

 

« Je pense que les jeux et les franchises doivent inclure plus de contenu participatif. Et par contenu participatif, je ne veux pas dire que, tout d'un coup, tous les jeux doivent avoir un éditeur de niveaux, parce que tout le monde n'a pas envie de prendre le temps d'éditer des niveaux. C'est trop compliqué. Mais par contenu participatif, vous pouvez aussi penser à Dark Souls et à la manière dont votre jeu peut être affecté par les autres joueurs connectés.»

 

 

Pour elle, il s'agit également de mettre fin à l'explosion des coûts de production :

 

« Il faut que ça s'arrête. Je pense que le contenu participatif va nous permettre de continuer à créer des jeux intéressants sans avoir à chaque fois à dépenser des sommes d'argent faramineuses. Pour moi, c'est la clé. Je crois que ce que les gens veulent, c'est vivre leurs propres expériences en toute chose.»

 

Jade Raymond veut plus de contenu participatif Effectivement, quand on voit les succès planétaires de LittleBigPlanet ou Minecraft, dont le contenu est essentiellement généré par les utilisateurs, on est bien enclin à lui donner raison, mais la productrice cite également l'exemple de Valve (Half-Life, Portal...) qu'elle semble particulièrement apprécier :

 

« J'aime beaucoup ce que fait Valve en termes de contenu participatif. C'est une bonne façon d'impliquer la communauté. Et si les joueurs dépensent plus d'argent, ils n'ont pas la sensation d'être pris pour des vaches à lait."»

 

Jade Raymond veut plus de contenu participatif Enfin, Jade Raymond, qui travaille actuellement sur Splinter Cell Black List, à la tête d'une équipe de 300 personnes, nous donne quelques indices sur certaines fonctionnalités en ligne que pourrait comprendre le soft :

 

« C'est en reconsidérant le business model de votre jeu que vous lui ajoutez de la valeur. Je pense que la possibilité de diffuser vos idées, d'accéder aux expériences des autres joueurs, et d'affecter leur façon de jouer, est importante. Nous sommes en train d'inclure certaines de ces idées à Splinter Cell Black List.»

Rechercher une News