Mew-Genics : Le papa de Super Meat Boy détaille son nouveau projet

PC - PCiPad - iPad
Le par de jeuxvideo.com

Mew-Genics : Le papa de Super Meat Boy détaille son nouveau projetL'année dernière, Edmund McMillen (Super Meat Boy) nous annonçait que son équipe travaillait sur Mew-Genics, dont le titre et les premiers visuels semblaient marier chatons et génétique. Après nous avoir teasé ces derniers mois sans réellement expliquer de quoi il était question, il nous dévoile aujourd'hui le gameplay sous les "Viva !" de la foule. Edmund McMillen décrit son bébé comme un croisement entre Les Sims et Pokémon avec une pincée d'Animal Crossing et un zeste de Tamagotchi, mais avec un gameplay au final original. Oui, on comprend pourquoi il disait que Mew-Genics n'était pas simple à expliquer.

 

Mew-Genics : Le papa de Super Meat Boy détaille son nouveau projetMew-Genics : Le papa de Super Meat Boy détaille son nouveau projet

On se retrouve donc dans une maison où vit une multitude de chats. L'idée du concept était de faire quelque chose de vivant, un titre qui crée des histoires et où chaque acte peut avoir de vraies conséquences. Mais pour mieux nous expliquer à quoi peut ressembler Mew-Genics, McMillen préfère raconter une histoire in-game :

 

« La semaine dernière, je faisais une partie avec Puddle, une grosse chatte sur laquelle j'avais travaillé le matin même. Je l'ai dégelée en la sortant du Cryo-cube et placée dans ma maison actuelle à un seul étage avec son nouveau compagnon fraîchement généré, Champ. Je m'étais attardé sur Puddle parce qu'elle semblait avoir une queue unique qui avait sans doute dû l'aider à finir deuxième dans un concours félin de beauté, et je devais la faire se reproduire afin de continuer sa lignée avant qu'elle ne devienne trop vieille. Malheureusement, Champ n'était pas de taille et Puddle l'exprima clairement en le frappant plusieurs fois. J'ai dû les séparer en mettant Champ dans le grenier mais quand j'ai voulu le nourrir, quelque chose de bizarre se passa. Vous voyez, Champ est un peu crétin. Et quand Puddle l'a frappé, il était en train de manger. Il avait associé ce traumatisme avec la nourriture plutôt qu'avec Puddle et il avait peur de se nourrir... mourant malheureusement dans le grenier peu de temps après.

Suite à ces évènements, j'ai croisé un chat errant tout noir appelé Goon. Avant qu'il ait une chance de s'enfuir, je l'ai attrapé et emmené à l'intérieur. Goon était bien plus apprécié par Puddle et avant que je ne m'en rende compte, ils faisaient déjà des galipettes et Puddle était enceinte ! Je l'ai mise dans le grenier avec de quoi manger et dormir, mais je me suis rapidement aperçu qu'il y avait un truc qui clochait avec Goon : il s'endormait constamment. Goon était narcoleptique et comme vous vous en doutez, Puddle a mis au monde deux chats somnolents, l'un d'eux étant gros comme sa mère et noir comme son père alors que le second était plus petit mais bénéficiait de l'incroyable queue fourchue qui aida sa mère à gagner le dernier concours. Manque de bol, ils étaient tous les deux aussi narcoleptiques que le père.

Comme Goon était agressif avec les chatons, j'ai dû le laisser sortir dans la cour, jusqu'au jour où il s'échappa. Alors que les chatons grandissaient, j'en fis rentrer un (qui s'appelait Dot) dans un concours de beauté mais il s'est endormi sur la scène et n'a strictement rien gagné. Pour en rajouter une couche, Puddle avait choppé le Sida du chat à cause de Goon et je n'avais pas les moyens d'acheter les traitements exorbitants du Dr Beanies. J'ai donc dû la remettre dans son Cryo-cube en espérant que dans le futur, j'aurais un soin pour sa maladie après avoir fini de nouvelles missions pour le docteur.

Je n'ai même pas pu sauver Dot parce que j'ai été arrêté par le centre de contrôle animal local peu après avoir placé Puddle dans le cube, sans doute parce que j'avais laissé Goon se barrer. Ou parce que mon autre chat avait le Sida... Ou peut-être à cause du cadavre dans mon grenier...»

Intéressant n'est-ce pas ? Comme le rappelle McMillen, son but avec Mew-Genics est de faire un jeu où les chats agissent comme des chats et dans lequel nos choix ont une véritable importance, créant ainsi une histoire unique. Il en profite pour dire que le nombre de chats différents est continuellement en train de monter, atteignant aujourd'hui quelque chose proche de 25.418.658.283.290.000.000.000.000 possibilités dans leur aspect visuel, sans compter leur taille, leurs animations, leurs stats, leur personnalité ou encore les chatons. Un concept étonnant que l'on est très impatient de tester même si l'équipe créatrice n'a pas encore livré de date. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il sortira au minimum sur Steam, iOS et appareils Android.

 

Rechercher une News